La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vergue »

Vergue

Définitions de « vergue »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERGUE, subst. fém.

A. − MAR. Espar, généralement cylindrique, effilé aux extrémités, disposé à diverses hauteurs sur les mâts et destiné à porter, à tendre la voile qui y est fixée et à faciliter son orientation par rapport au vent. Grand-vergue (portant la grand-voile); vergue de misaine (portant la misaine); vergues de hune (portant les huniers); orienter une vergue; matelots à cheval sur les vergues. Il allait de roche en roche ramassant ce que la mer y avait jeté, les haillons de voilure, les bouts de corde (...), les vergues cassées (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 269).Sur les navires portant des voiles carrées, elles [les vergues] sont en travers des mâts; sur les navires à voiles brigantines, les vergues forment un angle plus ou moins aigu avec le mât (Le Clère1960).V. enverguer ex. de Verne.
En partic. Vergue barrée/sèche. Vergue qui ne porte pas de voile (d'apr. Gruss 1978).
Locutions
[En parlant de deux navires] Être vergue à vergue. Être assez proches pour que les extrémités des vergues se touchent (d'apr. Littré).
Avoir (le) vent sous vergue, être vent sous vergue. Être vent arrière ou faire route avec un vent qui frappe le navire et les voiles dans la direction de la poupe (d'apr. Bonn.-Paris 1859).
Loc. fig., arg. [En parlant d'une pers.] Être entre la vergue et le raban. ,,Être dans une situation ambiguë`` (Esn. 1966). ,,Ivre à demi`` (Esn. 1966).
B. − VITIC. ,,Sarment taillé assez long, avec 5 ou 6 bourgeons, et destiné à donner des raisins`` (Fén. 1970).
REM.
Vergué, -ée, adj.,mar., rare. Muni de vergues. On rase la ville [Anvers] dont on ne voit guère avec la haute tour et le dôme moscovite de la « cathédrale » (...) que des mâts se balançant, vergués ou voilés sur l'Escaut caché par les maisons (Verlaine, Œuvres compl.t. 5, Quinze jours en Holl., 1893, p. 211).
Prononc. et Orth.: [vε ʀg]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 verge mar. (Marie de France, Lais, éd. J. Rychner, Eliduc, 819); 2. 1369 vergue (Inv., B.N. 26009, pièce 818 ds Gdf. Compl.); 1680 La grande vergue (Rich.); 1858 Grand-Vergue (Bonn.-Paris). Même mot que verge* dont vergue est une forme empr. au norm. ou au picard. Fréq. abs. littér.: 152.

Wiktionnaire

Nom commun - français

vergue \vɛʁɡ\ féminin

  1. (Marine) Pièce de bois longue et ronde, qui est attachée en travers des mâts d’un navire pour en soutenir les voiles.
    • […] le matelot siffla ses hommes, sur un ordre qu’il leur donna, ils sautèrent tous sur le Saint-Ferdinand, grimpèrent dans les cordages, et se mirent à le dépouiller de ses vergues, de ses voiles, de ses agrès, […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Une vergue, faite d’une forte perche, reçut en guise de voile les draps et couvertures qui garnissaient les dernières couchettes, et fut hissée au haut du mât. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Viticulture) Branche qui porte les grappes de raisin.
    • [...] puis on l'attache ainsi replié au cep ou a un échalas placé près de la souche : au dessous de cette vergue, on laisse un cot pour remplacer la vergue qui viendrait à périr. — (Jacques Beauroy, Vin et société a Bergerac, 1976)
  3. (Cirque) Poutre de soutien fixée horizontalement entre les mâts, au sommet d’un chapiteau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VERGUE (vèr-gh') s. f.
  • 1 Terme de marine. Pièce d'un bois léger, longue et grosse en proportion de la grandeur de la voile qu'elle doit porter, ronde dans toute sa longueur, et plus mince à ses extrémités qu'à son milieu. La grande vergue. La vergue de perroquet.

    Vergues d'assemblage, vergues de grands bâtiments qui sont faites de plusieurs pièces de bois.

    Être vent sous vergue, avoir le vent sous vergue, être vent arrière, ou faire route avec un vent qui frappe le navire et les voiles dans la direction de la poupe.

    Ces deux bâtiments sont vergue à vergue, ils sont l'un à côté de l'autre, si près que les bouts des vergues se touchent.

  • 2 Terme de blason. Figure qui ressemble à une flèche, et qui se trouve dans quelques armoiries.

REMARQUE

Au commencement du XVIIe siècle, on a dit verge, comme au XVIe siècle. Cela lui fut un prétexte de leur emprunter leurs voiles et leurs verges, pour faire un lieu où ils peussent manger à l'ombre, Malherbe, le XXXIIIe livre de Tite Live, ch. 48.

HISTORIQUE

XIe s. En sum ces maz e en ces altes vernes Asez i ad carbuncles e lanternes, Ch. de Rol. CLXXXVI.

XIIe s. N'i avoit mas, neïs vergue entallée, Où n'eüst cerge ou lanterne enfichée, Ronc. p. 118.

XVIe s. Les uns estoient mis à fond par de longues pieces de bois, comme sont les verges où l'on attache les voiles des navires, Amyot, Marcell. 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VERGUE, s. f. (Marine.) piece de bois, longue, arrondie ; une fois plus grosse par le milieu que par les bouts ; posée quarrément par son milieu sur le mât vers les racages, & qui sert à porter la voile. Voyez Vaisseau.

