Attenter : définition de attenter


Attenter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ATTENTER, verbe.

I.− Emploi intrans. Attenter sur(vx), attenter contre(vx), attenter à.
A.− Commettre un attentat, faire une tentative de nature criminelle.
1. [Le compl. désigne une pers. ou une entité abstr., une collectivité]
a) [Une pers.] Attenter à la vie de qqn; attenter sur la personne de qqn; attenter sur une personne (vx) :
1. « M. de Saint-Cyran me dit une fois... qu'un de ses domestiques avait voulu attenter sur sa personne, et qu'il avait été ravi d'avoir trouvé cette occasion pour pratiquer la modération envers ses ennemis. » Bremond, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 4, 1920, p. 65.
Rem. ,,On dit attenter à et attenter contre (...). Ces deux prépositions s'emploient souvent sans nuance de sens particulière. Attenter sur est vieilli`` (Thomas 1956); Lar. 19eobservait que ,,attenter à paraît être généralement préféré avec un nom de chose pour régime, et attenter sur avec un nom de personne``.
b) Spéc. Attenter sur ses jours (vx), à ses jours; attenter à sa vie. Se suicider :
2. ... voyant qu'on se disposoit à user de violence pour m'empêcher d'attenter à mes jours, et que l'on vouloit me lier les mains, je feignis de me calmer; j'attribuai ma fureur au délire causé par la fièvre, je rassurai entièrement ceux qui me gardoient, bien décidé à profiter du premier moment où je ne serois pas observé, pour m'ôter une vie détestée et souillée par le plus horrible forfait. Mmede Genlis, Les Chevaliers du Cygne,t. 2, 1795, p. 102.
c) [Contre une entité abstr., une collectivité, souvent dans un cont. pol.] Attenter contre la liberté publique; attenter contre la sûreté de l'État, à la sûreté de l'État; c'est attenter ouvertement aux libertés publiques :
3. ... la « charte des journalistes » est un code d'honneur sans sanctions garanties. Pour le reste, il est difficile d'imaginer par quels moyens la discipline morale de la presse pourrait être mieux assurée sans risque d'attenter aux libertés. G. Belorgey, Le Gouvernement et l'admin. de la France,1967, p. 144.
2. [Le compl. désigne un obj., une propriété, un bien matériel] :
4. Le garde champêtre, gardien de la propriété et des bonnes mœurs, surgissait parfois au milieu de ces fêtes pastorales, mais il ne pouvait songer à verbaliser; il n'y a de mauvaises mœurs que celles qui attentent à la propriété ou la déprécient, ... Aymé, La Jument verte,1933, p. 148.
3. [Le compl. désigne un inanimé abstr. (droits, principes, sentiments)] Attenter à l'honneur, à la dignité, aux privilèges de qqn :
5. Et n'est-ce pas attenter à l'honneur du prince lui-même, que de le représenter comme un insensé qui préfère le plaisir de commander à des esclaves, au bonheur de régner sur des hommes libres; ... Marat, Les Pamphlets,Suppl. de l'Offrande à la Patrie, 1789, p. 68.
6. On dit : le corps des médecins, des avocats, des ingénieurs, parce qu'en effet ces corps ne sont formés que par la réunion d'hommes ayant chacun le sentiment de son droit, de sa valeur; étant chacun disposé à ne laisser en aucune circonstance, ni sous aucun prétexte, attenter à l'indépendance de ses convictions et de son caractère. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 2, 1872, p. 402.
Spéc. Attenter aux mœurs, à la pudeur. Commettre un attentat aux mœurs, à la pudeur (cf. attentat II). Attenter à la pudeur, à l'honneur d'une femme (Ac. 1835-1932) :
7. Célestine... vous devriez déposer contre Lanlaire... au parquet de Louviers... une plainte tapée pour outrages aux mœurs et attentat à la pudeur... Ça, c'est une idée... − Mais, capitaine, jamais Monsieur n'a outragé à mes mœurs, ni attenté à ma pudeur... Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 216.
Au fig. Un regard qui attente aux mœurs (Colette, La Jumelle noire,1938, p. 115)
B.− P. ext. [Le compl. désigne une valeur ou plus rarement une pers.] S'attaquer à, porter atteinte à... :
8. Si nous savions la culture que donne le génie au bien-aimé de sa pensée, comment ils vivent entre eux, par quelle adresse et quelle douceur, sans attenter à son originalité, il l'anime à se produire selon sa nature, nous aurions à la fois, la règle de l'art, et le modèle de l'éducation, de l'initiation civile. Michelet, Le Peuple,1846, p. 256.
9. Ils accepteront toutefois que je les plaigne [les étudiants] s'ils ne sentent qu'ils attentent au plus harmonieux poète de notre théâtre [Racine] en chahutant des acteurs qui font de leur mieux pour le bien servir. (G. Pioch.) L'Œuvre,11 avr. 1941.
II.− Emploi abs., vx. ,,Accomplir un crime ou lui donner un commencement d'exécution`` (Lar. 19e).
III.− Emploi pronom., rare. Commettre un geste criminel sur soi-même :
10. Et ce péché se montrait d'abord simiesque et sournois pour Durtal, au collège où chacun s'attentait et cariait les autres... Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 62.
Rem. Emploi non signalé ds les dictionnaires.
PRONONC. ET ORTH. : [atɑ ̃te], j'attente (à) [ʒatɑ ̃:t]. Barbeau-Rodhe 1930 note une durée mi-longue pour la 2esyll. du mot. Pour une durée longue, cf. Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 1 1787. Fér. Crit. propose la graph. atenter avec un seul t. Mart. Comment prononce 1913, p. 339, écrit au sujet de t double : ,,Cette prononciation commence à atteindre fortement [des] mots où elle ne s'impose nullement, comme at-tenter, at-tentif, at-ténuer, at-terrer, at-tester, at-tiédir, etc.``
ÉTYMOL. ET HIST. − 1302 emploi absol. attenter « faire une tentative (en gén. contre qqc. ou pour nuire à qqn) » (Texte cité ds Giry, Hist. de Saint-Omer, 462 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 266 : Vous attentés a l'encontre de l'accord dessus dit) − xviiies., Voltaire, La Henriade, III ds Dict. hist. Ac. fr., t. 4, p. 315; 1330-32 atenter contre (G. de Digulleville, Pèlerinage vie hum., éd. Stürzinger, 8839 ds T.-L.); construction qualifiée de ,,vieillie`` ds Rob.; xves. atenter à (Farce de Maistre Pathelin, 991, éd. Holbroock, Paris, 1929); spéc. xvies. attenter à la vie (Carloix, IX, 36 ds Littré); xviies. l'objet est abstr. (Bossuet, 4esermon pour la Circoncision ds Dict. hist. Ac. fr., t. 4, p. 315). Empr. au lat. attemptare, attentare (composé de ad et temptare) « entreprendre qqc. (avec une idée d'hostilité), surprendre, attaquer » (Pacuvius, Trag., 60 ds TLL s.v., 1118, 32).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 166.
BBG. − Pierreh. Suppl. 1926.

