La langue française

Venaison

Sommaire

  • Définitions du mot venaison
  • Étymologie de « venaison »
  • Phonétique de « venaison »
  • Citations contenant le mot « venaison »
  • Traductions du mot « venaison »
  • Synonymes de « venaison »

Définitions du mot « venaison »

Trésor de la Langue Française informatisé

VENAISON, subst. fém.

A. − (Haute) venaison. Chair de gros gibier (cerf, chevreuil, sanglier). Morceau, tranche de venaison; plat, repas de venaison. Un énorme pâté de venaison, qui montrait dans ses ruines vermeilles des marbrures de pistaches, gisait éventré sur le carreau (Gautier, Fracasse, 1863, p. 306).Des pâtés défilent, un marcassin entier, des pièces de venaison telles qu'on n'en avait jamais vu (Pourrat, Gaspard, 1930, p. 41).
P. métaph. De 1890 à 1900, la littérature dramatique fut sans intérêt, si l'on en excepte François de Curel (...). Ses pièces étaient des venaisons, accommodées à des sauces, trop peu épicées à mon goût (L. Daudet, Brév. journ., 1936, p. 90).
Basse venaison. Chair de petit gibier (lièvre, lapin). La chair dont on se nourrit dans les châteaux n'est pas d'ordinaire celle des bêtes d'élevage, mais la venaison, haute ou basse, et la chair du gibier à plumes (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 34).
GASTR. Sauce venaison. Synon. de sauce grand veneur*.On qualifie (...) de « venaison » diverses sauces pour gibier à poil, dont la plus classique est une poivrade additionnée de crème fraîche et de gelée de groseille (Courtine, Gastr.1984, p. 1019).
P. anal. [P. réf. à l'odeur forte qu'exhalent certains gibiers] Le camembert, de son fumet de venaison, avait vaincu les odeurs plus sourdes du marolles et du limbourg; il élargissait ses exhalaisons, étouffait les autres senteurs sous une abondance surprenante d'haleines gâtées (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 830).
B. − VÉN. Graisse des cervidés, du sanglier. Bête chargée de venaison. Être en venaison. Être en graisse. Les cerfs, les sangliers sont en venaison (Ac.).
Prononc. et Orth.: [vənεzɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1140 « chair de grand gibier » (Gaimar, Estoire des Engleis, éd. A. Bell, 270: Cerfs e chevrols e veneisuns E altres chars tant i avrad En la quisine en remaindrad); 2. 1376 « graisse de ce gibier » avoir bonne veneson « (d'un gibier) être gras » (Livres du roi Modus, éd. G. Tilander, 14, 59, t. 1, p. 28). Empr. au lat.venatio, -onis « chasse; produit de la chasse, gibier ». Fréq. abs. littér.: 50. Bbg. Merk (G.). Les Héritiers et les substituts du suff. lat. -tione en Gallo-Romania. Thèse, Strasbourg, 1978, p. 112, 211, 216. − Spitzer (L.). Wortgeschichtliches. Z. fr. Spr. Lit. 1917, t. 44, p. 248. − Vaganay (H.). Notes sur la lang. du 16es. R. Philol. fr. 1933, t. 45, p. 151.

Wiktionnaire

Nom commun

venaison \və.nɛ.zɔ̃\ féminin

  1. Chair de grand gibier, comme le cerf, le daim, le chevreuil, le sanglier, etc.
    • Le développement d'une filière venaison semble pouvoir être un catalyseur susceptible de contribuer à la cohérence de la stratégie de régulation du grand gibier. Dans de nombreux cas en effet, les chasseurs ne savent plus quoi faire de la venaison issue de l’action de chasse (un interlocuteur de la Sarthe l’a affirmé pour son territoire au cours d’une audition). — (Jean-Noël Cardoux et Alain Péréa, Restaurer l’équilibre agro-sylvo-cynégétique pour une pleine maîtrise des populations de grand gibier et de leurs dégâts à l’échelle nationale, mars 2019 → lire en ligne)
    • Après un copieux déjeuner composé de venaison largement arrosée de mezcal, le capitaine songea enfin à s’occuper de ses prisonniers. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • La venaison, produit d’exploits cynégétiques qui alimentent la conversation, est servie chez Monsieur dans des plats d’argent ; vaisselle plate à part, on s’en goberge de même dans les maisons au bord de l’eau où elle provient du braconnage et fait aussi le sujet de vanteries et de bonnes histoires. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 89)
  2. (Chasse) (Vieilli) Embonpoint du cerf.
    • Dans les animaux en général, et dans le cerf en particulier, la surabondance se marque par des effets encore plus sensibles ; elle produit la tête, le gonflement des daintiers, l'enflure du cou et de la gorge, la venaison, le rut, etc. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Cerf », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 718.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VENAISON (ve-nê-zon) s. f.
  • 1Chair de bête fauve ou rousse, comme cerf, chevreuil, sanglier, etc. Pâté de venaison. Et se remplirent à foison De vin vieux et de venaison, Scarron, Virg. I.

    Basse venaison, le lièvre et le lapin.

    PROVERBE

    Toute chair n'est pas venaison.
  • 2La graisse du cerf, du sanglier, dont ils sont surchargés au moment du rut Ce cerf a trois doigts de venaison. Les cerfs, les sangliers sont en venaison.

HISTORIQUE

XIIe s. Mout aura grand planté [abondance] de char et de poisson, De sangliers, de cerfs et autre venoison, Du Cange, venatio.

XIIIe s. Aiment assez miex les poissons Que il ne font les venoisons, Fabliaux, Barbazan, t. IV, p. 83.

XVIe s. Deux charniers, l'un plein de venaison de cerf, l'aultre de sanglier, Carloix, IV, 24. Tant plus un cerf est vieux, plus est-il chargé de venaison, Charles IX, Chasse roy. XXII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VENAISON, s. f. c’est la graisse de cerf qu’on appelle de même aux autres bêtes, c’est le tems où il est le meilleur à manger & qu’on le force plus aisément, ce sont les cerfs de dix cors & les vieux qui en ont le plus ; on appelle bêtes de grosse venaison, les bêtes fauves, cerfs, dains & chevreuils avec leurs femelles & faons, & les bêtes noires, sangliers & marcassins : on appelle basse venaison, le lievre & le lapin.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « venaison »

Provenç. venaizo, venazo ; anc. espagn. venacion ; portug. veaçâo ; ital. venagione ; du latin venationem, de venari, chasser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin venatio (« chasse »). Il formait un doublet avec la forme savante venation, « chasse » qui a disparu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « venaison »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
venaison vœnɛzɔ̃

Citations contenant le mot « venaison »

  • Le boeuf est la reine des viandes ; le boeuf possède, incluse en lui, la quintessence de la perdrix, de la caille, de la venaison, du faisan, du plum-pudding et de la crème aux oeufs. De Jonathan Swift / Le conte du tonneau
  • Si l’on n’a pas les moyens d’amener donc les restes de venaisons dans les usines de retraitement, il est encore possible de mettre ces restes dans des fosses creusées en pleine terre. Ainsi, peaux, tripes et têtes des animaux prélevés et découpés sont jetées dans ces trous réalisés de la main de l’homme. Afin de faire disparaitre les chairs et les poils et ainsi faire diminuer le volume, il est alors nécessaire d’utiliser de la chaux vive reconnue pour son pouvoir corrosif et désinfectant qui éradique bactéries et vers tout en conservant l’imprégnation de l’eau et en ne durcissant pas le sol. Néanmoins ce type d’enfouissement est soumis au code rural et surtout à l’article L226-3. De plus, certaines conditions doivent être respectées comme la hauteur d’enfouissement d’un mètre minimum entre 2 couches de chaux vive, ainsi que la distance par rapport à un point d’eau ou une voie publique qui doit être à plus de 35 mètres de la fosse. Chasse Passion, Que faire des viscères et de la peau, aprés la découpe de la venaison ? - Chasse Passion
  • L'ouverture anticipée de la chasse au sanglier a lieu aujourd'hui. Les trois groupes de chasseurs de ce gros gibier, qui appartiennent au Saint-Hubert-Club lourdais, vont pouvoir, les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés, comme aujourd'hui, retourner traquer ces bêtes. Tous sauf Jean-Jacques Baron, 63 ans, qui pratique la chasse depuis 1979. Bien qu'expérimenté, le sexagénaire qui habite à Poueyferré a été suspendu de chasse pour la saison. Son comportement suite à un non-partage de venaison serait en cause. ladepeche.fr, Lourdes. Un partage de venaison tourne à la suspension - ladepeche.fr
  • Oui, tout a commencé en avril 2001, à l’hôtel Le Colibri, a rappelé la coordonnatrice Isabelle Voyer.  «Au sous-sol, dans les grandes salles, les chefs faisaient cuire de la viande provenant des saisies des agents de protection de la faune, d’où l’appellation venaison», explique-t-elle. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Le Souper Venaison, 20 ans et des rapprochements! - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable

Traductions du mot « venaison »

Langue Traduction
Anglais venison
Espagnol venado
Italien carne di cervo
Allemand wild
Chinois 鹿肉
Arabe لحم الغزال
Portugais carne de veado
Russe оленина
Japonais 鹿肉
Basque orein
Corse venison
Source : Google Translate API

Synonymes de « venaison »

Source : synonymes de venaison sur lebonsynonyme.fr
Partager