La langue française

Amortisseur

Sommaire

  • Définitions du mot amortisseur
  • Étymologie de « amortisseur »
  • Phonétique de « amortisseur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amortisseur »
  • Citations contenant le mot « amortisseur »
  • Traductions du mot « amortisseur »
  • Synonymes de « amortisseur »

Définitions du mot amortisseur

Trésor de la Langue Française informatisé

AMORTISSEUR, EUSE, subst. masc. et adj.

(Dispositif) qui atténue la violence de quelque chose.
I.− Emploi subst.
A.− Tout dispositif technique servant à affaiblir la violence des chocs l'amplitude des oscillations, l'intensité des sons.
AÉRON. Amortisseurs d'atterrissage (cf. J. Guillemin, Précis de construction, calcul et essai des avions et hydravions, 1929, p. 189);;amortisseur de parachute, dispositif diminuant le choc à l'ouverture du parachute.
AUTOMOB. Amortisseur de suspension, amortisseur hydraulique. Dispositif affaiblissant dans la suspension d'une voiture les oscillations dues aux cahots de la route :
1. On a recours (...) si on veut faire disparaître tout à fait le bruit [du moteur] aux amortisseurs placés à l'extrémité du tube d'échappement. R. Champly, Nouvelle encyclopédie pratique,t. 18, 1927, p. 17.
MAR. Dispositif que possède un navire pour diminuer le roulis :
2. L'avantage de l'emploi des amortisseurs (...) réside non seulement dans l'accroissement du bien-être des passagers, mais encore dans la réduction des pertes de vitesse causées par le roulis et celle des effets d'inertie qui s'exercent sur la coque des paquebots à haute superstructure. J. Marie, Ch. Dilly, Le Transport maritime,1932, p. 628.
MÉCAN. ,,Dans un relais, organe servant à empêcher les rebondissements et les vibrations des parties mobiles et des contacts, et, en outre, d'éviter une fermeture intempestive de contacts sous l'action d'un choc.`` (Siz. 1968). Amortisseur de chocs, amortisseur élastique :
3. [Les] appareils anti-bélier sont (...) constitués par des réservoirs d'air clos dans lesquels l'air comprimé sert d'amortisseur élastique. R. Champly, Nouvelle encyclopédie pratique,t. 19, 1927, p. 80.
MINES :
4. Les amortisseurs à volutes spiraloïdes ont été également appliqués aux grands [ventilateurs] centrifuges, en même temps que les constructeurs s'attachaient à guider l'air dans l'ouïe pour éviter les chocs à l'entrée de la couronne. J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,t. 3, 1905, p. 924.
B.− Au fig. ou par métaph. :
5. Il est loin des événements. Il est dans son bureau, dans sa chambre, avec la petite troupe des objets de sa consommation : sa femme, son lit, sa table, ses papiers, ses livres. Tout ferme bien. Les événements lui parviennent de loin, déformés, rabotés, symbolisés. Il aperçoit seulement des ombres. Il n'est pas en situation de recevoir directement les chocs du monde. Toute sa civilisation est composée d'écrans, d'amortisseurs. D'un entrecroisement de schémas intellectuels. D'un échange de signes. P. Nizan, Les Chiens de garde,1932, p. 145.
Arg., subst. masc. plur. Les amortisseurs. Les seins (cf. Sandry-Carr. 1963).
II.− Emploi adj. Qui affaiblit la violence de quelque chose (choc, etc.). Synon. moins fréq. amortissant.
A.− [En parlant d'un inanimé concr.]
1. Qui affaiblit, atténue :
6. Le bois de la méridienne, le parquet sans tapis amortisseur, les parois bonnes conductrices des vibrations de la chambre d'en-dessous formaient un système parfaitement agencé de transmission sonore... A. Arnoux, Zulma l'infidèle,1960, p. 202.
2. En partic., comme terme techn. gén.
a) [Sans compl.] :
7. Ces acides ne modifient pas la réaction du sang, grâce aux bicarbonates et aux phosphates du plasma qui agissent comme un système amortisseur. A. Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 235.
8. Les cloisons étanches [des cargos allemands dits Sperrbrecher] étaient renforcées et les compartiments remplis de futailles vides, séparées par des couches de sable amortisseuses, de manière à leur permettre de supporter sans avaries irrémédiables l'explosion des mines sautant avec quelque retard. H. Le Masson, La Marine,1951, p. 55.
b) [Avec un compl. prép. de] :
9. Dans les [affûts à déformation] (...), on interpose en général des organes amortisseurs du choc, entre la bouche à feu et l'affût; ... Capitaine Alvin, Leçons d'artillerie,Matériel, 1908, p. 88.
10. [Pour le changement de sens de l'archet] Une grande souplesse est nécessaire : le poignet et les doigts formeront ressort amortisseur du choc produit sur la corde par le changement de direction de l'archet... J. Lallement, La Dynamique des instruments à archet,1925, p. 96.
B.− Au fig., par métaph. [En parlant d'un inanimé abstr.] :
11. Ainsi c'est peu de dire que le malentendu a une fonction sociale, vu qu'il est la sociabilité même; il bourre l'espace qui est entre les individus avec l'ouate et le duvet des mensonges amortisseurs, ... V. Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 165.
Prononc. : [amɔ ʀtisœ:ʀ].
Étymol. ET HIST. − 1269 amortisseeur « celui qui amortit un bien » (Arch. K 33, pièce 8 ds Gdf. : Comme amortisseeur), attest. isolée; repris au début du xxes. comme terme techn. dans des domaines autres que celui des finances. Dér. du part. prés. de amortir* étymol. 2 b; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 5.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Bél. 1957. − Chauss. 1969. − Delorme 1962. − Gautrat 1970. − Guerber 1967. − Poignon 1967. − Pollet 1970. − Rey-Cottez 1968, t. 36, p. 333. − Sandry-Carr. 1963. − Siz. 1968. -Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