Attenter : définition du Wiktionnaire

Verbe

attenter \a.tɑ̃.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Commettre un attentat.
    • Attenter à la vie de quelqu’un.
    • Attenter à la pudeur, à l’honneur d’une femme.
    • Elle ne chercha en aucune manière à attenter à sa vie ; mais, trois jours après Julien, elle mourut en embrassant ses enfants. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • Attenter sur la personne de quelqu’un.
    • Attenter contre la liberté publique.
    • Défense d’attenter à sa personne et à ses biens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Attenter : définition du Littré (1872-1877)

ATTENTER (a-tan-té)
  • 1 V. n. Commettre un attentat. Ils avaient déjà attenté sur sa vie, Bossuet, Déf. Il avait osé attenter sur le trône de son créateur, Bossuet, II, Démons. 2. Ces pauvres qui attenteront contre les riches, Fléchier, Serm. I, 56. De quel droit sur vous-même osez-vous attenter ? Racine, Phèd. I, 3. Et l'on craint… Que sa douleur bientôt n'attente sur ses jours, Racine, Brit. V, 8. Vous croyez que… Je prétends attenter à votre liberté, Racine, Mithr. I, 2. Vous attentez enfin jusqu'à ma liberté, Racine, Brit. IV, 2. Qui conserva le fils attente sur le père, Corneille, Héracl. III, 2. On a dix fois sur vous attenté sans effet, Corneille, Cinna, II, 1. Je recevrais de lui la place de Livie Comme un moyen plus sûr d'attenter à sa vie, Corneille, Cinna, I, 2. C'est attenter sur nous qu'ordonner de sa vie, Corneille, Nic. V. Sous promesse de ne plus attenter à sa vie, Pascal, Prov. 7.

    Absolument. Guise attenta, quel que fût son projet, Trop peu pour un tyran, mais trop pour un sujet, Voltaire, Henr. III.

    Commencer l'exécution. Un Marsyas songea qu'il coupait la gorge à Denys ; celui-ci le fit mourir… c'était une grande tyrannie, car quand même il y aurait pensé, il n'avait pas attenté, Montesquieu, Espr. XII, 11.

    Faire une tentative sur. Chassez des corps les maladies les plus obscures ; n'attentez pas sur celles de l'esprit ; laissez à Corine, à Trimalcion, la passion ou la fureur des charlatans, La Bruyère, 14.

  • 2 V. a. Ils ne voulaient rien attenter contre le roi ni contre la reine, Bossuet, Var. 10. Pour qu'on n'attente rien les uns sur les autres, Bossuet, Polit. Ayant attenté le plus grand de tous les crimes, Vaugelas, Q. C. 341. Jusqu'à plus attenter que je n'aurais osé, Corneille, Pomp. III, 2. Il n'attentera rien tant qu'il craindra pour lui, Corneille, Nicom. V, 5. Et si ma main pour vous n'avait tout attenté, Corneille, Rod. II, 3.

