La langue française

Treillis

Sommaire

  • Définitions du mot treillis
  • Étymologie de « treillis »
  • Phonétique de « treillis »
  • Citations contenant le mot « treillis »
  • Images d'illustration du mot « treillis »
  • Traductions du mot « treillis »
  • Synonymes de « treillis »

Définitions du mot « treillis »

Trésor de la Langue Française informatisé

TREILLIS1, subst. masc.

I.
A. − [Corresp. à treillage A] Entrecroisement de lattes ou de fils métalliques constituant un support pour des plantes grimpantes; p. méton., végétation supportée par cet entrecroisement. Synon. treillage, treille1(vieilli).La vigne qui croissait sauvage et naturellement jetée dans les bras du vieil ormeau fut transplantée, taillée, elle s'étala sur un treillis vert et coquet (Balzac, Curé vill., 1839, p. 19).Une bicyclette appuyée contre le banc de pierre, dans la cour, sous un treillis de vigne (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 398).
P. anal. Enchevêtrement de végétaux. Sous l'épais treillis des feuilles tremblantes, Au plus noir du bois la lune descend (Dierx, Poèmes, 1864, p. 55).Loc. adv. En treillis. De façon enchevêtrée. Le long des blocs lourds, La liane en treillis suspend sa cloche rose (Leconte de Lisle, Poèmes barb., 1878, p. 173).
B. − [Corresp. à treillage B]
1. Entrecroisement de lattes ou de fils métalliques servant à délimiter, à clôturer un lieu ou à clore une ouverture. Les ouistitis aplatissant leur nez court au treillis de la cage (...) (A. Daudet, Nabab, 1877, p. 91).MmeGuillaume aimait à se tenir au seuil de sa porte, assise derrière le treillis qui empêchait les poules d'entrer (Arland, Ordre, 1929, p. 486).
P. anal. Entrelacs de divers objets. Synon. caillebotis, claie.Le pont en treillis de branches sèches, souvent rongé par les termites (Gide, Retour Tchad, 1928, p. 989).
2. Spécialement
a) ARCHIT., CONSTR., TRAV. PUBL. Assemblage de poutrelles métalliques entrecroisées et maintenues par des rivets, le tout constituant un ensemble rigide. Pont en treillis. La Tour Eiffel est un type de construction en treillis (Lar. Lang. fr.). [À propos d'une charpente, d'une poutre] À, en treillis. Dont l'âme est formée d'un treillis de planches assemblées par clouage ou par boulons. [La] membrure [d'un plan d'avion] (...) est une poutre à treillis formée de « longerons », de « barres de compression » et d'un croisillonnage (Guillemin, Constr., calcul et essais avions, 1929, p. 98).On construit des arcs à section double té, à âme pleine ou en treillis (Campredon, Bois, 1948, p. 120).
b) BEAUX-ARTS
,,Châssis divisé en plusieurs compartiments ou carreaux, qui sert à copier des tableaux que l'on veut porter à des dimensions plus grandes ou plus petites`` (Bouillet 1859).
Armature de vitrail, de verrière, faite de croisillons de fer. Le treillis de plomb des vitraux dans les maisons Tudor (Larbaud, Barnabooth, 1913, p. 120).
c) HÉRALD. Écu ou pièce de l'écu formé(e) de huit à dix petites cotices alésées et entrelacées. (Dict. xixeet xxes.).
d) HIST. DE L'ARM., ESCR. Grille de la visière d'un heaume ou d'un casque. L'Académie d'Armes revivra (...) sous l'enseignement de La Boissière père (créateur du masque en treillis métallique) (Jeux et sports, 1967, p. 1431).
II. − MATH. ,,Ensemble ordonné dans lequel tout couple d'éléments possède toujours une borne supérieure et une borne inférieure`` (GDEL). Un grand nombre de chercheurs contemporains (...) ont construit une théorie générale des structures (les auteurs anglais disent (...) treillis) qui englobe la théorie des ensembles, la théorie des nombres, la géométrie projective, la topologie combinatoire, la théorie des probabilités, la logique mathématique, la théorie des espaces fonctionnels, etc. (Gds cour. pensée math., 1948, p. 61).
Prononc. et Orth.: [tʀ εji], [tʀe-]. Homon. et homogr. treillis2. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1225 trelie de fer [il est difficile de déterminer si cette forme représente treillis1* ou treille1*] « ouvrage de fer qui sert de clôture » (G. Espinas, Vie urbaine de Douai, t. 3, p. 20); 1294 treslis -« ouvrage de bois, de fer qui sert de clôture; grillage, grille » (Miracle St Eloi, 50 ds Gdf. Compl.); ca 1300 treilleiz « id. » (Guillaume de Saint-Pathus, Miracles St Louis, éd. P. B. Fay, XXXIII, 64); 1306 treillis (Joinville, St Louis, éd. N. L. Corbett,346); 2. 1581 treillis « grilles qui sont dans la visière des casques et qui servent de timbre aux armoiries » (De Bara, Le Blason des Armoiries, 45); 3. 1690 « ensemble des frettes, quand les croisements sont cloués » (Fur.); 4. 1904 « ouvrage de construction métallique fait de poutres entrelacées et rivetées, formant un tout rigide » (Nouv. Lar. ill.). B. 1952 math. (C.r. de l'Ac. des sc., 1ersem., p. 30). Dér. de treille1* au sens 2; suff. -is*. Les formes du type trelis manifestent l'infl. de treillis2.

TREILLIS2, subst. masc.

A. − Vx, TEXT. Toile gommée, lisse et luisante, utilisée notamment pour la confection des doublures, des coiffes. Ces treillis servaient dans la literie ou étaient employés comme doublure (Havard1890).
B. −
1. Toile écrue, très grossière (autrefois de chanvre) et résistante, dont on fait des vêtements, des sacs, des tentures d'appartement. Bonnet, veste de treillis. Quand il s'était frotté tout un soir aux pantalons de treillis et aux jerseys de laine, il n'en pouvait plus (Bernanos, Mauv. rêve, 1948, p. 967).
2. P. méton.
a) Vêtement de travail ou d'exercice fait de cette toile, parfois porté sur d'autres vêtements comme protection. Treillis de chasseur, de peintre. Dans la cour (...) s'alignaient, immobiles (...), avec leurs ceinturons à plaque de cuivre sur leurs treillis neufs, les deux cent quatre-vingt-six pupilles de la Fondation (Martin du G., Thib., Mort père, 1929, p. 1355).
b) Tenue militaire de corvée ou de combat. Ils se regardent en souriant, amusés, gênés un peu de se retrouver vêtus comme tout le monde, après dix mois de vie commune sous le treillis militaire (Martin du G., Devenir, 1909, p. 5).Là des Allemands en treillis bleus délavés chargaient dans des wagons les caisses de tissus (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 316).
Prononc. et Orth. V. treillis1. Homon. treillis1. Étymol. et Hist. 1. a) Adj. ca 1160 (halberc) tresli « fait de mailles entrelacées » (Eneas, 7055 ds T.-L.); ca 1200 (dras de soie) treslis « (tissu) à trois fils » (Jean Renart, Escoufle, éd. F. Sweetser, 544); b) subst. 1375-79 treslis « tissu à triple fil » (Jehan de Brie, Bon Berger, 71 ds T.-L.); 2. a) adj. ca 1175 (hauberc) treliz « fait de mailles entrelacées » (Benoît de Ste-Maure, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 5791); fin xiies.-déb. xiiies. (porpre) trelise « (tissu) à trois fils » (Prise de Cordres et de Sebille, éd. O. Densusianu, 2729); b) subst. 1530 trelis « sorte de toile grossière » (Palsgr., p. 280); 3. a) adj. ca 1200 (bronge) trellie « faite de mailles entrelacées » (Elie de St Gille, éd. W. Foerster, 914); ca 1240 (broine) treillie « id. » (Mort Aymeri de Narbonne ds T.-L.); ca 1220 (hauberc) trailis (Amadas et Ydoine, éd. J. R. Reinhard, 4480); 1388 toille traillie de Flandres (Prost, Inventaires mobiliers des ducs de Bourgogne, t. 2, 1844); b) subst. 1380 treilliz « toile de chanvre écru, très grosse, pour faire des sacs » (doc. ds Gay); 1909 treillis « vêtement militaire » (Martin du G., loc. cit.). Représente le lat. pop. *trilicius, lat. class. trilix « tissé de trois fils » (lice*). Treliz a été altéré en tresliz par substitution de préf. (d'où 1), en treillis d'apr. treille1* (d'où 3), en même temps que le mot a été pris dans un sens analogue à treillage*.
STAT.Treillis1 et 2. Fréq. abs. littér.: 155.
BBG.Quem. DDL t. 16.

