La langue française

Aphélie

Sommaire

  • Définitions du mot aphélie
  • Étymologie de « aphélie »
  • Phonétique de « aphélie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aphélie »
  • Citations contenant le mot « aphélie »
  • Traductions du mot « aphélie »
  • Synonymes de « aphélie »
  • Antonymes de « aphélie »

Définitions du mot « aphélie »

Trésor de la Langue Française informatisé

APHÉLIE, adj. et subst.

ASTRONOMIE
A.− Subst. masc. Point de l'orbite d'une planète ou d'une comète le plus éloigné du soleil :
1. Nous les verrions [les planètes] de toute leur grandeur dans leurs périhélies, c'est-à-dire quand elles en sont le plus proches, et dans leurs aphélies, quand elles en sont le plus éloignées; car elles décrivent autour de lui non des cercles, mais des ellipses. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 348.
Rem. La plupart des ouvrages scientifiques font aphélie du masc. Toutefois il est attesté au fém. ds Lar. 19e, Littré.
B.− Adj. [En parlant de la distance d'une planète ou d'une comète] Qui se trouve au point de son orbite le plus éloigné du soleil :
2. Ce qui caractérise un mouvement circulaire, c'est que la distance aphélie est égale à la distance périhélie, ... H. Poincaré, Leçons sur les hypothèses cosmogoniques,1911, p. 77.
Rem. Les dict. du xixes. attestent un sens bot. (cf. étymol. et hist.) et un sens zool. « insecte de l'ordre des lépidoptères nocturnes ».
PRONONC. : [afeli]. Fér. 1768 note la pénultième longue.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1690 subst. astron. (Fur. : Aphelie. Terme d'Astronomie dont se servent les Copernicains pour marquer le lieu où est le soleil, ou quelque autre Planete, quand ils sont les plus éloignés de la terre; ce qu'on appelle dans les autres hypotheses Apogées); 1762 adj. id. « (en parlant de la terre) qui est dans le point de son orbite le plus éloigné du soleil » (Ac.); 2. 1838 zool. (Ac. Compl. 1842 : Aphélie. Genre de lépidoptères nocturnes tortricides). Composé du gr. α ̓ φ' (α ̓ π ο ́) « loin de » et de η ́ λ ι ο ς « soleil »; ds 1 il s'agit d'un éloignement dans l'espace cosmique, ds 2 d'un éloignement dans le temps (la nuit).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bouillet 1859. − Chesn. 1857. − Galiana Astronaut. 1963. − Mots rares 1965. − Muller 1966. − Privat-Foc. 1870. − Sc. 1962. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

aphélie \a.fe.li\ ou \a.pe.li\ masculin

  1. (Astronomie) Point de l’orbite d’un corps céleste (planète, comète) le plus éloigné du Soleil.
    • L’aphélie de la Terre.
    • Les perturbations planétaires agissent près du périhélie des orbites, par conséquent elles en changent l’aphélie. — (Société belge d’astronomie, météorologie et de physique du globe, Brussels, Ciel et terre: Volume 101, 1985)

Adjectif

aphélie \a.fe.li\ ou \a.pe.li\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est à l’aphélie.
    • L’époque où la Terre est aphélie.
    • Le point aphélie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APHÉLIE. n. m.
T. d'Astronomie. Point de l'orbite d'une planète où elle se trouve à sa plus grande distance du soleil. L'aphélie de la terre. Il est aussi adjectif des deux genres. L'époque où la terre est aphélie.

Littré (1872-1877)

APHÉLIE (a-fé-lie) s. f.
  • 1 Terme d'astronomie. Point de l'orbite d'une planète où elle est le plus éloignée du soleil. L'aphélie est l'opposé du périhélie.
  • 2 Adj. La terre est aphélie, le plus éloignée du soleil.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

APHÉLIE, s. m. C’est en Astronomie, le point de l’orbite de la terre ou d’une planete, où la distance de cette planete au soleil est la plus grande qu’il est possible. Voyez Orbite.

Aphelie est composé de άπὸ, longè & de ἥλιος, sol ; ainsi lorsqu’une planete est en A, Planch. d’Astron. fig. 1. comme la distance au soleil S est alors la plus grande qu’il est possible, on dit qu’elle est à son aphélie. Voyez Planete, Soleil, &c.

Dans le système de Ptolomée, ou dans la supposition que le Soleil se meut autour de la terre, l’aphélie devient l’apogée. Voyez Apogée. L’aphélie est le point diamétralement opposé au périhelie. Voyez Périhelie. Les aphélies des planetes premieres ne sont point en repos ; car l’action mutuelle qu’elles exercent les unes sur les autres, fait que ces points de leurs orbes sont dans un mouvement continuel, lequel est plus ou moins sensible. Ce mouvement se fait in consequentia, ou selon l’ordre des signes ; & il est selon M. Newton en raison sesquipliquée des distances de ces planetes au Soleil ; c’est-à-dire, comme les racines quarrées des cubes de ces distances.

Si donc l’aphélie de Mars fait 35 minutes, selon l’ordre des signes, relativement aux étoiles fixes, dans l’espace de 100 ans ; les aphélies de la terre, de Venus & de Mercure, feront dans le même sens & dans le même intervalle de tems, 18 minutes 36 secondes, 11 minutes 27 secondes, & 4 minutes 29 secondes.

Cependant le mouvement de l’aphélie des planetes étant peu considérable, il n’est pas encore parfaitement bien connu des Astronomes. Par exemple, selon M. Newton, le mouvement de l’aphélie de Mercure est plus grand qu’on ne l’avoit supposé jusqu’à lui. Ce mouvement déduit de la théorie, est de 1d 27′ 20″ en 100 ans, à raison de 52″  par année.

Les Auteurs sont encore bien moins d’accord sur le mouvement de l’aphélie de Saturne. M. Newton a fait d’abord celui de Mars de 1d 58′  en 100 ans, & il l’a ensuite établi de 33′ 20″. Voyez Mars, Saturne, Venus , &c. Inst. Astron. de M. le Monnier.

Le docteur Halley a donné une methode pour trouver géométriquement l’aphélie des planetes. Trans. Philos. n°. 128.

Kepler place l’aphélie de Saturne pour l’année 1700, aux 28d 3′ 44″ du Sagittaire : de-la-Hire, au 29d 14′ 41″.

Celui de Jupiter, au 8d 10′ 40″ de la Balance : de-la-Hire, au 10d 17′ 14″.

Celui de Mars, au od 51′ 29″ de la Vierge : de-la-Hire, au 0d 35′ 25″.

Celui de la Terre, au 8d 25′ 30″ du Cancer, & celui de Venus, au 3d 24′ 27″ du verseau : de-la-Hire place celui ci au 6d 56′ 10″.

Celui de Mercure, au 15d 44′ 29″ du Sagittaire ; & de-la-Hire, au 13d 3′ 40″.

Le mouvement annuel de l’aphélie de Saturne est, selon Kepler, de 1′ 10″ ; celui de Jupiter, de 47″ ; celui de Mars, de 1′ 7″ ; celui de Venus, de 1′ 18″ ; & celui de Mercure, de 1′ 45″.

Selon de-la-Hire, le mouvement annuel de l’aphélie de Saturne est de 1′ 22″ : celui de Jupiter de 1′ 34″ : celui de Mars de 1′ 7″ : celui de Venus de 1′ 26″ ; & celui de Mercure de 1′ 39″. Voyez l’article Apogée & l’article Apside. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aphélie »

Du grec ancien ἀπό, apó (« loin ») et ἥλιος, hếlios (« soleil »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀφ' pour ἀπὸ, marquant éloignement, ῆλιος, soleil (voy. HÉLIAQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aphélie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aphélie afeli

Évolution historique de l’usage du mot « aphélie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aphélie »

  • En mécanique spatiale, cette situation porte un nom : périhélie. Il s’agit du point qui est le plus proche du Soleil lors de son orbite, lorsque celle-ci est elliptique. À l’inverse, le point le plus éloigné du foyer est dénommé aphélie. Ce mouvement s’applique aussi aux planètes, comme la Terre ou Mercure, puisqu’elles ne suivent pas non plus une trajectoire totalement circulaire. Numerama, La sonde européenne Solar Orbiter boucle son premier passage rapproché du Soleil
  • La Terre est habituellement au périhélie vers le 4 janvier. La date et l’heure précises de son passage par ce point varient légèrement selon les années, pour plusieurs raisons, comme les caractéristiques de notre calendrier (une année civile de 365 jours ne correspond pas tout à fait au temps d’une révolution de la Terre autour du Soleil). L’antonyme du périhélie est l’aphélie, c’est-à-dire le point de l’orbite d’un corps où sa distance avec le Soleil est maximale : pour la Terre, la distance au Soleil est alors de 1,02 unité astronomique, soit environ 152 millions de kilomètres.  Cette année, l’aphélie se produira le 4 juillet. Numerama, La Terre est passée au périhélie : qu'est-ce que ça veut dire ?
  • Au cours d'une année, la distance entre la Terre et le Soleil varie. Et ce 5 juillet 2019, notre planète sera à son aphélie, c'est--à-dire à sa plus grande distance de notre étoile. Sciences et Avenir, Aphélie : la Terre loin du Soleil ce 5 juillet 2019 - Sciences et Avenir
  • L’équipe s’est penchée sur une période clef de l’histoire climatique de la Terre, susceptible de nous aider à en anticiper son futur proche, bousculé par nos émissions de gaz à effet de serre. Elle se déroule il y a 9 000 à 5 000 ans et son nom de baptême scientifique est « l’optimum Holocène ». Durant cette période, les relations entre le Soleil et la Terre provoquent une insolation particulièrement forte des hautes latitudes nord durant l’été de l’hémisphère nord. Les raisons ? Une inclinaison de la Terre un poil plus élevée qu’aujourd’hui (24°) et surtout un passage au périhélie de son orbite (le moment où la planète est au plus près du Soleil sur un an) pile au moment de l’été de l’hémisphère nord. Bien sûr, cette insolation maximale à son pendant obligatoire : celle de l’hiver de l’hémisphère nord est minimale, notamment parce que la Terre est à son aphélie (le moment où elle est le plus loin du Soleil) durant cette période. Mais cette balance d’apparence équilibrée produit-elle un bilan climatiquement nul sur l’ensemble de l’année et de la période climatique ? {Sciences²}, Climat : une mauvaise nouvelle de 6000 ans – {Sciences²}
  • PÉRIHÉLIE ET APHÉLIE. Le centre de masse du système Terre-Lune décrit, en première approximation, une ellipse autour du Soleil. La distance Terre-Soleil varie donc au cours de l'année. Elle présente un minimum, le périhélie, et un maximum, l'aphélie. Sciences et Avenir, La Terre au plus loin du Soleil le 4 juillet - Sciences et Avenir

Traductions du mot « aphélie »

Langue Traduction
Anglais aphelia
Espagnol afelia
Italien afeli
Allemand aphelia
Chinois 艾菲利亚
Arabe أفيليا
Portugais afélia
Russe aphelia
Japonais アフェリア
Basque aphelia
Corse aphelia
Source : Google Translate API

Synonymes de « aphélie »

Source : synonymes de aphélie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aphélie »

Partager