La langue française

Triomphateur, triomphatrice

Sommaire

Définitions du mot triomphateur, triomphatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

TRIOMPHATEUR, -TRICE, adj. et subst.

I. − Subst. et adj.
A. − ANTIQ. ROMAINE, subst. masc. Général victorieux qui avait obtenu les honneurs du triomphe. Le triomphateur montait au Capitole. As-tu pensé quelquefois à un soir de triomphe, quand les légions rentraient, que les parfums brûlaient autour du char du triomphateur et que les rois captifs marchaient derrière? (Flaub., Corresp., 1846, p. 206).
En appos. Eudore triomphateur et revêtu des dignités de l'Empire, Eudore, estimé de Dioclétien, adoré des soldats, chéri du prince héritier de la pourpre, n'est-il pas le glorieux époux qui peut défendre et protéger Cymodocée? (Chateaubr., Martyrs, t. 2, 1810, p. 153).
B. − (Personne ou groupe) qui a remporté une éclatante victoire militaire; p. ext., qui a remporté un grand succès dans un domaine quelconque. Synon. vainqueur, victorieux.Général triomphateur; armée, nation triomphatrice. Vive Marat! Le triomphateur entra comme le Destin dans la salle de la Convention (A. France, Dieux ont soif, 1912, p. 55).
[P. méton.] On m'a descendue dans un établissement bien plus commode à deux pas d'ici, au Grand César. Ce nom triomphateur me semble d'heureux augure (E. de Guérin, Lettres, 1846, p. 483).
P. anal. À la fin de ce XIXesiècle mouvementé où toutes les techniques ont connu des alternatives d'abandons et de retours, d'indifférence et de succès, l'eau-forte originale est la grande triomphatrice (Dacier1944, p. 122).
En triomphateur.Quand les dieux de l'Inde se glissent ainsi dans un mythe déjà largement répandu, c'est presque furtivement, mais quand ils apparaissent dans les épopées, c'est en triomphateurs (Cuisinier, Danse sacrée, 1951, p. 94).
II. − Adj. [En parlant d'une chose]
A. − Qui a remporté un succès total, qui s'impose sans conteste. Nous rencontrerons sur notre route encore d'autres nécessités, qui toutes disparaîtront, comme les premières, sous des nécessités plus grandes, jusqu'à ce que vienne enfin l'équation générale, la nécessité suprême, le fait triomphateur, qui doit établir le règne du travail à jamais (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 322).
B. − Qui marque ou qui exprime une fierté de vainqueur, une orgueilleuse assurance. Synon. triomphal, triomphant.Air triomphateur. Lui seul [Claudel] devrait en être gêné. D'autant plus que le catholicisme triomphateur qu'il incarne n'irrite pas les seuls incrédules (Gide, Ainsi soit-il, 1951, p. 1224).
Prononc. et Orth.: [tʀiɔ ̃fatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. a) Ca 1370 « celui, celle qui a remporté une victoire, un succès » (Jean le Fèvre, Mathelus, éd. A. G. Van Hamel, IV, 800: mon createur Triomphateur et salvateur [en parlant du Christ, vainqueur du péché, de la mort]); av. 1514 fém. la grand triomphateresse de Grenade (Le Maire, Cour. Marg. IV, 92 ds Hug.); 1769, 27 mai triomphatrice de l'empire ottoman (Voltaire, À Catherine II ds Corresp., éd. Th. Besterman, t. 34, 1974, p. 477); b) 1690 antiq. « général romain qui a les honneurs du triomphe » (Fur.); 1725 triomphateurs romains (Fontenelle, Pierre I ds Littré); c) 1872 p. ext. de b en triomphateur « sous les acclamations de la foule » (A. Daudet, Tartarin de T., p. 7); 2. 1776, 4 juill. « celui qui remporte une victoire dans un domaine quelconque » (Voltaire, À La Harpe, op. cit., t. 43, 1975, p. 218: ce n'est qu'une nouvelle mode d'ajuster des lauriers sur la tête d'un triomphateur). B. Adj. 1. av. 1813 « qui concerne le triomphe » arcs triomphateurs (Delille, Imag., VII ds Littré); 2. id. « qui triomphe, qui remporte une victoire » dieu triomphateur (Id. d'apr. Besch. 1845); 3. id. « qui exprime la victoire, le succès » air triomphateur (Id., ibid.). Dér. de triompher*; suff. -(at)eur2*. Fréq. abs. littér.: 138.

