La langue française

Bavette

Définitions du mot « bavette »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAVETTE, subst. fém.

I.− COSTUME
A.− Petite pièce de toile attachée au cou et destinée à protéger la poitrine.
Spécialement
1. Pièce de lingerie portée par les bébés pour recevoir leur bave. Synon. plus mod. bavoir.Serviette à cordons, portée par les enfants pendant les repas :
1. ... le petit ne manquait de rien. On n'en aurait pas trouvé dans tout le quartier un seul mieux gavé, mieux bichonné et mieux léché que lui. Elle lui met une bavette blanche tous les jours que Dieu fait, ... A. France, Le Crime de Sylvestre Bonnard,1881, p. 292.
2. Partie du tablier (d'une salopette) couvrant la poitrine, synon. vieilli baverette;en partic., plastron de cuir du boyaudier (Littré):
2. Sûzel était justement en train de battre le beurre dans la cuisine, le tablier blanc à bavette serré à la taille, agrafé sur la nuque, et remontant du bas de sa petite jupe de laine bleue à son joli menton rose. Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 57.
SYNT. Bavette brodée (Rob.), bavette en piqué, de toile cirée (Lar. 19e), tablier à bavette (G. Mathiot, Comment enseigner l'éduc. ménagère, 1957, p. 85); porter la bavette, être à la bavette (Ac. 1798-1932); mettre une bavette à un enfant (Ac. 1835-1932).
Rem. La lang. mod. hésite dans l'appellation du bavoir pièce de lingerie destinée à recevoir la bave, et bavette serviette à cordons. Bavoir a souvent le dernier sens (cf., p. ex. Catal. des 3 Suisses, été 1972).
P. métaph. [P. réf. à la bavette, symbole de la prime enfance] Être à la bavette (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 87). Être trop jeune pour les choses dont il s'agit. N'être encore qu'à la bavette (Ac. 1798-1932) :
3. Le favoritisme (...) créait alors au xviiiesiècle des colonels de treize ans, voire même des colonels à bavette. Un duc de Boufflers fut nommé colonel, n'ayant pas tout-à-fait cinq ans! E. Titeux, Saint-Cyr et l'École spéciale militaire en France,1898, p. 11.
B.− P. méton. [Bavette remplaçant le terme usuel rabat] La profession d'avocat :
4. Le Français, né malin, créa la guillotine. Mais je ne suis pas encore avocat, je n'ai point la soutane, ni la bavette. Flaubert, Correspondance,1842, p. 93.
Rem. Ex. unique.
C.− Fam. Tailler des bavettes. ,,Passer son temps en bavarderies, en commérages, en caquets`` (Ac. 1835-1932) :
5. ... c'était pour moi un grand plaisir que d'aller le surprendre dans son cabinet directorial, place de Brouckère, où nous taillions de bonnes bavettes. L. Daudet, Bréviaire du journ.,1936, p. 64.
Rem. On rencontre par jeu de mot : ,,il cousait de plaisantes bavettes sous le nez des directeurs de journaux`` (Renard, Journal, 1894, p. 239) où coudre signifie « rédiger ».
II.− P. anal. de forme ou de fonction (protection)
A.− BOUCH. Morceau plat et large du bœuf, compris entre l'aloyau et le pis, réputé pour sa finesse et sa tendreté. Bavette à biftecks, bavette à pot-au-feu, bavette d'aloyau (Rob.) :
6. Viandes au kilo : (...) paleron et bavette, 13-15,70 (...) [Aux Halles]. L'Œuvre,15 juill. 1941.
B.− TECHNIQUES
1. ARCHIT. ,,On donne ce nom, en général, aux bandes de métal qui servent de recouvrement, telles sont : 1oLes lames de zinc qu'on fixe au devant des croisées ou des lucarnes pour rejeter l'eau, soit en dehors, soit dans les cheneaux ou dans les gouttières; 2oLes feuilles de métal munies d'un bord arrondi qui recouvrent les saillies, les bandeaux, etc.; 3oLes lames de plomb que l'on place sur les arêtiers des couvertures en ardoises, tantôt à leur partie inférieure, tantôt sur toute leur longueur`` (Chabat 1881). Bavettes des bouches de l'égout (Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 543).
2. Divers
a) Tablette située à l'avant du cendrier d'un poêle pour retenir les cendres :
7. Les fourneaux de cuisine (...) [comprennent] (...) un cendrier en tôle avec bavette ou façade montée sur un encadrement en fer poli comme les portes du four. E. Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bât.,t. 5, 1928, p. 75.
Rem. Attesté dans Canada Suppl. 1930 : la bavette du poêle (G. Guèvremont, Le Survenant, 1945, p. 105).
b) Toute pièce large et plate destinée à recueillir un liquide. Bavette d'une voiture :
8. Le liquide coulant sur chaque face est recueilli par des bavettes terminées en pointes d'où il tombe dans deux cuvettes. R. Amadou, La Parapsychologie,1954, p. 282.
c) BOURRELLERIE. ,,Bande de toile placée à l'avant du capotage pour empêcher l'air et l'eau de pénétrer entre la frise et le pare-brise`` (Lar. encyclop.).
d) Machinerie théâtrale. La bavette est un volant [de toile peinte] fixé à la base du rideau [de fond de scène] au-dessus de la perche inférieure qu'elle dissimule (G. Moynet, La Machinerie théâtrale,Trucs et décors, 1893, p. 64).
PRONONC. : [bavεt].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) xiiies. « petite pièce de toile qu'on attache au cou des bébés » (Nouv. Recueil Fabliaux, éd. A. Jubinal, II, 168 dans T.-L. : Lïen a bers et le berceil Faut pour l'enfant et le malleil Et la bavete); b) 1751 p. ext. technol. (Encyclop. : Bavette, chez les Boyaudiers, [...] est une espece de plastron composé de vieux chiffons que ces ouvriers mettent devant eux pour garantir leur poitrine); 1767 « haut d'un tablier » (Beaumarchais, Eugénie, I, p. 57); 2. p. anal. a) 1639 archit. « bande de plomb qui recouvre sur un toit les bords des chéneaux » (Comptes de Fontainebleau, 57); b) 1827 pêche (Baudr. Pêches : Bavettes. On appelle ainsi, dans la préparation du hareng, des faîtières de terre dont on couvre les œils-de-bœuf dans les saurisseries, et qui sont disposées pour laisser échapper la fumée); c) 1866 bouch. bavette d'aloyau (Lar. 19e); 3. 1690 fam. tailler une bavette (Fur.). Dér. de bave*; suff. -ette*; au sens 3 il est possible que bavette tiré de bave « bavardage » a entraîné p. plaisant. verbale et p. anal. avec le sens 1 l'expr. tailler une bavette.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 71.
BBG. − Duch. 1967, § 36. − Gottsch. Redens. 1930, p. 234. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 273. − Rog. 1965, p. 34, 83.

