La langue française

Taxinomie, taxonomie

Définitions du mot « taxinomie, taxonomie »

Trésor de la Langue Française informatisé

TAXINOMIE, TAXONOMIE, subst. fém.

A. − Science des lois et des principes de la classification des organismes vivants; p. ext., science de la classification. Synon. systématique.Taxinomie traditionnelle. Avant le développement de la génétique (...) la classification était livrée à l'arbitraire du systématicien (...) l'étude des chromosomes est aujourd'hui susceptible d'apporter, en certains cas, des indications précieuses à la taxinomie (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét., 1936, p. 73).En biologie, l'étude de la classification a été fort poussée. La classification des organismes vivants a été nommée « taxinomie ». Le but est essentiellement de placer les objets dans des cases reflétant la place qu'ils occupent dans l'arbre de l'évolution (Jolley, Trait. inform., 1968, p. 103).
B. − Classification d'éléments; suite d'éléments formant des listes qui concernent un domaine, une science. Taxinomie bactériologique, botanique, chimique, zoologique. La taxonomie (...) classe les Animaux et les Plantes en différentes catégories (...). Elle range tous les êtres vivants suivant les caractères qu'ils ont en commun, des plus généraux (règne) aux plus particuliers (espèce) (Biol.t. 21970).Ces classes logiques, dont la constitution est étudiée par la taxinomie (anglais taxonomy), se manifestent bien dans le domaine des classifications hiérarchisées et systématiques des sciences naturelles (nomenclatures), mais aussi dans le domaine des hiérarchies d'objets spontanément observés et dénommés à l'intérieur d'une culture (folk taxonomies : taxinomies populaires) (A. Rey, La Terminol., 1979, p. 35).
LING. DISTRIBUTIONNELLE. Classification d'éléments, de suites d'éléments formant des listes qui permettront, par leurs règles de combinaison, de rendre compte des phrases d'une langue (d'apr. Ling. 1972).
Rem. L'Académie des Sciences déconseille l'anglicisme taxonomie qui est cependant la forme la plus fréq. utilisée par les biologistes. En ling., seule la forme taxinomie est employée.
REM.
Taxinomiste, taxonomiste, subst.Spécialiste en taxinomie. La botanique de terrain (...) a donné naissance à une autre discipline (...) qui attire à elle les meilleurs des taxonomistes, la biosystématique (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 772).
Prononc.: [taksinɔmi], [-ksɔ-]. Étymol. et Hist. a)1813 taxonomie « théorie des classifications appliquée au règne végétal » (de Candolle, Théorie Élém. de la bot., p. 19); b) 1868 taxinomie « id. » (Dupiney de Vorepierre, Dict. fr. illustré et encyclop. univ., s.v. taxonomie: Taxonomie et mieux taxinomie). Formé de tax(i, o)-* et de -nomie*. Les formes taxonomie, taxonomique correspondent à l'angl. taxonomy (1828 ds Webster's), taxonomic (1852 ds NED). Pour la discussion autour de la formation de taxinomie et de taxonomie, v. en partic. les articles de J.-L. Fischer et R. Rey, De l'origine et de l'usage de taxinomie-taxonomie ds Doc. Hist. Voc. sc., 1983 no5, pp. 97-113 et de M. Travers, Sur quelques questions de terminologie sc. ds Banque mots, 1981 no21, pp. 7-11).
DÉR.
Taxinomique, taxonomique, adj.Qui se rapporte à la taxinomie, aux lois de la classification; qui repose sur des classifications. Groupe, série, unité, variable taxinomique; analyse, conception, démarche, modèle, procédure taxinomique. La disposition des glandes vitellogènes est un caractère taxonomique (Zool.,t. 1,1963,p. 595 [Encyclop. de la Pléiade]).Le saussurisme a été « complété » (voire contesté) par une nouvelle linguistique, principalement représentée par Chomsky (...), linguistique moins taxinomique, car elle ne vise plus tant au classement et à l'analyse des signes qu'aux règles de production de la parole (R. Barthesds Les Lettres fr., 2 mars 1967, p. 12, col. 2).L'empl. de l'anglicisme taxonomique est déconseillé par l'Académie des Sciences; en ling. l'adj. taxinomique prévaut.− [taksinɔmik], [-ksɔ-]. − 1resattest. a) 1832 taxonomique (Raymond), 1836 taxonomique (A. Comte, Philos. posit., 42eleçon, p. 427 ds Doc. Hist. Vocab. sc. 1983 no5, p. 105), b) 1872 taxinomique (Littré); de taxo(taxi)nomie, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun

taxinomie \tak.si.nɔ.mi\ féminin

  1. Science ou technique utilisée pour faire une classification.
    • La taxinomie (du grec τάξις : arrangement et νόμος : loi, règle) concerne plus spécialement les questions de classification, tandis que la taxonomie (τάξις : arrangement et ὄνομα = nom) se rapporte strictement aux questions de nomenclature. — (Didier Normand et Raymonde Chatelet, « Sur le bois de quatre espèces africaines (Césalpiniacées, Ochnacée et Huacée) », Journal d’agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 2, n° 1-2, Janvier-février 1955, p. 19-27)
    • La taxinomie est la science des lois de la classification et de la nomenclature. Taxonomie, son synonyme – terme créé en 1813 par Augustin Pyramus de Candolle –, est officiellement retenu par la commission de nomenclature mais taxinomie est plus fréquemment utilisé dans la littérature francophone. — (Joëlle Magnin-Gonze, Histoire de la botanique, Delachaux et Niestlé, Paris, Octobre 2015, p. 131)
  2. Une classification elle-même, en particulier dans un système hiérarchisé.
    • Certes, Libavius (1560-1616), dans son célèbre Alchemia de 1597, s’applique à traiter clairement et méthodiquement d’une science qu’il juge embarrassée d’obscurités inutiles et use ainsi de la taxinomie arborescente du logicien Pierre La Ramée (1515-1572) pour organiser la matière de son ouvrage. — (Frank Greiner, Les métamorphoses d’Hermès, Champion, 2000, p. 249)
    • Je dispose ici du Catalogue universel des coloris, taxinomie établie en 1867 par la métaphysicienne Amélie Casus Belli : une somme indispensable. — (Amélie Nothomb, Barbe bleue, Albin Michel, Paris, 2012, p. 83)
  3. (En particulier) (Biologie) Méthode cohérente et complète de classification et de nomenclature des êtres vivants dans un système déterminé.
    • Solanum anomalum restera un légume-fruit secondaire. Sa taxinomie, sa composition nutritionnelle et ses propriétés médicinales nécessitent des recherches. — (Ressources végétales de l’Afrique tropicale2 : Légumes, Wageningen (Pays-Bas) : Fondation Prota, 2004, p. 543)
    • Un jour que des dames louaient la variété des conserves, Antonina rit sous cape : « Pourquoi leur couper l'appétit avec de purs détails de taxinomie zoologique ? » — (Diane Ackerman, La femme du gardien de zoo, L'Archipel, Paris, 2016, chapitre 14, p. 110)
  4. (En particulier) (Informatique) Arbre hiérarchique de catégorisation thématique (« directory »).
  5. (En particulier) (Internet) Organisation arborescente sur laquelle on peut naviguer.

