La langue française

Accueil > Orthographe > « En termes de... » ou « en terme de... » ?

« En termes de... » ou « en terme de... » ?

« En termes de diplomatie, je dirais que la France a fait des progrès. »

Les difficultés de la langue française sont coriaces et on hésite souvent à ajouter ou non un -s aux mots. Qu'en est-il de l'expression « en termes de » ? Certains diront qu'il n'y a qu'un terme, d'autres plusieurs... Découvrez la bonne orthographe dans cet article. Bonne lecture !

Faut-il écrire « en termes de » ou « en terme de » ?

Règle : On n'écrit jamais « en termes de » sans un -s. Il y a en effet toujours plusieurs « termes » dans l'usage de cette expression.

Exemples : En termes de droit, en termes de voyage, en termes de sport...

Attention, on confond souvent la signification de « en termes de ». Cette expression signifie « dans le vocabulaire de », « dans le langage de » et ne veut pas dire « en ce qui concerne », « en matière de », « sur le plan de ». Cette confusion est sûrement due à l'expression anglaise "in terms of" qui elle a le sens de « en matière de ».

Cette locution a été popularisée dans la seconde partie du XXe siècle, selon l'analyse des occurrences de « en termes de » dans les textes publiés depuis le XIXe siècle :

en termes de usage
Source : Google Ngram

Enfin, le Projet Voltaire propose un tableau d'exemples pour ne plus se tromper, vous pouvez remplacer « en termes de » par d'autres expressions qui ne portent pas à confusion :

On dit On ne dit pas
En matière d’efficacité

Quant à la consommation

Pour ce qui est du confort

En termes d’efficacité  

En termes de consommation

En termes de confort

Exemples d'usage de « en termes de » dans la littérature

Ces contradictions créent une situation tragique et bouffonne qui ne peut se comprendre et se dépasser qu'en termes de subjectivité.

Jean-Paul Sartre, Situations, 1964

Un écrivain, à ce niveau-là, c'est une catastrophe pour les foyers, c'est-à-dire l'Ecole, c'est-à-dire l'Etat, c'est-à-dire la politique du sommeil en tas. Que peut la littérature? Rien en termes de progrès et d'arrangements, tout en termes de vérité.

Philippe Sollers, Théorie des exceptions, 1986

Le même problème considéré en termes de générations humaines; deux douzaines de paires de mains décharnées, quelque vingt-cinq vieillards suffiraient pour établir un contact ininterrompu entre Hadrien et nous.

Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien, 1977

Tous les problèmes sont ainsi militarisés, posés en termes de puissance et d'efficacité. Le général en chef détermine la politique et d'ailleurs tous les principaux problèmes d'administration.

Albert Camus, l'Homme révolté, 1985

Vous savez désormais tout sur l'orthographe de « en termes de » et nous espérons que vous ne ferez plus l'erreur ! N'hésitez pas à nous dire en commentaire si vous avez des difficultés avec d'autres expressions afin que nous puissions lever vos doutes en rédigeant un article à ce sujet. Sinon, vous pouvez visiter la liste de nos autres articles.

Sujets :  orthographe

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Bruno

Bonjour ,
dans votre article sur « en termes de « , vous écrivez :
« on confond souvent la signification de « en termes de » »
Or confondre est un verbe transitif.
Il aurait mieux valu écrire « on se trompe souvent sur… »
Bien à vous

Répondre
La langue française

Bonjour Bruno,
Merci pour la précision, je vais m’en souvenir pour les prochains articles 😉

Nicolas.

Répondre
Bassirou

« j’aimerais en avoir le cœur net » mais pas le cœur nette, même si la volonté prime sur l’engagement.

Répondre
MICHAEL AVIGNON

Bonjour,
Pouvez-vous citer quelques exemples d’utilisation de « en termes de » ? Par exemple : « en termes de tauromachie, porter l’estocade signifie achever la bête ». Est-ce correct ? A en juger de la spécificité du vocabulaire, je dirais que oui, mais qu’en est-il ?
Par avance, merci.
Michaël

Répondre
Monrom

Soit je n’ai rien compris, soit l’article est quelque peu contradictoire. Vous dites d’un côté que l’expression « en termes de » ne se dit pas dans le sens de « en matière de », « en ce qui concerne », mais d’un autre côté, le quizz et les citations utilisées pour mieux comprendre et s’exercer l’emploient majoritairement dans ce sens. Je trouve qu’il aurait été plus instructif d’insister davantage sur le bon usage de l’expression, avec des exemples corrects, car je trouve que l’on termine l’article sans voir précisément dans quels conditions on peut l’utiliser.

Répondre
Dessinateur
Bonjour Tout à fait d'accord avec Monrom... Je n'ai rien compris aux explications et aux exemples d'écrivains cités. Ces "exemples" semblent bien contradictoires avec (ou aux ?) règles données. Exemple : "Ces contradictions créent une situation tragique et bouffonne qui ne peut se comprendre et se dépasser qu'en termes de subjectivité." Jamais je n'aurais mis un s.... Explication s'il vous plait.
Répondre
Patrick mushombe

Grand merci à vous ! Vraiment je m’enrichis du jour le jour.

Répondre
Patrick mushombe

Grand merci à vous ! Vraiment je m’enrichis du jour le jour.

Répondre
Legras

Bonjour
Déjà on écrit le coeur net.

Répondre
Alice

Bonjour,

Merci pour votre article.

Néanmoins il y a quelque chose que je ne comprends pas, vous dîtes qu » ‘en termes d’efficacité » ne se dit pas, or, dans les exemples suivant on peut lire  » en termes de puissance et d’efficacité » (Camus, 1985), ainsi que dans votre première question du quizz…

Répondre
La langue française

Les écrivains ne respectent pas forcément les meilleures pratiques de la langue 😉

Nicolas.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager