Palette : définition de palette


Palette : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PALETTE1, subst. fém.

A. −
1. Instrument, objet ou partie d'objet de forme plate, mince et allongée.
a) En partic.
Extrémité d'une rame ou d'un aviron. Synon. pale1.À chaque flot le pilote attentif retenait son haleine, les rames à large palette coupaient avec effort l'onde noire, qui roulait dans les abîmes le navire épouvanté (Flaub.,Tentation,1849, p.464).
Rare. Petite raquette en bois avec laquelle on joue au volant ou à la pelote basque. (Dict. xixeet xxes.).
Cuillère de bois plate. Synon. mouvette, spatule.Oui, on lui apporte sa soupe au lit, une soupe soignée, où Madame Lepic, avec une palette de bois, en a délayé un peu [d'excrément], oh! très peu (Renard,Poil Carotte,1894, p.16).
Vieilli. Morceau de bois plat avec lequel les maîtres frappaient les doigts des écoliers. Synon. férule.Les mères n'ont rien à voir dans les écoles, dit M. Tanton; j'en ai connu qui pleuraient avec leurs garçons pour quelques petits coups de palette que je leur avais donnés sur les ongles (Champfl.,Souffr. profess. Delteil,1855, p.12).
Populaire
Incisive. Synon. rare palet.La bouche (...) démeublée par le temps qui n'y avait laissé qu'une grande palette blanche (Barb. d'Aurev.,Memor. 4,1858, p.109):
1. −Si vous voulez me vendre vos deux palettes, je vous donne de chaque un napoléon d'or. −Qu'est-ce que c'est que ça, mes palettes? demanda Fantine. −Les palettes, reprit le professeur dentiste, c'est les dents de devant, les deux d'en haut. −Quelle horreur! s'écria Fantine. Hugo,Misér.,t.1, 1862, p.229.
Main. Synon. arg. paluche.Ce qui me frappa surtout, ce furent les dimensions de leurs pieds et de leurs mains (...). Ces palettes colossales et calleuses n'étaient plus maladroites; elles faisaient leur travail avec vivacité (L. Daudet,Morticoles,1894, p.11).
Partie aplatie à l'extrémité de la hampe d'un hameçon. (Dict. xxes.).
b) Spécialement
ARCHÉOL. Plaquette sculptée ou gravée dans une matière minérale, le schiste notamment. Aussi n'est-il pas étonnant que les Égyptiens aient parlé du pays de Punt comme de leur pays d'origine; les palettes de schiste prouvent (...) des relations suivies entre l'Égypte et la Somalie (Haddon,Races hum.,trad. par A. Van Gennep, 1930, p.70).
ART MILIT. Palette de marqueur. Instrument qui sert à désigner au tireur les points d'impact dans une cible. (Dict. xxes.).
IMPR. Palette à encrer. ,,Outil d'imprimeur servant à malaxer l'encre sur la table d'encrage; il s'agit d'un couteau dont la lame, en acier relativement flexible, est de forme triangulaire`` (Bég. Estampe 1977).
VÉN. Ramures du daim (d'apr. M. Lenoble-Pinson, Le Lang. de la chasse, Bruxelles, 1977, pp.139-140).
ZOOL. Palette natatoire. Partie terminale d'un membre, de forme aplatie, pleine et arrondie rappelant l'extrémité d'une rame. Un membre antérieur aussi profondément modifié que la palette natatoire d'un ichthyosaure (Hist. gén. sc.,t.3, vol.1, 1961, p.491).
2. BOUCH. Morceau de viande de porc ou de mouton qui adhère à l'omoplate. Faire cuire la palette (seulement frémir) dans le court-bouillon (...). Puis l'égoutter et la détailler en tranches (M. Doerflinger,Petit rec. de la gastr. alsac.,éd. Delta 2000, 1977, p.23).
3. PEINTURE
a) Mince plaque de bois, de métal, de porcelaine ou de faïence, de forme ovale, souvent percée d'un trou permettant le passage du pouce, sur laquelle le peintre dispose et mélange ses couleurs. Il mit sur sa palette de tout petits tas de couleurs, et il commença à peindre du bout des pinceaux (Zola,Th. Raquin,1867, p.32):
2. Avec assurance, il prépara sa palette. Sur son bord recourbé, au centre se tenait le blanc; à droite, les bleus et les verts; à gauche, les jaunes et les rouges. Ramuz,A. Pache,1911, p.164.
Couteau* à palette.
b) P. méton. Ensemble des couleurs, gamme, harmonie de tons dont un peintre se sert habituellement pour ses compositions. Souhaiter à Ingres plus chaude palette, à Delacroix dessin plus correct, voici qui n'ose plus se faire, pour s'être trop fait durant deux générations (Gide,Feuillets,1921, p.725):
3. De même, on sait la place que tient le jaune dans la palette de Van Gogh. Or Émile Bernard, qui fut son ami, a confié: «Le jaune, couleur significative de la clarté divine, le passionnait aussi...» Van Gogh était hanté par ces problèmes. Huyghe,Dialog. avec visible,1955, p.271.
c) Au fig. Ensemble des moyens d'expression ou de style, mis en oeuvre dans une composition artistique. Brillante, riche palette. C'est à cause de cette très grande utilité dont il m'est pour chaque travail, que je n'ai pas détruit déjà ce cahier. C'est un fond de palette très noir et très chargé, c'est le fond de l'écritoire, un meuble, du dedans; on n'expose pas cela (Sainte-Beuve,Poisons,1869, p.2).[Au violon] Il est nécessaire d'avoir à sa disposition une palette musicale aussi complète que possible, afin d'obtenir la plus grande variété dans l'Interprétation (Capet,Techn. sup. archet,1916, p.24):
4. On ne peut rien en dire après Théophile Gautier, comme de tout l'Alhambra, du reste. Jamais la parole humaine ne fut si richement distribuée sur la palette littéraire. T'Serstevens,Itinér. esp.,1933, p.102.
P. anal. Ce traitement trouvera une place de choix dans la palette thérapeutique des médications (R. Schwartz,Nouv. remèdes et mal. act.,1965, p.150).
4. MANUTENTION. Plateau de rangement et de chargement permettant la manutention automatique des marchandises à l'aide de chariots et d'élévateurs. Le marché de la palette en bois a connu un boom entre 1965 et 1974 dû à la palettisation des grosses et moyennes entreprises (M. Duprez,La Palette en boisds R. forest. fr., 1976, no1, p.66).Les livraisons de produits alimentaires et plus généralement de grande consommation se font de plus en plus sur palettes (consignées ou perdues) (WellhoffComm.1977).
B. − Planchette ou plaquette (de métal ou de plastique) fixée ou articulée sur un axe. Synon. pale1.Ces machines sont constituées par une cuve ordinaire en bois, à l'intérieur de laquelle tournent soit des palettes, soit une planchette (...). Ces palettes ne tournent jamais plus d'un tour dans le même sens pour éviter l'enroulement du linge (Lar. mén.1926).Les produits de lavage sont intimement mêlés à l'huile par malaxage, au moyen d'un arbre vertical muni de palettes ou, le plus souvent, par barbotage d'un courant d'air (Chartrou,Pétroles natur. et artif.,1931, p.84).
En partic. Planchette plate à l'extrémité de chacun des bras d'une roue de bateau ou de moulin à eau. Synon. aube3.Mulot vivait avec eux tous dans un ancien moulin, en contre-bas de l'étang qui, jadis, alimentait une chute d'eau. La roue à palettes, que l'on pouvait voir encore au flanc de la maison, était hors d'usage depuis longtemps (Gide,Feuillets d'automne,1949, p.1093).J'étais mal réveillée quand j'aperçus sur le quai de l'Ohio le bateau à palettes dont Lewis m'avait parlé dans ses lettres; j'y avais tant pensé sans y croire que même à présent j'avais peine à en croire mes yeux (Beauvoir,Mandarins,1954, p.422).
Partie d'une hélice ou d'un ventilateur entraînée par un axe. Des ventilateurs oscillants à palettes produisant un léger déplacement d'air vers le bas, afin de rabattre et de maintenir sur le sol la poussière (Thiébaut,Fabric. tissus,1961, p.45).
HORLOG. Ailette d'une pièce d'échappement sur laquelle frappent les dents d'une roue dans une montre. Au moment de la rencontre entre la dent et la palette, cette dernière repousse la roue jusqu'à ce que l'élan du foliot soit entièrement amorti (Bassermann-Jordan,Montres, horl. et pend.,1964, p.164).
REM. 1.
Palettisation, subst. fém.[Correspond à supra A 4] Utilisation de palettes dans la manutention des marchandises. L'importance de la palettisation dans les améliorations apportées à la manutention (G.Pochet,Tout l'emballage,t.3, Paris, Les éd. d'organisation, 1967, p.173).
2.
Palettiser, verbe trans.[Correspond à supra A 4] Charger des marchandises sur une palette. Avantages accordés pour le transport des marchandises palettisées (G.Pochet,Tout l'emballage,t.3, Paris, Les éd. d'organisation, 1967p.178).
Prononc. et Orth.: [palεt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1376 techn. «serre» (Modus et Ratio, 124, 25 ds T.-L.); b) α) 1380 «instrument (de métal, pierre précieuse ou bois) de forme plate, sur lequel on peut poser divers objets» (Doc. ds Gay); β) 1533 «petite raquette en bois pour jouer au volant» (Ch. de Bovelles, Liber de differentia vulgarium linguarum et Gallici sermonis varietate, p.72 ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t.XIV, no1, 1976, p.146); γ) 1685 «aube d'une roue d'un moulin» (Comptes des bâtiments du roi sous le règne de LouisXIV, éd. J.-J. Guiffrey, t.2, p.845); δ) 1903 palette de marqueur (Nouv. Lar. ill.); ε) 1958 manutention (La Vie du rail, 12 oct. ds Gilb. Mots nouv. 1971); 2. a) 1375 «rotule» (Doc. ds Gdf. Compl.); b) 1611 «omoplate» (Cotgr.); c) 1932 bouch. (Lar. 20e); 3. a) 1621 [éd.] peint. (E. Binet, Essay des Merveilles de nature, p.193: La palette du Peintre est la mere de toutes les couleurs, car du meslange de trois ou quatre maistresses couleurs son pinceau fait naistre comme fleurir toutes sortes de couleurs); b) 1733 [éd.] p. méton. «gamme des couleurs utilisées par un peintre» (Voltaire, Temple du goût, 5, p.28: la palette de Rubens); 4. arg. a) 1828-29 «main» (Vidocq, Mém., t.3, p.171); b) 1834 «dent» (Balzac, Rech. absolu, p.264: la dent populairement appelée palette). Dér. de pale1*; suff. -ette, v. -et.
DÉR.
Paletter, verbe trans.Aplatir l'extrémité de la hampe d'un hameçon. (Dict. xixeet xxes.). [palεte], [-ete]. 1reattest. 1769 (Duhamel du Monceau, Traité gén. des pêches mar., t. 1, 1resection, p.25b); de palette1, au sens techn. de «partie aplatie de la hampe d'un hameçon» (1769, Id., ibid.), dés. -er.
BBG. −Dossiers de mots. Néol. Marche. 1977, no3, pp.107-108; 1979, no9, p.77; no10, p.65 −Quem. DDL t.27.