Nom commun

taxonomie \tak.so.nɔ.mi\ féminin

  1. Variante de taxinomie.
    • Le savant classe près de 8 000 espèces végétales et 4 400 animaux en les organisant hiérarchiquement du «règne», au sommet de sa taxonomie, jusqu’à l’« espèce», à la base. — (Joseph H. Hulse, Développement durable: un avenir incertain : avons-nous oublié les leçons du passé ?, Harmattan, 2008)

Nom commun

taxonomie \tak.so.nɔ.mi\ féminin

  1. Variante de taxinomie.
    • Le savant classe près de 8 000 espèces végétales et 4 400 animaux en les organisant hiérarchiquement du «règne», au sommet de sa taxonomie, jusqu’à l’« espèce», à la base. — (Joseph H. Hulse, Développement durable: un avenir incertain : avons-nous oublié les leçons du passé ?, Harmattan, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TAXINOMIE (ta-ksi-no-mie ou ta-ksi-o-no-mie) s. f.
  • Partie de la botanique qui traite des classifications des plantes, des lois et des règles qui doivent déterminer l'établissement des méthodes et systèmes.

REMARQUE

On trouve dans les auteurs taxonomie, mais cela n'est pas correct ; les noms grecs et féminins en ις, ιος, prennent en composition ι ou ιο et non ο : φυσιολογία, physiologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « taxinomie »

(1842)[1] Constitué de taxi- et nomie.
Apparaît, en 1813, sous la forme taxonomie (« théorie des classifications appliquée au règne végétal » — (Augustin Pyrame de Candolle, Théorie élémentaire de la botanique)) ; la forme postérieure taxinomie est recommandée en 1864[2] et correspond un peu mieux au grec ancien τάξις, táxis (« rangement, ordre »), la seconde partie du mot dérivant de νόμος, nómos (« ce qui est attribué en partage, part »). La forme taxinomie reste cependant moins courante chez les spécialistes que la forme originelle taxonomie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Τάξις, arrangement, et νόμος, loi, sanscr. taksh, tailler, faire, former.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « taxinomie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
taxinomie taksinɔmi

Citations contenant le mot « taxinomie »

