La langue française

Berme

Sommaire

  • Définitions du mot berme
  • Étymologie de « berme »
  • Phonétique de « berme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « berme »
  • Citations contenant le mot « berme »
  • Traductions du mot « berme »
  • Synonymes de « berme »

Définitions du mot berme

Trésor de la Langue Française informatisé

BERME, subst. fém.

A.− FORTIF. et GÉNIE. Petit espace ménagé entre le pied d'un rempart, d'un parapet et un fossé, une tranchée, pour éviter les éboulements ou servir de retraite. Le fort est entouré d'un fossé (...) considérablement rétréci par une sorte de berme (...) accolée à l'escarpe (Dumont d'Urville, Voyage au Pôle Sud, t. 5, 1843, p. 365).
B.− Chemin, passage entre une levée et un canal, un fossé, le long d'une route. Il [Fréville] se sentit (...) cloué là, au bord du chemin, sur la berme pleine de pâquerettes et de grillons (J. de La Varende, Dans le goût espagnol,1946, p. 81).
Rem. On rencontre aussi, en ce sens, la forme berne, qui semble être une var. région. (Ouest) (cf. J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines, 1905, pp. 422-23).
Prononc. : [bε ʀm̥]. Étymol. et Hist. 1611 barme « berge d'une rivière » (Cotgr.), attest. isolée, repris sous la forme berme dep. Encyclop.; 1676 fortif. berme (A. Félibien, Des Principes de l'archit., ... : Berme, ou Relais, est une espace ou retraite de quatre ou cinq pieds, qu'on laisse en dehors entre le pied du Rampart, & l'Escarpe du fossé). Empr. au m. néerl. barm « accotement, bord d'une rivière, d'une digue, d'un rempart » (Verdam), néerl. mod. berm (v. De Vries, Nederl.), hyp. de Behrens D., pp. 49-50; Barb. Misc., I, no9; Valkh., p. 59. Terme empr. à une époque où les militaires des Provinces Unies commençaient à être connus par leur art de construire des fortifications (Valkh., loc. cit.).
BBG. − Barb. Misc. 1 1925-28, p. 23, 26; 29, 1944-52, pp. 411-412. − Behrens D. 1923, p. 50.

Wiktionnaire

Nom commun

berme \bɛʁm\ féminin

  1. (Architecture) Chemin étroit entre le pied d’un rempart et un fossé. Ou espace environné de palissades, qu’on laisse au même endroit pour recevoir les terres qui peuvent s’ébouler.
    • Dreux et le duc de Mortemart chassèrent les ennemis ; ils revinrent et s’établirent sur la berme. — (Louis de Rouvroy, 278, 8.)
  2. (Voirie) Partie d’accotement qui assure la jonction avec le fossé ou le talus.
    • Les glissières de sécurité sont implantées entre la bande d'arrêt et la berme.
    • Delmas sauta sur la berme en brandissant classiquement un poing vengeur — (Henry Noullet, Le mensonge d’Adeline, 2002, p. 206).
  3. (Par analogie) Chemin laissé entre une levée et le bord d’un canal ou d’un fossé.
    • Comme l’inconnu ne violait aucune convenance de politesse en se promenant sur la berme de la levée le colonel se remit dans le coin de sa calèche …. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • À une pause, ivre de sommeil, je distingue mal la berme pour m’asseoir et je boule jusqu’au bas de la digue. — (Julien Gracq, Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, p. 61)
  4. (Architecture) Retraite laissée entre la magistrale (couronnement de l’escarpe) et le pied du talus extérieur du parapet.
  5. Pierre de couronnement de l’escarpe, faisant saillie et dont la partie supérieure va en pente vers le fossé pour l’écoulement des eaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BERME. n. f.
T. de Fortification. Chemin étroit entre le pied du rempart et le fossé. Il se dit par analogie d'un Chemin qu'on laisse entre une levée et le bord d'un canal ou d'un fossé.

Littré (1872-1877)

BERME (bèr-m') s. f.

Terme de fortification.

  • 1Autrefois chemin étroit entre le pied du rempart et le fossé, ou, suivant une autre définition, espace environné de palissades, qu'on laisse entre le rempart et l'escarpe du fossé, pour recevoir les terres qui peuvent s'ébouler. Dreux et le duc de Mortemart chassèrent les ennemis ; ils revinrent et s'établirent sur la berme, Saint-Simon, 278, 8.
  • 2Aujourd'hui, retraite laissée entre la magistrale (couronnement de l'escarpe) et le pied du talus extérieur du parapet.