PALETTE2, subst. fém.

HIST. DE LA MÉD. Récipient de métal d'une capacité de quatre onces dans lequel on recueillait le sang lors d'une saignée. C'est seulement au XVIIesiècle que nous rencontrons dans les inventaires des palettes à saigner en argent (Havard1890).P. méton., quantité de sang contenue dans ce récipient. S'il a des foiblesses, on fera les saignées petites, d'une seule palette, mais on les répétera toutes les heures, ou toutes les deux heures (Geoffroy,Méd. prat.,1800, p.354).Elle a été prendre l'air au balcon; et depuis, elle tousse. On lui a tiré cinq palettes de sang pour la sauver de la congestion (Adam,Enf. Aust.,1902, p.370).
Prononc. et Orth. V. palette1. Étymol. et Hist. 1. 1461 palecte «petit vase destiné à recueillir le sang d'une saignée» (Villon, Testament, éd. J. Rychner et A. Henry, 1444); 2. 1460-66 palette «quantité de sang contenu dans ce récipient» (Martial d'Auvergne, Arrêts d'amour, XXII, 348, éd. J. Rychner, p.109). Altération de l'anc. subst. paelete (ca 1223, faire la paelete «se livrer au plaisir», Gautier de Coinci, I Mir 11, 980, éd. V. F. Koenig, t.2, p.43; ca 1240, paelete «petite poêle», S. François, 1727 ds T.-L.); dimin. de paele, forme anc. de poêle*.
STAT.Palette1 et 2. Fréq. abs. littér.: 289. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 234, b) 682; xxes.: a) 621, b) 289.

Palette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

palette \pa.lɛt\ féminin

  1. (Sport) Sorte de raquette pleine avec laquelle les enfants jouent quelquefois au volant.
  2. (Hockey) Extrémité du bâton de hockey qui sert à manier ou à frapper la rondelle.
  3. (Sport) Protège doigts, au tir à l’arc.
  4. (Peinture) Plaque de bois dur, de porcelaine ou de faïence, ordinairement de forme ovale, sur laquelle les peintres placent leurs couleurs et qu’ils tiennent de la main non dominante (gauche pour les droitiers), à l’aide d’un trou pratiqué vers le bord pour y passer le pouce.
    • Composer, faire sa palette.
    • Faire des teintes sur sa palette.
  5. (Par extension) (Peinture) Assortiment de couleurs.
  6. Extrémité plate d'un aviron.
    • À l’ombre des voiles, les six rameurs entrecroisés [...] tombaient et se relevaient, égrenant des perles au bout de leurs palettes. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 43, 2012)
  7. (Zoologie) Partie terminale d'un membre, de forme aplatie, pleine et arrondie rappelant l’extrémité d'une rame.
    • Palette natatoire
    • Un membre antérieur aussi profondément modifié que la palette natatoire d’un ichthyosaure.
  8. (Par extension) (Zoologie) Plume rectrice se terminant par des barbes formant une ellipsoïde isolée du reste de la plume.
  9. (Par extension) (Ornithologie) Genre d'oiseaux granivores de petite taille de la famille des psittaculidés (e.g. perruches, inséparables, etc.) comprenant dix espèces originaires des Philippines et d'Indonésie et caractérisées par leurs deux rectrices centrales qui se terminent en palettes à la façon des momots (genre Prioniturus).
  10. (Mécanique) Partie placée à l’extrémité des bras qui servent à former les roues des bateaux à vapeur et des moulins, etc.
    • Des palettes placées tangentiellement sur ces rouleaux reprennent le liquide qui passe en dessous …. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  11. Un des divers instruments et outils dont se servent les horlogers, les doreurs, les relieurs, les potiers et qui sont généralement constitués par une plaque mince de bois ou de métal.
    • Avec une palette en bois mince, on fait tomber la chènevotte broyée, et il ne reste plus qu’à peigner la filasse ainsi mise à nu. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 151)
  12. (Chirurgie) Sorte de petite écuelle de métal, d’une capacité déterminée, dans laquelle on reçoit le sang de ceux à qui on ouvre une veine.
    1. (Par extension) Quantité de sang qu’on tire d’une veine, dans une saignée.
    • On lui a tiré trois palettes de sang.
  13. (Logistique) Accessoire en forme de plateau d’environ un mètre carré, destiné à rationaliser la manutention, le stockage et le transport des marchandises.
  14. (Cuisine) Viande de mouton ou de porc située contre l’omoplate.
  15. (Horlogerie) Nom donné aux deux pièces qui terminent les extrémités d'une ancre d'échappement.
    • Les palettes libèrent puis arrêtent avec régularité une à une les dents de la roue d'échappement.
  16. (Technique) Instrument métallique en forme de petite pelle utilisé par les forgerons pour regrouper le charbon au centre de la forge.

Forme de verbe 1

palette \pa.lɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de paleter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de paleter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de paleter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de paleter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de paleter.

Note :

On utilise aussi la forme alternative palète qui est recommandée par les rectifications orthographiques de 1990.

Forme de verbe 2

palette \pa.lɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de paletter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de paletter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de paletter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de paletter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de paletter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Palette : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALETTE. n. f.
Sorte de raquette pleine avec laquelle les enfants jouent quelquefois au volant. Il se dit aussi d'une Plaque de bois dur, de porcelaine ou de faïence, ordinairement de forme ovale, sur laquelle les peintres placent leurs couleurs et qu'ils tiennent de la main gauche, à l'aide d'un trou pratiqué vers le bord pour y passer le pouce. Faire sa palette, Y mettre les couleurs. Faire des teintes sur sa palette, Y mélanger les couleurs. Il a une palette brillante se dit d'un Peintre qui est bon coloriste et, figurément, d'un Poète dont le style a de l'éclat. On dit dans le même sens : Sa palette est riche. En termes de Mécanique, il se dit des Parties placées à l'extrémité des bras qui servent à former les roues des bateaux à vapeur et des moulins.

PALETTE désigne aussi Divers instruments et outils dont se servent les horlogers, les doreurs, les relieurs, les potiers et qui sont généralement constitués par une plaque mince de bois ou de métal.

PALETTE, en termes de Chirurgie, désigne une Sorte de petite écuelle de métal, d'une capacité déterminée, dans laquelle on reçoit le sang de ceux à qui on ouvre une veine. Il se dit, par extension, de la Quantité de sang qu'on tire d'une veine, dans certains cas de maladie. On lui a tiré trois palettes de sang.

Palette : définition du Littré (1872-1877)

PALETTE (pa-lè-t') s. f.
  • 1Instrument de bois plat pour jouer au volant.

    Morceau de bois mince, taillé en ovale et muni d'un manche, dont on se sert quelquefois pour renvoyer la balle.

  • 2Instrument de bois mince avec lequel les maîtres d'école frappaient autrefois dans la main des enfants pour les punir.

    Se dit aussi des coups mêmes donnés avec cet instrument.

  • 3Dans le langage vulgaire, la rotule et aussi l'omoplate.
  • 4Planchette mince, sur laquelle les peintres mettent leurs couleurs, et qui est trouée pour qu'on la soutienne en y passant le pouce. …à leur docte peinture [de Lebrun, de Lesueur], Malgré leurs efforts, il manquait Le coloris de la nature ; Sous ses yeux [du dieu du goût], des Amours badins Ranimaient ces touches savantes Avec un pinceau que leurs mains Trempaient dans les couleurs brillantes De la palette de Rubens, Voltaire, Temple du Goût. Une palette de fer-blanc, où l'ouvrier avait pratiqué dix-huit à vingt petits enfoncements, c'est à peu près le nombre des couleurs dont un peintre a coutume de composer sa palette, Diderot, Peinture en cire, Œuv. t. XV, p. 345, dans POUGENS. Polygnote, Zeuxis, n'ayant sur leur palette que du jaune et du rouge, n'auraient pu faire aucun ouvrage supportable, et auraient sans doute préféré de s'en tenir au monochromaton, Lévesque, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. I, p. 435.

    Charger sa palette, y mettre les couleurs.

    Faire des teintes sur sa palette, y mélanger les couleurs.

    Fig. Jeter là la palette, renoncer au métier de peintre. J'ai vu des peintres jeter là la palette et conduire des troupes à la guerre, Courier, Lett. II, 219.

    Fig. Briser la palette d'un peintre, l'empêcher de peindre par la violence ou par la mort. Lorsque la mort aura brisé la palette de cet artiste [Vernet], qui est-ce qui en ramassera les débris ? Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 250.

    Ce tableau sent la palette, se dit d'un tableau dont les couleurs ne sont point assez vraies et où la nature est mal observée.

    Fait d'une seule palette, se dit d'un tableau dont l'harmonie est si grande qu'on ne sent pas les reprises du travail.

    Fig. La palette d'un peintre, son faire, son habileté. Ne cherchons pas dans ce tableau [de Rubens] l'élégance et la correction du dessin ; c'est la palette et l'enthousiasme de Rubens, et rien de plus, mais c'est beaucoup, Falconet, Œuvres div. t. III, p. 165.