On donne communément à la grande vergue les sept seiziemes parties de la longueur & de la largeur du vaisseau ; à celle de misaine, les six septiemes de la longueur de celle-ci ; à la vergue d’artimon, une longueur moyenne entre la grande vergue & celle de misaine ; & l’on donne à celle d’artimon les cinq huitiemes de la grande vergue. On détermine à-peu-près de même les vergues des huniers, des perroquets, &c. de sorte que la vergue du grand hunier a les quatre septiemes de la grande vergue ; la vergue du petit hunier les quatre septiemes parties de la vergue de misaine ; la vergue de foule la longueur de celle du grand hunier. Enfin on proportionne les vergues d’artimon de beaupré aux vergues qui sont dessous ; de même que la vergue du grand hunier est proportionnée à la grande vergue.

On dit être vergue à vergue, lorsque deux vaisseaux sont flanc à flanc ; de sorte que leurs vergues sont sur la même ligne. Voyez figure marine, Pl. fig. 1. & fig. 2. où l’on a marqué toutes les vergues & leur situation.

Vergue a corne, Voyez Corne a vergue.

Vergue de foule, c’est une vergue où il n’y a point de voile, & qui ne sert qu’à border la voile du perroquet d’artimon.

Vergue en boutte hors, vergue dont le bout est appuyé au pié du mât, dans les semelles & autres bâtimens semblables, & qui prend la voile en-travers jusqu’au point d’en-haut, lequel est parallele à celui qui est amarré au haut du mât. Le tour de la vergue, excepté le côté qui est amarré au mât, n’est soutenu que par les ralingues.

Vergue traversée, vergue posée de biais, & qui est trop halée au vent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vergue »

Autre prononciation du mot verge ; picard, vergue, petite gaule.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De verge.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vergue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vergue vɛrg

Citations contenant le mot « vergue »

  • La voile au tiers est une voile presque carrée tenue par le haut sur une vergue. Le point de drisse est situé environ au tiers avant de la longueur de la vergue (d'où son nom). Bateaux.com, Sauriez-vous reconnaître une voile au tiers ?
  • Ces voiliers portaient des voiles carrées. Il s'agit de voiles établies sur des vergues qui avaient des formes carrées (plus exactement trapézoïdale). Les vergues sont les espars établis à l'horizontale. Les voiles sont gréées en dessous. Bateaux.com, Quelles différences entre un trois-mâts barque et un trois-mâts carré ?
  • L'exposition de ses créations à l'entrée du salon des loisirs créatifs de la fête du fil 2017 a fait sensation. Les milliers de visiteurs ne s'attendaient certes pas à un tel usage du feutre industriel bien connu pour des applications plus courantes, comme l'isolation intérieure des voitures par exemple. Artiste dans l'âme, Nadine Vergues s'exprime pleinement avec ce matériau qu'elle a découvert par pur hasard il y a une dizaine d'années, au milieu d'un tas de déchets d'usine. «Je suis tombée sur ce bout de feutre industriel, cette découverte a été un choc, j'ai compris ce jour-là que j'étais sculpteur. Me restait à trouver comment utiliser ce matériau rudimentaire et brut que j'ai aimé tout de suite. Pour le mettre en forme, j'ai développé un lexique, une technique, détournant des outils du fer, des outils du bois. Le fer à souder est devenu ma main droite. J'altère, je brûle, je rouille mon feutre, je le maltraite et je le découpe, je le fonds en une sorte de geste automatique. Une histoire se raconte à chaque fois. Depuis, habitée par une irrépressible frénésie de création, je travaille sans relâche. Aujourd'hui, ce matériau n'a plus de secret pour moi, la guerre n'est plus entre nous deux, nous sommes alliés pour le meilleur. La guerre est maintenant contre le temps que je dois impérieusement rattraper.» confie l'artiste. Nadine Vergues a suivi les cours des Beaux Arts, elle est curieuse de tout, elle aime tout particulièrement travailler sur les sentiments, les émotions. Le feutre lui a ouvert de nouveaux horizons pour exprimer tout ce qui bouillonne en elle. Elle donne vie à des visages, des corps, ses œuvres expriment la mélancolie, la tendresse, sont empreintes de poésie, en tout cas ne laissent personne indifférent. Elle vit dans l'Aveyron, mais ses œuvres s'exposent en France et à travers le monde jusqu'en Corée de Sud «Je suis aujourd'hui totalement libre dans mes créations, je joue avec les formes, les couleurs, je couds, je brode, jusqu'à parvenir à transmettre l'émotion que je ressens.» De fait, le textile se décline dans toute sa diversité artistique à la fête du fil et séduit chaque année des milliers de visiteurs. www.nadinevergues.fr ladepeche.fr, Labastide-Rouairoux. Nadine Vergue : sculptures de feutre industriel à la fête du fil - ladepeche.fr
  • Ce sont les voiles qui ont 4 côtés, mais qui ne sont pas sur une vergue (on parle lors de voiles carrées). Les voiles auriques ont un bord d'attaque (le guidant), une bordure (le long de l a bôme s'il y en a une), une chute (vers l'arrière) et une envergure (le long de la vergue). Bateaux.com, Sauriez-vous reconnaître une voile aurique ?
  • Dans la marine traditionnelle, qu'elle soit marchande ou militaire, les voiliers possédaient des voiles carrées. De forme carrée, ce type de voiles est établi sous une vergue (espar rigide horizontal). Suivant le nombre de mâts, on parle de trois mâts carré ou de quatre mâts carré. Bateaux.com, Reconnaître les types de bateaux à voile

Traductions du mot « vergue »

Langue Traduction
Anglais yard
Espagnol yarda
Italien cortile
Allemand hof
Chinois
Arabe حديقة منزل
Portugais jardim
Russe двор
Japonais ヤード
Basque patioan
Corse jardinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vergue »

Source : synonymes de vergue sur lebonsynonyme.fr

Vergue

Retour au sommaire ➦

Partager