La langue française

Verbalisme

Sommaire

  • Définitions du mot verbalisme
  • Étymologie de « verbalisme »
  • Phonétique de « verbalisme »
  • Citations contenant le mot « verbalisme »
  • Traductions du mot « verbalisme »
  • Synonymes de « verbalisme »
  • Antonymes de « verbalisme »

Définitions du mot verbalisme

Trésor de la Langue Française informatisé

VERBALISME, subst. masc.

Utilisation des mots pour eux-mêmes, importance excessive donnée aux mots. L'auteur de lieux communs cède à la puissance des mots, au verbalisme, à l'emprise du langage, et le reste (Paulhan, Fleurs Tarbes, 1941, p. 48).Le verbalisme peut être d'une grande qualité. Il y a un certain verbalisme chez Valéry. Sans doute. Et puis, il y a le verbalisme de Rabelais (Green, Journal, 1948, p. 203).
Prononc.: [vε ʀbalism̭]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1876 (Lar. 19e: Verbalisme. Méthode d'enseignement qui s'attache à apprendre les mots, plutôt qu'à faire naître les idées. Peu usité); 2. 1909 « caractère verbal; utilisation des mots pour eux-mêmes au détriment des idées » (Faure, Hist. art, p. 111). Dér. de verbal*; suff. -isme*; au sens 2, cf. l'angl. verbalism att. dep. 1871 (v. NED). Fréq. abs. littér.: 59.

Wiktionnaire

Nom commun

verbalisme \vɛʁ.ba.lism\ masculin

  1. Caractère de ce qui est purement verbal, c’est-à-dire où il n’y a que des mots et pas d’idées.
    • Le développement de ce discours n’est que verbalisme.
    • C’est du pur verbalisme.
    • Quelques beaux vers, quelques beaux cris, ne rachètent pas ce flot incolore de verbalisme romain, d’où toute vie s’est retirée. — (Robert Brasillach, Pierre Corneille, Troisième partie, ch. IV, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1938, p. 398)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VERBALISME (vèr-ba-li-sm') s. m.
  • Néologisme usité surtout en philosophie. Système, raisonnement fondé sur des mots. Le système de Hegel est un verbalisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « verbalisme »

(1876) De verbal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « verbalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
verbalisme vɛrbalism

Citations contenant le mot « verbalisme »