amortisseur \a.mɔʁ.ti.sœʁ\ masculin

  1. (Tous domaines) Dispositif mécanique, électrique, hydraulique ou pneumatique destiné à atténuer des chocs, des vibrations, un bruit, etc.
    • On peut sortir de ces situations délicates en installant un amortisseur dynamique, appelé aussi absorbeur dynamique, batteur ou damper. — (Georges Spinnler, Conception des machines: principes et applications. Dynamique, 1997)
  2. (Mécanique) Ensemble des organes qui servent, sur un véhicule (voiture, camion, moto, bicyclette, etc.) à amortir les chocs et à améliorer la tenue de route.
    • Les amortisseurs de cette voiture sont en mauvais état.
    • Les premiers amortisseurs apparurent sur les bicyclettes en 1990.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « amortisseur »

 Dérivé de amortisse (« subjonctif de amortir ») avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amortisseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amortisseur amɔrtisœr

Évolution historique de l’usage du mot « amortisseur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amortisseur »

  • Pour rappeler encore et encore les risques que représente le non-changement d’amortisseurs usés, la Collective des Amortisseurs réinvestit les réseaux sociaux avec la diffusion de six animations vidéos. , Collective des Amortisseurs : une nouvelle campagne et un nouveau président
  • Pour Ried, c’était déjà le deuxième amortisseur amer en peu de temps, le 10 juin le 2: 4 à GAK a subi le premier revers. Anouar El Moukhantir (24e), Aleksandar Jukic (58e) et Can Keles (80e) ont marqué les buts des amateurs de Wiener Autriche, qui ont montré leur bonne forme et remporté le troisième match lors du quatrième match après le redémarrage. Au tableau, l’équipe de l’entraîneur Harald Suchard a défendu la quatrième place. Betanews.fr, SV Ried trébuche et connaît le prochain amortisseur contre les jeunes violettes - Betanews.fr

Traductions du mot « amortisseur »

Langue Traduction
Anglais damper
Espagnol amortiguador
Italien ammortizzatore
Allemand dämpfer
Portugais amortecedor
Source : Google Translate API

Synonymes de « amortisseur »

Source : synonymes de amortisseur sur lebonsynonyme.fr
Partager