Trésor de la Langue Française informatisé

TREILLIS1, subst. masc.

I.
A. − [Corresp. à treillage A] Entrecroisement de lattes ou de fils métalliques constituant un support pour des plantes grimpantes; p. méton., végétation supportée par cet entrecroisement. Synon. treillage, treille1(vieilli).La vigne qui croissait sauvage et naturellement jetée dans les bras du vieil ormeau fut transplantée, taillée, elle s'étala sur un treillis vert et coquet (Balzac, Curé vill., 1839, p. 19).Une bicyclette appuyée contre le banc de pierre, dans la cour, sous un treillis de vigne (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 398).
P. anal. Enchevêtrement de végétaux. Sous l'épais treillis des feuilles tremblantes, Au plus noir du bois la lune descend (Dierx, Poèmes, 1864, p. 55).Loc. adv. En treillis. De façon enchevêtrée. Le long des blocs lourds, La liane en treillis suspend sa cloche rose (Leconte de Lisle, Poèmes barb., 1878, p. 173).
B. − [Corresp. à treillage B]
1. Entrecroisement de lattes ou de fils métalliques servant à délimiter, à clôturer un lieu ou à clore une ouverture. Les ouistitis aplatissant leur nez court au treillis de la cage (...) (A. Daudet, Nabab, 1877, p. 91).MmeGuillaume aimait à se tenir au seuil de sa porte, assise derrière le treillis qui empêchait les poules d'entrer (Arland, Ordre, 1929, p. 486).
P. anal. Entrelacs de divers objets. Synon. caillebotis, claie.Le pont en treillis de branches sèches, souvent rongé par les termites (Gide, Retour Tchad, 1928, p. 989).
2. Spécialement
a) ARCHIT., CONSTR., TRAV. PUBL. Assemblage de poutrelles métalliques entrecroisées et maintenues par des rivets, le tout constituant un ensemble rigide. Pont en treillis. La Tour Eiffel est un type de construction en treillis (Lar. Lang. fr.). [À propos d'une charpente, d'une poutre] À, en treillis. Dont l'âme est formée d'un treillis de planches assemblées par clouage ou par boulons. [La] membrure [d'un plan d'avion] (...) est une poutre à treillis formée de « longerons », de « barres de compression » et d'un croisillonnage (Guillemin, Constr., calcul et essais avions, 1929, p. 98).On construit des arcs à section double té, à âme pleine ou en treillis (Campredon, Bois, 1948, p. 120).
b) BEAUX-ARTS
,,Châssis divisé en plusieurs compartiments ou carreaux, qui sert à copier des tableaux que l'on veut porter à des dimensions plus grandes ou plus petites`` (Bouillet 1859).
Armature de vitrail, de verrière, faite de croisillons de fer. Le treillis de plomb des vitraux dans les maisons Tudor (Larbaud, Barnabooth, 1913, p. 120).
c) HÉRALD. Écu ou pièce de l'écu formé(e) de huit à dix petites cotices alésées et entrelacées. (Dict. xixeet xxes.).
d) HIST. DE L'ARM., ESCR. Grille de la visière d'un heaume ou d'un casque. L'Académie d'Armes revivra (...) sous l'enseignement de La Boissière père (créateur du masque en treillis métallique) (Jeux et sports, 1967, p. 1431).
II. − MATH. ,,Ensemble ordonné dans lequel tout couple d'éléments possède toujours une borne supérieure et une borne inférieure`` (GDEL). Un grand nombre de chercheurs contemporains (...) ont construit une théorie générale des structures (les auteurs anglais disent (...) treillis) qui englobe la théorie des ensembles, la théorie des nombres, la géométrie projective, la topologie combinatoire, la théorie des probabilités, la logique mathématique, la théorie des espaces fonctionnels, etc. (Gds cour. pensée math., 1948, p. 61).
Prononc. et Orth.: [tʀ εji], [tʀe-]. Homon. et homogr. treillis2. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1225 trelie de fer [il est difficile de déterminer si cette forme représente treillis1* ou treille1*] « ouvrage de fer qui sert de clôture » (G. Espinas, Vie urbaine de Douai, t. 3, p. 20); 1294 treslis -« ouvrage de bois, de fer qui sert de clôture; grillage, grille » (Miracle St Eloi, 50 ds Gdf. Compl.); ca 1300 treilleiz « id. » (Guillaume de Saint-Pathus, Miracles St Louis, éd. P. B. Fay, XXXIII, 64); 1306 treillis (Joinville, St Louis, éd. N. L. Corbett,346); 2. 1581 treillis « grilles qui sont dans la visière des casques et qui servent de timbre aux armoiries » (De Bara, Le Blason des Armoiries, 45); 3. 1690 « ensemble des frettes, quand les croisements sont cloués » (Fur.); 4. 1904 « ouvrage de construction métallique fait de poutres entrelacées et rivetées, formant un tout rigide » (Nouv. Lar. ill.). B. 1952 math. (C.r. de l'Ac. des sc., 1ersem., p. 30). Dér. de treille1* au sens 2; suff. -is*. Les formes du type trelis manifestent l'infl. de treillis2.

TREILLIS2, subst. masc.

A. − Vx, TEXT. Toile gommée, lisse et luisante, utilisée notamment pour la confection des doublures, des coiffes. Ces treillis servaient dans la literie ou étaient employés comme doublure (Havard1890).
B. −
1. Toile écrue, très grossière (autrefois de chanvre) et résistante, dont on fait des vêtements, des sacs, des tentures d'appartement. Bonnet, veste de treillis. Quand il s'était frotté tout un soir aux pantalons de treillis et aux jerseys de laine, il n'en pouvait plus (Bernanos, Mauv. rêve, 1948, p. 967).
2. P. méton.
a) Vêtement de travail ou d'exercice fait de cette toile, parfois porté sur d'autres vêtements comme protection. Treillis de chasseur, de peintre. Dans la cour (...) s'alignaient, immobiles (...), avec leurs ceinturons à plaque de cuivre sur leurs treillis neufs, les deux cent quatre-vingt-six pupilles de la Fondation (Martin du G., Thib., Mort père, 1929, p. 1355).
b) Tenue militaire de corvée ou de combat. Ils se regardent en souriant, amusés, gênés un peu de se retrouver vêtus comme tout le monde, après dix mois de vie commune sous le treillis militaire (Martin du G., Devenir, 1909, p. 5).Là des Allemands en treillis bleus délavés chargaient dans des wagons les caisses de tissus (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 316).
Prononc. et Orth. V. treillis1. Homon. treillis1. Étymol. et Hist. 1. a) Adj. ca 1160 (halberc) tresli « fait de mailles entrelacées » (Eneas, 7055 ds T.-L.); ca 1200 (dras de soie) treslis « (tissu) à trois fils » (Jean Renart, Escoufle, éd. F. Sweetser, 544); b) subst. 1375-79 treslis « tissu à triple fil » (Jehan de Brie, Bon Berger, 71 ds T.-L.); 2. a) adj. ca 1175 (hauberc) treliz « fait de mailles entrelacées » (Benoît de Ste-Maure, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 5791); fin xiies.-déb. xiiies. (porpre) trelise « (tissu) à trois fils » (Prise de Cordres et de Sebille, éd. O. Densusianu, 2729); b) subst. 1530 trelis « sorte de toile grossière » (Palsgr., p. 280); 3. a) adj. ca 1200 (bronge) trellie « faite de mailles entrelacées » (Elie de St Gille, éd. W. Foerster, 914); ca 1240 (broine) treillie « id. » (Mort Aymeri de Narbonne ds T.-L.); ca 1220 (hauberc) trailis (Amadas et Ydoine, éd. J. R. Reinhard, 4480); 1388 toille traillie de Flandres (Prost, Inventaires mobiliers des ducs de Bourgogne, t. 2, 1844); b) subst. 1380 treilliz « toile de chanvre écru, très grosse, pour faire des sacs » (doc. ds Gay); 1909 treillis « vêtement militaire » (Martin du G., loc. cit.). Représente le lat. pop. *trilicius, lat. class. trilix « tissé de trois fils » (lice*). Treliz a été altéré en tresliz par substitution de préf. (d'où 1), en treillis d'apr. treille1* (d'où 3), en même temps que le mot a été pris dans un sens analogue à treillage*.
STAT.Treillis1 et 2. Fréq. abs. littér.: 155.
BBG.Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun 1

