Vivoter : définition de vivoter


Vivoter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VIVOTER, verbe intrans.

A. −
1. Vivre petitement, avec peine, faute de santé, de moyens. Synon. végéter.Vivoter au jour le jour, en paix. On vivote avec son mari, ma chère, on ne vit qu'avec son amant, lui disait ma belle-sœur (Balzac, Fille Ève, 1839, p. 98).J'ai mis quelque temps à m'habituer à cette existence de mollusque... Mais ma santé ne me permet plus autre chose. Je vivote, en prenant des précautions, l'hiver au coin du feu, l'été au soleil (Martin du G., J. Barois, 1913, p. 535).
P. anal. [Le suj. désigne un animal, un végétal] Parvenu à un âge que ces animaux n'atteignent guère, il [le chien] vivotait encore sur un lit de paille (Maupass., Une Vie, 1883, p. 234).De petites plantes grasses y vivotaient [dans un terrain] (Arnoux, Calendr. Fl., 1946, p. 469).
2. En partic. Vivre chichement en raison de faibles moyens financiers. Réfugié, il vivote difficilement. Il présente mal, à cause de la mouise (Arnoux, Rêv. policier amat., 1945, p. 251).
B. − [Le suj. désigne une chose] Avoir une activité ralentie, réduite. Une sage politique leur conseillait de laisser vivoter cette imprimerie, et de l'entretenir dans une honnête médiocrité (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 27).Les trois petits sont accroupis, pieds nus, dans l'âtre où vivote un tout petit feu; ils sont teigneux, scrofuleux, rachitiques (Gide, Journal, 1917, p. 618).
Prononc. et Orth.: [vivɔte], (il) vivote [-vɔt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1430 vivoter à l'ordonnance d'autruy (A. Chartier, Le Curial, éd. F. Heuckenkamp, p. 13). Dér. de vivre*; suff. -oter*. Fréq. abs. littér.: 30. Bbg. Darm. 1877, p. 120. − Hasselrot 1957, p. 219.

Vivoter : définition du Wiktionnaire

Verbe

vivoter \vi.vɔ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Vivre petitement, subsister avec peine.
    • Eh bien, elle vivote, elle vend au petit tas, elle se fait encore ses quarante sous par jour… — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, ch. I, Georges Charpentier, Paris, 1873, p. 13 de l’éd. de 1878)
    • Le pauvre homme vivotait dans un chaos d’innovations continuelles et acharnées, en un endroit précisément où ces innovations s’effectuaient ostensiblement et impitoyablement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 6 de l’éd. de 1921)
    • Voilà comment, dans ce pays, depuis un temps immémorial, les gens vivotaient heureux, pratiquant une espèce de communisme familial. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les années ont passé. Je vivotais toujours de mon héritage. À part le loyer et la nourriture, je n’avais aucune dépense. — (Amélie Nothomb, Cosmétique de l’ennemi, Albin Michel, Paris, 2001, p. 62)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vivoter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VIVOTER. v. intr.
Vivre petitement, subsister avec peine. Il n'a pas grand bien mais il vivote tout doucement. Il ne fait que vivoter. Il est familier.

Vivoter : définition du Littré (1872-1877)

VIVOTER (vi-vo-té) v. n.
  • Terme familier. Vivre petitement, avec peine. Il [un certain auteur] vivotait ici d'une petite pension que lui donnait le clergé, Patin, Lett. t. II, p. 103. Vous croyez en dire du mal, en disant que cela [le lait] est bon pour faire vivoter une pauvre pulmonique ; vraiment, c'est une grande louange ; et, s'il fait vivoter une mourante, il fera vivre fort agréablement une personne qui se porte bien, Sévigné, 19 févr. 1690. À l'exception d'un certain nombre de riches et de gens à l'aise, que je réduis au tiers, le reste vivote, ou est aux expédients, Caraccioli, Lett. récréat. t. III, p. 86, dans POUGENS.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. En vivotant e me entretenant honestement comme j'ay fayt jusques à present, Lett. de Rabelais, dans Journ. des savants, 1842, p. 45. C'est tout ce que la noblesse peut faire maintenant que de s'entretenir, vivotant en sa maison, Lanoue, 159. Le bon citoyen doit avoir zele aux choses publiques, et regarder plus loin qu'à vivotter en des servitudes honteuses, Lanoue, 709. Que si ces Essais estoient dignes qu'on en jugeast, il en pourroit advenir, à mon advis, qu'ils ne plairoient gueres aux esprits communs et vulgaires, ni gueres aux singuliers et excellents… ils pourroient vivoter en la moyenne region, Montaigne, I, 390.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vivoter »