    Ce peintre a la palette brillante, il est bon coloriste.

    Fig. Palette se dit des couleurs de l'imagination et du style, dans la littérature J'y ai mis tout ce que je sais, et ma petite palette n'a plus de couleurs pour repeindre ce tableau, Voltaire, Lett. Richelieu, 19 juillet 1773. De ces illusions qu'enfanta le poëte, Le poëte à son tour enrichit sa palette, Millevoye, Invent. poétiq. La palette du poëte moderne se couvre d'une variété infinie de teintes, Chateaubriand, Génie, II, II, 3. Quelque fée… Des feux de l'aube boréale Fit une palette idéale Pour ton pinceau magicien, Hugo, Odes, V, 22.

  • 5 Terme de chirurgie. Palette à pansement, petite planche de bois mince, découpée en autant de languettes qu'il y a de doigts, dont on se sert dans le pansement des plaies de la main pour maintenir les doigts écartés et empêcher les adhérences.
  • 6 Terme de dorure. Instrument qui sert aux doreurs à prendre l'or. Des pinceaux [pour le coucheur d'or] doux, de poil de blaireau ; on en a de plusieurs formes, de ronds, et de plats qu'on nomme palettes, Manuel du relieur, p. 238, collect. RORET, 1827.
  • 7 Terme de relieur. Les palettes sont des fers qui ont la figure d'un T ; la grande branche entre dans un manche pour pouvoir s'en servir, l'extrémité transversale est gravée, Lesné, la Reliure, p. 217.
  • 8 Terme de mécanique, se dit des parties placées à l'extrémité des bras qui servent à former les roues des bateaux à vapeur et font l'office de rames.

    Ais d'une roue de moulin.

    Saillie de la pièce d'échappement d'une montre, sur laquelle frappent les dents de la roue. Il [Huyghens] emprunta l'idée des palettes du balancier, lesquelles, en s'engrenant alternativement dans les dents d'une roue, servent à retarder la descente du poids moteur des horloges qu'Huvghens avait sous les yeux ; il appliqua ces palettes à l'extrémité supérieure du pendule, il les fit engrener de même dans les dents d'une roue, Bailly, Astronom. moderne, t. II, p. 259.

  • 9 Terme d'imprimeur. Petite pelle de fer dont se servent les imprimeurs pour prendre l'encre.
  • 10Plaque de bois, mais revêtue d'acier et percée à demi pour recevoir le bout du foret ; l'ouvrier la met sur sa poitrine quand il veut forer quelque ouvrage.

    Terme de marbrier. Petite planche sur laquelle est une pièce de fer servant à recevoir le bout du foret pour percer des trous.

  • 11Plaque de fer garnie d'un manche que, dans les verreries, on appuie au besoin contre les diverses parties des pièces que l'on fabrique.
  • 12Douve fixée au bout d'un long manche servant à mélanger la terre glaise avec le ciment.

    Instrument pour arrondir l'ouvrage du potier.

    Instrument pour réparer les trous pratiqués dans les marais salants.

  • 13Prolongement du troussequin, dans les selles de cavalerie légère et de cavalerie de ligne ; c'est sous cette palette qu'est fixé le porte-manteau. Il n'y a pas de palette dans les selles d'artillerie et de cavalerie de réserve, non plus que dans les selles dites anglaises.
  • 14Extrémité libre, aplatie et élargie en forme de pelle des antennes et du balancier des insectes.

    Cavité qui se trouve à chacune des jambes postérieures de l'abeille, où elle empile la cire qu'elle ramasse sur les fleurs. Chaque palette est de la grosseur d'un grain de poivre un peu aplati, Genlis, Maison rust. t. I, p. 350, dans POUGENS.

  • 15 Terme de musique. S'est dit autrefois des touches de la gamme naturelle dans l'orgue ou le clavecin.
  • 16Dans le moyen âge. Bougeoir en forme de petite pelle qu'on appelait aussi cuiller, parce qu'il servait à brûler des parfums, De Laborde, Émaux, p. 428.
  • 17Palette de lépreux, coquille bivalve.

    Palette se dit aussi de l'oiseau nommé spatule.

    Palette à dard, espèce d'agaric fort dangereux des environs de Paris.

HISTORIQUE

XIVe s. Une palette d'ivoire, dont le clo a mettre la chandelle est d'argent, De Laborde, Émaux, p. 428. Une palette à condongnac [cotignac], armoyée de France et de la royne Jeanne de Bourbon, De Laborde, ib.

XVIe s. La palette du genouil [rotule], Paré, IV, 34. L'on trempe une paellette de bois dans l'eau, et incontinent on la fourre dans la cire fondue, De Serres, 452.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. PALETTE. Ajoutez :
18 Familièrement. Palettes, les dents incisives, qui, larges et plates, ont la forme d'une petite pelle.
19Instrument en fer, en forme de petite pelle, qui sert aux forgerons pour ramener le charbon et le disposer sur la forge.

