La langue française

Aberrance

Sommaire

  • Définitions du mot aberrance
  • Étymologie de « aberrance »
  • Phonétique de « aberrance »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aberrance »
  • Citations contenant le mot « aberrance »
  • Traductions du mot « aberrance »
  • Synonymes de « aberrance »

Définitions du mot aberrance

Trésor de la Langue Française informatisé

ABERRANCE, subst. fém.

A.− STATIST. Caractère d'une grandeur qui dans une série d'observations s'écarte nettement de la valeur moyenne.
B.− Dans la lang. commune. Aberration, anomalie :
1. C'était moi alors Courtial qu'il entreprenait ... qu'il essayait d'humilier ... (...) « (...) Tu ignores tout des grands Gémeaux! ... et même de l'Ours! la plus simple! ... Suppose un peu, qu'un jour ou l'autre un de nos collaborateurs en vienne au cours d'un entretien à te pousser quelques colles, par exemple sur le « Zodiac »? ... ses caractères? ... le Sagittaire? ... Que trouveras-tu à répondre? Rien! ou à peu près! Absolument rien vaudrait mieux... Nous serions discrédités Ferdinand! Et sous le signe de Flammarion! ... Oui! C'est un bouquet! C'est le comble de la dérision! Ton ignorance? Le ciel? Un trou! ... Un trou pour toi Ferdinand! Un de plus! Voilà! Voilà! le ciel pour Ferdinand! » Il se saisissait alors la tête entre les deux poignes... Il se la balançait de droite à gauche, toujours dans l'emprise... comme si la révélation, comme si une telle aberrance lui devenait d'un coup là devant moi, douloureuse au maximum... L.-F. Céline, Mort à crédit,1936, p. 473.
2. La secondarité agit dans un sens très voisin de l'introversion. L'effort moral est dans une large mesure un effort d'intégration entre des tendances qui ne deviennent perverses que par leur aberrance. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 695.
Étymol. − Dér. de aberrant*; suff. -ance*. HIST. − Néol. du xxes. La 1reattest. (1936, cf. ex. 1) est une création d'auteur (synon. de aberration « folie »). Plus récemment, le mot est entré dans la lang. comme terme de statistique (cf. Lar. encyclop. et Pt Rob.).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

aberrance \a.bɛ.ʁɑ̃s\ féminin

  1. (Statistiques) Caractéristique de ce qui s’écarte d’un type.

Nom commun

aberrance

  1. Aberration.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aberrance »

néologisme. Dérivé de aberrant.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aberrance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aberrance abɛrɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « aberrance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aberrance »

  • La floraison de quasi-fascistes à la tête de nombreux États sur tous les continents, n’est pas un hasard. L’industrialisation des fakes-news, ou l’aberrance de nouvelles ’théories’ (la platitude de la planète) complètent le tableau Désespéré·e·s, les gens se laissent aller à croire en des "Pères UBU" et "ARTURO UI". Liberté Hebdo, Merci pour votre soutien - Liberté Hebdo
  • La décision jacobine (encore une) de ne pas ouvrir les plages est d’une aberrance, d’une absurdité indescriptible, technocratique, sans logique, qui n’arrive même pas à expliquer pourquoi ce non accès aux plages ou au littoral ! L’association MOR GLAZ est choquée par cette décision du Gouvernement, le rôle des Préfets Maritimes et Territoriaux n’est-il pas d’expliquer en haut lieu et de convaincre que sur le littoral et notamment en Bretagne, que le confinement a été depuis le 17 mars 2020 rigoureusement respecté, le résultat est visible. 7seizh.info, Rendez-nous la mer : Mor Glaz soutient le coup de colère d'Anne Quéméré - 7seizh.info
  • Paris – Les journalistes libres de la Résistance, souvent des écrivains engagés, détachés des pressions économiques, détrompés des illusions idéologiques, préservés des machinations politiques, s’inscrivent pleinement dans la pensée critique, l’intellection synoptique, l’impertinence analytique. La figure emblématique de cette expérience historique est, sans conteste, Albert Camus, conscience malheureuse des deux rives, en permanence écartelé entre des exigences éthiques contraires, déboussolé par l’aberrance ontologique, taraudé par l’absurde dialectique de la condition humaine. Quid.ma, Albert Camus et la tourmente médiatique
  • L’exercice lui paraissait d’une telle aberrance que son groupe d'amis et lui sont allés à la rescousse des bouquins. Radio-Canada.ca, Omer Cantin : le dernier des libraires du Nord de l’Ontario | Radio-Canada.ca
  • Pour son dernier film achevé le légendaire Ernst Lubitsch délivre une copie parfaitement maîtrisée par une virtuosité du marivaudage. Le réalisateur allemand donne une leçon sur l’aberrance de certain aspect de la société anglaise par le truchement d’une Jennifer Jones absolument renversante et d’un Charles Boyer au flegme britannique saupoudré d’un accent délicieusement français. Maze, (Re)Voir - « Cluny Brown », le miracle Lubitsch - Maze Magazine

Traductions du mot « aberrance »

Langue Traduction
Anglais aberrance
Source : Google Translate API

Synonymes de « aberrance »

Source : synonymes de aberrance sur lebonsynonyme.fr
Partager