La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « autotomie »

Autotomie

Définitions de « autotomie »

Wiktionnaire

Nom commun - français

autotomie \o.to.tɔ.mi\ féminin

  1. Mutilation par lui-même d’un animal qui se sent en danger.
    • La queue d’un lézard, qui continue à bouger après son autotomie, aide l’animal à détourner l’attention de son prédateur.
    • Le phénomène d’autotomie n’est pas un simple mouvement réflexe, sans liaison avec la situation totale ; au contraire, il est lié à la tentative d’échapper au danger qui se fait plus menaçant. — (Youssef Mourad, L’éveil de l’intelligence: Étude de psychologie génétique et comparée, 1939)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « autotomie »

(1882) Du grec ancien autos, « soi-même », et tomie, « coupure ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autotomie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autotomie ototɔmi

Évolution historique de l’usage du mot « autotomie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autotomie »

  • Le phénomène est connu : les lézards sont adeptes de l'autotomie caudale. Menacés par un prédateur, ils se séparent volontairement de leur queue pour s'enfuir. Il faut ensuite régénérer le fameux appendice. La division cellulaire augmente alors et le métabolisme est modifié. Sans risque pour l'animal ? Pour le vérifier, les chercheurs ont étudié des lézards de l'espèce Niveoscincus ocellatus. Ils ont induit l'autotomie afin de faire différentes mesures. Ils ont évalué la taille des télomères grâce à des prélèvements de sang avant et après la régénération de la queue. Et ils ont mesuré la quantité d'espèces réactives de l'oxygène (ERO), des sortes de sous-produits du métabolisme. Si elles sont trop nombreuses par rapport aux capacités cellulaires antioxydantes, alors un déséquilibre se créé et engendre du stress oxydant explique deux chercheuses, Camille Migdal et Mireille Serres, sur le site de Médecine/ Sciences. Sciences et Avenir, Lézard : Régénérer sa queue ne serait pas sans conséquence - Sciences et Avenir
  • L’autotomie est une capacité qui permet à certaines espèces de perdre volontairement une partie de leur corps en vue de la faire repousser. Cette dernière est très répandue chez les lézards et la majorité des espèces sont capables de faire repousser leur queue. Il existe cependant des exceptions comme le gecko à crête. Daily Geek Show, Comment la queue des lézards repousse-t-elle ?
  • L'autotomie (du grec auto : soi-même et tomein : couper) chez la mygale est fascinante, et ressemble fortement à celle du lézard (Les lézards sont des petits reptiles de l'ordre des Squamates. Ils partagent le fait d'avoir quatre pattes, des oreilles à tympan apparent sans conduit auditif externe, le corps recouvert...). On sait, que lorsqu'un lézard est attrapé par la queue, il se sépare de celle-ci, qui repousse. Il en va de même pour chaque membre de la mygale ainsi que pour ses crochets. C'est grâce à la mue qu'elle récupérera petit à petit l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) d'une patte coupée ou un de ses crochets tombé. Techno-Science.net, 🔎 Theraphosidae - Définition et Explications
  • L’autotomisation, quèsaco ? Il s’agit du processus qui permet à certains animaux capables d’autotomie, dont notre rapiette, donc, de s’amputer volontairement d’une partie de leur corps.  SudOuest.fr, Dordogne : mais qu’est-ce que ce lézard à deux queues ?
  • Pour échapper à un prédateur, le lézard n'hésite pas à sacrifier sa queue. Un dispositif anatomique particulier rend possible ce phénomène nommé "autotomie". Il implique qu'une cloison divise, de manière transversale et en différents points de la queue, tous les tissus. Ainsi, par simple contraction musculaire, le lézard peut briser brutalement l'extrémité de cet appendice et l'abandonner. Une amputation qu'il compensera ensuite grâce à des cellules souches. Celles-ci régénéreront en près de soixante jours le membre disparu en fabriquant tous les tissus qui composent sa queue : muscles, cartilage, nerfs... Science-et-vie.com, Comment la queue du lézard peut-elle repousser après avoir été... - Science & Vie
  • L’orvet mesure une cinquantaine de centimètres au maximum, sachant que le mâle est un peut moins long que la femelle. Il a des écailles lisses qui lui font une peau brillante. Sa couleur varie en fonction de son sexe et de son âge du brun clair à la couleur brique avec parfois une ligne vertébrale noire ou des taches bleues ou noires. Son museau est légèrement conique et arrondi. Sa queue est aussi un peu arrondie mais forme une sorte de moignon lorsqu’elle repousse après avoir été cassée (une seule autotomie ne peut se produire). Binette & Jardin, L’orvet, à ne pas confondre avec un serpent
  • Niveau 4 : le même que le niveau 3 mais le niveau 4 implique plus d’autotomie, le conducteur n’est pas obligé de contrôler la situation tout le temps. Ce type d’autonomie n’existe pas encore sur le marché. Viuz, Voitures Autonomes : le défi des accidents de la route | Viuz

Traductions du mot « autotomie »

Langue Traduction
Anglais autotomy
Espagnol autotomía
Italien autotomia
Allemand autotomie
Chinois 切开
Arabe قطع ذاتي
Portugais autotomia
Russe деление
Japonais 自切
Basque autotomy
Corse autotomia
Source : Google Translate API

Synonymes de « autotomie »

Source : synonymes de autotomie sur lebonsynonyme.fr

Autotomie

Retour au sommaire ➦

Partager