treillis \tʁɛ.ji\ ou \tʁe.ji\ masculin

  1. (Architecture) Ouvrage de métal ou de bois, qui imite les mailles en losange d’un filet et qui sert de clôture.
    • Il y a un treillis de bois à cette fenêtre.
    • On a mis aux fenêtres de cette église des treillis de fil de fer pour préserver les vitraux.
    • Garde-manger de treillis.

Nom commun 2

treillis \tʁɛ.ji\ ou \tʁe.ji\ masculin

  1. Sorte de toile gommée, lissée et luisante qui sert à faire des doublures, des coiffes de chapeaux, etc.
    • Treillis noir.
  2. Sorte de grosse toile dont on fait des sacs et des vêtements de travail.
    • Pantalon de treillis.
  3. (Par extension) Quelqu’un de ces vêtements.
    • Des multitudes d’hommes allaient et venaient ; la plupart, en treillis, travaillaient aux aérostats ; d’autres en uniforme brun faisaient l’exercice. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 112 de l’éd. de 1921)

Nom commun 3

treillis \tʁɛ.ji\ ou \tʁe.ji\ masculin

  1. (Mathématiques) Poset (X, <) tel que toute partie finie admet un infimum et un supremum.
    • Les parties d’un ensemble E forment pour l’inclusion un treillis, l’infinimum est défini comme l’intersection, et le supremum comme la réunion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TREILLIS (trè-llî, ll mouillées ; l's ne se lie pas, ce que remarque Chifflet, Gram. p. 216) s. m.
  • 1Ouvrage de fer ou de bois qui imite les mailles d'un filet, et qui sert de clôture. Cette porte, étant à jour par des treillis, n'empêcherait pas les gardes de me voir, Retz, IV, 314. Il dit au loup par un treillis : Ami, je vais sortir ; et, si tu veux attendre, Le portier du logis et moi Nous serons tout à l'heure à toi, La Fontaine, Fabl. IX, 10.

    Toute fermeture dormante de fer ou de bronze, à barres maillées et en losange.

    Terme de blason. Grille qui forme la visière d'un heaume.

    Lettres en treillis, caractères ornés de nombreux entrelacs, qui furent en usage au XIVe siècle.

  • 2 Dans le moyen âge, grillage qu'on mettait aux fenêtres pour cacher les femmes ; autour des monuments pour empêcher les passants d'approcher ; ou autour d'un cabinet de résidence royale pour interdire l'entrée aux rats et aux souris ; c'était aussi un moyen de garantir les riches verrières contre les cailloux des enfants, De Laborde, Émaux, p. 524.
  • 3Rond de métal à claire-voie, qui sert d'enseigne au potier d'étain.
  • 4 Terme de peinture. Carreaux pour graticuler un dessin.
  • 5Toile gommée et luisante. Treillis noir. Veste de treillis.
  • 6Grosse toile dont on fait des sacs, et dont s'habillent des paysans, des manœuvres, etc. Vêtu d'une méchante petite serge noire fort semblable à du treillis, Pellisson, Lett. hist. t. II, p. 10.

HISTORIQUE

XIIe s. Tot li plusor [hauberts] en sont doble treslis [à double treillis], Ronc. p. 43.

XIIIe s. Toutes ses herberges estoient closes de treillis de fust [bois], et par dehors estoient les treillis couvers de toilles yndes [bleues], Joinville, 244.

XVe s. À Jehan Galant, orphevre du roy commis à faire certains treillis d'argent que le roy avoit voué et ordonné estre fait et posé sur le tombeau de St Martin de Tours, De Laborde, Émaux, p. 524. Paiement de certain treillis de fer mis autour de la maison du Plessis lez Tours, par ordre du roy, De Laborde, ib.

