La langue française

Adultérin, adultérine

Définitions du mot « adultérin, adultérine »

Trésor de la Langue Française informatisé

ADULTÉRIN, INE, adj. et subst.

I.− Emploi adj.
A.− Au propre
1. [En parlant d'une pers.] Qui est né d'un adultère :
1. Samedi 30 décembre. Dumas dîne ce soir chez les de Nittis. Je suis fort étonné de sa science à propos des difficultés qu'un homme éprouve à laisser sa fortune à un fils adultérin, incestueux, naturel, et un peu surpris de la violence avec laquelle il s'élève contre les législateurs en disant : « Et ils croient cela éternel! » Mais tout à coup, je comprends cette science et cette fureur : le souvenir me revient que Dumas est un enfant naturel. E. et J. de Goncourt, Journal,déc. 1882, p. 216.
2. Et dans le troupeau je reconnaissais, (...) toutes les hypocrisies et toutes les audaces, (...) depuis les épouseurs de dots adultérins, (...) jusqu'à de Saint-Fenasse, qui tire aux courses les chevaux que lui fait monter son frère, ... J. Lorrain, Monsieur de Phocas,1901, p. 257.
Par métaph. :
3. Balzac, opprimé par un surcroît de théories, mettait en romans une politique, une psychologie, une métaphysique, et tous les enfants légitimes ou adultérins de la philosophie. H. Taine, Nouveaux essais de critique et d'histoire,1865, p. 93.
P. ext., AGRIC. [En parlant d'une plante] Variété adultérine. Plante provenant de l'ovule d'une espèce, fécondé par le pollen d'une autre. (Attesté ds La Châtre t. 1 1865, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
2. P. méton. Qui est de nature adultère :
4. Aussi le jour où s'étant levé de table à hauteur de la salade il força le secrétaire de sa mère et y découvrit une correspondance prouvant nettement sa filiation adultérine et descigalienne, il n'en fut pas autrement étonné. R. Queneau, Loin de Rueil,1944, pp. 34-35.
Rem. 1. Syntagmes fréq. : enfant(s) adultérin(e)(s) (É. Zola, Madeleine Férat, 1868, p. 52; etc.); commerce adultérin (Rob.). 2. Synon. a) L'enfant naturel est né d'un père et d'une mère non mariés, libres, appelé également simple bâtard, p. oppos. à bâtard adultérin. b) Le bâtard adultérin est né d'une pers. qui est mariée et d'une autre qui ne l'est pas. c) L'enfant adultérin est né de pers. engagées ailleurs par les liens du mariage. d) L'enfant incestueux est issu de pers. parentes ou alliées à un degré entraînant la prohibition du mariage.
B.− Au fig. Qui est le produit d'un mélange vicieux :
5. Les langues secondaires, les langues de nouvelle formation, sont bâtardes, adultérines et plagiaires. Ch. Nodier (Besch. 1845 et La Châtre, t. 1 1865).
II.− Emploi subst. (cf. supra I A). Les adultérins ne peuvent jamais être reconnus (Ac. 1835-1932) :
6. L'enfant né d'un commerce entre personnes libres de s'unir par un lien subséquent, est plutôt illégal qu'illégitime; mais l'enfant né de personnes séparément engagées dans le mariage, est adultérin, ou absolument illégitime, illégal, et contre la nature de la société domestique et publique : de là vient que le bâtard peut être reconnu par le pouvoir public, ou légitimé, et que l'adultérin ne peut pas l'être. L.-G.-A. de Bonald, Législation primitive,t. 2, 1802, p. 31.
Prononc. : [adylteʀ ε ̃], fém. [-in]. Enq. : /adylteʀẽ, -in/.
Étymol. ET HIST. − Ca 1327 « relatif à l'adultère, né d'un adultère » (J. de Vignay, Miroir historial, 19, 54 ds Quem. t. 1 1959 s.v. : A Pollence, des mariages adulterins). Empr. au lat. adulterinus (dep. Plaute, Bacchides, 266 ds TLL s.v., 881, 81 : adulterinum... esse symbolum).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 22.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Lav. Diffic. 1846.

Wiktionnaire

Adjectif

adultérin \a.dyl.te.ʁɛ̃\ masculin

  1. Qui est né d’un adultère.
    • Des enfants adultérins.
    • Les enfants nés hors mariage, hors ceux nés d’un commerce incestueux ou adultérin, pourront être légitimés par le mariage subséquent de leurs père et mère, lorsque ceux-ci les auront également reconnus avant leur mariage, ou qu’ils les reconnaîtront dans l’acte même de célébration. — (Code civil des Français, livre premier « Des personnes », titre VII « De la paternité et de la filiation », article 331, version du 1er janvier 1835)
    • Le fils adultérin, aimé et aimant, demeure dans la famille. — (Jean-Claude Polet, Patrimoine littéraire européen : Mondialisation de l’Europe, 1885-1922, 2000)

Nom commun

adultérin \a.dyl.te.ʁɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : adultérine)

  1. Personne née d’un adultère.
    • Les adultérins ne peuvent jamais être reconnus.
    • Quant au dédommagement auquel l’oblige envers son mari le soupçon d’avoir un adultérin entre ses enfants, il suffit, puisqu’elle est pauvre, qu’elle travaille plus fort, afin de dédommager la maison. — (Serge Gagnon, Mariage et famille au temps de Papineau, 1993)

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.

Forme d’adjectif

adultérine \a.dyl.te.ʁin\

  1. Féminin singulier de adultérin.

Nom commun

adultérine \a.dyl.te.ʁin\ féminin (pour un homme on dit : adultérin)

  1. Personne née d’un adultère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ADULTÉRIN, INE. adj.
Qui est né d'un adultère. Des enfants adultérins. Il s'emploie aussi comme nom. Les adultérins ne peuvent jamais être reconnus.

Littré (1872-1877)

ADULTÉRIN (a-dul-té-rin, ri-n')
  • 1 Adj. Qui est né d'adultère. Il n'est pas question, dans ces pays, d'enfants adultérins, Montesquieu, Espr. XXIII, 5.

    Cet adjectif suit toujours son substantif.

  • 2 S. m. Les adultérins ne peuvent jamais être reconnus.

HISTORIQUE

XVIe s. Vostre frere uterin (les politiques disent adulterin)…, Satyr. Men. p. 93.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ADULTÉRIN. Ajoutez :

2Qui a rapport à l'adultère. Les grandes différences entre des frères, des sœurs, peuvent quelquefois être attribuées à des causes adultérines.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ADULTÉRIN, adj. terme de Droit, se dit des enfans provenus d’un adultere. Voyez Adultere.

Les enfans adultérins sont plus odieux que ceux qui sont nés de personnes libres. Les Romains leur refusoient même la qualité d’enfans naturels, comme si la nature les desavoüoit. Voyez Bastard.

Les bâtards adultérins sont incapables de Bénéfice, s’ils ne sont légitimés ; & il y a des exemples de pareilles légitimations. Voyez Légitimation.

Le mariage subséquent, s’il devient possible par la dissolution du celui du pere ou de la mere de l’enfant adultérin, ou de tous les deux, n’opere point la légitimation ; c’est au contraire un nouveau crime, les Lois canoniques défendant le mariage entre les adulteres, sur-tout s’ils se sont promis l’un à l’autre de le contracter lors de leur adultere. V. Adultere. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « adultérin »

Du latin adulterinus → voir adultère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Adulterinus, de adulter (voy. ADULTÈRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « adultérin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adultérin adylterɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « adultérin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « adultérin »

  • Une femme est née en 1964 d’une union alors que son père était déjà engagé dans les « liens du mariage » et avait « deux enfants légitimes ». En 1972, il reconnait sa fille. Après le décès de son père, il fut procédé entre les héritiers au partage de sa succession. Celle-ci fut répartie en application des règles posées par l’article 760 du code civil alors en vigueur selon lequel l’enfant « adultérin » ne recevra que « la moitié de la part à laquelle il aurait eu droit si tous les enfants du défunt, y compris lui-même, eussent été légitimes ». Les droits des enfants légitimes furent ainsi fixés à 5/12e chacun et ceux de la requérante à 2/12e. Et malgré l’attribution de l’appartement de Marseille à la requérante, sa part de la succession est demeurée inférieure à celles perçues par ses frère et sœur. L'Agefi Actifs, La France condamnée pour non-respect des droits des enfants adultérins | L'Agefi Actifs
  • Le manque de sincérité entre les sociétaires de la coalition FCC-CACH, surtout entre leurs chefs de fil qui ont du mal à conditionner leurs chiens de garde, pousse beaucoup de congolais, premières victimes de cette guéguerre politique qui bloque la marche normale du pays, à recommander le divorce de ce mariage adultérin et incestueux d’autant plus que même bibliquement, les enfants d’une telle union sont maudits, s’ils ne sont pas morts. Scoop RDC, Mariage adultérin et incestueux FCC-CACH : ça sent maintenant la schizophrénie ! - Scoop RDC
  • Dans chaque succession, vous serez en concurrence avec un enfant : d'un côté l'enfant naturel de votre père, de l'autre l'enfant adultérin de votre mère. À chaque fois, il reviendra un tiers de la succession à chacun. Pleinevie.fr, Mes parents ont chacun eu un enfant naturel, comment se répartira leur succession ? - Pleine vie
  • Camionneur faisant régulièrement l’aller et retour entre son village et Moscou, Egor prend à chaque fois sur sa route Anna, sa voisine, qui va vendre ses tricots à Moscou. Marié, il trompe sa femme en passant avec elle le temps de ses déplacements, dans sa cabine de camion et les hôtels. Un jour, elle lui propose de tout divulguer, en louant une maison qui devient leur foyer adultérin. Leurs conjoints réciproques se doutent de quelque chose, et Anna avoue tout à son mari, alors que Egor hésite.Auteure du scénario et derrière la caméra, Larissa Sadilova (Nothing Personal, Happy Birthday) observe son couple illégitime avec tendresse mais aussi comme une entomologiste. Elle dresse une étude de mœurs, parvenant au constat, souvent vérifié, que la femme s’engage plus auprès de son amant que l’inverse. Si Anna met son mari devant le fait accompli, on ne sait jamais vraiment si l’épouse d’Egor a appris qu’il la trompait, rien n’est explicite. Croit-il que tout le quartier a été mis au courant ? Et il fantasme une scène d’aveux colérique, alors que son épouse ne lui laisse jamais supposer qu’elle sait la vérité. Son fils, lui, semble tout savoir… Franceinfo, "Il était une fois dans l'Est" en VOD : touchante odyssée adultère en Russie
  • Avec ces mouvements de protestation qui commencent ce 23 juin, il y a crainte de voir rééditer les exploits néfastes de janvier 2015, si l’on n’y prend garde. Et c’est ici l’occasion de répéter et soutenir que le mariage FCC-CACH est adultérin et incestueux et beaucoup appellent à sa rupture. C’est le cas de le dire du député national et professeur des universités Sam Bokolombe qui a réagit sur son compte Twitter : «Pour être conséquent, pourquoi l’UDPS ne rompt-il pas le deal avec la kabilie afin de cohabiter et se donner la marge de s’y opposer par le rejet de l’agenda politique illisible? La schizophrénie actuelle complexifie la gestion des institutions et met en péril le pays».  Scoop RDC, Kinshasa : la résidence de Minaku et le palais du peuple ciblés par les «wewa» ! - Scoop RDC
  • La CEDH a de nouveau condamné la France le 14 mars 2019 en raison de l’application de son ancienne législation discriminatoire à l’encontre des enfants adultérins pour le partage d’une indivision successorale née avant l’entrée en vigueur de la loi du 3 décembre 2001, au motif que l’application stricte des dispositions transitoires à cette loi aboutit à une différence de traitement à l’encontre de l’enfant adultérin ne reposant pas sur une justification et raisonnable. , La France de nouveau condamnée en matière d’enfant adultérin - Succession - Libéralité | Dalloz Actualité
  • Jusqu'en 2001, l'enfant adultérin, c'est-à-dire l'enfant né alors que son père ou sa mère était, au temps de la conception, marié avec quelqu'un d'autre, voyait ses droits amputés de moitié dans la succession du parent à l’origine de adultère. Dossier Familial, Succession : l'égalité de l'enfant adultérin | Dossier Familial

Traductions du mot « adultérin »

Langue Traduction
Anglais adulterine
Espagnol adulterino
Italien adulterino
Portugais união adúltera
Source : Google Translate API

Synonymes de « adultérin »

Source : synonymes de adultérin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « adultérin »

Adultérin

Retour au sommaire ➦

Partager