La langue française

Aimeur, aimeuse

Définitions du mot « aimeur, aimeuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

AIMEUR, EUSE, adj. et subst.

Rare, littér., iron. (Personne) qui aime.
A.− Domaine des relations sociales :
1. Nous causons de Nadar, des utopies polonaises, des aimeurs de peuple et des représentants de l'ouvrier, etc. Gavarni tape là-dessus, nous disant que ces gens ne sont pas du peuple et ne savent pas l'ouvrier, qu'ils n'ont rencontré le peuple qu'au bordel, par hasard. E. et J. de Goncourt, Journal,juin 1857, p. 361.
2. Combien d'aimeurs de peuple ont tiré de leur amour, 25, 50, 75, 300, 500 %! Et vraiment, je ne connais dans ce temps-ci qu'un homme qui ait véritablement aimé le peuple gratis : c'est Barbès. E. et J. de Goncourt, Journal,août 1880, p. 79.
B.− Domaine des relations amoureuses :
3. À la demande de son opinion sur Loti, demande qu'on faisait ce soir à Tissot, le peintre hiérosolomitain répondait : « Oh! J'ai de la prévention contre lui ... Pour moi, c'est une espèce de tare d'avoir été un aimeur de Sarah Bernhardt ... Je me défie de la facticité de ces hommes, qu'ils s'appellent Champsaur, Lorrain ou Loti. » E. et J. de Goncourt, Journal,févr. 1890, p. 1124.
4. En rentrant, je rumine déjà des coquetteries pour allumer ce gros Antonin ultra-combustible, de quoi faire passer le temps en récréation quand il pleut. Moi qui le croyais en train de projeter la séduction de MlleLanthenay! Je suis bien contente qu'il ne cherche pas à lui plaire, car cette petite Aimée me semble si aimeuse que même un Rabastens aurait pu réussir, qui sait? Colette, Claudine à l'école,1900, p. 44.
5. Que ferait Rézi sans moi? Je ne veux pas laisser Renaud près d'elle; mon pauvre grand est si aimeur et elle est si aimable! Colette, Claudine en ménage,1902, p. 245.
Étymol. ET HIST. − 1857, supra. Néol. Dér. de aimer*; suff. -eur*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3.
BBG. − Rheims 1969.

Wiktionnaire

Adjectif

aimeuse \ɛ.møz\

  1. Féminin singulier de aimeur.
    • Cette petite Aimée me semble si aimeuse que même un Rabastens aurait pu réussir. — (Willy [Henry Gauthier-Villars] et Sidonie-Gabrielle Colette, Claudine à l’école, Le Livre de Poche, 1900, p. 33)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aimeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aimeur ɛmœr

Évolution historique de l’usage du mot « aimeur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aimeur »

  • L'an dernier, c'est "phonard", un terme péjoratif pour désigner une personne qui abuse de son téléphone mobile, qui avait été distingué. Entre autres lauréats précédents, figurent "aimeuse" -femme qui aime à sa façon, "bonjoir" - salut intermédiaire entre le bonjour et le bonsoir, "photophoner" - faire une photo avec son téléphone portable, "ordinosore" - ordinateur dépassé - ou encore "se faire électroniquer" - se faire avoir par les nouvelles technologies. Europe 1, "Attachiant", ce mot qui nous manquait

Images d'illustration du mot « aimeur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aimeur »

Langue Traduction
Anglais loving
Espagnol amoroso
Italien amorevole
Allemand liebend
Chinois
Arabe محب
Portugais amoroso
Russe любящий
Japonais 愛する
Basque maitekorra
Corse amore
Source : Google Translate API

Synonymes de « aimeur »

Source : synonymes de aimeur sur lebonsynonyme.fr

Aimeur

Retour au sommaire ➦

Partager