  • Le verbalisme, c'est la pensée des autres. De Jean Paulhan
  • Les mensonges fluctuants du journalisme et des mass media, le jargon trivial utilisé par les discours publics et socialement approuvés ont fait de presque tout un jargon vide, un verbalisme cancéreux. De Allan Bay / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Cela donne une comédie de moeurs satirique et jubilatoire, dénonçant tant le conformisme bourgeois que l’intemporalité du verbalisme et de la cuistrerie, soigneusement construite en alexandrins et truffée de néologismes fantasques, d’argot et de rimes insolites et autres singularités langagières et ruptures de ton qui constituent des ressorts comiques imparables Concertlive.fr actualité concerts et festivals, LES BONS BOURGEOIS-RENE DE OBALDIA à MARSEILLE 06 à partir du 2021-02-11 – Concertlive.fr actualité concerts et festivals
  • Mais aujourd’hui l’accès facile à internet sans restriction aucune, fait que le journalisme est envahi. Jadis, c’est la presse qui alimentait les réseaux sociaux mais aujourd’hui c’est désolant de constater que c’est le contraire qui s’opère sans prospère ni bannière ou bonne manière. Tout compte fait, on doit poser la question du pourquoi l’envahissement de ce secteur qui, d’un passé récent était sélectif et réservé à une élite correcte, cultivée et bien formée. Nous voulons épargner nos lecteurs de notre style prolixe mais hélas nous ne pouvons guère faire fi de cette série de questions qu’il nous semble légitime de poser ne serait-ce que pour attirer l’attention de tout un chacun : Est-ce que l’envahissement du paysage médiatique est dû au développement spectaculaire de la techonologie qui fait qu’on a l’internet au bout des doigts ? Certes oui ! Mais il faut une éthique, un supplément d’âme, une conscience réfléchie et avertie pour l’accompagner. Est-ce parce qu’on informe plus juste et vrai ? Est-ce parce que certaines maisons de presses sont corrompues ? Est-ce parce que certaines maisons de presses trahissent le principe de l’impartialité dans le traitement de l’information ? Est-ce parce que comme disait De Allan Bay “Les mensonges fluctuant du journalisme et des masses média, le jargon trivial utilisé par les discours publics et socialement approuvés ont fait de presque tout un jargon vide, un verbalisme cancéreux”? Est-ce parce que la presse ne montre pas au peuple ce qu’il souhaiterait voir ou entendre ? Est-ce parce que la RTS (medium national), au lieu d’informer juste et vrai n’est là que comme outils de propagande de l’APR ou du pouvoir pour maquiller les tares du Macky ou berner le peuple d’illusion pour lui donner l’impression que tout se passe merveilleusement bien ? Est-ce parce que les journalistes sont obnubilés par les scoops et les faits divers pour divertir les lecteurs, auditeurs ou spectateurs ? Est-ce parce qu’au lieu de mettre le focus sur la bonne information il est plutôt orienté sur le populisme pour attirer les sponsors et s’engouffrer dans une concurrence déloyale et male saine qui, par conséquent fait son dictat ? Est-ce parce qu’en raison de la démocratisation et libéralisation de la parole qui, d’un coup provoquent une inversion des rôles : ceux qui doivent parler et écrire se taisent ? Si celui qui doit écrire ne se contente que de lire et celui qui doit écouter prend la parole, les dérives et les dérapages sont inéluctables et les préjudices seront fatales et inévitables. Enfin et sans finir, est-ce parce que le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes ( ARTP) et la Commission de Protection des Données Personnelles ( CDP) ont failli à leurs missions ? Quand ces organes de régulations ne jouent pas leurs partitions, la presse ne peut pas jouer son rôle et c’est la société ou le citoyen Lambda qui en paye les frais. , "Le journalisme envahi : à qui la faute ?" (Serigne Moustapha Mbaye) | Senescoop.net
  • Ce fascicule de la ‘’collection Santé verte’’, selon le professeur de santé, n’a pas pour but de défier tout ce qui a été mis en place comme mesures sécuritaires et sanitaires par les gouvernements africains. Il s’agit plutôt pour lui d’apporter une autre approche, une autre façon de voir, d’appréhender, de comprendre ce qui se passe et comment en sortir. Dr Aka Félix, a salué les mesures prises par les gouvernants à savoir se laver les mains régulièrement ; l’usage de mouchoir à usage unique ou tousser dans le creux du coude, se rendre à l’hôpital en cas de fièvre, toux, rhume etc. « Nous sommes en phase avec toutes ces mesures, mais cela ne nous semble pas complet. Cela ne règle pas le problème dans le fond », soutient-il. A son ‘’humble’’ avis, le temps n’est pas à la spéculation, au verbalisme creux, mais à l’action pratique et pragmatique. , Lutte contre le Coronavirus : Le naturothérapeute, Dr Aka Félix propose sa recette - Linfodrome
  • Car nous sommes trés loin du fameux " big bang " supposé et dont l 'existence tout au moins contestée , n'aura d' égal que sa pureté originelle avant même la naissance de la vie embryonnaire dans toutes les galaxies. je ne m' aviserai pas non plus de citer toutes les affirmations de nos penseurs théoriciens et scientifiques en microbiologie cellulaire qui ont été couronnées de succès à la suite de leur déclamations conjecturales afin de corroborer leur existence. je ne citerai pas non plus le verbalisme biblique du religieux et du politiquement correcte, essoufflés par leurs sempiternelles déclarations moribondes. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Courrier des lecteurs de J.C. Henry-Arnoux : Coronavirus : les lois universelles sont-elles omniprésentes sous nos yeux ? | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Le problème c'est l'incontinence verbale de nos présidents qui sont de moins en moins des présidents et de plus en plus des pica-pica, dans le bavardage permanent, la logorrée intarissable, la phraséologie précieuse et recherchée ou dans un verbalisme emmerdant. On parle pour s'écouter. On s'écoute en parlant. Déjà, s'ils n'invitaient pas des journalistes dans leur appareil présidentiel, ce qui crée des complicités et des connivences (je t'offre le voyage, tu me renvois l'ascenseur, air bien connu), cela rendrait leur parole plus rare donc plus écoutée et mieux entendue car un président ce n'est pas le mec qu'on rencontre au bar d'un café et avec qui on refait le monde en racontant n'importe quoi. L'Obs, Macron commente l’affaire Halimi, les plus hauts magistrats rappellent « l’indépendance de la justice »

Traductions du mot « verbalisme »

Langue Traduction
Anglais verbalism
Espagnol verbalismo
Italien verbalismo
Allemand verbalismus
Chinois 言语主义
Arabe اللفظية
Portugais verbalismo
Russe педантизм
Japonais 言語主義
Basque verbalism
Corse verbalisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « verbalisme »

Source : synonymes de verbalisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « verbalisme »

Partager