La langue française

Uhlan

Sommaire

  • Définitions du mot uhlan
  • Étymologie de « uhlan »
  • Phonétique de « uhlan »
  • Citations contenant le mot « uhlan »
  • Traductions du mot « uhlan »

Définitions du mot « uhlan »

Trésor de la Langue Française informatisé

UHLAN, subst. masc.

HIST. MILIT. [De la fin du xviies. au déb. du xxes.] Cavalier lancier servant dans les armées d'Autriche, de Pologne, de Prusse et d'Allemagne. Uhlans prussiens; capitaine, colonel, régiment de uhlans. Il avait remarqué, à l'autre bord, le cordon des sentinelles allemandes (...). Des uhlans galopaient derrière, reliaient les différents postes (Zola, Débâcle, 1892, p. 439).Le régiment déboucha dans un vaste champ défriché, pris entre deux bois, où deux cents des nôtres (...) s'étaient fait surprendre et tuer (...) par une division de uhlans éclaireurs, tombés là en trombe, avec lances et revolvers (Benjamin, Gaspard, 1915, p. 55).V. chapska ex. et guidon ex. 2.
P. iron. Cet état, − qu'ils n'ont pas su, qu'ils n'ont pas voulu culbuter à temps pour mettre la république socialiste à sa place,ils n'ont plus maintenant qu'à le défendre à la pointe de leurs baïonnettes, le jour où le premier uhlan paraîtra sur la frontière (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 511).
Prononc. et Orth.: [ylɑ ̃]. Les uhlans [ley-], un uhlan [œ ̃y-] (Littré, Barbeau-Rodhe 1930, Fouché Prononc. 1959, p. 440). Mot traité comme avec h aspiré (Mart. Comment prononce 1913, p. 155). Att. ds Ac. dep. 1835. Ac. 1835, 1878: l'u est aspiré. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 222: ulan. Étymol. et Hist. 1748 houlan (D'Argenson, Journal, II, 291 ds Brunot t. 6, 2, 1, p. 1240, note 12); 1771 uhlan (Trév.). Empr. à l'all.Uhlan de même sens, empr., par l'intermédiaire du polon. ulan, au turc oǧlan « jeune homme » (FEW t. 19, p. 214a; Lok., no1588). La forme ullac (1578, Négociations de la France dans le Levant, éd. E. Charrière, t. 3, p. 761), donnée par le FEW, loc. cit. comme un 1erempr. du mot turc, désigne un envoyé, un messager (cf. plusieurs attest. dans les Négociations, t. 3, pp. 733-761, notamment p. 758: ,,La nuict de devant estoit party le grand escuyer avec (...) sept ou huict autres personnes seullement, allant en ullac vers ledit Bude``) et elle est plutôt un empr. au turc ulak, de même sens. Fréq. abs. littér.: 214. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 19, b) 182; xxes.: a) 1 201, b) 72. Bbg. Colomb. 1952/53, pp. 535-536. − Quem. DDL t. 25.

Wiktionnaire

Nom commun

uhlan \y.lɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) (Militaire) Nom que portaient les lanciers dans les armées germaniques ou slaves.
    • Cette poussière qui roule tout là-bas, c'est des uhlans; plus on en tue, plus il y en a. — (Amédée Achard; Récits d'un soldat, 1871)
    • Le uhlan mettait pied à terre, ouvrait tranquillement une carte ou un calepin, prenait des notes. — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie, page 184)
    • Des traînards occupaient seuls des maisons, s'entassaient aux granges, sourds hagards, insensibles aux menaces, aux prières. Ils aimaient mieux se faire prendre, bétail humain, par les uhlans à leur poursuite. — (Paul Margueritte & Victor Margueritte, Les tronçons du glaive, 1900)
    • Trente uhlans pénètrent à Quaremont, chez un vieux paysan nommé De Poorter, et demandent du fourrage. — (Pierre Nothomb, Les barbares en Belgique, 1915)
    • Par la belle route en pente douce qui longe sous d’épais ombrages le « ru » de Toury, les uhlans descendaient vers Talus-Saint-Prix, patrouillaient le village, puis se glissaient vers le pont du Petit-Morin qu’ils franchissaient librement : […]. — (Charles Le Goffic, « Les Marais de Saint-Gond », dans la Revue des Deux Mondes, 6e période, tome 35, 1916, page 12)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

UHLAN (u-lan ; l'u se prononce avec une demi-aspiration, c'est-à-dire qu'on ne fait avec lui aucune liaison : les uhlans, le uhlan, ce uhlan) s. m.
  • Cavalier armé de lance, dans l'armée autrichienne ; il a de là passé dans l'armée allemande.

    On écrit aussi hulan ou houlan.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « uhlan »

Allem. Uhlan, du polonais ula, lance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’allemand Ulan, du polonais ułan et, par delà, du turc oğlan (« jeune homme »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « uhlan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
uhlan ylɑ̃

Citations contenant le mot « uhlan »

  • Un grand film, des livres : l’affaire Dreyfus se réinvite dans l’actualité. On a même cru la revivre il y a quelques jours. Pourquoi Emile Zola, avec son « J’accuse… ! », fit-il irruption dans la bataille ? Parce qu’on avait condamné un innocent ? Non… Mais parce qu’on venait d’acquitter, sous les applaudissements du public, l’homme, un certain commandant Esterhazy, dont on savait qu’il était le coupable. Or cet Esterhazy, que les pseudo-nationalistes d’extrême droite portèrent en triomphe, avait écrit à l’une de ses maîtresses des lettres, que publia le Figaro, dans lesquelles il exhalait sa haine de la France et des Français et exprimait le plaisir qu’il prenait à se mettre dans la peau d’un uhlan sabrant les soldats minables de ce peuple lamentable. Marianne, Eric Zemmour, l'homme qui hait la nation | Marianne

Traductions du mot « uhlan »

Langue Traduction
Anglais uhlan
Espagnol uhlán
Italien uhlan
Allemand uhlan
Chinois 乌兰
Arabe الأولن فارس بروسي
Portugais ulano
Russe улан
Japonais ウーラン
Basque uhlan
Corse uhlan
Source : Google Translate API
Partager