Wiktionnaire

Nom commun

triomphateur \tʁi.jɔ̃.fa.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : triomphatrice)

  1. (Antiquité) (Au masculin) Général d’armée qui entrait en triomphe dans Rome, après une grande victoire.
    • En tête marchaient les trois picadores. Antonio Sanchez, José Trigo, tous deux de Séville, Francisco Briones, de Puerto-Réal, le poing sur la hanche, la lance sur le pied, avec une gravité de triomphateurs romains montant au Capitole. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Dans la cérémonie du triomphe , le général entroit dans la ville de Rome , au jour fixé par le sénat; il étoit habillé du vêtement triomphal, il tenoit dans la main droite un sceptre d'ivoire, dans la gauche une branche de laurier; une Victoire palmifère et ailée tenoit une couronne de laurier au-dessus de la tête du triomphateur. — (« Laurier », dans le Dictionnaire des Beaux-Arts, par Aubin-Louis Millin, tome 2, Paris : chez Desray, 1806, page 280)
  2. (Par extension) Celui qui a remporté un succès.
    • […], le peuple de tous les villages environnants était déjà rangé, attendant le spectacle dont il allait jouir, et dont il était d’autant plus fier, que le triomphateur du jour devait sortir de ses rangs. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • […], le dernier lutteur s'avance au pas de tir; il prononce le mot sacramental, vise rapidement, jette son coup... le pigeon est tombé ! hurrah ! des cris retentissent , des larmes coulent, mais les flots du champagne bien davantage. Le triomphateur est entouré, embrassé, soulevé : beaux louis battant-neuf, belle argenterie mate, et les shakhand des hommes, et le sourire des femmes, tout est à lui. — (« Variétés : La Côte d'Azur », dans le Journal de Monaco, n° 1560 du mardi 26 juin 1888, page 3)

Adjectif

triomphateur \tʁi.jɔ̃.fa.tœʁ\

  1. Dont la victoire est sans conteste.

Nom commun

triomphatrice \tʁi.jɔ̃.fat.ʁis\ féminin (pour un homme on dit : triomphateur)

  1. Celle remporte une grande victoire.
    • Notre pays a des flatteurs en abondance, de vrais amis en petit nombre. On lui redit sa gloire sans lui montrer son avenir dans le terrible miroir de son passé. En 1830 les gens de lettres ont vaincu ; la Presse est la triomphatrice de juillet ; les prêtres de la Presse ont ceint le diadème. — (Philarète Chasles, Études sur les hommes et les mœurs au XIXe siècle, Amyot, p. 310, 1849 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

triomphatrice \tʁi.jɔ̃.fat.ʁis\

  1. Féminin singulier de triomphateur.
    • La parole haute et triomphatrice, - fût-elle, triomphatrice, pénétrée de néant, d’un néant assumé par son proférateur, cette parole a-t-elle fait son temps ? Il se pourrait. — (Jean-Michel Gouvard et Steve Murphy, Verlaine à la loupe: Colloque de Cerisy, 11-18 juillet 1996, Honoré Champion, p. 17, 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRIOMPHATEUR. n. m.
Général d'armée qui entrait en triomphe dans Rome, après une grande victoire. Quand le triomphateur était entré dans la ville. Il se dit, par extension, de Celui qui a remporté un succès.

Littré (1872-1877)

TRIOMPHATEUR (tri-on-fa-teur) s. m.
  • 1Général romain qui entrait en triomphe à Rome après une grande victoire ; un esclave le suivait, qui lui rappelait la fragilité des choses humaines. Ce prince [le czar] n'avait pas besoin de l'esclave des triomphateurs romains ; il savait assez lui seul prescrire de la modestie à son triomphe, Fontenelle, Pierre Ier. On mettait à Rome un anneau de fer au doigt des triomphateurs, le jour de leur triomphe, afin de les faire souvenir qu'ils étaient hommes, Saint-Foix, Ess. Paris. Œuv. t. IV, p. 224. Les triomphateurs exposaient dans Rome les vaincus aux regards des peuples, Voltaire, Russie, I, 8. Tibère âgé de cinquante-trois ans : il porte le costume des triomphateurs, la couronne de laurier, la toge…, Mongez, Mém. inscr. et belles-lettres. t. VIII, p. 394.

