La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « battoir »

Battoir

Définitions de « battoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

BATTOIR, subst. masc.

Instrument qui sert à battre :
1. On entendait, au premier lointain, les coups de battoir d'Adolphe, tirant une morasse du papier tant attendu. L. Daudet, Vers le roi,1920, p. 191.
2. ... on se sert, pour introduire le bouchon dans le goulot de la bouteille, d'une tapette, que l'on désigne encore sous le nom de battoir ou de batte. R. Brunet, Le Matériel vinicole,1925, p. 496.
En partic.
1. Palette en bois munie d'un manche court, utilisée pour battre le linge :
3. Pan, pan! le battoir retombait sur le linge mouillé, le martelant avec un bruit mou, et la cadence des battements était si alerte, qu'elle semblait rythmer la joie qu'ils avaient de se revoir. Moselly, Terres lorraines,1907, p. 231.
P. compar. :
4. Je serrai avec plaisir la petite main chaude de Mouron et la paume taillée en battoir de Chazal. A. France, La Vie en fleur,1922, p. 439.
Arg. Grosse main.
2. AGRIC. Partie mobile d'un fléau, qui frappe les épis :
5. Elle prit un fléau, au long manche et au battoir de cornouiller, que des boucles de cuir reliaient entre eux. C'était le sien, poli par le frottement, garni d'une ficelle serrée, pour qu'il ne glissât pas. À deux mains, elle le fit voler au-dessus de sa tête, l'abattit sur la gerbe, que le battoir, dans toute sa longueur, frappa d'un coup sec. Zola, La Terre,1887, p. 280.
3. JEUX. Sorte de raquette avec laquelle on renvoie la balle au jeu de paume ou de cricket.
PRONONC. ET ORTH. : [batwa:ʀ]. Fér. Crit. t. 1 1787 admet une var. batoir.
ÉTYMOL. ET HIST. − Début xiiies. « instrument qui sert à battre » ici « palette pour battre le linge » (Pean Gatineau, St Martin, éd. Söderhjelm, 10257 dans T.-L. : li batoiers se prist A sa main si tres-durement Que por nesun efforcement Qu'el fëist, avoir nou pëust); 1755 (Beaumarchais, Barbier, I, 2, dans Quem. : Des mains ... comme des battoirs); d'où 1826 arg. « mains » (Rienzi dans Larch., p. 44). Dér. du rad. de battre*; suff. -oir*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 107.
BBG. − Delamaire (J.). Môniers et moulins à eau. Vie Lang. 1971, p. 12.

Wiktionnaire

Nom commun - français

battoir \ba.twaʁ\ masculin

  1. (Technique) Instrument qui sert à battre.
  2. (Spécialement) (Désuet) Sorte de palette enduite de colle et de nerfs et recouverte de parchemin, à manche court pour jouer à la courte paume, à manche long pour jouer à la longue paume.
  3. Grosse palette de bois qui servait autrefois aux blanchisseuses à battre le linge.
    • Elle jeta sur la berge un tas de chemises, retroussa ses manches, prit son battoir ; et les coups forts qu’elle donnait s’entendaient dans les autres jardins à côté. — (Gustave Flaubert, Trois Contes : Un cœur simple, 1877)
    • Elles savonnent à tour de bras, frappent à tour de battoir le linge qui s’égoutte sur la planche. — (Joris-Karl Huysmans, Le Drageoir des épices, 1877)
    • Agenouillé au bord du bassin, il le secouait et le cognait contre la margelle, comme on voit les laveuses, à grands coups de battoir, aplatir leur linge baveux. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, réédition Le Livre de Poche, page 172)
    • Financés à hauteur de 30 % par l’État, ces « lavoirs communs » plus ou moins rudimentaires permettent ainsi aux « lavandières » de lessiver leur linge avec de l'eau propre et de l'essorer efficacement sur les bords inclinés du bassin en le frappant avec un battoir, puis de le faire sécher sur place si elles ne disposent pas d'assez de place chez elles. — (Julien Arbois, Dans l'intimité de nos Ancêtres, City Éditions, 2014)
  4. (Par extension) (Figuré) Main de grande taille.
    • Au bout de deux heures de cet exercice, il ruisselait de sang et de sueur, les mains, ou mieux les battoirs, rouges comme ceux d’un assassin, les pieds trempés de pourpre et toujours guilleret. — (Léon Daudet, Souvenirs littéraires – Devant la douleur, Grasset, 1915, réédition Le Livre de Poche, page 140)
    • Dans l’énorme battoir, le truc mincillot craquait. — (A. L. Dominique, Gaffe au gorille, Gallimard, 1954, page 121)
    • De ses énormes battoirs, il me giflait à toute volée. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Gordon Gotch était assis derrière une table en merisier luisant. Il avait posé ses deux battoirs sur la table vide, les doigts croisés sur les grosses phalanges, comme un prêtre joint les mains face aux fidèles. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 44)
  5. (Vieilli) Instrument dont on se servait pour battre la terre de pipe.
  6. (Agriculture) (Vieilli) Battant de fléau.
  7. (Vieilli) Jeu où les enfants se frappent mutuellement les mains en cadence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BATTOIR. n. m.
Instrument qui sert à battre. Il désigne spécialement l'Espèce de palette enduite de colle et de nerfs et recouverte de parchemin, à manche court pour jouer à la courte paume, à manche long pour jouer à la longue paume. Il désigne aussi la Grosse palette de bois qui sert aux blanchisseuses à battre le linge. Il désigne encore l'Instrument dont on se sert pour battre la terre de pipe. Il se dit encore de la Partie mobile qui, dans un fléau, frappe les gerbes. On l'emploie enfin pour désigner le Jeu où les enfants se frappent mutuellement les mains en cadence.

Littré (1872-1877)

BATTOIR (ba-toir) s. m.
  • Nom générique de tout instrument servant à battre.

    Sorte de raquette dont on se sert pour jouer à la paume.

    Palette de bois avec lequel les blanchisseuses battent le linge.

    Outil du fabricant de pipes.

HISTORIQUE

XVIe s. Il se mit en l'eau jusqu'aux genoux, avec une selle, tenant un battoir à la main, et lava ses drapeaux bel et bien, Despériers, Contes, XXXVI. … Et lorsqu'elle sera un peu endurcie, la battre avec un battoir de paveur, large par bas, pour en affermir le fons, De Serres, 130. Pressant l'argile avec un battoir pour l'affermir, De Serres, 423.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BATTOIR, s. m. (Arts méchaniq.) instrument de bois plat, large & quarré, qui est plus ou moins épais, selon les différens usages auxquels il doit être appliqué, & qu’on tient à la main par le moyen d’un manche rond & tout d’une piece, avec l’autre partie que j’appelle la pelle. Les Blanchisseuses & autres ouvriers ont leurs battoirs. Voyez Batte.

Battoir, terme de Paume, est un instrument rond ou quarré par un bout, garni d’un long manche, le tout couvert d’un parchemin fort dur : on s’en sert à la longue paume pour chasser les balles.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « battoir »

 Dérivé de battre, avec le suffixe -oir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Battre ; provenç. batedor.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « battoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
battoir batwar

Évolution historique de l’usage du mot « battoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « battoir »

  • Des jumeaux en somme qui font partie du paysage depuis des décennies et témoignent d’une époque révolue. Celle où la machine à laver n’avait pas encore fait son entrée. Celle où, pour rendre le linge plus blanc que blanc, il fallait aller jouer du battoir et de l’huile de coude au lavoir. , Tradition à Rugles. Nos lavoirs d'autrefois jouent toujours l'atout charme | Le Réveil Normand
  • Dimanche, l’association Amitié partagée organisait, comme tous les deux ans, sa kermesse battoir sur le site de l’espace de loisirs Alphonse-Roblin. Cette année, la manifestation avait une saveur particulière, puisque les organisateurs ont décidé de remettre au goût du jour le “mariage 1900”, comme cela avait été réalisé en 1998. Mais avant cela, en milieu de matinée, une messe en plein air, avec une belle fréquentation, était célébrée par l’ancien prêtre de la paroisse René Bonin, accompagné par le prêtre actuel, Emmanuel Wilhem. Ensuite un repas sous chapiteau s’est tenu et en début d’après-midi, on a procédé au démarrage de la batteuse avant de participer au mariage. Un mariage en costume avec maire et curé de circonstances (bénévoles de l’association), photo de groupe, banquet et pour finir, le traditionnel bal de l’époque. Pendant ce temps, les jeunes ont pu se divertir avec les jeux de kermesse, l’exposition, le kart-cross, le jeu de rabat, des tours en calèche et autres animations. En soirée, tout le monde s’est retrouvé à table en attendant le traditionnel feu d’artifice qui a réjoui tout le monde. , La Chapelle-Saint-Sauveur | Kermesse, battoir et mariage 1900
  • En ce temps-là, on faisait bouillir le linge dans les lessiveuses mais on ne pouvait rincer le linge dedans. Jeanne, avec sa hotte (boîte en bois permettant d’y mettre les genoux) et son battoir dans sa brouette, allait de maison en maison pour rincer le linge dans les lavoirs. , France 2 prépare un documentaire sur la célèbre Mère Denis | La Presse de la Manche
  • Les participants se sont ensuite penchés sur les détails de la préparation de la fête du battoir, fixée au dimanche 17 août, en bord d’Arroux. , Étang-sur-Arroux | La fête du battoir se prépare
  • Dimanche, comme tous les deux ans, la kermesse battoir a attiré du monde avec cette année une animation qui a fait fureur « Le mariage 1900 ». Réplique d’un mariage d’autrefois, une animation qui avait déjà été mise en place il y a 20 ans et qui a connu le même succès cette année. , La Chapelle-Saint-Sauveur | La Kermesse battoir de La Chapelle-Saint-Sauveur en images

Traductions du mot « battoir »

Langue Traduction
Anglais beater
Allemand schlagleiste
Source : Google Translate API

Synonymes de « battoir »

Source : synonymes de battoir sur lebonsynonyme.fr

Battoir

Retour au sommaire ➦

Partager