La langue française

Ballast

Sommaire

  • Définitions du mot ballast
  • Étymologie de « ballast »
  • Phonétique de « ballast »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ballast »
  • Citations contenant le mot « ballast »
  • Images d'illustration du mot « ballast »
  • Traductions du mot « ballast »
  • Synonymes de « ballast »

Définitions du mot ballast

Trésor de la Langue Française informatisé

BALLAST, subst. masc.

A.− CH. DE FER
1. Mélange de sable et de gravier maintenant les traverses d'une voie ferrée. Le ballast répartit les pressions sur la plate-forme et donne à la voie une assiette uniforme (Ch. Bricka, Cours de ch. de fer,t. 1, 1894, p. 350).
P. ext. ,,Tout gravier dont les constituants ont des dimensions analogues au précédent (100 mm et en dessous). − Élément de plus de 20 mm (Bourcart)`` (Plais.-Caill. 1958).
2. Remblai ainsi formé :
1. Brunet s'ennuie, il regarde les champs, il a la tête vide; au bout d'un moment, le train ralentit, et Ramelle se redresse, les yeux hagards : « Qu'est-ce que c'est? » « T'en fais pas, dit Moûlu. C'est Nancy. » Le ballast s'élève au-dessus du wagon; à présent c'est un mur. Au-dessus du mur court une corniche de pierres blanches; au-dessus de la corniche il y a une balustrade de fer, à claire-voie. Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 282.
B.− P. anal., MAR. [En parlant de ce qui stabilise] ,,Poids mis à bord pour assurer la stabilité d'un navire qui n'a pas la cargaison suffisante pour lui donner la stabilité voulue`` (Le Clère 1960) :
2. Une très grande part de la masse de houille transportée sur mer est prise comme ballast, à tarifs réduits, par les navires vagabonds, par les « tramps ». J. Brunhes, La Géogr. hum.,1942, p. 229.
P. méton. ,,Réservoirs dont le remplissage permet aux sous-marins de plonger`` (Gruss 1952) :
3. Le sous-marin de Fulton est une arme redoutable, un bateau long de 6,40 m, qui navigue en surface à l'aide d'une voile et en plongée à l'aide d'une hélice actionnée par une manivelle à main. On plonge en pompant de l'eau dans des ballasts, et un réservoir d'air comprimé assure à l'équipage une autonomie de six heures. P. Rousseau, Hist. des techn. et des inventions,1967, p. 243.
Prononc. : [balast]. Pour la prononc. de la finale -ast par [st], cf. Fouché Prononc. 1959, p. 430. Étymol. et Hist. I. 1375 mar. ballast « lest composé de gravier et de cailloux » (Archives du Nord, B 4240 fo32 dans IGLF Litt. : Dou ballast des neifs estans en l'yauwe dou zwin a l'Escluse, nient, car Hannekin de Namur le tient a se vie dou don de Monseigneur), rare av. le xviiies.; qualifié de ,,peu usité`` dans Bonnefoux [et Paris, Dict. de marine à voile et à vapeur], 1848 d'apr. Barb. Misc. 6, no4, II. 1879 water-ballast (Yacht, p. 158, ch. 3 dans Bonn. : On multiplie les ouvertures dans la carène, ici pour laisser passer l'arbre de l'hélice... là pour le remplissage des water-ballast). III. 1840 ch. de fer (Minard, Cours de l'École des Ponts et Chaussées, additions de 1840, p. 19 dans Wexler, La formation du vocab. des ch. de fer en France, Paris, 1955, p. 40 : fondation appelée ballast par les Anglais); 1841 (Brees, Sc. pratique des ch. de fer, 135-7, ibid. : l'ensablement ou ballast). I empr. au m. b. all. ballast « lest » (Lasch-Borchl.) attesté dans la 2emoitié du xives. (FEW t. 151, p. 46) peut-être par l'intermédiaire du m. néerl. ballast attesté en 1399 (Barb. Misc. 6, no4). Le m. b. all. ballast est un terme de la hanse teutonique, empr. aux lang. nord. à la faveur des relations entre cités marchandes de Basse Allemagne et pays nord. riverains de la Baltique, notamment à la suite de l'établissement de la hanse à Visby dans l'île de Gotland au début du xiies. et de la signature du traité de Stralsund en 1370 entre le Danemark et les villes hanséatiques. L'a. suéd. (1remoitié du xives. dans FEW, loc. cit.) et l'a. dan. sont attestés sous la forme barlast, encore en usage à côté de ballast en suéd. mod. et en dial. norv. (Falk-Torp). Le nord. de type barlast, littéralement « charge simple, inutile » est composé de bar, a. nord. berr « nu, simple » (De Vries Anord.) et de last (v. lest). Le fr. ballast a été peu à peu évincé par lest*; ballast « lest » ne se retrouve plus que dans water-ballast. Il angl. water-ballast, attesté en 1878 (D. Kemp, Man. Yacht Sailing, 377 dans NED) composé de water « eau » et de ballast, empr. comme terme de mar. au m. b. all., d'orig. nord., supra. III angl. ballast attesté dep. 1837 (Athenaeum, 21 janv. 52 1 dans NED) au même sens, p. ext. à partir de celui de « lest », v. water-ballast, supra. Fréq. abs. littér. : 24.
BBG. − Behrens Engl. 1927, p. 119-121. − Tardel (H.). Das Englische Fremdwort in der modernen französischen Sprache. In : Festschrift 45. Versammlung deutscher Philologen und Schulmänner. Bremen, 1899, p. 405.

Wiktionnaire

Nom commun

ballast \ba.last\ masculin

  1. (Marine) Lest permettant de gérer la stabilité, l’assiette ou la gîte d’un navire.
    • Le relargage d’œufs ou de juvéniles lors du vidage de ballasts de navires en provenance de l’océan Pacifique est moins plausible, et aucune analyse ne vient le confirmer. — (Éric Rolland, avec la collaboration scientifique de Michel Kulbicki, Poisson-lion !, SCITEP éditions, 2015, p. 46)
    • Les nombreux virements de bord sont propices à l’apprentissage. Je transfère le ballast, je matosse sur l’autre bord, je vire, je transfère à nouveau le ballast, je matosse sur bâbord, je vire à nouveau... — (Gilles Le Baud, Je ne danse que sur les vagues : De la Course de l’Aurore à la Solitaire du Figaro, éd. Glénat, 2016)
  2. (Marine) Réservoir d’un sous-marin contenant de l’air ou de l’eau pour régler son immersion.
  3. (Chemin de fer) Remblai de gravier que l’on tasse sur les voies ferrées pour assujettir les traverses.
    • A Massy-Palaiseau, un appareil spécial, dit sauterelle, a été installé par dessus la voie d'accès aux marchandises, pour permettre aux trains de ballast et de matériel venant de Juvisy, de continuer leur marche sur la deuxième voie posée. — (Revue générale des chemins de fer, vol. 18, part. 1, Paris : chez P. Vicq-Dunod, 1895, p. 332)
    • Vingt minutes apaisées avec, d’un côté, cette vie qui refaisait surface tandis que, de l’autre, le ballast qui défilait sous la rame aspirait à lui les humeurs sales du jour. — (Jean-Paul Didierlaurent, Le liseur de 6 h 27, Au Diable Vauvert, 2014, p. 53)
  4. (Électricité) Composant électrique utilisé pour réduire le courant électrique dans un circuit électrique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BALLAST. n. m.
T. d'Arts. Sable et gravier que l'on tasse sur les voies ferrées pour assujettir les traverses.

Littré (1872-1877)

BALLAST (ba-last') s. m.
  • En termes de marine, amas de cailloux et de gros sable servant de lest ; en termes de chemin de fer, sable servant à recouvrir les traverses en bois.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ballast »

Attesté en 1375, peu fréquent avant le XVIIIe siècle, ce mot nous vient, via les routes maritimes hanséatiques, du norvégien ou du danois ballast ou barlast (où il a le sens originel de « charge inutile ») et est composé de l’ancien nordique berr (« nu, simple ») qu’on retrouve dans l’anglais bare et de last (« charge ») que l’on retrouve dans lest.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Anglais et allemand, ballast, lest.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ballast »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ballast balast

Évolution historique de l’usage du mot « ballast »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ballast »

  • « Le marché Système d’eau de ballast pour navires mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Système d’eau de ballast pour navires devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché mondial des systèmes d’eau de ballast pour navires 2020 – Alfa Laval, Panasia, OceanSaver, Qingdao Sunrui, JFE Engineering – Thesneaklife
  • Un nouveau rapport de recherche intitulé Rapport sur le marché mondial Systèmes des eaux de ballast, Histoire et prévisions 2020-2026, Répartition des données par les fabricants, les régions clés, les types et application présente avec succès le scénario complet de lanalyse globale et un individu des différents segments régionaux. , Impact de Covid-19 sur le marché Systèmes des eaux de ballast: Tendances mondiales de lindustrie, la croissance, Partager, Taille et 2026 Rapport de recherche Prévisions – JustFamous

Images d'illustration du mot « ballast »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ballast »

Langue Traduction
Anglais ballast
Espagnol lastre
Italien zavorra
Allemand ballast
Portugais lastro
Source : Google Translate API

Synonymes de « ballast »

Source : synonymes de ballast sur lebonsynonyme.fr
Partager