La langue française

Acrotère, acrotérium

Définitions du mot « acrotère, acrotérium »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACROTÈRE, ACROTÉRIUM, subst. masc.

ARCHIT. Socle disposé aux extrémités ou au sommet d'un fronton ou d'une colonne et servant de support à des statues, à des vases ou à d'autres ornements.
Rem. Attesté ds Ac. 1835, Ac. t. 1 1932, Besch. 1845, Littré, Quillet 1965, Rob., DG, Lar. encyclop., Lar. 3 :
1. ... je vis un homme, monté sur l'acrotérium de la colonne [Vendôme], qui essayait, avec un gros marteau, de détacher la statue de Napoléon... Raban, Marco Saint-Hilaire, Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé,t. 2, 1828-1829, p. 141.
2. Des mois s'étaient écoulés, la façade dressait maintenant ses lignes monumentales, derrière la vaste chemise de planches qui la cachait au public. Toute une armée de décorateurs se mettaient à l'œuvre : des marbriers, des faïenciers, des mosaïstes; on dorait le groupe central au-dessus de la porte, tandis que, sur l'acrotère, on scellait déjà les piédestaux qui devaient recevoir les statues des villes manufacturières de la France. É. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 732.
P. ext.
Ornement en terre cuite ou en marbre, posé sur ce socle.
Rem. Attesté ds Quillet 1965, Rob., Lar. 3.
Vx. Quelquefois synon. de dosseret pour désigner de petits murs qu'on place d'espace en espace dans les balustrades.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Littré.
,,Dans l'architecture contemporaine, tout prolongement du mur de façade au-dessus du plan d'une toiture en terrasse.`` (Lar. encyclop.) :
3. On reconnaissait aisément les travaux faits vers cette époque [Louis XIV] : une lucarne percée dans l'acrotère de la tourelle... É. Zola, Le Rêve,1888, p. 6.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 3.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [akʀ ɔtε:ʀ]. 2. Dér. et composés : acrotériasme (cf. Ac. Compl. 1842). − Rem. Ac. abr. 1832 et Gattel 1841 enregistrent ce mot en tant que subst. masc. plur.
Étymol. ET HIST. − 1. 1547 archit. « piédestal situé au milieu et aux extrémités d'un fronton, et destiné à porter des statues ou d'autres ornements » (J. Martin, Annotat. s. Vitruve s. p. ds Quem. t. 1 1959 s.v. : Acroteres se prennent pour certains petitz pilastres, ou piedestalz); 2. 1606 mar., Nicot s.v. : Acrotères, sont promontoires, ou lieux qu'on voit de loin en la mer. Empr. au lat. acrōtēria, -ōrum, neutre plur. attest. au sens 1 « supports saillants, stylobates » (Vitruve, 3, 5, 13 ds TLL, 434, 57-60 : membra omnia, quae supra capitula columnarum sunt futura, id est... tympana fastigia acroteria, inclinanda sunt in frontes suae cuiusque altitudinis parte), lui-même empr. au gr. α ̓ κ ρ ω τ η ́ ρ ι ο ν « piédestaux au milieu et aux côtés des frontons dans les édifices pour soutenir des statues » (Platon, Critias, 116 dds Bailly s.v.), et au sens 2 « promontoires » (Vitruve, 5, 12, 1 ds TLL, 434, 52-54 : portus naturaliter si sint bene positi habeantque acroteria sive promunturia procurrentia) du gr. α ̓ κ ρ ω τ η ́ ρ ι ο ν « id. » (Hérodote, 4, 43 ds Bailly s.v.).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 6.
BBG. − Barb.-Card. 1963. − Bél. 1957. − Bouillet 1859. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Jossier 1881. − Lavedan 1964. − Mots rares 1965. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

acrotère \a.kʁɔ.tɛʁ\ masculin

  1. (Architecture) Toute espèce d’ornementation placée aux extrémités supérieures des édifices, principalement sur les frontons. Portion supérieure de mur ceinturant une toiture-terrasse.
    • Les acrotères et les corniches du palais servent de perchoir à des familles de goélands, de plongeons et de cigognes. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Ces deux fragments pourraient appartenir au même acrotère. — (Juliette de La Genière, Bianca Ferrara, Olivier Picard, Un sanctuaire en Laconie, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACROTÈRE. n. m.
T. d'Architecture. Toute espèce d'ornementation placée aux extrémités supérieures des édifices, principalement sur les frontons.