Étymologie de vivoter - Wiktionnaire

 Dérivé de vivre avec le suffixe -oter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de vivoter - Littré

Dimin. de vivre ; wallon, vigoté ; génev. vicoter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vivoter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vivoter vivɔte play_arrow

Conjugaison du verbe « vivoter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe vivoter

Citations contenant le mot « vivoter »

  • La famille, jadis soudée, fut disloquée en cette fatidique journée du 30 juillet 2018 où elle a été expulsée. Leurs cousins sont venus à la rescousse pour les héberger et prêter aide et assistance aux enfants scolarisés. «Je vis dans cette tente de fortune avec mon frère handicapé dans le quartier de la gare (Saïda) depuis deux ans, sans chauffage et démuni de toutes les commodité côtoyant le froid glacial et toutes sortes de bestioles. Grâce à la générosité et aux âmes charitables, nous arrivons à vivoter, mais nous n’avons ni sanitaires, ni toilettes», dira Drici Abdelkrim sans emploi. «J’ai vu le chef de daïra, j’ai déposé un dossier, on m’a dit que vous êtes un cas spécial. Faut-il souffrir longtemps pour prétendre à un toit dans un pays de droit ?», conclut Abdelkrim D.   S. A. El Watan, Nouvelles de l'ouest | El Watan
  • Cheasapeake a commencé sa carrière en 1989, avec un capital de départ de 50 000 dollars seulement, mais elle n’est devenue une firme pesant des dizaines de milliards de dollars que plus tard, au lendemain de la crise financière de 2007/2008. Jusqu’alors, elle n’a fait somme toute que vivoter. Elle n’aurait jamais pris son envol sans l’espèce de révolution en matière de politique monétaire survenant dans tout l’Occident et se traduisant à la fois par des taux d’intérêt confinant à zéro, et une politique d’assouplissement quantitatif (quantitative easing), c’est-à-dire de création monétaire à un niveau inconnu jusque-là. Maghreb Online, Le dégonflement de la bulle du schiste - Maghreb Online
  • Imaginez (ou souvenez-vous) le barnum dans le landerneau et même dans le petit monde du basket français, qui a tendance à vivoter en marge de l'effervescence médiatique. Hasard du calendrier, comme on dit, Nicolas Batum débarquera à Nancy avec une médaille d'argent autour du cou. Celle décrochée en septembre 2011 avec l'équipe de France, lors de l'Euro en Lituanie. , Sport lorrain | Nicolas Batum, un cadeau tombé du ciel pour le SLUC
  • Encore s’agit-il ici d’acteurs culturels, qui, avec bien de difficultés, arrivent à vivoter. Pour dépasser ce stade, une trentaine d’entre eux s’est fédérée au niveau de l’agglomération (puis dans l’Aire urbaine ) ; ils attendent une réponse et des mesures concrètes des élus de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA), auxquels ils ont écrit. , Coronavirus | Gakokoé fait circuler le sang artistique dans ses veines
  • Partout, ils sont plus encore à vivoter à peine au-dessus de ce seuil, avec tout juste 50 euros par mois. Particulièrement dans le Nord ravagé par la guerre contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI). L'Obs, Mossoul toujours en ruines, trois ans après sa libération des jihadistes

Images d'illustration du mot « vivoter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vivoter »

Langue Traduction
Corse vive fora
Basque bizi off
Japonais 生きる
Russe жить от
Portugais viver fora
Arabe يعيش خارج
Chinois 活着
Allemand leben aus
Italien vivere
Espagnol vivir de
Anglais live off
Source : Google Translate API

Synonymes de « vivoter »

Source : synonymes de vivoter sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires