La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « automédon »

Automédon

Définitions de « automédon »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUTOMÉDON, subst.

A.− P. plaisant. Cocher :
1. ... le jour tombait lorsque nous montâmes dans une patache de louage, conduite par un gamin de douze ou treize ans, et traînée par une pauvre haridelle très-efflanquée. Je crois bien que notre automédon n'avait jamais traversé la Brande, car lorsqu'il se trouva à la nuit close dans ce labyrinthe de chemins tourmentés, de flaques d'eau et de fougères immenses, le désespoir le prit, et, abandonnant son cheval à son propre instinct, il nous promena au hasard pendant cinq heures dans le désert. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 2, 1855, p. 338.
2. − Cent sous de pourboire, si tu vas rue Saint-Lazare, numéro 75, en une demi-heure. L'automédon à livrée crasseuse enveloppa ses deux rosses d'un homérique coup de fouet, et partit avec la rapidité de l'éclair. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 184.
Rem. Except., au fém., iron. :
3. − Rassurez-vous, lecteur, et vous de même, chère lectrice, ce cocher était une cochère. (...) Et nous voilà partis. Alors, nous devisâmes, L'automédone et moi, tout comme deux sœurs âmes, Ou mieux je la laissai parler, me tenant coi. Ponchon, La Muse au cabaret,1920, p. 181.
B.− P. métaph. ou au fig. Guide, chef :
4. ... la pesée intellectuelle est à peu près la même des deux côtés, l'un et l'autre (...) ayant admirablement compris la nécessité d'écrire comme des cochers pour être crus les automédons de la pensée. Bloy, Le Désespéré,1886, p. 17.
5. ... l'ange domestique, préposé à la garde d'un tel Eden ... daignait s'entretenir avec les automédons du pétrole; quelque chose avait bougé dans le destin. R. de Montesquiou, Mémoires,t. 3, 1921, p. 138.
PRONONC. : [otɔmedɔ ̃] ou [ɔtɔ-]. Passy 1914 note [oˑtɔ-].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1776, 25 avr. (Journ. de Bruxelles, I, p. 545 ds Proschwitz Beaumarchais, p. 326 : ... ayons des Automédons, & non pas des Jaquets). Empr. au gr. Α υ ̓ τ ο μ ε ́ δ ω ν, nom du conducteur du char d'Achille, d'où en fr. par antonomase, « cocher ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Nom commun - français

automédon \ɔ.tɔ.me.dɔ̃\ ou \o.to.me.dɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : automédone)

  1. (Par plaisanterie) Par allusion à un personnage de la mythologie grecque, cocher, celui qui conduit une voiture.
    • En apercevant Philippe, l’automédon fit sentir plus énergiquement le fouet à sa jument. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • — On y va, dit l'automédon, un Normand d'une force peu commune, et, après avoir pris des renseignements chez la concierge, il sonna au premier étage. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges, chapitre 2)
    • Cette fois-ci Sélifane gardait le silence et se contentait de claquer du fouet sans adresser d’admonition à ses chevaux ; pourtant le Tigré eût volontiers prêté l’oreille à semblables propos, au cours desquels les guides vacillaient aux mains de l’éloquent automédon, et le fouet ne caressait les croupes que pour la forme. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, page 79)
    • Et comme la voiture stoppa enfin, elle glissa un généreux pourboire à l'automédon hilare et satisfait. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Effroyable Fiancé, 1932)
    • — Dis à cet automédon que le bataclan est réservé au vade-mecum. — (Antoine Blondin, Monsieur Jadis ou l'École du soir, 1970, réédition Folio, 1972, page 40)
  2. (Figuré) Guide, chef, coryphée.
    • […] l’ange domestique, préposé à la garde d’un tel Éden […] daignait s’entretenir avec les automédons du pétrole ; quelque chose avait bougé dans le destin. — (R. de Montesquieu, Mémoires, tome 3, 1921, page 138)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUTOMÉDON. n. m.
Par allusion à un personnage de la mythologie grecque, Celui qui conduit une voiture. Il ne s'emploie qu'en plaisanterie.

Littré (1872-1877)

AUTOMÉDON (ô-to-mé-don) s. m.
  • 1Dans l'Iliade, le conducteur du char d'Achille.
  • 2 Fig. et par plaisanterie, celui qui conduit une voiture.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « automédon »

(Siècle à préciser) Par antonomase ou hypostase, le terme Αύτομέδων Automédon signifie « qui pense par lui-même », Αύτόνοος même sens. À noter que ces deux termes sont des noms de personnes.
Αύτο-/Auto- indique l’idée de « par soi-même, à soi seul, de soi-même » et μέδων/médon issu de μέδω/médo « commander à, régner sur ».
La racine *med- est d’une extrême importance ; dans d’autres langues, elle a pris des significations diverses. En latin modus, meditor sont des mots de sens général. On a de même en vieil irlandais midiur « iudico, cogito », mess « iudicium », arménien mit (<*mēdi-, cf. μήδομαι/médomai) « pensée », gothique miton « λογίζεσθαι, φρονείν, σχοπείν ». De tels termes expriment la notion d’une pensée qui règle, ordonne, modère, d’où le sens de μέδο en grec, et en italique, osque meddiss « celui qui dit le droit », ombrien meřs « droit » thème en -s (*medos).
Ailleurs le radical *med- a fourni des termes relatifs à la médecine, le médecin réglant, dominant la maladie, cf. latin medeor, medicus, avestique vīmad- « médecin » ; sur ce développement, cf. Émile Benveniste, La Doctrine médicale des Indo-Européens, Revue de l’Histoire des Religions, vol. 130, pages 5 à 12, 1945.
Enfin, en germanique la racine s’est spécialisée au sens de « mesurer », gothique mitan, anglo-saxon metan, haut-allemand messen, etc. Voir Émile Benveniste, Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, I-II, les Éditions de Minuit, Paris, 1969, où le sens de la racine est défini « prendre avec autorité les mesures appropriées ». Μήδομαι appartient certainement à la même racine[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « automédon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
automédon otɔmedɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « automédon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « automédon »

  • "Armés" de panonceaux, calicots et d‘un bébé de cinq mètres de haut constellés du sigle à l’effigie de l’euro, les manifestants ont investi le rond-point du Grand M. Soit le lieu de convergence idéal pour capter l’attention du plus grand nombre, fussent des automédons et leurs passagers. midilibre.fr, Contre la loi bioéthique, La Manif pour tous continue son tir de barrage - midilibre.fr

Traductions du mot « automédon »

Langue Traduction
Anglais automedon
Espagnol automedon
Italien automedonte
Allemand automedon
Chinois 自动介子
Arabe آلي
Portugais automedon
Russe автомедон
Japonais automedon
Basque automedon
Corse automedon
Source : Google Translate API

Synonymes de « automédon »

Source : synonymes de automédon sur lebonsynonyme.fr

Automédon

Retour au sommaire ➦

Partager