La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « touraille »

Touraille

Définitions de « touraille »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOURAILLE, subst. fém.

MALTERIE
A. − Étuve où s'effectue le chauffage du malt pour en arrêter la germination. Trois succédanés étaient utilisés: la chicorée à café, les figues, le malt. La chicorée à café, dont la racine, améliorée par sélection, est assez longue, fait l'objet d'une culture importante dans le nord de la France, fournissant 150 000 tonnes de racines. Ces racines, récoltées en automne, subissent un lavage, après quoi elles sont coupées en cossettes que l'on sèche dans des tourailles et qu'on stocke dans des magasins obscurs et secs (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 103).
B. − Malt séché. (Dict. xxes.). Synon. touraillon (infra dér. 2 a).
Prononc.: [tuʀ ɑ:j]. Étymol. et Hist. 1. 3etiers xiiies. toraille « étuve pour sécher le grain » (Oustillement A ds Biens d'un ménage, éd. U. Nyström Ia, 193); 1583 touraille (Liebault, Mais. rust., p. 680, éd. 1597 ds Gdf.); 2. 1872 (Littré: Touraille. Ce grain lui-même quand il sèche). Mot d'orig. pic., issu du rad. du lat. torrere « sécher, griller », v. torréfaction; suff. -aille*.
DÉR. 1.
Touraillage, subst. masc.,malterie. Opération qui consiste à sécher l'orge germé. Le touraillage s'effectue en étalant le malt vert sur des plateaux métalliques perforés et en aspirant à travers la couche un courant d'air ou de gaz chaud. Tout en maintenant une température fixe dans le malt, on active l'évaporation, donc la dessication en agissant sur le tirage ou par une ventilation plus ou moins forte (Industr. fr. brass., 1955, p. 7). [tuʀ ɑja:ʒ]. 1reattest. 1923 (Nouv. Lar. univ.); de touraille, suff. -age*.
2.
Touraillon, subst. masc.,malterie. a) Germe d'orge (malt) séché à la touraille. (Dict. xxes.). Synon. touraille (supra B).b) Résidu de malt après l'opération du touraillage. Après le touraillage, le malt subit le dégermage qui élimine les radicelles ou « touraillons » devenues cassantes et que l'on vend comme aliment pour le bétail (Industr. fr. brass., 1955, p. 7). [tuʀ ɑjɔ ̃]. 1reattest. 1803 (Boiste); de touraille, suff. -on1*.
BBG.Clément (J.-M.). Lex. des termes de brasserie-malterie. Banque Mots. 1977, no13, p. 85 (et s.v. touraillage).

touraille , subst. fém.techn., « étuve dans laquelle on sèche l'orge germée (touraillon) pour arrêter la germination (opération du touraillage, effectuée par le tourailleur); l'orge ainsi séchée »

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

touraille \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de toraille.
    • sur le fourneau qu'on appelle touraille.

Nom commun - français

touraille \tu.ʁɑj\ féminin

  1. (Brasserie) Étuve pour sécher le grain ou le malt.
    • La chicorée est enlevée du sol au moyen du louchet et portée à proximité des tourailles. — (A. Chevallier, De la chicorée dite café-chicorée, in Journal de chimie médicale, de pharmacie et de toxicologie, tome X, IIIe série, Paris, 1854)
    • Quand l’orge est bien germée, on la porte dans une étuve à courant d’air chaud, appelée touraille ; la chaleur arrête immédiatement la germination. En tamisant les grains, on en sépare les petites radicelles ou touraillons, que la dessiccation a rendues très-cassantes. L’orge est ensuite réduite en poudre grossière entre des meules horizontales et donne le malt. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 139)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOURAILLE (tou-râ-ll', ll mouillées) s. f.
  • Étuve dans laquelle le brasseur fait sécher le grain.

    Ce grain lui-même quand il sèche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TOURAILLE, est le lieu où on fait sécher le grain pour faire la biére. Une touraille est faite comme une trémie, ou pour mieux dire, c’est le comble tronqué ou renversé d’un pavillon quarré ; elle ne differe qu’en ce que le chassis du haut de la touraille est la même chose que les plate-formes qui posent sur les murs d’un pavillon ; elle a quatre entraits, des chevrons, des croupes & des empannons ; & au lieu de poinçon, c’est un petit chassis pour recevoir les arêtiers & chevrons. Le petit chassis est posé sur un massif de la même grandeur : au milieu est un petit fourneau dont l’ouverture de la cheminée est au milieu du petit chassis de la touraille, par où la fumée entre dans ladite touraille. Sur le grand chassis au haut de la touraille sont des sommiers sur lesquels sont posé les tringles sur quoi l’aire de crin est étendue, & sur laquelle on étend le grain lorsqu’on le fait sécher.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « touraille »

(1597) En ancien français toraille, du latin torrere (« rôtir, brûler ») avec le suffixe -aille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « touraille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
touraille turaj

Citations contenant le mot « touraille »

  • Il y a quelques années encore s’élevait rue de Catillon, à La Groise, la touraille caractéristique de la famille Leblon. Une famille qui a fait perdurer une longue tradition brassicole dans la commune. Une tradition transmise de père en fils depuis 1769. À cette époque, le patriarche de la famille, Gaspart, fait construire à Catillon une maison destinée à devenir brasserie à l’angle de la rue de la gare. Son fils, Isidore, ayant émigré en Allemagne lors du recul des Autrichiens en 1794, y apprend les secrets de fabrication de la bière et s’installe donc à Catillon. Et il transmet la fibre brassicole à... La Voix du Nord, La Groise: la famille Leblon, une longue tradition brassicole qui a marqué l’histoire du village

Images d'illustration du mot « touraille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « touraille »

Langue Traduction
Anglais kiln
Espagnol horno
Italien forno
Allemand ofen
Chinois
Arabe فرن
Portugais forno
Russe печи
Japonais
Basque labea
Corse fornu
Source : Google Translate API

Synonymes de « touraille »

Source : synonymes de touraille sur lebonsynonyme.fr

Touraille

Retour au sommaire ➦

Partager