Instrument en bois, également en forme de petite pelle qui sert, dans les poudrières, à ramener la poudre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Palette : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALETTE, s. f. Poche, Cuillier, Bec a cuillier, Plat, Pale, Pale pauche, Cuillier truble, Poche, platea, leucorodius, albardeola, (Hist. nat. Ornithologie.) Willughbi, (Pl. XI. figure 3.) oiseau qu’on ne peut confondre avec aucun autre par la forme singuliere de son bec, qui est plat dans toute sa longueur ; il s’élargit à son extrémité, où il a une figure presque ronde à-peu-près comme une cuilliere ; ce qui a fait donner à cet oiseau le nom de bec à cuillier. La palette est en entier d’une belle couleur blanche, comme celle du cygne, à l’exception d’un peu de noir qui est sur les premieres des grandes plumes extérieures de l’aîle, & sur les premieres du second rang. On trouve cet oiseau en Europe ; il se perche & niche sur le sommet des arbres qui sont près de la mer ou de quelque fleuve ; il vit de poisson ; ses œufs ressemblent à ceux de la poule ; ils sont blancs, & ils ont quelques taches de couleur de sang, ou d’un cendré roussâtre. Willughbi, Ornith. Voyez Oiseau. (I)

Palette du Méxique, platea mexicana, Tlauhquechul, oiseau qui ressemble beaucoup au précédent, & qui n’en differe qu’en ce qu’il est d’une belle couleur rouge ou d’un blanc rougeâtre ; le bec a une couleur cendrée ; la tête, le cou, & une partie de la poitrine, sont dégarnis de plumes & blancs ; il y a un large trait noir entre la tête & le cou. On trouve cet oiseau au Méxique sur le bord de la mer ou des fleuves. Willughbi, Ornith. Voyez Oiseau. (I)

Palette du genou, voyez Rotule.

Palette, terme de Chirurgie, petit vaisseau d’étain ou d’argent, qui reçoit le sang qu’on tire dans l’opération de la saignée.

On dit que ce mot vient de poëlette ou petite poële, & qu’on le trouve écrit ainsi dans Villon. Dionis écrit poilette, contre l’ancien usage, puisque Paré appelloit palette, l’espece de petite écuelle à une oreille, dont on s’est toujours servi pour mesurer le sang qu’on tire dans la saignée.

Chaque palette doit tenir trois onces, afin qu’on sache au juste la quantité de sang qu’on a tiré. La mesure ordinaire est de trois palettes dans les saignées communes ; on les met sur trois assiettes différentes, ou sur un plat où elles puissent être de niveau.

Il y a des circonstances qui exigent une saignée plus forte, & d’autres où l’on ne tire que deux palettes, & quelquefois une seulement.

Au rapport de Dionis, quand on saigne le roi ou quelqu’un de la famille royale, c’est le premier médecin qui tient la bougie ; il se fait un honneur de rendre ce service, aussi-bien que le premier apoticaire de tenir les palettes. S’il y avoit quelqu’un dans la chambre que le chirurgien ne crût pas de ses amis, il pourroit le faire sortir, parce qu’il ne faut point qu’il ait pour spectateurs des gens qui pourroient l’inquiéter & le chagriner par leur présence : aujourd’hui, continue l’auteur, on n’use plus de ce privilége. Toutes les fois, dit-il, que j’ai saigné madame la dauphine, ou quelqu’un des princes, la chambre étoit pleine de monde, & même monseigneur & les princes se mettoient sous le rideau du lit sans que cela m’embarrassât.

On est dans l’usage d’avoir des palettes numérotées ; ou bien le chirurgien les marque, en mettant un morceau de papier sur la premiere, deux sur la seconde, & trois sur la troisieme.

Dans les saignées du pié on ne se sert point de palettes ; on juge de la quantité du sang tiré, par le tems qu’il y a qu’il sort, comparé avec la grosseur du jet ; par la couleur plus ou moins rouge que l’eau reçoit, & par la teinture que cette eau communique à une serviette qu’on y trempe. Quelques chirurgiens mesurent avec un bâton la hauteur de l’eau, lorsque le pié y trempe. Ils retirent autant d’eau qu’ils veulent tirer de sang ; & après avoir ouvert la veine, ils en laissent sortir jusqu’à ce que l’eau soit au niveau de la marque faite au bâton. Voyez Saignée. (Y)

Palette, (Méch.) est la même chose qu’aube dans les moulins à eau. Voyez Aube.

Palette, (Peint.) la palette est une planche de bois qui est ordinairement de figure ovale. On y fait vers le bord un trou de figure ovale, assez grand pour pouvoir y passer tout le pouce de la main gauche, & un peu plus. Le bois de la palette est d’ordinaire de pommier ou de noyer : on enduit le dessus de la palette, quand elle est neuve, d’huile de noix seccative à plusieurs reprises, jusqu’à ce que l’huile ne s’imbibe plus dans le bois. La palette supporte les couleurs broyées à l’huile qu’on arrange au bord d’en-haut par petits tas ; le milieu & le bas de la palette servent à faire les teintes & le mélange des couleurs avec le couteau qui doit être pour cet effet d’une lame extrèmement mince. Ceux qui travaillent à détrempe ont aussi une palette, mais elle est de fer blanc, pour pouvoir la mettre sur le feu lorsque la colle se fige sur la palette en travaillant.

