La langue française

Venteux

Définitions du mot « venteux »

Trésor de la Langue Française informatisé

VENTEUX, -EUSE, adj.

A. −
1. [En parlant d'un lieu, d'une durée, d'une réalité d'ordre météor.] Qui se caractérise par un vent d'une certaine force, par beaucoup de vent; où il y a du vent; qui est exposé aux vents; pendant lequel il fait du vent, beaucoup de vent. Climat, temps venteux; mois venteux; pluvieux et venteux; venteux et humide. Par l'affreux soir d'un mars venteux, désolé (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1165).
2. Qui est de la nature du vent, d'un vent d'une certaine force. Soleil si réchauffant que, malgré la brise presque venteuse qui souffle de l'eau, on peut rester immobile un moment (Du Bos, Journal, 1928, p. 55).
3. Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Des caryopses de la meilleure espèce, issus du Kashmir, menus, durs, ambrés, ne craignant ni le sec ni le venteux ni le torride (Arnoux, Calendr. Fl., 1946, p. 252).
B. − [Corresp. à vent II A 4 b]
1. Vieilli
a) [En parlant d'un aliment] Qui produit des vents, de la flatulence. Les pois secs sont moins venteux que les haricots (Audot, Cuisin. campagne et ville, 1896, p. 618).
b) PATHOL. [En parlant d'une maladie] Qui est causé par des vents; qui se manifeste par des vents, de la flatulence; qui s'accompagne de ces manifestations. Je passe un bras de la Stura à gué ayant très chaud, ce qui me donne pendant huit jours des coliques venteuses et des douleurs horribles (Stendhal, Journal, t. 1, 1801-02, p. 37).
2. Rare, p. plaisant. [En parlant d'une pers.] Qui lâche des vents, qui pète souvent. Jésus-Christ était très venteux, de continuels vents soufflaient dans la maison et la tenaient en joie (Zola, Terre, 1887, p. 319).
REM.
Ventosité, subst. fém.,vieilli, pathol. Accumulation excessive de gaz, de vents dans le corps; gén. au plur., gaz accumulés de façon excessive dans le corps. Synon. flatulence, flatuosité.Les fruits et les légumes donnent des ventosités (Ac.1798-1878).
Prononc. et Orth.: [vɑ ̃tø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1256 venteus « qui provoque la flatulence » (Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, éd. L. Landouzy et R. Pépin, p. 140, ligne 5); 1627 vins... laxatifs et venteux (P. A. Matthiolus, Commentaires sur les six livres de Dioscoride, p. 483); 2. 1389 temps... venteux (Arch. Nord, B 18822, no23209 ds IGLF). Du lat. ventosus « plein de vent, battu par les vents ». Fréq. abs. littér.: 24.

Wiktionnaire

Adjectif

venteux

  1. Caractérisé par la fréquence et la force du vent.
    • Cette plage est très venteuse.
    • L’automne est une saison venteuse.
  2. (Vieilli) Qui cause des gaz (des "vents") dans le corps.
    • Les haricots sont venteux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VENTEUX (van-teû, teû-z') adj.
  • 1Qui est sujet aux vents. Plage venteuse. Le printemps et l'automne sont des saisons venteuses.

    Se dit de certaines avalanches qui sont ordinairement accompagnées d'un grand vent, qu'elles augmentent encore par leur chute.

  • 2Qui a l'apparence du vent. En écume venteuse en dissiper l'orage, Régnier, Épître, I.
  • 3Qui produit des vents, des flatuosités. Les végétaux farineux, surtout les graines légumineuses, ont plus spécialement que les autres genres d'aliments la propriété de produire des fluides élastiques ; et c'est pour cela qu'on les nomme aliments venteux, Fourcroy, Conn. chim. t. x, p. 74.

    Qui est causé par les vents. Colique venteuse. Maladies venteuses.

HISTORIQUE

XVIe s. La voix de la commune et de la tourbe, mere d'ignorance, d'injustice et d'inconstance… en cette confusion venteuse de bruits, de rapports et opinions vulgaires qui nous poussent, il ne se peult establir aulcune route qui vaille, Montaigne, III, 18. Certes je n'ay point le cœur si enflé, ny si venteux, que j'allasse eschanger la santé pour…, Montaigne, III, 234. La fortune m'a fait quelques faveurs venteuses, honnoraires et titulaires, sans substance, Montaigne, IV, 143. Aucuns disent que telles pierres sont gelisses ou venteuses… voilà comment les pierres sont sujettes à la dissolution des vents et gelées, Palissy, 262. Colique venteuse, Paré, Introd. 23. Sous l'oedeme sont compris les tumeurs flatueuses ou venteuses, aqueuses, et dures, Paré, v, 15.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VENTEUX. Ajoutez :
4 Fig. Qui n'a que du vent, qui est sans réalité. Laissez l'ambition, comme une chose bouffie, vaine, venteuse, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VENTEUX, adj. se dit en Médecine de différentes choses.

1°. On dit qu’un aliment est venteux, c’est-à-dire, qu’il contient beaucoup d’air, qui venant à se raréfier par la chaleur de la digestion distend l’estomac & les intestins, & produit par ce moyen des vents qui s’échappent par en-haut ou par en-bas ; on fait ce reproche aux légumes, aux pois, aux féves.

2°. On dit une colique venteuse, c’est-à dire, une douleur de l’estomac ou des intestins, produite par un air raréfié qui distend le diametre d’une partie du canal intestinal ou de l’estomac, & qui occasionne une compression & un étranglement des nerfs, un engorgement dans les vaisseaux d’où naissent des inflammations, des tranchées.

3°. On dit qu’un remede est venteux, tels sont les remedes légumineux, comme la casse, & autres de cette nature ; en général tout aliment & tout médicament venteux veulent être interdits aux gens délicats, & dont les fibres sont trop susceptibles de vibration & d’irritation.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « venteux »

(1256) Du latin ventosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. ventos ; espagn. et ital. ventoso ; du lat. ventosus, de ventus, vent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « venteux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
venteux vɑ̃tø

Citations contenant le mot « venteux »

  • C'était annoncé : ce lundi est bien venteux à La Réunion, alizé oblige. Météo France explique ainsi que c'est un "flux turbulent", et l'alizé de sud-est qui a soufflé sur les côtes Est et Ouest aujourd'hui. Occasionnant des rafales de vent puissantes : les services météo ont enregistré des rafales de l'ordre de 91 km/h dans les hauts de Sainte-Rose, du côté de Bois Blanc !  Clicanoo.re, [Société] Ça souffle à La Réunion : des rafales de plus de 90km/h dans les hauts de Sainte-Rose | Clicanoo.re
  • Cependant humide et venteux, Manchester, Bimingham et le Pays de Galles ont déjà eu un avant-goût de ce qui se passera pour la semaine, avec une bruine de couverture prévue sur une grande partie du pays mercredi et des pluies intermittentes largement prévues jusqu’à ce que le ciel s’assèche vendredi. News 24, Les Sunseekers affluent vers les plages alors qu'ils se prélassent dans la chaleur de 77F avant que le vent et la pluie ne reviennent pour le reste de la semaine - News 24

Traductions du mot « venteux »

Langue Traduction
Anglais windy
Espagnol ventoso
Italien ventoso
Allemand windig
Chinois 有风的
Arabe عاصف
Portugais ventoso
Russe ветреный
Japonais 風が強い
Basque ventosa
Corse ventu
Source : Google Translate API

Synonymes de « venteux »

Source : synonymes de venteux sur lebonsynonyme.fr

Venteux

Retour au sommaire ➦

Partager