XVIe s. Comme si de propos deliberé il barroit nos esprits entre des treillis, pour les empescher de decliner tant peu que ce soit çà ne là, Calvin, Inst. 357. Sacs de cuir, de treillis, D'Aubigné, Hist. III, 87. Du marroquin, ou trilly d'Allemagne, ou autre belle toile noire, Paré, XXIV, 13. En un petit treillis ou claie à ce approprié, De Serres, 228. Un trelis de fil d'archail, De Serres, 869.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TREILLIS, s. m. (terme de Peintre.) c’est un chassis divisé en plusieurs carreaux, qui sert aux peintres à copier des tableaux, & à les réduire de petit en grand ou de grand en petit.

Treillis, s. m. (terme de Potier d’étain.) les potiers d’étain nomment treillis, de grands ronds, ou pieces d’étain à claires voies, qu’ils pendent à leurs boutiques pour servir de montre ou d’étalage ; mais cet étalage n’est point perdu, les chauderonniers s’en servent pour en étamer les casseroles & autres vaisseaux de cuivre. (D. J.)

Treillis, s. m. (Serrur.) nom général qu’on donne à toute fermeture dormante de fer ou de bronze, comme le dormant de la porte du Panthéon à Rome, ou les grilles dans les prisons de Venise. Le treillis est différent de la grille, en ce que ses barres sont maillées en losange.

Treillis de fil de fer, chassis de verges de fer maillé de petits losanges de gros fil de fer, qu’on met audevant des vitraux. Tels sont les chassis ou treillis du bas d’un édifice, pour empêcher que les vitres ne soient cassées par des coups de pierre ; & ceux du haut, comme aux domes, pour résister à l’impétuosité des vents qui en pourroient enfoncer les panneaux. On place ces derniers à quelque distance de la vitre.

Treillis, s. m. (Toilerie.) nom que l’on donne à certaines especes de toiles de chanvre écrues, très grosses & très-fortes qui se vendent par pieces roulées de différentes longueurs, suivant les pays où elles ont été fabriquées. Les treillis servent à faire des sacs, des sousguenilles, des guêtres, des culottes, & autres semblables hardes pour les valets, paysans & manouvriers. Le treillis est encore une toile teinte ordinairement en noir, gommée, calendrée, satinée ou lustrée, qui se vend par petites pieces d’environ six aunes. (D. J.)

Treillis, s. m. (terme de Blason.) c’est une espece de frettes. Les treillis en different seulement, en ce que les frettes ne sont point clouées, mais les listes, ou bâtons qui (se traversant en sautoir), les composent, sont posés nuement les uns sur les autres, là où les treillis sont garnis de clous dans le solide, & aux endroits où les listes & bâtons se rencontrent.

Le mot treillis, se dit aussi des grilles qui sont en la visiere des casques & heaumes qui servent de timbre aux armoiries, & cela jusqu’au nombre proportionné aux qualités de ceux qui les portent. P. Menestrier. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « treillis »

(Nom commun 1) (Date à préciser) De treille.
(Nom commun 2) (Date à préciser) De l’ancien français treliz (« tissé à mailles ; tissu fait de mailles »), du latin trilicius, dérivé de trilīx (« tissé de trois fils »).
(Nom commun 3) (Date à préciser) Traduction du terme anglais lattice, utilisé en 1940 par Birkhoff dans son livre Lattice theory.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. treslitz ; ital. traliccio ; du bas-lat. tralicium, translicium, fils croisés, qui est formé sur le modèle du lat. trilix, à trois fils. La finale is ne laisse pas de doute que le mot ne représente tralicium ; mais il a été fortement influencé dans sa signification par treille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « treillis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
treillis trɛji

Citations contenant le mot « treillis »