On dit de certains tableaux, & on l’a dit de ceux de M. le Brun, qu’ils sentent la palette ; ces mots signifient que les couleurs n’en sont point assez vraies, que la nature y est mal caractérisée, & qu’on n’y trouve point cette parfaite imitation, seule capable de séduire & de tromper les yeux ; ce qui doit être un des premiers soins des maîtres de l’art. (D. J.)

Palette du Peintre en émail, c’est un morceau d’agathe ou de verre, sur lequel il fait ses teintes avec son couteau à couleur.

Palette, en terme de Doreur sur bois, est une peau à longs poils montée en demi-cercle sur une petite planche de bois qui entre dans un manche fendu à un bout, & garni à l’autre d’un pinceau. C’est avec cette peau qu’on a mouillée legerement avec la langue, qu’on prend les feuilles d’or, & qu’on les pose sur l’ouvrage. Voyez nos explications & nos Planches du Doreur, où l’on a représenté un ouvrier qui pose de l’or avec la palette sur une bordure montée sur le chevalet.

La palette du Doreur se définit encore un instrument fait de la queue de l’animal qu’on appelle petit-gris. Il sert à prendre les feuilles d’or de dessus le coussinet pour les placer & les étendre sur l’or couleur, si l’on dore en huile, ou sur l’assiette, si c’est en détrempe. (D. J.)

Palette, terme dont les Horlogers se servent pour désigner une petite aîle que la roue de rencontre pousse, & par laquelle elle entretient les vibrations du régulateur. Dans l’échappement ordinaire des montres, il y a deux palettes réservées sur la verge du balancier ; elles forment entre elles un angle droit. Dans l’échappement à levier des pendules, les deux palettes sont sur deux tiges différentes. Voyez Échappement, Verge, & nos Planches d’Horlogerie. (P)

Palette, (Imprimerie.) les Imprimeurs nomment ainsi l’ustencile avec lequel ils relevent & rassemblent en un tas l’encre sur leur encrier, après qu’ils l’ont broyée, comme le bon usage l’exige. C’est une petite plaque de fer taillée en triangle, montée sur un manche de bois rond : elle sert aussi à prendre l’encre dans le baril en telle quantité qu’on en a besoin, & à la transporter dans l’encrier. Voyez nos Pl. d’Imprimerie & leur explication.

Palette, (Instrum. de jeu.) petit battoir, ou instrument de bois, qui sert aux enfans à jouer. C’est de cette palette, que plusieurs outils ou instrumens qui servent à divers artisans & ouvriers, ont pris leur nom : quoiqu’il y en ait plusieurs qui n’y ont guere de rapport, soit pour la matiere, soit pour la figure. Savary. (D. J.)

Palette, (Poterie.) les Potiers de terre fournalistes, c’est-à-dire, ceux qui ont été reçus à la cour des monnoies, pour faire exclusivement tous les fourneaux & creusets qu’on emploie à la fonte des métaux, ont diverses palettes de bois, qui sont presque leurs seuls instrumens pour dresser, battre, & arrondir leur ouvrage.

Les plus grandes de ces palettes sont ovales avec un manche, en tout parfaitement semblables à la palette des enfans ; les autres sont rondes ou échancrées en forme triangulaire ; d’autres enfin sont faites à la maniere d’un grand couteau, & ont une espece de tranchant ; ces dernieres servent à ôter & ratisser ce qu’il y a de trop sur les moules, ou aux ouvrages que ces potiers font à la main, comme les fourneaux & les réchaux à blanchisseuses. Savary. (D. J.)

Palette, (chez les Potiers, les Faiseurs de creusets, &c.) est un instrument de bois, presque l’unique dont ils se servent pour former, battre, & arrondir leurs ouvrages. Voyez Potier.

Ils en ont de plusieurs especes ; les plus larges sont de figure ovale avec un manche ; d’autres sont arrondies ou creusées triangulairement ; d’autres enfin ressemblent à des couteaux larges ; elles servent à couper tout ce qu’il y a de superflu dans les moules de leurs ouvrages.

Palette, (Reliure.) les Relieurs ont deux instrumens de ce nom : l’un & l’autre sont de petits fers qui servent à dorer.

La palette simple doit être de cuivre ; on l’appelle simple, parce qu’elle n’a qu’un filet : elle est emmanchée de bois. Voyez cet outil dans nos Planches. Il sert à côté des nerfs dans les entre-nerfs.

La palette à queue & des nerfs, est plus large que la palette simple : on l’emploie pour pousser au bas du dos des livres le dessein qui termine l’ornement, & quelquefois à la tête des volumes sur le dos ; c’est pourquoi on la nomme palette à queue ; on s’en sert aussi sur les nerfs. Voyez nos Planches de Reliure.

Palette a forer, (Serrurerie.) c’est un instrument qui sert aux Serruriers & autres ouvriers en fer, lorsqu’ils veulent percer ou forer quelque piece. La palette est de bois, de forme ovale, d’un pouce d’épais, avec un manche & quelquefois deux ; le tout d’un pié ou environ de long. Une bande ou morceau de fer de quatre à cinq pouces de longueur, & de quatre à cinq lignes d’épaisseur, percée de quelques trous qui ne la traversent pas tout-à-fait, est attachée dans le milieu de la palette. Lorsque l’ouvrier veut forer, il appuie la palette sur son estomac, & mettant la tête du foret dans l’un des trous de la bande de fer, il le fait tourner par le moyen de l’arçon ou archet, dont la corde passe sur la boîte du foret. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « palette »

Étymologie de palette - Littré

Diminutif de pale 1 ; provenç. et espagn. paleta ; ital. paletta ; normand, palette, pelle à feu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de palette - Wiktionnaire

(Sport) Dérivé de pale avec le suffixe -ette.
(Chirurgie) Du moyen français palecte, de l’italien paletta (« palette de peintre »), du latin pala (« pelle »).
(Ornithologie) (Début du XIXe siècle) C'est le naturaliste français René-Primevère Lesson qui employa le premier le mot par ellipse comme nom de la tribu dans laquelle il rangeait le perroquet à palettes (aussi appelée alors la perruche à raquettes), i.e. la seule espèce de palette connue à cette époque.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palette palɛt play_arrow

Citations contenant le mot « palette »

  • Cela a commencé avec la commande d’une copine pour une table en bois à partir de récup’ de palettes, raconte cet enseignant en maternelle dans une école à Nantes, âgé de 47 ans, originaire de Moréac où il passe actuellement ses vacances, chez ses parents. Lorsque la table fut finie, j’ai eu l’idée d’écrire un message décalé en guise de signature. » , La palette de Stef : au chevet des mots | La Gazette du Centre Morbihan
  • Tout le monde veut une belle palette dans les tons neutres, mais personne n’aime dépenser son argent dans un produit qui finalement ne servira à rien. Ces palettes ont fait leur preuve sur plusieurs années et auprès d’une tonne de personnes différentes. billie, Les 10 meilleures palettes d’ombres à paupières neutres qui vont bien à tout le monde | billie
  • C’est dans le bâtiment « 2 » du site catésien de SASA Demarle qu’un drame a été évité, mercredi en fin de matinée. Du solvant s’est déversé d’un fût de 200 litres, enflammant au moins une palette. Le personnel a aussitôt maîtrisé le sinistre. La Voix du Nord, Du solvant met le feu à une palette dans l’usine SASA, au Cateau-Cambrésis
  • L’étude régionale des activités de Machine d’emballage automatique de palette, basée sur le volume de production et de consommation de cette région, les revenus (millions USD), le taux de croissance du marché de 2020 à 2026. Les principaux impacts de la région sur les activités de Machine d’emballage automatique de palette, sont l’Amérique du Nord, le Moyen Est et Afrique, Asie du Sud, Amérique latine, Europe. Le rapport avec des tableaux et des graphiques donne une vue d’ensemble de l’industrie. INFO DU CONTINENT, Global Machine d'emballage automatique de palette, Analyse du marché 2020 de la part de marché et de la taille du marché | Par les principaux fabricants - INFO DU CONTINENT
  • Oui ! Encore faudrait-il s’entendre sur la définition de la beauté. Pour aller vite, « beau » à mes yeux et pour un timbre, c’est une palette chatoyante et une composition agréable qui font que le regard s’éternise dans l’image. Le Monde.fr, Isy Ochoa : un beau timbre, « c’est une palette chatoyante et une composition qui font que le regard s’éternise dans l’image »
  • Color Palette Generator est tout simplement un générateur de palette de couleurs, très simple à utiliser. En cliquant sur la barre d’espace du clavier, une nouvelle palette est générée automatiquement. Pour copier les cinq couleurs de la palette générée, il suffit de cliquer sur la touche C. Pour copier les couleurs de manière individuelle, il faut simplement cliquer sur chaque couleur. Siècle Digital, Color Palette Generator : l'outil pour obtenir des palettes de couleurs automatiquement
  • Elles sont peintes, fleuries, taguées, bâchées ou dans leur plus simple appareil, et ont poussé comme des champignons sur les terrasses parisiennes à la faveur du déconfinement: les palettes de bois font désormais partie du paysage et pourraient le rester longtemps encore. Libération.fr, L’apéro sur palette de bois, dernier incontournable parisien - Libération
  • Riche d'une palette de tons infinie qui nous permet de dire, dialoguer, chanter, charmer, reproduire ou créer d'autres sons, la voix est magique. De Barbara / Il était un piano noir...
  • Le cinéma est un art du passé qui ne correspond plus aux modes d'expression contemporains ; j'ai besoin d'une palette plus large. De Peter Greenaway

Traductions du mot « palette »

Langue Traduction
Corse paletta
Basque paleta
Japonais パレット
Russe палитра
Portugais paleta
Arabe لوحة
Chinois 调色板
Allemand palette
Italien tavolozza
Espagnol paleta
Anglais palette
Source : Google Translate API

Synonymes de « palette »

Source : synonymes de palette sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires