La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vainement »

Vainement

Définitions de « vainement »

Trésor de la Langue Française informatisé

VAINEMENT, adv.

Sans succès, inutilement. J'ai cherché, mais vainement, parmi tous ces vendeurs de livres modernes, quelques restes de l'ancienne librairie liégeoise, autrefois si populaire (Michelet, Chemins Europe, 1874, p. 283).L'histoire ici ne pèse plus. Je suis le premier homme. Vainement on voudrait remonter au temps où ce sable était roche; aussitôt la roche et le sable répondent par ce contraste de tout temps; et l'eau devant nous, allant et revenant, explique assez, par ce qui est, ce qui fut et ce qui sera (Alain, Propos, 1928, p. 794).
Prononc. et Orth.: [vε ̃nmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. « de manière vaine, frivole » (Sermons de St Bernard, éd. W. Foerster, p. 146, 12: Cil mismes ki seculerment ont vescuit et vainement); 2. fin xiiies. [ms.] « inutilement, pour rien » (Psautier, fol. 49 ds Littré: Veinement est troblez chacuns om [XXXVIII, 7: vanitas est et concitatur]). Dér. de vain*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 1 702. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 925, b) 2 071; xxes.: a) 2 876, b) 1 901.

Wiktionnaire

Adverbe - français

vainement \vɛn.mɑ̃\

  1. En vain ; inutilement.
    • Vainement avaient-ils stipulé qu'on ne pourrait les rembourser qu'en écus ; il n'en fallait pas moins qu'ils reçussent leur remboursement en assignats. — (Recueil alphabétique des questions de droit, qui se présentent le plus fréquemment dans les tribunaux, par le Citoyen Merlin, tome 5, Paris : chez Danel, chez Rondonneau, & chez Portmann, an XII, p. 407)
    • Les protestans avaient, au dix-septième siècle, un temple à Sanvic; […]. Lors de la révocation de l’édit de Nantes, la jeunesse catholique du Havre se porta en foule à Sanvic, et détruisit, en peu d’instans, cet édifice religieux dont on chercherait vainement aujourd'hui la place. — (Joseph Morlent, Le Havre ancien et moderne et ses environs, chap. 22, tome 2, Le Havre : chez Chapelle & Paris : chez Pillet ainé, 1825, p. 3)
    • Il vente très fort, des goélands passent, emportés par la tempête, et essaient vainement de remonter le vent. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Vainement il cherchait, à la fois, sa clé et son équilibre. Soudain il faillit choir en avant. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 86)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VAINEMENT (vè-ne-man) adv.
  • D'une manière vaine, sans effet. Nous voyons que Dieu seul est sage ; et, en déplorant vainement les fautes qui ont ruiné nos affaires, une meilleure réflexion nous apprend…, Bossuet, Reine d'Anglet. Si un empereur romain tenta vainement d'empêcher la ruine du temple [de Jérusalem], un autre empereur romain tenta encore plus vainement de le rétablir, Bossuet, Hist. II, 9. Il [Louis XIII] pria vainement ; il n'osa commander, et il sacrifia sa mère, Genlis, Mlle de la Fayette, p. 8, dans POUGENS.

SYNONYME

VAINEMENT, EN VAIN. Ces mots sont les mêmes sous deux formes ; la signification en est synonyme, et l'emploi à peu près le même.

HISTORIQUE

XIIIe s. Veinement est troblez chacuns om, Psautier, f° 49.

XVIe s. … Faut-il esperer Qu'avec tant de tourments je puisse assez durer Pour attendre un retour vainement favorable ? Desportes, diverses Amours, XXI, Complainte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vainement »

Vaine, et le suffixe ment. Provenc. vanamen ; espagn. et ital. vanamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de vain avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vainement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vainement vɛnmɑ̃

Citations contenant le mot « vainement »

  • On n'écoute pas d'autre prédication que le temps, qui vous inculque toutes les idées que les gens plus âgés que vous, avaient vainement essayé de vous mettre dans la tête. De Jonathan Swift
  • Il y a dans la physionomie des animaux un naturel délicieux dont j'ai vainement cherché l'approchant chez l'homme et que j'appellerais : l'air bête. De Fernand Vandérem / Gens de qualité
  • Au réveil d'un doux rêve, on voudrait se rendormir pour le continuer ; mais vainement on s'efforce d'en ressaisir les vagues traces, comme les plis de la robe d'une femme aimée disparaissant derrière une portière qu'on ne pourrait soulever. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Après l’avoir cherché vainement, il semblerait que l’hôpital ait pensé que l’homme était simplement reparti chez lui, sans signer la moindre décharge. , Bordeaux: retrouvé mort aux toilettes du CHU | Actu Bordeaux
  • Prenant peur face à Rémi, Pauline s’enfuit et disparaît tout le week-end. Lundi, alors que Luna et Nathan tentent vainement de retenir les Merle, Léo fouille les scellés au commissariat à la recherche du portable de Barbara. Jean-Paul le surprend et lui propose son aide. Ensemble, ils parviennent à arrêter les Merle sur un parking. Léon est alors remis à sa mère, Pauline… AlloCiné, Plus belle la vie du lundi 3 août 2020 : résumé en avance de l'épisode 4076 [SPOILERS] - News Séries à la TV - AlloCiné
  • En face, le jeune Américain d'origine arménienne (22 ans) a vainement tenté de tenir le rythme mais est déjà passé tout près de la défaite lors du deuxième round. RMC SPORT, UFC: Brunson éteint le prometteur Shahbazyan

Traductions du mot « vainement »

Langue Traduction
Anglais in vain
Espagnol en vano
Italien invano
Allemand vergeblich
Chinois 徒然
Arabe بلا فائدة
Portugais em vão
Russe напрасно
Japonais 無駄に
Basque alferrik
Corse in vain
Source : Google Translate API

Synonymes de « vainement »

Source : synonymes de vainement sur lebonsynonyme.fr

Vainement

Retour au sommaire ➦

Partager