La langue française

Accueil > Orthographe > « Vive les vacances » ou « vivent les vacances » ?

« Vive les vacances » ou « vivent les vacances » ?

« Alors que l'assistance criait "vivent les mariés !", les enfants hurlaient "vive les vacances !" »

Même après plusieurs siècles, on continue d'employer cette expression à l'origine associée au roi (« Vive le roi ! »). Aujourd'hui on l'emploie pour célébrer un événement ou des personnes : « vive les vacances » ou « vive les mariés » par exemple. En ce qui concerne l'orthographe de « vive », quand son complément est au pluriel, on peut trouver les deux orthographes (vive conjugué au singulier ou au pluriel), ce qui n'aide pas vraiment à se décider ! Alors faut-il écrire « vive les vacances » ou « vivent les vacances » ? Voici quelques éléments de réponse dans cet article. Bonne lecture !

Faut-il écrire « vive les vacances » ou « vivent les vacances » ?

Règle : on peut écrire les deux formes. Cette expression est l'une des seules dans la langue française qui autorise les deux orthographes, c'est vous qui voyez en fonction de comment vous interprétez le verbe « vivre » (voir toutes les conjugaisons).

En effet, il y a ceux qui considèrent que dans l'expression « vivent les vacances », « vivent » est la conjugaison du verbe « vivre » au subjonctif, et donc qu'il s'accorde avec son sujet. Dans ce cas-là, on écrira donc « vivent les vacances / mariés ». D'autre part, il y a ceux qui considèrent que le mot « vive » est devenu une expression figée, et qu'il ne convient donc plus de l'accorder.

Pendant longtemps, la première version prévalait puisqu'elle voulait en fait dire « que vivent » lorsqu'il s'agissait d'un sujet au pluriel. Cette expression était un souhait de longue existence, ce qui n'est pas forcément le cas aujourd'hui, il s'agit plus d'une simple acclamation. On peut donc faire une distinction entre les deux cas, s'il s'agit d'un souhait de longue existence ou d'une acclamation, mais personne ne vous tiendra rigueur d'avoir choisi une orthographe plutôt qu'une autre.

Exemples :  Vivent les mariés ! (= que les mariés vivent longtemps) Vive les guides de voyage ! (= une acclamation)

L'Académie française va également dans ce sens :

D’un point de vue grammatical, la phrase Vive(nt) les vacances peut être analysée comme une indépendante au subjonctif exprimant un souhait et comparée à une phrase du type Périssent les traîtres ! Le verbe s’accordera donc naturellement avec son sujet et l’on pourra écrire Vivent les vacances. Cependant vive est aujourd’hui perçu plus souvent comme un simple mot exclamatif que comme un verbe traduisant un véritable souhait de longue existence, ce qui explique que ce terme tende à perdre sa valeur verbale et qu’on puisse le considérer comme une particule à valeur prépositionnelle : on le rencontre par conséquent fréquemment au singulier.

On a parfois voulu distinguer deux cas : les noms de personnes, véritablement douées de vie, qui exigeraient l’accord (Vivent les mariés), et les noms de choses, avec lesquels le verbe resterait invariable (Vive les sports d’hiver). L’usage littéraire contredit cette volonté et l’on trouve, indifféremment avec les personnes comme avec les choses, l’accord et l’invariabilité, comme c’était déjà le cas en latin où l’on pouvait rencontrer vivat et vivant.

Les usages évoluent et il semble aujourd'hui que la forme « vive les... » soit de plus en plus utilisée, si l'on analyse la fréquence des deux formes dans les textes écrits depuis deux siècles :

Source : Google Ngram

Exemples d'usage d'expressions commençant par « vivent les... » et « vive les... »

Vivent les mariés, qu'ils s'embrassent vociféra quelqu'un et d'autres voix répétèrent ce cri.

Vladimir Nabokov, Invitation au supplice

Le 13 juillet à quatre heures de l'après-midi, à la sortie de la dernière classe, nous nous libérions de dix mois de contrainte par des hurlements de joie et par une chanson vengeresse : Vivent les vacances ! Que les poules dansent ! Les cahiers au feu et les maîtres au milieu...

René Barjavel, La Charrette bleue

Le vieux répétiteur, qui avait tout d'abord tenté de distinguer quelque chose au milieu de cette agitation rugissante, puis avait vite compris, lui répondit, avec un geste désespéré et un peu dégoûté, que, oui, d'accord, vive la France si ça te fait plaisir, mais pour de Gaulle, et pour la tienne, de gaule, on en reparlera un peu plus tard.

Jean Pérol, Un Été mémorable

Tu n'es pas du tout vertueuse,
Je ne suis pas du tout jaloux :
C'est de se la couler heureuse
Encor le moyen le plus doux.

Vive l'amour et vivent nous !

Paul Verlaine, Tu n'es pas du tout vertueuse

Vous savez ainsi qu'il est possible d'employer les deux orthographes pour affirmer avec joie « vive / vivent les vacances ! » N'hésitez pas à lire les autres articles pour être sûr que vous connaissez toutes les subtilités de la langue française.

Vous pouvez aussi partager l'article et laisser un commentaire.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

André Jessica

Waw! Merci beaucoup pour la note. Maintenant, plus de doute à utiliser les deux.

Répondre
Ousmane

Suis vraiment content de vous , merci

Répondre
Guillaume

Merci pour ces articles magnifiquement bien écrits, c’est un plaisir de vous lire, l’utilisation de Google Ngram pour indiquer l’usage des mots ou phrases à la fin de chaque article est une très bonne idée en complément des règles littéraires.

Répondre
Nicolas Le Roux

Merci beaucoup Guillaume !

Répondre
Brigitte R

Merci pour cette info !

Répondre
La langue française

Merci à vous Brigitte et à bientôt !

Nicolas.

Répondre
louis ayawo atsou

Merci. Ce fut très instructif.
Aaah, la langue française…

Répondre
Martineau

Moi j’aurais mis un s à attendu,car le cod est devenu :les !Etes-vous de mon avis ?

Répondre
Samuel

Il est après le verbe. Il aurait fallu qu’il soit avant pour que l’accord se fasse.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager