La langue française

Affusion

Définitions du mot « affusion »

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFUSION, subst. fém.

A.− Au propre. Action de verser un liquide sur un corps quelconque.
1. MÉD. Procédé thérapeutique qui consiste à verser d'une faible hauteur une certaine quantité d'eau plus ou moins froide sur une partie ou sur la totalité du corps pour obtenir des effets soit sédatifs, soit stimulants :
1. Comme le sujet actuel est flegmatique, doux et malléable d'inclinations, et inepte de nature, il est difficile de juger de la méthode curative qu'on pourra lui appliquer avant de l'avoir vu dans le paroxysme qui va succéder à ses hallucinations. Le plus sûr sera d'y procéder graduellement, en commençant par les affusions d'eau glaciale sur l'occiput et l'épigastre, et en passant de là aux sinapismes, aux épispastiques et aux moxas, sans négliger, comme de raison, un fréquent usage de la phlébotomie jusqu'à syncope. Si l'éréthisme persiste, nous avons l'usage des ceps, des poucettes, du gilet de force et du maillot... Ch. Nodier, La Fée aux miettes,1831, p. 184.
2. ... Charles fut mis dans une baignoire, sous le robinet de la plus forte douche; l'affusion froide commença. La souffrance de Charles devait être horrible; il pâlissait affreusement, mais il ne desserrait pas les dents. E. et J. de Goncourt, Charles Demailly,1860, p. 400.
3. La température du liquide et la durée de l'affusion varient selon la chaleur de la peau, la force du pouls, le degré de réaction qu'a éprouvé le malade après les premières affusions (ce moyen n'étant convenable qu'autant que la réaction se fait promptement) et suivant les effets thérapeutiques qu'on recherche : si ce sont les effets sédatifs (fièvres thyphoïde, éruptive, intermittente), l'eau, ayant 14 à 16 degrés, sera versée lentement pendant 6 à 10 minutes; si ce sont les effets stimulants (algidités, névroses), la durée de l'affusion ne dépassera pas 2 à 3 minutes, et la température restera entre 10 et 12 degrés : d'une façon générale, l'eau peut être d'autant plus froide et l'opération plus prolongée que la température du corps est plus élevée. Littré-Robin1865.
4. L'affusion froide a un effet instantané sur le moral. Elle le relève et le décide à l'activité, quand il se sent vaincu par la paresse et le manque de vouloir. Après la pluie, on fait ce qu'on a à faire. E. et J. de Goncourt, Journal,oct. 1871, p. 838.
5. ... il gonflait, étouffait, ne pouvait plus, après chaque tentative de repas, supporter une culotte boutonnée, un gilet serré. Il supprima les alcools, le café, le thé, but des laitages, recourut à des affusions d'eau froide, se bourra d'assa-fœtida, de valériane et de quinine; ... J.-K. Huysmans, À rebours,1884, p. 114.
P. ext. Même procédé, mais avec usage d'eau chaude :
6. Procédé hydrothérapique qui consiste à verser, avec un récipient à large ouverture, ou en exprimant une grosse éponge, de l'eau froide ou chaude sur une partie du corps ou sur le corps tout entier d'un malade placé nu, debout ou assis, dans une baignoire. Affusions froides (...). Mode d'action. Effet stimulant (eau à 12o, durée 1 à 3 minutes); − effet sédatif (eau 14oà 16o, durée 10 à 15 minutes); − effet mixte (eau 14oou 16o, durée 5 minutes). Indications. Fièvres typhoïde, intermittente, éruptives, notamment scarlatine; névrose; congestion. Affusions chaudes. − 1oSédatives, de 25oà 30o; 2ostimulantes, au-dessus de 30o. Indications. Mêmes maladies que pour les affusions froides. Lar. méd.1970.
Rem. 1. Dans un ex. unique affusion désigne, p. ext., l'aspersion, donnée de faible hauteur, au moment de la toilette (pour une ext. semblable, cf. ablution1) :
7. Tahoser ordinairement n'était pas si matinale, et elle ne quittait guère sa couche sans l'aide de ses femmes; jamais non plus elle ne sortait qu'après avoir fait réparer dans sa coiffure le désordre de la nuit et verser sur son beau corps des affusions d'eau parfumée qu'elle recevait à genoux, les bras repliés devant sa poitrine. T. Gautier, Le Roman de la momie,1858, p. 254.
Rem. 2. Quoique absent de notre docum. de textes du xxes., le sens propre est supposé par les emplois fig. signalés infra B.
2. Divers domaines,vieilli, rare
a) LITURG. ,,Action de verser de l'eau sur la tête du baptisé.`` (Lar. encyclop.; attest. isolée).
Rem. À propos des lustrations par l'eau dans le domaine relig., cf. ablution2.
b) PHARM. Addition d'un liquide à un médicament. (Ac. 1798 Suppl. 1835).
Rem. Autres attest. : Boiste 1834 et Land. 1834.
c) TECHNOL. (arts céram.). ,,Dans la préparation du pourpre de Cassius, (...) on verse (...) les chlorures d'étain dans l'eau citrine qui renferme l'or; on fait l'affusion goutte à goutte.`` (A. Brongniart, Traité des arts céramiques,1844, p. 536).
B.− Au fig. [S'emploie en parlant de l'action de choses abstr., p. anal. avec l'emploi méd., pour exprimer leur effet bienfaisant] :
8. Sous les bienfaisantes affusions d'Obéron, Ernest, qui séchait [pendant l'exécution, aux Concerts Lamoureux, de l'œuvre précédente, la Fantaisie pour piano et orchestre de Widor], relève la tête... Willy, Entre deux airs,par l'ouvreuse du Cirque d'été, 1895, p. 58.
9. ... une fraîcheur d'haleine par le monde Comme le souffle même de l'esprit, comme la chose même proférée, À même l'être, son essence; à même la source, sa naissance : Ha! toute l'affusion du dieu salubre sur nos faces, et telle brise en fleur Au fil de l'herbe bleuissante, qui devance le pas des plus lointaines dissidences! Saint-John Perse, Exil,Pluies, 1942, pp. 244-245.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [afyzjɔ ̃]. 2. Dér. et composés : affuser (cf. Nouv. Lar. ill.). Cf. fusion. − Rem. Littré et DG transcrivent une géminée -ff-.
Étymol. ET HIST. − 1. 1546 méd. en parlant du sang a) « épanchement » (Ch. Estienne, Dissection des Parties du Corps, 125, 12 ds Quem. t. 1 1959 : affusion ou refusion de sang), attest. isolée; b) « parenchyme formé par extravasation sanguine » (Id., 384, 23, ibid. : la substance du foye appellée affusion ou congelation de sang), attest. isolée; 2. « action de verser » : a) 1573 sens gén. (A. Paré XVIII, 73 ds Hug. : Comme la lumiere d'une lampe qui est amortie par affusion de trop d'huile); b) 1771 pharm. « action d'ajouter un liquide à un médicament » (Trév. : Affusion [...] action de verser une liqueur chaude ou froide sur certains médicamens). Empr. au lat. adfusio « action de verser » dep. Palladius (3, 28, 2 ds TLL s.v., 1249, 1 : aliqui antidoti eius adfusione radices vitis infundunt).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 9.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Chesn. 1857. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lar. mén. 1926. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20. − Thomas 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