    Pierre de couronnement de l'escarpe, faisant saillie de 30 centimètres et dont la partie supérieure va en pente vers le fossé pour l'écoulement des eaux.

  • 3 Par analogie, chemin laissé entre une levée et le bord d'un canal ou d'un fossé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BERME, s. f. en Architecture, est un chemin qu’on laisse entre une levée & le bord d’un canal ou d’un fossé, pour empêcher que les terres de la levée, venant à s’ébouler, ne remplissent le canal ou fossé. (P)

Berme, en Fortification, est un espace large de quatre à cinq piés, au dehors, entre le pié du rempart, & le côté du fossé : son usage est de recevoir la terre

        1. qui s’éboule du rempart, & d’empêcher qu’en tombant

elle ne comble le fossé. On l’appelle aussi lisiere & relais.

On plante ordinairement un rang de palissade sur la berme, afin d’empêcher l’ennemi de s’y établir aisément. On la fortifie encore quelquefois par une haie vive, qui lui sert d’une excellente défense. L’ennemi est obligé de la détruire avec le canon. Les palissades & cette haie vive assûrent aussi la place contre l’escalade, & rendent cette entreprise plus difficile. (Q)

Berme. s. f. terme d’Amydonniers ; c’est un tonneau dans lequel ces artisans mettent les recoupes de froment ou le froment dont ils composent l’amydon, pour y fermenter ou y recevoir les autres préparations. Voyez Amydon.

BERME ou RELAIS, (Hydraulique.) est une retraite de quatre à cinq piés qu’on laisse en-dehors entre le pié d’une jettée ou d’un rempart, & l’escarpe du fossé pour recevoir la terre qui s’éboule. Elle ne se pratique ordinairement que dans les ouvrages de terre. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « berme »

(Date à préciser) De l’allemand Bräme (« lisière d'un champ ») ; berme est repassé en allemand pour donner Berme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Allem. Berme, de Brame ou Bräme, lisière d'un champ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « berme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
berme bɛrm

Évolution historique de l’usage du mot « berme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « berme »

  • Ce vendredi après-midi, un véhicule immatriculé en France a tapé la berme centrale à hauteur de la sortie menant à Estaimpuis. Elle a terminé sa course sur le toit, sur la bande d’arrêt d’urgence. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Une voiture sur le toit après une perte de contrôle (Estaimpuis)
  • Sur l’E40/A3, en direction d’Aachen, la circulation sera réduite à deux voies sur toute la longueur du chantier afin de terminer les travaux de pose de la berme centrale. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Bientôt la fin du chantier sur l’E40 entre Alleur et Loncin (Liège)
  • Le conducteur d’une voiture a percuté la berme centrale pour finir sa course dans le caniveau à droite de la route, a indiqué la police vaudoise. Malgré l’intervention des témoins puis des secours, il n’a pas pu être réanimé et est décédé sur place. , Vaud: un octogénaire perd la vie dans un accident de la...
  • L'accident s'est produit vers 13h40 à proximité du centre-ville. Le conducteur sortait du Carmel pour s'élancer sur la nationale quand il a perdu le contrôle de son véhicule, précise la police. Le quad a traversé la berme centrale, éjectant la victime sur la chaussée. Les pompiers de Marche-en-Famenne sont intervenus sur place ainsi que la zone de police Famenne-Ardenne. La circulation a du être interrompue entre le rond-point du supermarché Carrefour et celui du camp militaire pour permettre l'évacuation de la victime et de son véhicule. La circulation a été rétablie en début d'après-midi. RTL Info, Marche-en-Famenne: un conducteur de quad meurt dans un accident de la route - RTL Info
  • La cabine du camion est carrément entrée dans la berme comme le montre la photo. sudinfo.be, Un camion dans la berme centrale provoque des bouchons sur la E411 à hauteur de Neufchâteau

Traductions du mot « berme »

Langue Traduction
Anglais berm
Espagnol berma
Italien cresta
Allemand berme
Source : Google Translate API

Synonymes de « berme »

Source : synonymes de berme sur lebonsynonyme.fr
Partager