La langue française

Araser

Définitions du mot « araser »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARASER, verbe trans.

A.− Mettre à ras, aplanir :
1. La Bretagne expire, à demi noyée, dans l'Atlantique. La partie de cette surface, arasée et ravinée de longue date, qui plonge aujourd'hui sous les eaux, laisse encore deviner entre des chaussées d'îles ou d'écueils l'existence et la direction de vallées submergées. Vidal de La Blache, Tabl. de la géogr. de la France,1908, p. 333.
2. ... le fort de Vaux aurait droit au rang de croiseur. Plus moderne que Souville et Tavannes, (...) moins vaste et moins armé que Douaumont (...), il enfonce mieux dans la terre ses murs arasés. Bordeaux, Les Derniers jours du fort de Vaux,1916, p. 7.
B.− Emplois techn.
1. BÂT. et MAÇONN. [L'obj. désigne (les fondations d') un mur, un bâtiment] Mettre à un niveau commun en faisant disparaître les inégalités. Araser à tel niveau, à telle hauteur (Noël 1968), lambris arasé (E. Robinot, Vérification, métré et pratique des trav. du bât.,t. 2, 1928, p. 102).
Emploi abs. :
3. Montez encore ces murs de trois pieds, puis vous araserez, afin qu'on pose la charpente. Raym. (Besch. 1845).
2. MENUIS. et SCIERIE. ,,Couper à une certaine épaisseur, avec une scie faite pour cet usage, le bas des planches où l'on veut mettre des emboîtures, et conserver assez de bois pour faire les tenons.`` (Lar. 19eet Nouv. Lar. ill., qui reproduisent la déf. de Encyclop. t. 1 1751) :
4. On scie l'arbre trouvé au ras du sol. On l'abat. On arase à la hache les nodosités, on coupe les derniers rejets, décharnés comme des bras rongés, et on le charge sur des essieux découplés, attelés d'une paire de bœufs. Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 114.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aʀ ɑze], j'arase [zaʀ ɑ:z]. Barbeau-Rodhe 1930 note une durée mi-longue pour la 2esyllabe de l'inf. Pt Lar. 1906 est le seul dict. à transcrire la 2esyllabe du mot avec [a] ant. 2. Hist. − Fér. Crit. t. 1 1787 (écrit arâser), Fél. 1851 et Littré notent la 2esyllabe longue. Gattel 1841 précise que la prononc. de [ʀ] est forte.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 2emoitié xiies. « mettre à ras de bord » (Aliscans, 238 ds T.-L. : De l'aige froide fu li fons arases) − xiiies., Conquête de Jérusalem, 9113, Hippeau ds Gdf.; 2. a) 1451 févr. s'araser avec « être à ras de, être à égale hauteur » (Répar. à la cath. de Noyon, Arch. Oise, chap. de Noyon, ibid. : La membrure se monstrera et aperra par dehors et se arrasera par dedens avec le mur); b) 1676 trans. archit. (Félibien, Des principes de l'Architecture, p. 477, s.v. arrazer : c'est mettre les pierres d'une muraille d'une égale hauteur; ainsi quand il y a un mur qui a six pieds de haut en un endroit et quatre pieds en un autre, on dit qu'il faut arrazer tout le mur, c'est-à-dire mettre les pierres à niveau et d'égale hauteur); c) 1751 (Encyclop. : Araser. Terme de menuiserie). Dér. du lat. rasus (part. passé de radere « enlever en grattant »), v. ras; préf. a-*, dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Baulig 1956. − Jossier 1881. − Mots rares 1965. − Noël 1968.

Wiktionnaire

Verbe

araser \a.ʁa.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Maçonnerie) Mettre de niveau un mur, un bâtiment, en élevant les parties basses à la hauteur de celle qui est la plus élevée.
  2. (Menuiserie) Réduire à l’épaisseur voulue la partie d’une pièce de bois qui doit s’emboîter.
  3. Plus généralement, mettre à niveau, égaliser.
    • Du matin au soir, ils devaient araser encore et encore cette putain de montagne qui ne cessait de s'élever sur le sol de l'usine. — (Jean-Paul Didierlaurent, Le liseur de 6h27, Au Diable Vauvert, 2014, p. 91)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARASER. v. tr.
T. de Maçonnerie. Mettre de niveau un mur, un bâtiment, en élevant les parties basses à la hauteur de celle qui est la plus élevée. En termes de Menuiserie, il signifie Réduire à l'épaisseur voulue la partie d'une pièce de bois qui doit s'emboîter.

Littré (1872-1877)

ARASER (a-râ-zé) v. a.
  • Terme d'architecture. Mettre de niveau les parties d'un mur ou d'un bâtiment.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et puis ne targa gaires que li soudans le fist tout araser et abatre, Chr. de Reins, 210. [Je] vous ferai tous escillier, et Melans tout araser, en tel maniere qu'il n'i demorra pierre, ib. 118. Tout le porpris [je] voil embraser, Tors et torneles arraser, la Rose, 20932. S'en ont esté mort et desconfit maint prodomme, et mainte terre perdue, et mainte vile abatue et arrasée, Beaumanoir, 56.

XVe s. Lors fut il commandé [le chastel] à abattre et arraser, et le fut tellement que encore sont là les pierres, en un mont, Froissart, I, III, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARASER, v. n. terme d’Architecture, c’est conduire de même hauteur & de niveau une assise de maçonnerie, soit de pierre, soit de moilon, pour arriver à une hauteur déterminée. (P)

Araser, v. neut. terme de Menuiserie, qui signifie couper à une certaine épaisseur avec une scie faite pour cet usage, le bas des planches où l’on veut mettre des emboitures, & conserver du bois suffisamment pour faire les tenons.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « araser »

(Siècle à préciser) Dérivé de raser avec le préfixe a-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À et raser. Dans l'ancien français, arraser veut dire raser jusqu'à terre, détruire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « araser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
araser araze

Évolution historique de l’usage du mot « araser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « araser »

  • Conciliants et attentifs, les ministres ont répondu à chacun en insistant sur le devoir de persévérance et la communication pour araser toutes les difficultés et vaincre tous les aléas, a-t-on noté. El Watan, Biskra : Inauguration d’un centre dédié aux porteurs de projets | El Watan
  • Le préjudice moral s’en trouve-t-il pour autant réparé ? Pour une partie des nomades, rien n’est moins sûr. Ceux qui ont choisi de travailler pour la mine ont le sentiment de participer à la déstabilisation d’un ordre séculaire. A leurs yeux comme à ceux de la plupart des Mongols, araser une colline, détruire une forêt ou dévier une rivière relève de l’offense à la nature. Sukhbaatar Tumorjil connaît bien le sujet. Ce jeune moine bouddhiste de 24 ans officie au monastère de Demchig Hiid, perché sur un haut plateau entre la mine et le village de Khanbogd. L’édifice sacré a été rénové grâce à l’argent d’Oyu Tolgoï. « Les mineurs viennent me voir pour être protégés contre les esprits qui pourchassent ceux qui abîment la terre, explique-t-il. Des éleveurs viennent aussi. Ils veulent savoir quand l’exploitation s’arrêtera, et s’il restera des trous une fois la mine fermée. Ils me demandent de bénir des monts sacrés pour obtenir leur protection en retour. » Dans le secteur, l’avenir est une obsession. Les habitants s’interrogent : que se passera-t-il quand la mine pliera bagage et les laissera seuls avec leur terre transfigurée ? A ce stade, ils ne sont sûrs que d’une chose : eux ou leur descendance devront alors faire preuve de l’exceptionnelle capacité d’adaptation qui caractérise les nomades mongols depuis des siècles. Geo.fr, En Mongolie, avec ces nomades du désert de Gobi qui tiennent tête à un monstre minier - Geo.fr

Images d'illustration du mot « araser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « araser »

Langue Traduction
Anglais level
Espagnol nivel
Italien livello
Allemand niveau
Chinois 水平
Arabe مستوى
Portugais nível
Russe уровень
Japonais レベル
Basque maila
Corse livellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « araser »

Source : synonymes de araser sur lebonsynonyme.fr

Araser

Retour au sommaire ➦

Partager