La langue française

Bêtifier

Définitions du mot « bêtifier »

Trésor de la Langue Française informatisé

BÊTIFIER, verbe.

A.− Emploi trans. Rendre bête, abrutir :
1. J'attribuai son changement d'attitude à l'influence de M. de Charlus, laquelle, en effet, le rendait, sur certains points, moins borné, plus artiste, mais sur d'autres, où il appliquait à la lettre les formules éloquentes, mensongères, et d'ailleurs momentanées, du maître, le bêtifiait encore davantage. Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 1032.
Spéc., emploi pronom. Se rendre bête, s'abrutir :
2. Vous ne trouvez pas qu'on se bêtifie à rester tout le temps sur la plage? Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 877.
B.− Emploi intrans.
1. Parler d'une manière niaise à la façon des tout petits enfants. Tu bêtifies encore à ton âge (Lar. Lang. fr.) :
3. − Laissez donc avec les enfants! Il faut toujours descendre à eux, bêtifier, parler nègre. Ils vous rabougrissent l'intelligence... E. et J. de Goncourt, Journal,1866, p. 284.
2. Faire la bête, se donner un air niais :
4. ... tout en étant l'individu de qualité que je viens de dire, elle demeurait bien capable de bêtifier parfois avec des nigauds, ... J. Bousquet, Traduit du silence,1935-36, p. 69.
Bêtifier sur.Tenir des propos stupides, dire des sottises :
5. ... il aimait tant la littérature que, même ce qu'il ne comprenait pas par l'esprit, je crois encore qu'il y parvenait par la lettre, et je ne me souviens pas de l'avoir entendu bêtifier sur rien. Gide, Si le grain ne meurt,1924, p. 533.
Plaisanter, tenir des propos légers. Cyrano (...) ce faux Pardaillon qui bêtifiait devant les femmes (Sartre, Le Mur,1964, p. 155).
1reattest. 1777 (Beaumarchais, À Madame de Godeville, ds Proschwitz Beaumarchais, p. 68); dér. de bête* adj., élément suff. -fier*. [betifje]. Également [bε-]. Fréq. abs. littér. : 20.
BBG. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 148. − Quem. 2es. t. 3, 1972, p. 21. − Wexler (P. J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen (M.)]. The Hague-Paris, 1970, p. 213.

Wiktionnaire

Verbe

bêtifier \be.ti.fje\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dire des niaiseries, se comporter de manière puérile.
    • Laissez donc avec les enfants ! Il faut toujours descendre à eux, bêtifier, parler nègre. Ils vous rabougrissent l’intelligence. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1866, p. 284)
  2. S’abrutir.
    • Comme vous devez vous raser ! Vous ne trouvez pas qu’on se bêtifie à rester tout le temps sur la plage ? Ah ! vous aimez à faire le lézard ? — (Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, in À la recherche du temps perdu, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 231)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bêtifier »

(XVIIIe siècle) De bête avec le suffixe -ifier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bêtifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bêtifier bɛtifie

Évolution historique de l’usage du mot « bêtifier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bêtifier »

  • L'important est de s'adresser à son bébé, de manière spontanée – et il n'est pas interdit de bêtifier si ça fait plaisir ! – dans sa langue natale, quand on sent que celui-ci est disponible. leplus.nouvelobs.com, Faut-il parler aux bébés comme à des adultes ? Pas forcément, mais il faut rester spontané - le Plus
  • ACTU. Les enfants entendent et voient tout (même si on préfère souvent faire comme si de rien n'était). Une fois par semaine, « Salut l'info ! » met l'actualité à leur portée sans bêtifier, avec reportages, experts, etc. Futurs citoyens, à vos podcasts ! « Salut l'info ! » à retrouver sur franceinfo.fr, en partenariat avec Astrapi.                                                                                     , Occuper ses enfants sans écran                       - Elle
  • Là on commence à bêtifier en comptant les morts covid.Ce décompte macabre ne veut plus rien dire,ou plutôt si ,on voit bien que faut reprendre une vie normale,mais ça ne fait pas l'affaire des médias de ne plus nous tenir en haleine. lindependant.fr, Coronavirus - 66 morts de plus en France en 24 heures - lindependant.fr
  • Guillaume Aldebert, 46 ans, que l’on ne présente plus à ceux qui ont des gamins de moins de 11 ans. Pour les autres, c’est l’artiste qui a dépoussiéré le genre « chanteur pour enfants » en leur parlant sans bêtifier, après avoir débuté dans la chanson à texte (L’Année du singe, 2004). Depuis, il cartonne avec ses albums Enfantillages 1 (2008), 2 (2013) et 3 (2017). Ses concerts font salle comble, réjouissant, comme on dit, petits et grands – il tient à conserver « un degré d’interprétation pour les adultes ». Le Monde.fr, Aldebert raconte une année dans la vie d’Aïlo, le petit renne, en voix off

Traductions du mot « bêtifier »

Langue Traduction
Anglais fool
Source : Google Translate API

Synonymes de « bêtifier »

Source : synonymes de bêtifier sur lebonsynonyme.fr

Bêtifier

Retour au sommaire ➦

Partager