La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vivré »

Vivré

[vivre]
Ecouter

Définitions de « vivré »

Vivré - Adjectif

  • (Héraldique) Qualifie des pièces arrangées en ligne sinueuse, imitant la forme d'une vivre.

    Dans le blason de la famille du Verdier, les six coquilles saint-jacques d'or sont disposées en pal sur fond azur, soulignées par un vivré sinueux évoquant une vivre.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Administration des vivres
  • Apprendre à vivre
    Dans la vie, il faut parfois accepter que certaines choses ne soient pas resserrables et apprendre à vivre avec les espaces vides.
    — Marie-Claire Beaumont, Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Apprendre à vivre à quelqu'un (apprendre les règles, les usages de la vie sociale, de la vie en société enseigner les règles de la civilité p. ext., fam., donner une leçon à quelqu'un.)
  • Approvisionnement en vivres
  • Avoir peu de temps à vivre
  • Avoir, ne pas avoir de quoi vivre
  • Bien, mal vivre
  • Bien-vivre
    Ce qu'on donne aux méchants, toujours on le regrette […] Laissez-leur prendre un pied chez vous, Ils en auront bientôt pris quatre.
    — Jean de La Fontaine, Fables, la Lice et sa Compagne
  • Cambuse, soute à vivres (soute où est conservé le ravitaillement.)
  • Couper les vivres à quelqu'un (supprimer toute aide pécuniaire à quelqu'un.)
  • Désirer, vouloir vivre
  • Expression qui vit
  • Faire vivre quelqu'un (assurer à quelqu'un les moyens nécessaires à son existence.)
  • Fournir des vivres
  • Il a vécu (il est mort.)
    Puis, à 20 h 30, diffusion du film "Composer les mondes", d’Eliza Levy, qui suit les pas et la pensée de Philippe Descola, depuis l’Équateur où il a vécu parmi les tribus Jivaros, Shuar et Achuar, jusqu’à Notre-Dame-des-Landes, en passant par le Collège de France.
    — centrepresseaveyron.fr, Une soirée avec Philippe Descola - centrepresseaveyron.fr
  • Il faut bien vivre
    Il avait couru ses derniers cachets puis, sa défroque rangée, avait décidé de redevenir Émile et, la mort dans l'âme, de bricoler pour tout un chacun. Il faut bien vivre
    — Jacques Faizant, Rue Panse-Bougre
  • Laisser vivre quelqu'un
  • Langue qui vit
  • Le vivre et le couvert (la nourriture et le logement.)
    Il se rappela les deux semaines durant lesquelles le gouvernement lui avait donné le vivre et le couvert. Il envia le sort des prisonniers
    — Anatole France, Crainquebille
  • Manquer de vivres
  • Mieux-vivre
  • Ne plus vivre (être dans un état de grande anxiété.)
  • Ne rencontrer âme qui vive
  • Ne vivre que pour ses enfants
  • Rationner les vivres
  • Savoir-vivre
    La courtoisie est la partie principale du savoir-vivre, c'est une espèce de charme par où l'on se fait aimer de tout le monde.
    — Jacques Deval, Afin de vivre bel et bien
  • Se laisser vivre (ne pas faire beaucoup d'efforts ne pas s'inquiéter de l'avenir être indolent, insouciant.)
    Il y a toutes sortes de suicides. Se laisser mourir est sans doute le plus commun de tous. Se laisser vivre revient peut-être au même. Ça dépend du tempérament. Les gens actifs se tuent, les autres sont trop paresseux.
    — Claire de Lamirande, Le grand élixir
  • Se regarder, se sentir vivre
  • Se vivre comme un marginal
  • Vivre avec les hommes
  • Vivre avec quelqu'un (former un couple sans être marié partager la vie de quelqu'un.)
  • Vivre avec quelqu'un comme chien et chat
  • Vivre avec sa femme et ses enfants
  • Vivre d'amour et d'eau fraîche/claire
  • Vivre d'espérance
  • Vivre dans la crainte, dans l'anxiété
  • Vivre dans la société distinguée
  • Vivre dans le doute, dans l'ignorance
  • Vivre dans le monde
  • Vivre dans le temps de/dans un temps de
  • Vivre de l'air du temps (disposer de faibles moyens matériels et s'en contenter.)
  • Vivre de ses rentes
  • Vivre de son art
  • Vivre des femmes
  • Vivre des jours heureux
  • Vivre du temps de quelqu'un/quelque chose
  • Vivre en bonne intelligence avec les hommes
  • Vivre en communauté
  • Vivre en couple, en groupe
  • Vivre en ermite
    Comme un calybite des premiers siècles, il avait abandonné les fastes de la société pour vivre en ermite dans une humble cabane, subsistant dans une dévotion ascétique à sa foi.
    (Citation fictive)
  • Vivre en étranger dans la société
  • Vivre la vie de tous les jours
  • Vivre les uns sur les autres (avoir des conditions matérielles de vie défavorables, ne permettant pas de s'isoler.)
  • Vivre sa joie, ses amours
  • Vivre sa vie (mener sa vie à sa guise, de manière indépendante, en se libérant des contraintes imposées de l'extérieur.)
    Le jeune Bernard a brusquement quitté le foyer familial, où il n'aurait jamais dû entrer. Il est allé « vivre sa vie », comme disait Émile Augier; vivre on ne sait comment, et on ne sait où
    — Gide, Faux-monn.
  • Vivre sans affection, sans soins
  • Vivre sans compter
  • Vivre seul, à deux
  • Vivre sur la fortune, sur le bien de quelqu'un
  • Vivre sur quelque chose (continuer à tirer un bénéfice d'un acquis passé sans rien faire pour changer ou améliorer sa situation.)
  • Vivre sur ses réserves, sur son fond
  • Vivre un moment, un instant exaltant
  • Vivre une triste existence
  • Vivre une vie fraternelle
  • Vivre à l'aise, à l'économie
  • Vivre à l'hôtel, chez ses parents
  • Vivres abondants
  • Vivres de réserve (nourriture dont chaque soldat dispose pour pallier un défaut de ravitaillement.)
  • Vivres frais (nourriture achetée aux escales par l'ordinaire.)
    Les ports d'escale sont tout d'abord utilisés pour le ravitaillement en combustible, en eau douce et en vivres frais
    — M. Benoist-Pettier, Transport maritime
  • Âme qui vive (être humain quel qu'il soit.)
    En montant sur la petite falaise, on n'apercevait âme qui vive, dans la plaine un peu nue et désolée qui s'étendait alentour
    auteur

