La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bat-flanc »

Bat-flanc

Définitions de « bat-flanc »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAT-FLANC, BAS-FLANC, subst. masc.

A.− Pièce de bois mobile, suspendue verticalement par des cordes, qui, dans les écuries, sépare deux chevaux; rarement, cloison séparant des vaches dans une étable :
1. J'aimais d'amour la petite rue Perceval au beau nom. On y voyait un jardin comblé de verdures effervescentes. On y entendait, dans le silence du soir, tout le long d'une muraille interminable, les chevaux du camionnage piétineur, remuer des chaînes, broyer l'avoine et donner dans leurs bat-flanc des ruades tracassières. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Notaire du Havre, 1933, p. 94.
P. ext. Cloison en bois séparant deux lits dans un dortoir :
2. Les lits [dans la cavalerie] sont adossés à une cloison en planches, appelée le bas-flanc par analogie avec les cloisons de bois qui séparent les chevaux; cette cloison ne monte pas jusqu'au plafond. L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod.,1881, p. 26.
Arg. des casernes. Sauter le bas-flanc / le bat-flancs (sic). ,,Sauter les murs du quartier, après l'appel du soir`` (L. Merlin, La Lang. verte du troupier, 1888, p. 17).
B.− Plancher surélevé servant de lit généralement pour les soldats d'un poste de garde, les prisonniers dans une cellule :
3. Quelques jours après, on m'a isolé dans une cellule où je couchais sur un bat-flanc de bois. J'avais un baquet d'aisances et une cuvette de fer. Camus, L'Étranger,1942, p. 1175.
Prononc. ET ORTH. : [baflɑ ̃]. Var. bas-flanc (ex. 2), bat-flancs (cf. L. Merlin, loc. cit.).
Étymol. ET HIST. − 1. Dial. ang. bat-flanc (Ménière, Glossaire angevin, Angers, 1880 : Bat-flanc. − Le bois suspendu qui sépare deux chevaux à l'écurie); 1888 (Courteline, Le Train de 8 h 47, p. 181); p. ext. 1881 bas-flanc « cloison en bois dans un dortoir » (L. Rigaud, supra ex. 2); 1928 bat-flanc (Lar. 20e); d'où 1881 lang. des cavaliers milit. sauter le bas-flanc (L. Rigaud, op. cit., p. 343); 1888 bat-flancs [sauter le] (L. Merlin, supra); 2. 1895 arg. milit. « plancher incliné servant de lit » dans Esn. 1966; 1933, supra ex. 1. Composé de la forme verbale bat de battre* et de flanc*, graphie bas-flanc par étymol. populaire.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Nom commun - français

bat-flanc \ba.flɑ̃\ masculin

  1. Cloison ou simple pièce de bois suspendue à des cordes qui sépare des chevaux dans une écurie, des vaches dans une étable.
    • Brutus lui-même qui dormait dans sa housse de mouches donnait du sabot dans son bat-flanc quand nous allions avec l’oncle faire le tour du domaine. — (Daniel Boulanger, Le chemin des caracoles, Laffont, 1966, réédition Le Livre de Poche, page 161)
  2. Lit de planches dans un poste de garde, une prison, un refuge de montagne, etc.
    • C’était un goût plus complexe qui l’avait poussé à venir quelquefois s’allonger naguère, à Pékin, sur le bat-flanc du vieux Gisors. — (André Malraux, La condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 219)
    • Je me colle contre la grille en me cramponnant aux barreaux. C’est vachement déprimant. Alors je me couche sur le bat-flanc, et comme je suis encore défoncée, je m’endors. On m’apporte un récipient en me demandant de pisser dedans, pour l’analyse d’urine. Et un seau pour mettre en dessous, pour ne pas salir par terre. — (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978. Traduit de l’allemand par Léa Marcou, 1981, page 311)
    • Les lits ne sont que des bat-flanc en ciment scellés au mur, mais j’ai réussi à obtenir un matelas et une couverture. — (Cizia Zykë, Oro, 1985, page 358)
    • Dans un autre coin de la remue se trouve un bat-flanc où les bergers couchent sur la paille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bat-flanc »

(Siècle à préciser) De battre et flanc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bat-flanc »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bat-flanc batflɑ̃k

Évolution historique de l’usage du mot « bat-flanc »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bat-flanc »

  • I-Tek a entièrement recomposé son offre de cases maternité, avec notamment un sol unique pour toutes les cases, bien utile pour faciliter la transformation de cases bloquée en cases liberté. Dans cette dernière de dimension imposante (2.4 x 2.7 m, soit 6,5 m2), la truie dispose d’un diamètre de 1.8 mètre pour se retourner facilement. Pour cela, l’un des bat-flancs est articulé en deux parties, qui confère à son espace de vie une forme carrée. La case est aussi disponible avec un chassis élévateur sous la truie. Réussir porc | Tech porc, L'offre de cases mise-bas bien-être pour les truies s'étoffe | Réussir porc | Tech porc

Images d'illustration du mot « bat-flanc »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bat-flanc »

Langue Traduction
Anglais bat-flank
Espagnol flanco de murciélago
Italien bat-fianchi
Allemand fledermausflanke
Chinois 蝙蝠翼
Arabe الخفافيش الجناح
Portugais flanco de morcego
Russe летучая мышь-бочка
Japonais バットフランク
Basque bat-hegala
Corse bat-flank
Source : Google Translate API

Synonymes de « bat-flanc »

Source : synonymes de bat-flanc sur lebonsynonyme.fr

Bat-flanc

Retour au sommaire ➦

Partager