HISTORIQUE

XVIe s. Si nous attentons de penetrer au decret eternel de Dieu, ce nous sera un abysme pour nous engloutir, Calvin, Inst. 774. Oser attenter un tel acte, Calvin, ib. 795. Quantes victoires ont esté tollues des mains des vaincqueurs, quand ilz ont attenté destruire totallement leurs ennemyz, Rabelais, Garg. I, 43. Haïssant ceulx qui attenteroient de changer l'estat present de la chose publique, Amyot, Solon, 61. Et luy commanderent de les conduire tout chaudement à l'encontre de ces tyrans, qui avoient attenté et entrepris sur la liberté du peuple, Amyot, Alc. 53. Plustost mourir que d'attenter à sa vie … Qu'il veuille attenter jusques-là de rompre la paix et remettre le royaume en trouble, Carloix, IX, 36. Combien ce Dieu qui noz esprits resveille, Faisant plus haut mes desirs attenter, Du Bellay, J. V, 36, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « attenter »

Étymologie de attenter - Littré

Provenç. attentar ; ital. attentare ; du latin attentare, de ad, à, et de tentare, tenter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de attenter - Wiktionnaire

Du latin attentare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attenter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attenter atɑ̃te play_arrow

Conjugaison du verbe « attenter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe attenter

Évolution historique de l’usage du mot « attenter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attenter »

  • L'exploitation des images de vidéosurveillance de l'hôpital permettra peut-être d'identifier les personnes qui ont déposé la victime à l'hôpital, de les interroger et tenter de savoir qui sont le ou les agresseurs de ce jeune homme ainsi que la raison qui les a poussés à attenter à sa vie. leparisien.fr, Yvelines : blessé de plusieurs coups de couteau à Guyancourt - Le Parisien
  • Ainsi, de rebondissement en rebondissement, aucune explication n’a été donnée sur tous les changements qui se sont opérés. Fodil Boumala a été arrêté dimanche. Il a été présenté mercredi devant le procureur et a été placé sous mandat de dépôt. L’activiste est poursuivi pour « incitation à attroupement non armé », « offense à corps constitué » et « publications de nature à attenter à l’intérêt national ». Observ'Algérie, Algérie : L'activiste Fodil Boumala libéré pour être jugé à une date ultérieure
  • Le collectif Soumoud dénonce ce lundi 8 juin « la montée des courants politiques populistes, connus par la violence de leur discours, leur hostilité aux valeurs et principes et universels et leur tentative d’attenter aux piliers de l’Etat civil, ses références et ses pionniers ». Gnet news, Le Collectif Soumoud dénonce la montée des courants populistes et appelle à la défense de l’Etat de l’indépendance - Gnet news
  • Arrêtée en juin 2019 et incarcérée dans la prison d'Evine à Téhéran, cette spécialiste de l'anthropologie sociale et de l'anthropologie politique de l'Iran post-révolutionnaire a été condamnée à cinq ans de prison le 16 mai pour "collusion en vue d'attenter à la sûreté nationale". Elle a toujours clamé son innocence. LCI, Elle entame sa 2e année de détention en Iran : Fariba Adelkhah, une chercheuse "libre" et "respectée" | LCI
  • Si son travail porte principalement sur le nationalisme français, c’est aussi à partir de sa double réflexion sur le nationalisme et les Lumières qu’il a proposé une nouvelle analyse du sionisme, provoquant l’ire des nationalistes juifs qui ont voulu attenter à ses jours en 2008. , Zeev Sternhell (1935-2020) - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Lundi dernier, le président de l’Assemblée provinciale du Kongo central Pierre-Anatole Matusila a indiqué qu’un groupe de voyous veut attenter à sa vie et veut s’attaquer à ses biens. Ces jeunes étaient prêts à agir et brandissaient des papiers avec mention «Matusila dégage !» et scandaient «Voici le sorcier». , Kongo Central : Pierre-Anatole Matusila en insécurité
  • Il est bien rare que les petits osent attenter aux droits des grands. Il est bien naturel que l'orgueil des grands tende à méconnaître le droit des petits. De Ruy Barbosa / La 2e conférence de la paix à La Haye
  • On peut décréter et ressentir sa mort, sans attenter à sa vie. La mort est un état d'âme. De Marcel Jouhandeau / Réflexions sur la vieillesse et la mort

Traductions du mot « attenter »

Langue Traduction
Corse aspittà
Basque itxaronaldi
Japonais 待つ
Russe подождите
Portugais esperar
Arabe انتظر
Chinois 等待
Allemand warten
Italien aspettare
Espagnol espere
Anglais wait
Source : Google Translate API

Synonymes de « attenter »

Source : synonymes de attenter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « attenter »



mots du mois

Mots similaires