La langue française

Aliénant

Sommaire

  • Définitions du mot aliénant
  • Étymologie de « aliénant »
  • Phonétique de « aliénant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aliénant »
  • Citations contenant le mot « aliénant »
  • Traductions du mot « aliénant »
  • Synonymes de « aliénant »
  • Antonymes de « aliénant »

Définitions du mot « aliénant »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALIÉNANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de aliéner*.
II.− Adj., néol., PHILOS. (sociol.). [Gén. en parlant des conditions soc., surtout écon.] Qui prive l'homme de son humanité, de sa liberté :
1. La transcendance aliénante est le consommateur, c'est-à-dire le « on » dont le travailleur se borne à prévoir les projets. J.-P. Sartre, L'Être et le néant,1943, p. 495.
2. Le psychisme de classe du prolétariat peut (...) se considérer comme phénomène humain total. L'aliénation, dans son cas, ne comporte pas l'absence d'une dimension. Le besoin peut s'atrophier faute de satisfaction, ou ne pas atteindre le niveau rendu possible par le développement de la société, de la culture, de la civilisation; il n'en existe pas moins. Le travail aliénant et aliéné ne perd pas pour autant sa signification de force créatrice. Traité de sociologie,t. 2, 1968, p. 380.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 10.

Wiktionnaire

Adjectif

aliénant \a.lje.nɑ̃\

  1. Qui aliène, prive de sa volonté, de son libre arbitre.
    • Marx constate que les objectivations rendent le travail aliénant : en produisant des objets et des objectivations, le travailleur perd la maîtrise du processus de travail. — (Daniel Mercure et ‎Jan Spurk, Le travail dans l'histoire de la pensée occidentale, page 208, Presses de l’Univertité de Laval, 2003)
    • Par activités aliénantes, on entend les actes effectués sous la commande d'autrui, à un rythme qui n'est pas le sien, à un moment qui ne convient pas, sans contrepartie, au moins symbolique. — (Henri Gomez, Guide de l’accompagnement des personnes en difficulté avec l’alcool, page 327, Dunod, 2014)
    • Certains modèles de compréhension proposent des hypothèses à propos des mobiles d'un père aliénant ou d'une mère aliénante. — (Jacques Biolley, Enfant libre ou enfant otage ? , Éditions Les Liens qui libèrent, 2014)

Forme de verbe

aliénant \a.lje.nɑ̃\

  1. Participe présent du verbe aliéner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALIÉNER. v. tr.
T. de Droit. Transférer à un autre la propriété d'un fonds ou de ce qui tient lieu de fonds. Aliéner une rente. Aliéner une terre, un domaine. Aliéner des meubles précieux. Il y a des biens qui ne peuvent pas s'aliéner. Fig., Aliéner les affections, les cœurs, les esprits, Faire perdre la bienveillance, l'affection, l'estime. Cela lui aliéna le cœur des peuples. Il a aliéné les esprits, il s'est aliéné, il s'aliénera les esprits par ses manières hautaines. Les esprits étaient aliénés. Aliéner l'esprit, Faire perdre l'esprit, rendre fou, faire devenir fou. Sa dernière maladie lui a aliéné l'esprit. Il vieillit. Le participe passé

ALIÉNÉ, ÉE, s'emploie comme nom et absolument pour désigner Ceux qui ont l'esprit dérangé. Un hospice pour aliénés. Un asile d'aliénés. Les progrès de l'alcoolisme augmentent considérablement le nombre des aliénés.