affusion \a.fy.zjɔ̃\ féminin

  1. Moyen thérapeutique qui consiste à verser en nappe une certaine quantité d'eau sur une partie du corps.
    • Modelage sous affusion: Massage effectué à 2 ou 4 mains sous une fine pluie d’eau de mer chaude, pour une véritable détente et relaxation musculaire.
    • Les résidus insolubles dans l’eau froide, & épuisés par une affusion suffisante d’eau tiède, m’ont donné, par l’évaporation, quelque peu de magnésie aérée. — (Jean-Antoine Chaptal, Mémoire sur les causes de l’insalubrité des lieux voisins de nos étangs, p. 13, Imprimerie de Jean Martel aîné, Montpellier, 1783)
    • Cette restauration de la perméabilité rénale n'est pas due autant a la cure de boisson qu'à l'affusion lombaire. — (Société française d'urologie, Société de néphrologie, Sociétés d'urologie du sud-est et du sud-ouest, Journal d'urologie médicale et chirurgicale: Volume 49, 1941)
    • On réchauffa du mieux qu’on put à l’aide de couvertures et d’affusions brûlantes ce corps qui se glaçait. — (Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien, Plon, 1958 ; coll. Folio, 1974, p. 265.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AFFUSION (a-ffu-zion) s. f.
  • Terme de médecine. Moyen thérapeutique qui consiste à verser en nappe et seulement de quelques centimètres de hauteur une certaine quantité d'eau sur une partie du corps. L'affusion diffère de la douche, en ce que, pour celle-ci, l'eau est versée d'un lieu élevé.

HISTORIQUE

XVIe s. Comme la lumiere d'une lampe qui est amortie par affusion de trop d'huile, Paré, XVIII, 73.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AFFUSION, s. f. (Pharmacie.) L’affusion consiste à verser une liqueur chaude ou froide sur certains médicamens. Il y a des substances dont les infusions & les préparations doivent se faire de cette façon pour n’en pas dissiper les parties volatiles : telles sont les infusions de cresson, de cochléaria, de beccabunga, des plantes labiées, & de la plûpart des plantes aromatiques, comme l’absinthe, la tanesie, la santoline, l’aurone, &c.

Sans cette précaution, on se prive de l’huile essentielle & de l’esprit érecteur ou incoercible, qui fait toute l’énergie de ces plantes. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « affusion »

Affusio, de affundere, de ad, à, et fundere, verser (voy. FUSION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin ad et fundere (verser).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affusion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affusion afyzjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « affusion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affusion »

  • Légèrement en retrait du flot de bord de mer dont il est isolé par un jardin ondulant, le bel hôtel aux balcons en dentelle de ferronneries a la sagesse et l'assise des établissements qui ont fait leur preuve. Ambiance chic mais familiale, accueil chaleureux, chambres claires et cosy. Le luxe est dans les détails. Le restaurant Fouquet's à la carte élégante, aux fauteuils rouges et photos noir et blanc de stars, propose la pêche du jour ou la volaille fermière, et un menu élaboré par Pierre Gagnaire. Pour varier les plaisirs, Le Ponton concocte des plats healthy décontractés à partager, plein sud et les pieds dans le sable... Cependant, les spots qui aimantent toutes les générations, sont les deux piscines extérieure, à la belle saison, et intérieure, quand l'air se rafraîchit, et les réputés bassins, massages sous affusion et lits de repos du Thalasso & Spa attenant. Sur mesure, les rituels beauté, amincissants, ado-parents ou maman bébé rythmerons un séjour sous le signe du bien-être et de la forme retrouvée.   LExpress.fr, Hôtel Royal La Baule, la thalasso cinq étoiles - L'Express
  • À tester : Cure Slow Time, Thalasso de Concarneau. Douches sous affusion, massage crânien, séance d’hypnose, massage Bakhti ou encore atelier de méditation, tout est fait pour déconnecter. 6 jours/6 nuits, à partir de 978 €/pers. hors hébergement et 1 602 €/pers. en demi-pension. Existe aussi en 4 ou 5 nuits. Rens. sur concarneau-thalasso.com. Maxi, 7 bonnes raisons de faire une thalasso - Bien-être/ minceur - maximag.fr
  • Vichy (Allier)La cité thermale regorge de possibilités, comme l’escapade Évasion thermale : un séjour de deux jours et une nuit avec un modelage sous affusion, un bain aux huiles essentielles et l’accès à l’espace détente des Thermes les Dômes, à partir de 69 € pour deux personnes (98 € pour une personne), jusqu’au 21 décembre (fermeture annuelle). www.thermes-de-vichy.fr www.leberry.fr, Bain bouillonnant, hamam... On vous présente six destinations bien-être à deux heures du Cher - Bourges (18000)
  • Les Trésors de Fébus vous offrent une escapade d'initiation pour 2 personnes en demi-pension avec 3 soins individuels de thalassothérapie : 1 bain hydromassant aux huiles essentielles, 1 enveloppement revitalisant aux algues, 1 affusion marine + 2 heures d'accès au spa marin et à l'Espace Fitness. France Bleu, Gagnez cette semaine votre séjour au Complexe Thalasso Serge Blanco **** à Hendaye, en jouant aux trésors de Fébus
  • On commence par une visite médicale pour déterminer la posologie de la cure de Sérum de Quinton (voir ci-dessous) nécessaire, puis on poursuit par une séance d’Oligoscan – un appareil qui mesure en quelques minutes les carences ou excès en minéraux et la présence éventuelle de métaux lourds -, et une consultation diététique. Ensuite, place aux soins thalasso : 6 bains hydromassants aux algues, 6 enveloppements d’algues laminaires revitalisantes, 2 douches apaisantes à affusion, 2 jets pression, 2 douches sous-marine, 2 aérosols, complétés de soins au spa : 1 gommage corps aux 3 sels, 2 massages sous affusion et 6 massages aux huiles reminéralisantes. Biba Magazine, On a testé. La cure Oligo-Marine à Alliance Pornic Resort Hôtel Thalasso & Spa - Biba Magazine
  • • 1 gommage aquatique • 6 modelages : Californien (50 mn), Indocéane (50 mn), pierres chaudes (50 mn), sous affusion (20 mn), relaxation plantaire (25 mn), Mahana aux ballotins (50 mn) • 3 bains hydromassants Eau des lagons Marie France, magazine féminin, Où se ressourcer ? À la Thalasso Concarneau.
  • Nous avons été les premiers à proposer des modelages sous Affusion (modelage général du corps, sous une fine pluie d’eau de mer chaude réalisé par une hydrothérapeute, Ndlr). Nous allons jusqu’à développer la rampe d’affusion en interne par nos équipes techniques dans un souci d’optimisation des bénéfices du soin et du confort du client. Entreprendre.fr, Cette famille qui règne sur le business de la thalasso à Saint-Malo

Traductions du mot « affusion »

Langue Traduction
Anglais affusion
Espagnol afusión
Italien affusion
Allemand affusion
Chinois 灌输
Arabe الانغماس
Portugais afusão
Russe обливание
Japonais アフュージョン
Basque bainuontzia
Corse affucazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « affusion »

Source : synonymes de affusion sur lebonsynonyme.fr

Affusion

Retour au sommaire ➦

Partager