    Par extension. Le czar, qui avait combattu en personne et qui était le vrai triomphateur, moins par sa qualité de souverain que par celle de premier instituteur de la marine, Fontenelle, Pierre Ier.

    Fig. Après tout, ce n'est qu'une nouvelle mode d'ajuster des lauriers sur la tête des triomphateurs, Voltaire, Lett. la Harpe, 4 juill. 1776.

    Adj. Ces arcs triomphateurs, ces dépouilles des rois, Delille, Imag. VII.

  • 2 Par extension, celui qui a gagné des batailles. Alors ces malheureux vaincus rappelleront à leur compagnie leur superbe triomphateur ; et du creux de leur tombeau sortira cette voix qui foudroie toutes les grandeurs : vous êtes devenu semblable à nous, Bossuet, Duch. d'Orl. Et toute la France traite d'empoisonneur [à propos de la mort du fils de François Ier] le vainqueur de Soliman, le libérateur de la chrétienté, le triomphateur de Tunis, le grand homme de l'Europe [Charles-Quint], Voltaire, Pyrrh. hist. 37.

    Au fém. Vos ennemis ne seront parvenus qu'à faire graver sur vos médailles : triomphatrice de l'empire ottoman, Voltaire, Lett. à Cather. II, 27 mai 1769.

    Fig. Nos vaisseaux, Heureux triomphateurs et des vents et des eaux, Delille, Én. III.

  • 3Celui qui triomphe. Que dirons-nous de ces lâches courtisans qui sont les triomphateurs et n'ont pas été les victorieux, qui jouissent, dans l'oisiveté, des peines et des sueurs des grands capitaines ? Guez de Balzac, De la cour, 7e disc.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRIOMPHATEUR, s. m. (Hist. anc.) celui à qui l’on a accordé les honneurs du triomphe.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « triomphateur »

 Dérivé de triompher avec le suffixe -ateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. triumphatorem, de triumphare, triompher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « triomphateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
triomphateur trijɔ̃fatœr

Citations contenant le mot « triomphateur »