Littré (1872-1877)

ACROTÈRE (a-kro-tê-r') s. m.

Terme d'architecture.

  • 1Piédestaux des figures que les anciens plaçaient sur les extrémités rampantes et aux sommets des frontons des temples. Les pinacles, les acrotères du temple, Voltaire, Phil. V, 44.
  • 2Espèce de piédestaux que l'on met d'espace en espace dans les balustrades.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « acrotère »

(1547) Dérivé du latin acroterium et du grec ancien ἀκρωτήριον, akrôtêrion, dérivé de ἄκρος, ákros (« le plus haut, supérieur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀϰρωτήριον, de ἄϰρος, placé à l'extrémité, pointu, du radical acr ou ac, qui signifie pointe (voy. ACIDE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « acrotère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acrotère akrɔtɛr

Évolution historique de l’usage du mot « acrotère »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acrotère »

  • Dans l'architecture moderne, l'acrotère est un muret situé en périphérie des toits terrasses, dans le prolongement des façades. Il forme un rebord suffisamment haut ou s'équipe d'un garde-corps, dans le cas d'une terrasse accessible. Futura, Définition | Acrotère | Futura Maison
  • Les toits-terrasses sont à la mode. La qualité de réalisation des acrotères gagne donc en importance, pour éviter tout désordre au niveau de l'étanchéité. La reconnaissance que la Commission prévention produits mis en oeuvre (C2P) de l'Agence Qualité Construction (AQC) vient d'accorder, dans sa publication semestrielle, aux règles professionnelles relatives à ces ouvrages réalisés en blocs ou briques à bancher, marque une étape importante. lemoniteur.fr, L'AQC valide les règles professionnelles sur les acrotères [Feuilletable]
  • Planchers et acrotères lemoniteur.fr, Un architecte et un artisan métamorphosent une villa des années 70
  • Vendredi, une délégation de Vaison-la-Romaine, emmenée par la maire adjoint Chantal Mure et le président du jumelage Philippe Turrel, est venue en Octodure pour marquer les 40 ans. Elle a remis à la présidente de la ville Anne-Laure Couchepin Vouilloz et à Michael Hugon une stèle de 80 kg, en réalité une copie d’un acrotère en forme de masque de théâtre trouvé au milieu du XIXe siècle dans une riche tombe de Vaison-la-Romaine. , Un acrotère pour marquer 40 ans de jumelage entre...
  • Encore au stade de prototype, l'éolienne légère WIND My ROOF se s'installe sur l'acrotère, l'arête qui joint la façade au toit, grâce à sa forme novatrice : haute de 1,50 mètre de haut et longue de 2 mètres, horizontale et modulable, elle ressemble plus à un lingots qu'à un moulin à vent ! Ses atouts : des nuisances sonores et visuelles limitées, une puissance et une longueur modulables pour pouvoir s'adapter à des toitures différentes. Le premier test réalisé par Baptiste Lafoux, Yanis Maacha et Antoine Brichot, jeunes diplômés de l'école nationale des Ponts et Chaussées et de Polytechnique, montre que l’éolienne WIND My ROOF peut générer une production annuelle de 1 mégawatt. Et, placée sur l'acrotère, elle n'empêche pas l'installation de panneaux solaires sur le reste du toit, ce qui permet de répondre aux besoins réglementaires de production d'électricité intégrée à certains bâtiments. Un argument de poids pour convaincre les grandes surfaces et les plateformes logistiques.windmyroof.com Capital.fr, Des plats à emporter écolos, une éolienne sur votre toit, de l'électroménager durable... 3 start-up à suivre - Capital.fr

Traductions du mot « acrotère »

Langue Traduction
Anglais acroterion
Espagnol acrótera
Source : Google Translate API

Synonymes de « acrotère »

Source : synonymes de acrotère sur lebonsynonyme.fr

Acrotère

Retour au sommaire ➦

Partager