  • Je ne me vois pas en first lady. Cela me rase. Je ne suis pas politiquement correcte : je me balade en jean, en treillis ou en santiags. Je ne rentre pas dans le moule. De Cécilia Sarkozy
  • Le marché mondial des poutres en treillis en aluminium présente une analyse approfondie et reconnue par les associés de l’état immédiat du marché. Le rapport d’analyse contient une étude approfondie et spécialisée associée de cet état de l’industrie, fournissant des informations sur la dynamique du marché des poutres en treillis en aluminium et les principaux acteurs. En outre, l’état historique du marché, le rapport sur les poutres en treillis en aluminium fournit conjointement des moyens de marché rentables pour tirer parti de l’événement du marché au cours de la période de prévision (2020-2026). Le rapport examine en profondeur l’état passé et actuel du marché et fournit des estimations de prévisions précieuses et fiables pour les facteurs nécessaires sur le marché. Journal l'Action Régionale, Impact de la demande du marché des poutres en treillis en aluminium COVID-19 2020-2026 Global Truss, Eurotruss, Area Four Industries, Prolyte Group – Journal l'Action Régionale
  • Garner Insights a publié une étude analytique intitulée mondiale Panneau de treillis métallique soudé industriel marché 2020. Ces données statistiques se concentre sur la performance des deux documents historiques ainsi que les tendances récentes. Il comprend une analyse complète des différents attributs tels que la base de fabrication, le type et la taille. Ce rapport évalue la segmentation du marché ainsi que le paysage concurrentiel au niveau mondial et national. Instant Interview, Le dernier rapport sur les tendances du marché Panneau de treillis métallique soudé industriel est en plein essor dans le monde par Top Key -Troax, Axelent Group, Folding Guard, Wirecrafters – Instant Interview
  • Le rapport d’étude de marché mondial Panneau de treillis métallique soudé industriel commence par une analyse à 360 degrés. Offrant un résumé détaillé, le rapport étudie les facteurs d’influence et la taille du Global Panneau de treillis métallique soudé industriel marché-2020 tout au long de la période de prévision. Il couvre également les principaux facteurs qui freinent la croissance du marché mondial Panneau de treillis métallique soudé industriel. Il propose en outre l’étude du taux de développement du marché au cours de la période de prévision. Le rapport d’étude de marché met l’accent sur les principaux acteurs du marché ainsi que leurs parts de marché. Journal l'Action Régionale, Le marché mondial Panneau de treillis métallique soudé industriel devrait croître rapidement au cours des prochaines années: Troax, Axelent Group, Folding Guard, Wirecrafters, etc. – Journal l'Action Régionale
  • Le rapport d’étude de marché mondial Treillis métallique (treillis métallique) commence par une analyse à 360 degrés. Offrant un résumé détaillé, le rapport étudie les facteurs d’influence et la taille du Global Treillis métallique (treillis métallique) marché-2020 tout au long de la période de prévision. Il couvre également les principaux facteurs qui freinent la croissance du marché mondial Treillis métallique (treillis métallique). Il propose en outre l’étude du taux de développement du marché au cours de la période de prévision. Le rapport d’étude de marché met l’accent sur les principaux acteurs du marché ainsi que leurs parts de marché. Thesneaklife, Treillis métallique (treillis métallique) MARCHÉ 2020 | ÉVALUATION STRATÉGIQUE DES MEILLEURS JOUEURS COMME Audubon, Wire Belt Company, Cambridge Engineered Solutions, FURNACE BELT COMPANY ET PLUS… – Thesneaklife
  • Machine de treillis métallique Netting Volume et valeur du marché au niveau mondial, régional et au niveau de l’entreprise. Dans une perspective mondiale, ce rapport représente la taille globale du marché Machine de treillis métallique Netting en analysant les données historiques et les perspectives futures. Au niveau régional, ce rapport se concentre sur plusieurs régions clés: Amérique du Nord, Europe, Chine et Japon, etc. Le marché Machine de treillis métallique Netting comprend des segments spécifiques par fabricants, type et application. Une analyse régionale du marché Machine de treillis métallique Netting est analysée et des informations sur la taille du marché sont fournies par régions (pays). Le rapport comprend la taille du marché par pays et par région pour la période 2020-2026. , Rapports de recherche sur le marché Machine de treillis métallique Netting 2020 par taille, types, applications, régions et opportunité de croissance émergente jusqu’en 2026 – The Fordactu
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Élingues en treillis métallique actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Thesneaklife, Marché mondial des Élingues en treillis métallique 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés Cambridge (Rexnord), Unirope, Caldwell, STAS-LIFTEUROP (ALIPA), Bishop Lifting Products (SBP Holdoing) – Thesneaklife

Images d'illustration du mot « treillis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « treillis »

Langue Traduction
Anglais trellis
Espagnol conducción
Italien traliccio
Allemand gitter
Chinois 格子
Arabe تعريشة
Portugais treliça
Russe шпалера
Japonais トレリス
Basque trellis
Corse trellis
Source : Google Translate API

Synonymes de « treillis »

Source : synonymes de treillis sur lebonsynonyme.fr
Partager