La langue française

Alcazar

Définitions du mot « alcazar »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALCAZAR, subst. masc.

ARCHIT. Palais fortifié des rois maures d'Espagne :
1. Dans le haut du lugar ou pueblo, se dressent les murailles frustes d'un alcazar qui rappelle le château de La Calahorra, près de Guadix, en ce qu'il renferme, dans son enceinte de grosses pierres, une cour à double galerie d'arcades et à balustrade ouvragée, le tout en marbre blanc. A. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 182.
P. ext. Nom donné à des établissements publics, en particulier aux cafés-concerts, décorés dans le style mauresque :
2. Quelquefois Sidi Tart'ri, sa dame en croupe, s'en allait sur une brave mule manger des grenades à un petit jardin qu'il avait acheté aux environs... Mais jamais, au grand jamais, il ne descendait dans la ville européenne. Avec ses zouaves en ribote, ses alcazars bourrés d'officiers, et son éternel bruit de sabres traînant sous les arcades, cet Alger-là lui semblait insupportable et laid comme un corps de garde d'Occident. A. Daudet, Tartarin de Tarascon,1872, p. 94.
Emploi adj., rare :
3. C'était un ensemble atterrant dans le style hyper-fouillasson, avec des crédences « alcazar »... On pouvait pas rêver plus tarte... L.-F. Céline, Mort à crédit,1936, p. 427.
Rem. Le terme désigne en outre une sorte de ,,génoise à la marmelade d'abricots``. (Ac. Gastr. 1962).
Prononc. : [alkaza:ʀ].
Étymol. ET HIST. − 1866 archit. (Lar. 19e: Alcazar [...] Par ext. On a donné ce nom à certains établissements publics dont les décorations rappellent l'ornementation arabe). Du nom des palais des rois maures (Alcazar de Séville, de Cordoue, etc.), mot esp. attesté dep. 1069 (d'apr. Cor.) et empr. à l'ar. al qasr « forteresse, palais », lui-même issu du lat. castrum « forteresse ».
STAT. − Fréq. abs. litt. : 29.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Bél. 1957. − Georgiadès (P.). Du grec à l'arabe. Vie Lang. 1964, p. 128. − Mont. 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

alcazar \al.ka.zaʁ\ masculin

  1. (Architecture) Palais fortifié en Espagne.
    • Au XIIIe siècle, Alphonse X entreprit la construction d'un premier palais, de style gothique sur le site de l'alcazar musulman.
    • Elle fut autrefois la Julia Romula des Romains et les rois maures y avaient un alcazar qui est aujourd'hui en très bon état. — (Auguste Julien Bigarré, Mémoires du général Bigarré: 1775-1813, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « alcazar »

(Siècle à préciser) De l’espagnol alcázar (« forteresse »), de l’arabe قصر (al) qaṣr (« château »), lui-même dérivé du latin castra.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alcazar »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alcazar alkazar

Évolution historique de l’usage du mot « alcazar »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « alcazar »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « alcazar »

Langue Traduction
Anglais citadel
Espagnol alcázar
Italien alcazar
Allemand alcazar
Portugais alcaz ar
Source : Google Translate API

Synonymes de « alcazar »

Source : synonymes de alcazar sur lebonsynonyme.fr

Alcazar

Retour au sommaire ➦

Partager