Wiktionnaire

Nom commun

bavette \ba.vɛt\ féminin

  1. Bavoir, petite pièce de tissu qu’on attache sous le menton des jeunes enfants pour recevoir la bave, la salive qui coule souvent de leur bouche.
    • Mettre une bavette à un enfant.
  2. Pièce de cuir protégeant la poitrine. Partie de tablier ou de salopette couvrant la poitrine.
  3. (Spécialement) (Équitation) Pièce de cuir reliée à la selle, protégeant le passage de sangle du cheval des éventuels coups de sabots de ses jambes antérieures lors des sauts d’obstacles.
  4. (Architecture) Bandes de métal assurant l’étanchéité d’une couverture, du devant d’une fenêtre etc.
  5. (Automobile) Protection à l’arrière des passages de roue d’une automobile pour éviter les projections de boue.
  6. (Boucherie) Pièce de viande bovine provenant du flanc de l’animal.
    • Certains plats restent à la carte toute l’année : frisée aux lardons, bouquet de crevettes sauce cocktail, gambas flambées au pastis, bavette d’aloyau à l’échalote, tête de veau sauce gribiche […]. — (Petit Futé Seine-et-Marne, 2008, p.103)
  7. Repli de peau au niveau de la gorge que peut présenter une oie (une oie de Toulouse).
  8. (Normandie) Écume du bord de la mer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BAVETTE. n. f.
Petite pièce de toile qu'on attache sous le menton des petits enfants pour recevoir la bave, la salive qui découle souvent de leur bouche. Mettre une bavette à un enfant. Porter la bavette. Un enfant à la bavette. Dans ce sens on dit plutôt aujourd'hui BAVOIR. Par extension, il se dit en termes d'Arts, de la Pièce de cuir que l'ouvrier boyaudier se met sur la poitrine. Il désigne aussi, en termes d'Architecture, les Bandes de métal qui servent de recouvrement. En termes de Boucherie, Bavette d'aloyau, Partie du bœuf comprise entre l'aloyau et le pis. Fig. et fam., Être à la bavette, n'être encore qu'à la bavette, Être encore trop jeune pour se mêler des choses dont il s'agit, pour en dire son avis. Fig. et pop., Tailler une bavette, des bavettes, Passer son temps en bavardages, en commérages, en caquets. Quand ces commères sont ensemble, elles ne font que tailler des bavettes.