  • Marc Marquez trône au sommet de ce classement, lui qui avait 20 ans et 63 jours lorsqu’il a gagné le Grand Prix des Amériques 2013, à Austin. Vient ensuite Freddie Spencer, triomphateur du Grand Prix de Belgique 1982, sur le circuit de Spa-Fancorchamps. Le regretté Norifumi Abe complète le podium de ce classement ; il s’était imposé à domicile à Suzuka, en 1996, lors du Grand Prix du Japon. GP Inside - Le Mag moto 158% circuit, Quartararo, 8e plus jeune vainqueur en MotoGP – GP Inside
  • Le moment phare de la 37e édition des journées taurines se déroulera ce samedi au Palais des congrès (20 h) lors de la soirée de gala où chaque club taurin remettra son trophée au triomphateur de sa catégorie. midilibre.fr, Béziers : les triomphateurs de la Feria fêtés lors d’une soirée de gala, ce samedi - midilibre.fr
  • 2019 entre dans la même lignée et pousse même le bouchon plus loin, en flanquant au triomphateur final deux héros collatéraux : Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot. Egan Bernal en restera à jamais le vainqueur, c'est là tout ce qui importe pour lui. Il se fout du reste et il a bien raison. Mais parce qu'il est longtemps resté en embuscade avant de jaillir pour de bon à 48 heures de l'arrivée, le Colombien a roulé dans l'ombre des deux Français. Même s'il n'a terminé "que" 5e à Paris, Alaphilippe, avec ses deux victoires et surtout ses 14 journées en jaune, n'a pas vraiment eu l'allure d'un second rôle. Eurosport, La détresse, l'autre visage de la grandeur du Tour - Tour de France 2020 - Cyclisme - Eurosport
  • Un air de feria en plein mois de novembre ! Ce samedi, une soirée destinée à honorer les triomphateurs de la feria de l'Ascension sera organisée à 19 heures à l'espace Cazot. midilibre.fr, Alès : ce samedi, une soirée pour honorer les triomphateurs de la feria - midilibre.fr
  • Auréolé de son Prix de triomphateur à la Feria de Manizales, Sébastien Castella a remplacé Andres Roca Rey - malade - pour le cartel d’ouverture de la Feria de Bogota, ce dimanche, dans les arènes de La Santamaria. midilibre.fr, Béziers : Castella laisse échapper un grand triomphe à Bogota - midilibre.fr
  • Mais c’est, dans le rôle principal, la jeune soprano norvégienne Lise Davidsen qui s’impose comme l’incontestable triomphatrice de la production. Dotée d’une voix phénoménale qu’elle ne force jamais, d’un souffle infini et d’un timbre aussi inaltérable que le diamant, sa Léonore captive l’écoute. Voici une véritable héroïne, pétrie de bravoure et d’humanité, prête à tout pour sauver celui qu’elle aime. Lise Davidsen distille les plus délicates nuances tout en déployant une stupéfiante plénitude sonore (quels aigus !), en particulier à la fin de son grand air de bravoure, tranchant comme un sabre. La Croix, Rayonnante Lise Davidsen dans « Fidelio » de Beethoven
  • L’autre triomphatrice du week-end est Perrine Laffont, qui réalise à 20 ans une saison incroyable, un an après son titre olympique à Pyeongchang. Elle a remporté dimanche au Japon l‘épreuve de coupe du monde de bosses parallèles, 24 heures après s‘être imposée dans la course individuelle. euronews, Les Bleus du Blanc: Midol décroche le globe en ski-cross | Euronews
  • Grande triomphatrice de la soirée, Emmanuelle Haïm, aux gestes secs et précis, dirige son orchestre et son chœur du Concert d’Astrée. D’abord timoré durant l’ouverture, comme manquant d’entrain et ne détachant pas les notes dans les passages les plus vifs, l’ensemble se reprend dès les premiers ballets, entraîné par ses percussions et ses bois, affichant contrastes, nuances appuyées et réjouissantes ruptures de rythme, entre gavottes sautillantes et passages plus suaves et mélancoliques. Le chœur se montre puissant et très équilibré, riche en timbres et précis dans ses chorégraphies. Sous la conduite d’Otto Pichler, six danseurs peuplent les nombreux ballets d’interventions à la fois piquantes, rafraîchissantes, énergiques, gracieuses et poétiques. Sourires en coin et petits cris coquins ponctuent une interprétation précise, tant individuellement que collectivement. Olyrix.com, Les Boréades à Dijon, danse de l’Amour et de la Mort - Actualités - Ôlyrix
  • Le festival, dans son volet «actualité » propose aussi , des nouveautés, des avant-premières, des films non encore distribués en France, des premiers films, quatre  films de réalisatrices et une mini-série, The Virtues, triomphatrice  de Série Mania à Lille et des Broadcast Awards 2020. , Gard. Cinéma et musique pour les Ecrans Britanniques à Nîmes | Actu Occitanie
  • Grande triomphatrice de la soirée pour sa prise du rôle-titre, Olga Peretyatko déploie un jeu fin et complexe (sa mine sadique lorsqu’elle maudit sa rivale ressort sur la pureté qu’elle représente jusque-là, et sa lutte intérieure entre rage et volonté de pardonner reste visible jusqu’à la dernière note), aidée par un port altier et une réelle appropriation de la musique, par des nuances et un rubato (prise de liberté rythmique) marqués mais toujours éloquents. Son timbre soyeux intensément vibré ne se heurte à aucune difficulté dans l’aigu et trouve des graves de braise. Un souffle riche lui permet de belles tenues de notes et un découpage précis des mélismes. Seuls ses récitatifs secs manquent d’entrain au début de l’ouvrage. Olga Peretyatko, Marko Mimica et Celso Albelo dans Anna Bolena (© Opéra Royal de Wallonie-Liège) Olyrix.com, Anna Bolena, grand classique servi sur un beau plateau vocal à Liège - Actualités - Ôlyrix

Images d'illustration du mot « triomphateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « triomphateur »

Langue Traduction
Anglais triumphant
Espagnol triunfante
Italien trionfante
Allemand triumphierend
Chinois
Arabe منتصر
Portugais triunfante
Russe торжествующий
Japonais 意気揚々
Basque garaile
Corse triunfante
Source : Google Translate API

Synonymes de « triomphateur »

Source : synonymes de triomphateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « triomphateur »

Partager