  • Un comité d’experts sur la taxonomie verte souhaite que les financements européens aillent à l’éolien et photovoltaïque, mais pas au nucléaire. Contrepoints, Oui, le nucléaire permet bien de lutter contre le réchauffement climatique | Contrepoints
  • À Bruxelles, le nucléaire n’est pas la seule énergie à concentrer les tensions autour de la taxonomie verte. Le secteur hydroélectrique suit lui aussi de près le règlement européen destiné à encourager l’investissement dans les activités « durables ». Avec l’intention d’être ainsi labellisé. , Hydroélectricité : l’autre débat houleux de la taxonomie « verte » - Contexte
  • L’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID) vient de publier une étude pour identifier les actifs immobiliers “verts” au sens de la taxonomie européenne. Il a appliqué pour cela les critères de consommations d’énergie primaire et d’émissions de gaz à effet de serre préconisés par le groupe d’experts techniques de la Commission Européenne. Dans les deux cas, les baisses à prévoir sont conséquentes, mais les deux critères ne coïncident souvent pas. Explications. rsedatanews.net, ARTICLE - Taxonomie européenne : quels bâtiments seront “verts” en France ? (OID) - RSE DATA NEWS
  • La taxinomie des plantes cultivées est un aspect de l'étude de la botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτάνιϰή; féminin du mot...) horticole pratiquée principalement dans les jardins botaniques, les grandes pépinières, les universités ou les institutions gouvernementales. Les domaines d'intérêt des taxinomistes professionnels horticoles comprennent : la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également...) de nouvelles plantes susceptible d'être cultivées ; la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...), ainsi...) vers le grand public sur les sujets concernant la classification et la nomenclature des plantes cultivées et la réalisation de recherches originales sur ces sujets ; la description des plantes cultivées de régions particulières (flores horticoles) ; l'enregistrement de nouvelles introductions ; la maintenance de bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sur les plantes cultivées ; l'entretien d'herbiers (y compris de collections de spécimens desséchés, d'images, etc. ) ; le développement de collections d'images ; la contribution aux mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) du Code international pour la nomenclature des plantes cultivées (Code des plantes cultivées). Techno-Science.net, 🔎 Taxinomie des plantes cultivées - Définition et Explications
  • Ce lundi 9 mars 2020, un groupe d’experts mandatés par la Commission Européenne, issus de la société civile, du monde universitaire, des entreprises et du secteur financier, a rendu ses conclusions sur la « taxinomie » verte, une liste d’activités génératrices de bénéfices environnementaux. L'EnerGeek, Union Européenne : vers une exclusion du nucléaire des énergies « vertes » ?
  • En l'absence d'un système européen de classification définissant ce qu'est une activité économique durable sur le plan environnemental ("taxinomie"), la Commission européenne avait avancé en mai 2018 une proposition de directive sur laquelle négociaient en trilogue le Parlement et la présidence finlandaise du Conseil des ministres de l'UE. LaLibre.be, Finance verte: pré-accord européen sur une liste des investissements réellement durables - La Libre
  • Le système de classification, ou "taxinomie", doit permettre aux investisseurs d'avoir un langage commun à l'échelle de l'UE pour déterminer les activités économiques qui peuvent être considérées comme durables. Il vise également à empêcher le "Greenwahsing", c'est-à-dire que les produits financiers ne soient présentés comme plus écologiques et durables qu'ils ne le sont. SWI swissinfo.ch, l'UE adopte de nouvelle règles pour les produits financiers "verts" - SWI swissinfo.ch
  • En 2016, une équipe de scientifiques a découvert une nouvelle taxinomie des espèces de girafes. Si l’on pensait autrefois qu’elles appartenaient toutes à l’espèce Giraffa camelopardalis, l’analyse génétique a démontré qu’il existait en fait quatre espèces de girafes, divisées elles-mêmes en cinq sous-espèces. Daily Geek Show, En seulement 30 ans, le nombre de girafes dans le monde a diminué de 40 %
  • Cette méthode, ou « taxonomie de la dynamique des crises », a permis de déterminer quatre façons dont débute une crise et quatre façons dont elle se termine, soit seize types de crises d’épilepsie au total. Ce modèle a été bâti après l’analyse de milliers de crises via les EEG de 120 patients dans sept centres différents, sur les cinq continents, et notamment à Melbourne (Australie), Kyoto (Japon) et Fribourg (Allemagne). Le Journal de Montréal, Les mathématiques pour classifier les crises d’épilepsie | JDM
  • La taxonomie européenne, un système de classification à l’échelle de l’UE pour les investissements durables qui entrera en application à partir de 2021, a longtemps été la source de désaccords parmi les États membres. En décembre de l’année dernière, les leaders européens s’étaient enfin mis d’accord sur un compromis visant à autoriser l’utilisation du gaz naturel et de l’énergie nucléaire comme « technologies de transition ». Néanmoins, les débats en la matière sont toujours d’actualité, comme le prouve la lettre d’une députée allemande à l’intention de la Commission européenne. www.euractiv.fr, La Commission européenne, critiquée pour son rapport sur l’énergie nucléaire – EURACTIV.fr
  • Mme Lagarde a en outre appelé en juin la Commission européenne à poursuivre son chantier en vue d'une nomenclature ou "taxonomie" permettant d'identifier les projets pouvant recevoir un label "vert" ou non, ce qui soulève encore des difficultés politiques. LaLibre.be, La BCE envisage d'acheter des obligations "vertes" pour aider le climat - La Libre

Traductions du mot « taxinomie »

Langue Traduction
Anglais taxonomy
Espagnol taxonomia
Italien tassonomia
Allemand taxonomie
Chinois 分类
Arabe تصنيف
Portugais taxonomia
Russe таксономия
Japonais 分類学
Basque taxonomiari
Corse tassonomia
Source : Google Translate API

Synonymes de « taxinomie »

Source : synonymes de taxinomie sur lebonsynonyme.fr

Taxinomie

Retour au sommaire ➦

Partager