Aster : définition de aster


Aster : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ASTER, subst. masc.

I.− BOT. Genre de plantes vivaces, de la famille des Composées, tribu des Radiées, dont les fleurs sont de couleur blanche, rose, violette ou bleue; de nombreuses espèces sont cultivées comme plantes ornementales. Aster amellus : œil de Christ; aster de Chine : reine-marguerite :
1. ... les hirondelles, qui toute la belle saison avaient voltigé autour du clocher, avaient fait place aux lourdes corneilles. Dans le jardin, quelques asters, dernière fleur de l'année, le pied dans les feuilles sèches, ouvraient à un air sans soleil leurs fleurs d'un violet triste. Karr, Sous les tilleuls,1832, p. 205.
2. Elle [Edmée] était près de la cheminée et s'amusait à effeuiller les asters bleus et blancs que j'avais cueillis dans une promenade au tombeau de Jean-Jacques Rousseau. G. Sand, Mauprat,1837, p. 190.
3. Un fleuve de sauges rouges tournait mollement le long de l'allée, entre des rives d'asters... Colette, Chéri,1920, p. 85.
Rem. Dans l'ex. suiv., aster prend un sens proche du sens étymol. (astre) souligné par le verbe resplendir :
4. D'autres drapeaux ne montrent rien de certain; ils ressemblent à un champ de sarrazin en fleurs, ou à l'azur plein de feuilles de poirier qu'irise la trame des cils, ou à une irruption d'abeilles, ou à la mer séduisante! Et d'autres raides et brodés racontent tout entiers d'étranges légendes. Celui-ci gonfle un bœuf rouge. Celui-là, qui porte dans ses plis l'image du cheval patient, habitué aux travaux de la herse, resplendit comme l'aster! Claudel, Tête d'or,1reversion, 1890, p. 133.
II.− BIOL. (cytol.). Filament rayonnant autour du centrosome lors de la prophase dans la mitose :
5. À partir de celle-ci, [la sphère attractive] on voit peu à peu naître une structure rayonnée caractéristique, l'aster. A. Policard, Précis d'histol. physiol.,1922, p. 130.
6. − Les filaments chromosomiques vont alors se raccourcir et de ce fait deviennent plus épais. − Le centriole se dédouble puis le centrosome, entouré d'un aster, se divise à son tour et les deux centres cellulaires s'écartent l'un de l'autre. La région cytoplasmique située entre les deux asters prend l'allure d'un fuseau qui ne peut être coloré, c'est le fuseau achromatique visible au microscope polarisant et qui serait constitué de fibres protéiniques orientées... R. Husson, F. Graf, Manuel de biol. gén.,1, La cellule, 1965, p. 93.
III.− LITURG. ,,Espèce de quatre-pieds en or ou en argent, servant dans la liturgie grecque, à empêcher le voile qui recouvre le pain consacré d'y adhérer`` (Bach.-Dez. 1882). Synon. astérisque.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [astε:ʀ] Fouché Prononc. 1959, p. 392 note que r final se prononce dans ,,les mots latins ou gréco-latins : aster, auster, cancer, éther, frater, gaster, magister, trochanter, vomer, etc.``. 2. Homon. : hastaire (soldat romain armé de la lance ou du javelot; cf. Pt Rob.). 3. Forme graph. − Land. 1834 et DG écrivent astère ou aster. DG donne pour les 2 formes la même transcription, alors que Land. 1834 transcrit astère : ace-tère et aster : ace-tèr (ace = as-). Lar. 19e, s.v. aster signale : ,,on écrit aussi astère``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1549 bot. « plante à fleurs radiées » (Meignan, Histoire des plantes, chap. 47 ds Delboulle, Recueil de notes lexicologiques, ms. déposé à la Sorbonne : En françoys, petit muguet. Elle a eu le nom d'aster, c'est à dire estoille); 2. 1906 biol. (Nouv. Lar. ill. Suppl. : Aster [...] Fines stries rayonnantes, qui partent de la couche corticale de la sphère attractive, à laquelle elles donnent l'aspect d'un soleil entouré de rayons). 1 empr. au lat. aster attesté comme nom de plante dep. Pline (Nat., 27, 36 ds TLL s.v., 946, 76) transcription du gr. α ̓ σ τ η ́ ρ « étoile » attesté comme nom de plante dep. Aristote (Plant. 2, 3, 2 ds Bailly); 2 empr. au gr. α ̓ σ τ η ́ ρ « étoile ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 15.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Biol. t. 1 1970. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Garnier-Del 1961 [1958]. − Husson 1970. − Langage (le) des techniques. Déf. Lang. fr. 1968, no41, p. 36. − Lar. méd. 1970. − Marcel 1938. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Privat-Foc. 1870.

Aster : définition du Wiktionnaire

Nom commun

aster \as.tɛʁ\ masculin

  1. (Botanique) Genre de plantes de la famille des Astéracées (ou Composées), qui ressemblent à des étoiles.
    • L’aster de vos parterres, mesdames, c’est... une reine-marguerite, tout simplement. — (Francis Cover, Le jardin des femmes, 1961)
  2. (Biologie cellulaire) Chacune des deux structures microscopiques d'apparence étoilée apparaissant lors de la mitose et situées à chacun des pôles du fuseau mitotique d'une cellule animale en division.

Verbe

aster \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de ester.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aster : définition du Littré (1872-1877)

ASTER (a-stèr) s. m.
  • Genre de plantes vivaces, à fleurons blancs, roses, violets ou bleus, dont plusieurs sont cultivées dans les jardins (aster alpinus, aster grandiflorus, etc.).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aster »

Étymologie de aster - Littré

Lat. aster ; grec ἀστὴρ, de ἄστρον, astre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de aster - Wiktionnaire

Du latin aster issu du grec ancien ἀστήρ, astér (« étoile »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aster »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aster astɛr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aster »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aster »

  • Les asters d'automne commencent leur floraison. C'est le bon moment pour les choisir en fleurs et les installer au jardin ou en pot. Franceinfo, Jardin. Des asters pour toutes les situations
  • Les semis spontanés d'asters sont très fréquents mais vous pouvez faire les vôtres au printemps, soit directement en place soit en caissettes ou godets pour les mettre en place en automne. Attention, le résultat n'est pas toujours conforme au pied-mère et certains hybrides sont stériles. Binette & Jardin, Planter des asters : quand et comment faire ses plantation d'asters ?

Images d'illustration du mot « aster »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aster »

Langue Traduction
Corse aster
Basque aster
Japonais アスター
Russe астра
Portugais áster
Arabe أستر
Chinois 紫苑
Allemand aster
Italien astro
Espagnol aster
Anglais aster
Source : Google Translate API

Synonymes de « aster »

Source : synonymes de aster sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires