La langue française

Troll

Définitions du mot « troll »

Trésor de la Langue Française informatisé

TROLL, subst. masc.

MYTH. SCAND. Être malveillant, nain ou géant, revêtant une forme laide tenant à la fois de l'homme et de l'animal avec un gros nez, et habitant des cavernes dans les montagnes ou les forêts. Au milieu d'une grille de chapelle [dans la cathédrale de Roskilde (Danemark)], un troll immense gambade joyeusement, muni de cornes et d'une longue queue comme le diable (Green, Journal, 1938, p. 139).
Prononc.: [tʀ ɔl]. Étymol. et Hist. 1832 trollon (Raymond); 1842 troll (Ac. Compl.). Empr. au suéd. ou au norv.troll, de même sens. Bbg. Mél. Gamillscheg (E.) 1968, p. 33.

Wiktionnaire

Nom commun 1

troll \tʁɔl\ masculin (pour une femelle on dit : trollesse)

  1. (Mythologie) (Fantastique) Créature merveilleuse, lutin du folklore scandinave, habitant des montagnes ou des forêts.
    • Une jolie légende dont un Troll est le héros nous montre le tambour servant à écarter les puissances du monde invisible; car les esprits, et surtout les esprits des montagnes, entendant le bruit de cet instrument, croient entendre celui du tonnerre, dont ils ont grand’peur, et se sauvent en toute hâte. — (Georges Kastner, Les sirènes : essai sur les principaux mythes relatifs à l’incantation, Paris, G. Brandus & S. Dufour, Bruxelles, Jules Renouard & Cie, 1858, p.121)
    • Fernande en toilette de ville, l’inévitable ombrelle à la main, avançant à petits pas dans un paysage de rochers, tandis que son beau-fils assis en chat perché au sommet d’une formation dolomitique quelconque fait un peu l’effet d’un jeune Troll. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 357)
    • Mais oui, il y a une relation entre les préférences alimentaires et la fréquence des indigestions, bien que cette relation ne soit pas dans la même direction pour les trolls que pour les sorcières. Chez les trolls, le goût pour les enfants est associé à l’indigestion : 80 % des trolls qui savourent les enfants souffrent souvent d’indigestion contre 30 % seulement des trolls qui n’aiment pas manger les enfants. — (William Fox, Statistiques Sociales, chap. 11, L’analyse tabulaire multivariée, Presses Université Laval, 1999, page 305)
    • Les trolls font partie des personnages légendaires qui peuplent les croyances islandaises. Les Islandais donnent ainsi une histoire aux fameuses formations rocheuses Reynisdrangar à Vík. Deux trolls auraient essayé de tirer un trois-mâts sur le rivage, mais la lumière du petit matin les surprit, les transformant aussitôt en pierre. — (Petit Futé Islande 2009, p. 30)

Nom commun 2

troll \tʁɔl\ masculin

  1. (Internet) (Péjoratif) Internaute postant sur des forums et autres espaces de discussion des messages provocateurs ayant généralement trait à des sujets prompts à susciter des débats houleux.
    • Direction Slashdot.org. Auto proclamé site « d’infos pour intellos », ce forum anglophone jouit de mon assiduité en raison de ses désopilants trolls : de parfois vulgaires drilles qui viennent se mêler aux discussions dans le seul but de les faire dégénérer en de joyeuses engueulades. — (Mirko Vidović, DiS, Lulu.com, 2006, page 113)
    • La possibilité de laisser un commentaire après un article sur les sites d’information crée une formidable agora pour les lecteurs. C’est aussi le lieu de défoulement favori des « trolls », ces internautes qui s’acharnent à polluer à outrance la moindre discussion. — (Alexandre Coste & Elodie Emery, Qui sont les « trolls » qui nous pourrissent Internet ?, dans Marianne (magazine), 16 mars 2013, p. 36)
    • Peut-être, dans quelques décennies, les chercheurs diront à propos des débuts difficiles de notre XXIe siècle : à cette époque, il y avait des êtres abominables appelés trolls, le lumpen de l’informatique. — (Luis Sepúlveda, « De l’importance de la bouche et des trolls », chronique du recueil Une vie de passions formidables, 2012, traduite de l’espagnol du Chili par Bertille Hausberg, 2014, page 69)
    • À l’occasion du hirak (mouvement populaire contestataire), des officines et leur armée de trolls (les « mouches électroniques » comme on les appelle en Algérie) ont orchestré de dangereuses campagnes contre les opposants et les activistes du hirak. — (Adlène Meddi, « Algérie : régionalisme, haine, racisme dans le collimateur de l'exécutif », www.lepoint.fr, article du 22 janvier 2020, consulté le 24 janvier 2020)
  2. (Par métonymie) Le sujet du débat lui-même.
  3. (Par extension) Provocation visant à narguer et faire enrager une personne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « troll »

(Nom 1) Du vieux norrois troll ; mot identique en suédois, en norvégien et en danois.
(Nom 2) Du nom anglais troll, lui-même dérivé du verbe troll (« pêcher à la traîne »), finalement issu du français trôler ou troller. Confondu avec le nom 1.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « troll »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
troll trɔl

Citations contenant le mot « troll »

  • Autant de décisions contestables qui auraient pu envoyer Giannis sur le banc, et ainsi l’empêcher de prendre les choses en main comme il l’a fait dans le money time. Les joueurs de Boston gardent évidemment un goût amer de ces dernières minutes, et Jaylen Brown n’a pas hésité à l’afficher publiquement avec un gros troll contre Antetokounmpo… et les officiels. Parlons Basket, NBA - Frustré, Jaylen Brown poste un énorme troll contre Giannis
  • D'arguments fallacieux en injures, de phrases prototypées en retweets partisans, ces comptes, souvent sous pseudonymat, ont fait naître chez beaucoup l'intuition qu'il s'agissait de trolls voire de bots, sans autre raison d'être que de porter la bonne parole de l'infectiologue marseillais. korii., Une usine à trolls soutient-elle Didier Raoult sur les réseaux? | korii.
  • Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? L'institutrice Madame Lépine finit par craquer sous les questions incessantes des jumeaux terribles Alice et Max. Son remplaçant, le nouveau directeur de l'école, est un troll. Oui, un trollfrequence-sud.fr, Mon prof est un troll - 22/05/2021 - Marseille - Frequence-sud.fr
  • Que de bêtises : Alice et Max sont si turbulents que leur enseignante jette l’éponge. Un remplaçant arrive : c’est un troll ! Unidivers, MON PROF EST UN TROLL Ferme de Bel Ebat GUYANCOURT samedi 12 décembre 2020
  • Cela reste à confirmer, mais nous pourrions être en train d’assister à un troll ultime de Jardim envers son successeur. Car cela ne vous a pas échappé, le technicien portugais n’est pas vraiment un aficionado de Twitter, et il change rarement de photo de profil. Moreno appréciera ! , WTF - Monaco : gros troll de Jardim envers Moreno ? | Goal.com
  • Cherche pas, entre ceux qui ne comprennent pas, qui ne veulent pas comprendre, qui troll ou qui ne réfléchisse pas c’est pas la peine d’essayer de chercher à comprendre ceux qui disent ça 😂 iGeneration, Amazon Prime Video : la très pratique fonction X-Ray fait son retour dans l'app tvOS | iGeneration

Images d'illustration du mot « troll »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « troll »

Langue Traduction
Anglais troll
Espagnol troll
Italien troll
Allemand troll
Chinois 巨魔
Arabe القزم
Portugais provocador
Russe тролль
Japonais トロール
Basque troll
Corse troll
Source : Google Translate API

Synonymes de « troll »

Source : synonymes de troll sur lebonsynonyme.fr

Troll

Retour au sommaire ➦

Partager