Littré (1872-1877)

BAVETTE (ba-vè-t') s. f.
  • 1Petite pièce de toile qu'on attache sur la poitrine des petits enfants, pour recevoir la bave. On n'est pas sitôt à la bavette, Qu'on trotte, qu'on raisonne, on devient grandelette, La Fontaine, Coupe.

    Par extension. La sœur de Mme de Montespan avait les yeux fort chassieux, avec du taffetas vert dessus, et une grande bavette de linge qui lui prenait sous le menton, Saint-Simon, 190, 35.

    Être à la bavette, être dans la première enfance ; et figurément, être encore trop jeune pour se mêler des choses dont il s'agit. De Maurice de Saxe vainqueur au prince à la bavette il y a quelque différence, Courier, I, 300.

    Familièrement. Tailler des bavettes, passer son temps à bavarder.

  • 2 En termes d'architecture, bande de plomb dont les bords des chéneaux sont couverts.
  • 3 En termes de boucherie, bavette d'aloyau, partie du bœuf faisant suite à l'aloyau jusqu'au pis ou l'analogue du pis.
  • 4Plastron que porte le boyaudier.

    Dans la préparation du hareng saur, faîtière de terre pour l'issue de la fumée.

HISTORIQUE

XIIIe s. [Il] Faut pour l'enfant Et le malleil et la bavete, Choses qui faillent en menage.

XVe s. Ne laissez à oster vostre chaperon, chapel ou bavette dessus vostre chief, Jehan de Saintré, ch. VIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BAVETTE, s. f. chez les Boyaudiers, est un ustencile qui dépend en quelque façon du tablier, quoiqu’il en soit séparé ; c’est une espece de plastron composé de vieux chiffons que ces ouvriers mettent devant eux pour garantir leur poitrine, & empêcher que leurs habits ne soient gâtés. Les Boyaudiers suspendent la bavette à leur cou, & se l’attachent derriere eux avec des cordons.

Bavette, terme de Plombier ; c’est ainsi qu’on appelle une sorte de plate-bande de plomb qui couvre les bords des cheneaux.

Bavette, se dit aussi des plaques de plomb, qui se mettent au-dessous des bourseaux qui servent d’ornement sur les couvertures d’ardoises.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bavette »

De bave avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Baver ; bourguig. baivaite ; Berry, bavette, bavousette, partie la plus haute et la plus étroite d'un tablier de femme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bavette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bavette bavɛt

Évolution historique de l’usage du mot « bavette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bavette »

  • Selon le quotidien Ennahar, une instruction émise par le premier ministère, stipule que le port de la bavette à l’intérieur des véhicules n’est pas obligatoire. MOTORS ACTU, Le port de la bavette n'est pas obligatoire à l’intérieur des voitures - MOTORS ACTU
  • Après Rabat, le tram de la ville blanche porte désormais des bavettes de protection, dans le but d’inciter les Casablancais à respecter les mesures de protection sanitaire et à se protéger du covid-19 en portant des masques. Cette initiative a été applaudie par les internautes qui ont loué l’engagement de la société, qualifiant son approche d’excellente. Le Site Info, Quand le tramway de Casablanca porte une bavette (PHOTO)
  • Les caches bavettes de Leila Hadioui. Le360.ma, Tollé: Leila Hadioui lance une collection de «caches bavettes» et fait polémique | www.le360.ma
  • A Bordj Bou-Arréridj, beaucoup d’habitants ne portent pas la bavette et ils sont nombreux à sortir pour s'adonner à plusieurs activités sans prendre conscience des risques encourus. Même les enfants et les adolescents se déplacent en groupe sans aucune protection. , Bordj Bou-Arréridj : Le port de la bavette n’est pas entré dans les mœurs
  • Désormais et pendant, peut-être, plus d’une saison ou deux, nos vestiaires et dressings se muniront d’une pièce ultra-tendance actuellement ! On parle des bavettes, devenues dès lors une pièce indispensable pour préserver sa santé ! Homme ou femme, on se retrouve tous dans l’obligation de porter des bavettes qui nous protégeront et protégeront les autres pendant de longues heures, quand on est dehors ou en contact direct avec d’autres personnes. La Presse de Tunisie, Assortir sa bavette avec sa tenue du jour | La Presse de Tunisie
  • Hospitalisé à l’hôpital Jean Paul 2 de Ratoma depuis le 27 mai 2020, Fodé Cissé âgé de 37 ans, atteint d’une tumeur rare, a connu un changement de régime de traitement, pour non port de bavette. Mosaiqueguinee.com, Hôpital Jean Paul 2: pour non port de bavette, un médecin change le régime de traitement d'un patient - Mosaiqueguinee.com
  • Le masque est obligatoire dans les lieux publics. Et les citoyens sont amenés à se munir de leurs bavettes même dans les transports en commun comme c’est le cas pour le Tramway. A Rabat, ce dernier va circuler durant des semaines avec un masque. Une pierre, deux coups : montrer l’exemple pour inciter les gens à respecter les mesures , et gagner des points sur le volet communication. Et l’opération semble  réussir sur ce coup : les photos du tram en bavette ont fait le tour de la toile, et les internautes ont non seulement apprécié l’idée mais appellent les autres villes à suivre cet exemple notamment pour les bus. Côté reprise d’activités, la société de Tramway Rabat-Salé, annonce une extension des horaires de services de 7H à 20H du lundi au dimanche. , Rabat: le Tram en bavette ! (vidéo)
  • En ce temps de reprise des cours dans les écoles nigériennes, contexte dans lequel nous ne devons pas négliger le risque de contracter la maladie à coronavirus,  certains responsables d’établissement s’y prennent avec fermeté et rigueur. A la porte du complexe scolaire privé Fahamey Wadata de Niamey, hier matin premier jour de cette reprise des cours, beaucoup d’élèves se sont vu refuser l’accès même à la cour de l’école, pour faute de ne pas apporter ou porter de bavettes. , Certains élèves empêchés d’accès pour non respect du port de la bavette – Le Sahel
  • Même si je suis très heureuse de vivre à Paris, parfois je me dis que je me marrerais plus outre-Atlantique avec mes copains les gratte-ciels ricains. Surtout depuis presque quatre ans, où chaque jour le même Donald Trump, qui a bouffé une fois une bavette dans mon deuxième étage, trouve une nouvelle façon de divertir la planète et moi avec. En ce moment, il doit faire trop chaud pour jouer au golf car on sent qu'il a du temps pour peaufiner ses blagues. Les deux dernières sont si bonnes que je m'étonne qu'un comique français ne les ai pas déjà piquées. Slate.fr, La semaine imaginaire de la tour Eiffel | Slate.fr

Images d'illustration du mot « bavette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bavette »

Langue Traduction
Anglais bib
Espagnol babero
Italien paraspruzzi
Allemand schmutzfänger
Portugais pára-lamas
Source : Google Translate API

Synonymes de « bavette »

Source : synonymes de bavette sur lebonsynonyme.fr

Bavette

Retour au sommaire ➦

Partager