La langue française

Anecdotier

Sommaire

  • Définitions du mot anecdotier
  • Étymologie de « anecdotier »
  • Phonétique de « anecdotier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anecdotier »
  • Citations contenant le mot « anecdotier »
  • Traductions du mot « anecdotier »
  • Synonymes de « anecdotier »

Définitions du mot anecdotier

Trésor de la Langue Française informatisé

ANECDOTIER, subst. masc.

Celui qui a l'habitude de recueillir et de raconter des anecdotes (parfois imaginaires) :
1. Le docteur Corvisart, qui était fort aimable quand il voulait, ne buvait que du vin de Champagne frappé de glace. Aussi, dès le commencement du repas et pendant que les autres convives s'occupaient à manger, il était bruyant, conteur, anecdotier. J.-A. Brillat-Savarin, Physiol. du goût,1825, p. 156.
2. Mercredi 5 décembre. Aujourd'hui, Cladel, dînant chez Daudet, est causeur, anecdotier, avec une jolie et gaie dose de malice paysannesque. E. et J. de Goncourt, Journal,déc. 1883, p. 290.
P. anal. avec le chroniqueur. Celui qui parsème une chronique d'anecdotes authentiques :
3. ... [La Storia do Mogor] n'eut pas moins de six éditions en France et à La Haye (...) sous le titre de Histoire générale de l'empire du Mogol, dont le Père François Catrou, de la Compagnie de Jésus (...), prétend être l'auteur, mentionnant tout juste le nom du Vénitien dans sa préface à la première édition, puis passant ce nom complètement sous silence dans les éditions subséquentes; lui qui a massacré, tripatouillé, remanié jusqu'à la méconnaissance le texte qu'il publiait; lui qui a faussé l'esprit des Mémoires d'un homme qui avait passé sa vie aux antipodes, dans un pays à la nature et aux mœurs étranges dont cet homme en toute bonne foi s'était fait le peintre, l'historien, le chroniqueur et l'anecdotier pour ne conserver de ce document extraordinairement vivant et plein de péripéties que la ligne générale de l'histoire d'un grand empire d'Orient... B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 15.
Prononc. ET ORTH. : [anεk̬dɔtje], fém. [-tjε:ʀ]. Besch. 1845, Nouv. Lar. ill. et Lar. encyclop. signalent également la forme anecdotière, subst. fém.
Étymol. ET HIST. − 1736 (Voltaire, Correspondance, 31 août 1736, éd. Besterman, La Pléiade, p. 742 : Il y a dans Paris des anecdotiers qui vous mettront au fait). Dér. de anecdote*; suff. -ier*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 10.

Wiktionnaire

Adjectif

anecdotier \a.nɛk.dɔ.tje\ masculin

  1. Qui raconte ou recueille des anecdotes.
    • Spencer de son côté n’étudie les faits sociaux que pour vérifier de grandes hypothèses conçues a priori, il ne les prend en compte qu’à titre d’exemples, non pour eux-mêmes, et développe ainsi une sociologie anecdotière et à vol d’oiseau […]. — (Jean-Claude Filloux, Durkheim et le Socialisme, 1977)

Nom commun

anecdotier \a.nɛk.dɔ.tje\ masculin (pour une femme on dit : anecdotière)

  1. Celui qui a l’habitude de recueillir et de raconter des anecdotes, et le plus souvent des anecdotes fausses.
    • De quoi déterminer un anecdotier du cru à prétendre dans un feuilleton de vantardise et d’ingénuité que sans les Belges le monde n’aurait été qu’une île déserte. — (Pol Vandromme, Belgique - La Descente au tombeau, 2008)
    • En 1892, Louis Fréchette signait ses Originaux et détraqués, une galerie de personnage populaires. Sans aspirer à la même célébrité, votre anecdotier ne saurait résister à la tentation d'évoquer le souvenir de quelques loustics, hurluberlus et innocents dont certains ont hanté la salle de rédaction du Petit Journal […]. — (Robert Prévost, Mon tour de jardin, Les éditions du Septentrion, 2002, p. 84)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANECDOTIER. n. m.
Celui qui a l'habitude de recueillir et de raconter des anecdotes, et le plus souvent des anecdotes fausses. Ce prétendu historien n'est qu'un anecdotier.

Littré (1872-1877)

ANECDOTIER (a-nè-kdo-tié) s. m.
  • Celui qui a l'habitude de raconter des anecdotes le plus souvent fausses.

    Familier et peu usité.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ANECDOTIER. Ajoutez : - REM. En voici un emploi très bon dans un excellent auteur moderne : Anecdotier de l'univers, compilateur et dialecticien à la fois, le plus penseur des érudits [Bayle], Villemain, Littérature au XVIIIe siècle, 1re leçon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anecdotier »

(Date à préciser) Dérivé de anecdote avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Anecdote.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anecdotier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anecdotier anɛkdɔtje

Évolution historique de l’usage du mot « anecdotier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anecdotier »

  • Qui se souvient des termes «équanimité», «pandiculation» ou «anecdotier»? Linda Giguère ressuscite ces mots anciens dans L’humeur de Linda, diffusée sur TV5 Monde. Des termes vieillots qui ne manquent pas de fraîcheur. Le Figaro.fr, Dix mots désuets à remettre au goût du jour
  • Le premier invité de la première Soirée Carte blanche Juste pour rire de la semaine est devenu hier le dernier invité de la dernière de ces soirées. Et nous avons nommé cet excellent conteur qu’est Sam Breton. Le comique, qui avait visiblement bien des fans dans la salle (beaucoup ont crié sa réplique : « tu déc**isses ! »), a usé de son talent d’anecdotier pour raconter son arrivée à Montréal et sa découverte houleuse de la gastronomie. De quelle maîtrise de la narration a-t-il fait preuve pour nous relater sa mission disparition sushis ! Mais c’est pas fini tant que c’est pas fini. Et pour clore le tout, le sosie de Jay Du Temple, Claude Bégin, est monté sur scène avec son man bun, tentant de prouver à son double qu’il est drôle. (Ils se ressemblent tant que pendant une fraction de seconde, on a pensé : « Tiens, Jay s’est changé. ») Le musicien a alors fait mine de se chicaner avec l’animateur au sujet du déroulement des événements. « Tu pensais que c’t’tait ça que c’tait ? », lui a-t-il lancé. Signal pour faire entrer ses collègues d’Alaclair Ensemble et balancer la bien nommée Ça que c’tait. Une pièce interprétée, oui, ensemble, avec JDT qui en a profité pour rapper sous une pluie de confettis. C’tait vraiment bien. La Presse, Juste pour rire: la soirée stylée de Jay Du Temple
  • 20Avec l’article suivant, nous abordons le « genre » des recueils d’anecdotes et de compilations, œuvres mineures s’il en est. Sophie MARCHAND, dans son article « Le métier d’anecdotier : l’inscription des recueils d’anecdotes dans le champ littéraire » remarque que ces œuvres ne sont pas mineures du point de vue de la réception puisqu’elles ont eu beaucoup de succès, mais d’un point de vue générique. De nombreux critiques de la seconde moitié du siècle s’élèvent et protestent contre l’inutilité de ces recueils et leur absence de valeur littéraire. Selon eux, si ces recueils sont aussi nombreux sur le marché c’est uniquement dans une optique commerciale : les imprimeurs cherchent le profit. Les critiques se posent ainsi en défenseurs d’un public trop crédule qu’il convient de protéger. Mais Sophie MARCHAND établit que la critique craint en réalité que ces ouvrages ne portent atteinte à la qualité des œuvres littéraires, au statut de l’auteur et à la valeur des belles-lettres. Les recueils d’anecdotes dévaloriseraient l’activité littéraire, d’autant plus que les anecdotiers ne font que peu de cas du « style », pourtant essentiel dans la composition d’une œuvre littéraire. Ceux-ci se présentent d’ailleurs plus comme des érudits ou lexicographes que comme des originaux. Le titre d’auteur ne les intéresse guère, au contraire, ils sont plus prompts à s’effacer de leur discours. En outre, l’anecdote trouve sa source dans l’oralité, le collectif. De nombreux recueils sont publiés « par une société de gens de lettres » et sans marque d’énonciation spécifique. Les lecteurs participent à l’élaboration de ces recueils en amont comme en aval. La figure d’auteur est celle de l’amateur de lettres, non spécialiste, qui privilégie le goût aux règles poétiques. Le rôle de ces ouvrages est plus d’établir un dialogue, de prendre conscience d’un goût, et donc d’une identité, collectifs que de chercher une éventuelle transmission culturelle. Les recueils d’anecdotes déploient un espace public de la création et de la lecture, totalement opposé à la conception d’un « génie singulier de l’auteur » (272). En somme cette écriture mineure est au service d’une « conception majeure de l’acte de lecture »(273). , Perspectives de lecture et d’écriture : le mode mineur au XVIIIème siècle (Acta Fabula)

Traductions du mot « anecdotier »

Langue Traduction
Anglais anecdotal
Espagnol anecdótico
Italien aneddotico
Allemand anekdotisch
Chinois 轶事
Arabe القصصية
Portugais anedótico
Russe анекдотичный
Japonais 逸話の
Basque ezohiko
Corse anecdòticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « anecdotier »

Source : synonymes de anecdotier sur lebonsynonyme.fr
Partager