Étymologie de « vivré »

Le mot « vivré » dérive de vivre (Nom 2).

Usage du mot « vivré »

Évolution historique de l’usage du mot « vivré » depuis 1800

Antonymes de « vivré »

Citations contenant le mot « vivré »

  • La cérémonie des Kundé 2019 a été ponctuée par la prestation de plusieurs artistes qui ont fait vivré le public du palais des sports de Ouaga 2000 et les téléspectateurs de la RTB qui ont vécu l’évènement en direct. Parmi les artistes qui ont tenu le public en haleine, des monuments de la musique africaine To Finley du Burkina, Kiri Kanta du Benin, Freddy de Majunga de Madagascar, Ami Koïta du Mali qui ont d’ailleurs reçu des Kundé d’honneur.
    RTB — «Là où je ne me suis pas mis au sérieux pour bosser, je ne savais pas que cet album-là pouvait m’apporter un Kundé»: Floby - RTB
  • Honteux cette procédure Ces retraités qui ont acheté ou hérité connaissaient l’existence de cette ferme. Ils vendent et vont vivré ailleurs A Paris par exemple ou les rats envahissent les rues lés sous-sol. Ils sont très silencieux mais ils Payen aussi Qu’ils aillent au diable !...
    www.lamontagne.fr — Ses voisins ne supportent pas l'odeur de ses vaches : nouvel épisode dans ce conflit qui dure depuis des années dans le Cantal - Lacapelle-Viescamp (15150)
  • Un peu de soutien l ami j ai l impression de vivré au milieu de delatteur
    Coronavirus : téléchargez la nouvelle attestation pour sortir de chez vous
  • J'ai échoué, jé souis battou, comment jé vais pouvoir faire vivré ma famille. Jé cherche oun poste, bien payé, n'importe où, avec n'importé qui, jé ne souis pas regardant. Tiens, si Manouel, l'autre,veut de moi, jé reviens en France, car la France,c'est mon pays. Si François a bésoin d'oun conseiller, jé souis disponible. Vous voyez, prêt a tout.
    lindependant.fr — Elections municipales à Barcelone : Manuel Valls "J'ai échoué dans ma tentative de freiner l'indépendance et le populisme" - lindependant.fr

Traductions du mot « vivré »

Langue Traduction
Anglais live
Espagnol vivir
Italien vivere
Allemand leben
Chinois 生活
Arabe حي
Portugais viver
Russe жить
Japonais 住む
Basque zuzeneko
Corse campà
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.