Étymologie de « aliénant »

(Adjectif) (Années 1940) Adjectivation du participe présent aliénant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aliénant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aliénant alienɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aliénant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aliénant »

  • Quiconque est passé par un Master II, Pôle Emploi, l’APEC, un Centre d’Information et d’Orientation (CIO) ou une réorientation a, par exemple, eu à faire un « projet professionnel ». Ce “projet” n’est-il pas aliénant alors que de surcroît la précarité, les CDD, l’intérim, le chantage à l’emploi, la “flexi-mobilité-sécure-insécure”, n’est là que pour dévoyer ces projets et renvoyer le doux rêveur à sa place de prolétaire ? Avant tout, on s’adapte, on gagne notre croûte, on tente de négocier notre vie de famille, la mobilité contrainte de son ou sa partenaire. Le projet n’est-il pas qu’un rappel brutal et permanent de la place que chacun est censé occuper ? Le Comptoir, Le « projet » est-il aliénation ? – Le Comptoir
  • Ces comportements irrationnels fracturent une société déjà méfiante, qui est prise dans la spirale des peurs provoquées et entretenues par des débordements de moins en moins maîtrisés. Ceux qui s’estiment blasés, incompris, méprisés, exclus et pensent même que le monde est devenu un espace aliénant et de frustrations adoptent des postures faisant froid dans le dos. Ce qui contribue à la construction de citadelles, à la propension de l’intolérance, à la manifestation bruyante contre tout ce qui est détesté après avoir été aimé. L’impression d’une société déboussolée, qui vit d’affrontements parfois incompris et souvent incompréhensibles, entretient un climat où la médiation n’est plus le moyen choisi pour se faire entendre. Comme si le fait de stresser et de menacer tout le monde était le garant d’obtenir tout et tout de suite et de satisfaire loin de l’intérêt général, tous les égoïsmes particuliers. Journal L'Union, Une société mal dans sa peau
  • Le parent cible n’est pas épargné. Face à l’emprise exercée par le parent aliénant, raisonner son enfant s’avère totalement inefficace. Le lien avec son enfant, qui exprime de son propre chef ne plus vouloir le voir, se détériore ; le coup porté au cœur est extrêmement violent. L’équilibre psychologique et social mais aussi la santé du parent aliéné en seront grandement affectés : syndrome dépressif, tentatives de suicide pouvant mener au pire… Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes, Aliénation parentale : une violence psychologique à observer de près… - Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes
  • Arrivée troisième avec plus de 17 % et littéralement en position de faiseur de roi, la liste de Sylvain Bernu avait vécu un premier tour assez consensuel, ne s’aliénant - en apparence - ni la majorité, ni l’opposition. Laquelle avait d’ailleurs tendu la main au soir du 15 mars. Sans provoquer de refus catégorique, d’ailleurs. Sylvain Bernu se bornant à invoquer la « nécessité de se réunir pour discuter ». Il y avait donc matière à discuter… Sauf que, ayant bâti toute sa dialectique de campagne sur le thème du changement de méthode en matière de gouvernance, se rallier ou s’allier relevait pour Sylvain Bernu d’une quadrature du cercle impossible à réaliser. Le seul risque pris étant celui de « rester derrière » dans quinze jours. Sans pouvoir préjuger du nombre d’électeurs indécis à la veille du premier tour et qu’il aurait pu désormais convaincre de la sincérité de sa démarche. Ce qu’il espère. Le Telegramme, Municipales Lamballe-Armor - Quatre questions sur les municipales à Lamballe-Armor - LeTelegramme.fr
  • Voilà ici un album photos qui circule sur les réseaux sociaux, qui au seul regard donne une idée de l’esprit colonial encore agissant en Martinique. Il ne s’agit surtout pas de têtes mise à prix, mais de la mise à prix d’un système archaïque, humiliant, dégradant, aliénant, discriminatoire, attentatoire à notre personnalité, dirimant de nos responsabilités, entretenu par des « blancs » dans une « communauté française » que les martiniquais ont choisi, dans un espoir de fraternité entre les hommes. Club de Mediapart, Au bon temps des colonies | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « aliénant »

Langue Traduction
Anglais alienating
Espagnol alienante
Italien alienante
Allemand entfremdend
Portugais alienante
Source : Google Translate API

Synonymes de « aliénant »

Source : synonymes de aliénant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aliénant »

Partager