La langue française

Tarifer, tarifier

Définitions du mot « tarifer, tarifier »

Trésor de la Langue Française informatisé

TARIFER, TARIFIER, verbe trans.

A. − [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.]
1. Rare. Soumettre à un tarif, à une imposition proportionnelle. L'impôt exécré, celui dont le souvenir grondait encore au fond des hameaux, c'était la gabelle odieuse, les greniers à sel, les familles tarifées à une quantité de sel qu'elles devaient quand même acheter au roi (Zola, Terre, 1887, p. 78).
2. Rémunérer quelqu'un en évaluant le prix de ses services. À présent, il y a les traitements de mes hommes.Ah! dit le capitaine, je connais tes mérites, mais il faut voir tes hommes à l'œuvre pour les tarifier sûrement (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 77).
Part. passé adj. Il va passer la nuit chez une poule tarifiée qui l'attend, paraît-il (Abellio, Pacifiques, 1946, p. 360).
B. − [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Fixer d'après un tarif le montant de certains droits, le prix d'une marchandise, la rémunération d'un service; soumettre à un tarif. Tarifer les transports, les marchandises. Nos monuments, monsieur, sont tarifiés à tant le mètre, en pierre de taille ou en marbre (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 281).Ces discussions au restaurant ou avec les cochers au sujet des pourboires. J'aime à savoir d'avance ce que je dois payer. J'aime que tout soit tarifié (Mauriac, Nœud vip., 1932, p. 99).
Part. passé adj. Honoraires médicaux tarifés. Le pourboire, cette générosité essentiellement française, prouve l'humanité d'une nation. Elle veut, la France, qu'à la rémunération tarifée du travail ou du service, il s'ajoute un peu de joie, un peu de bon temps, un peu d'ivresse (Goncourt, Journal, 1887, p. 655).
C. −
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers. ou une chose] Évaluer à prix d'argent. Qui tarife l'autel, l'antienne, l'oraison, Qui, par devant superbe et vendu par derrière, Offre au riche et refuse au pauvre sa prière (Hugo, Légende, t. 5, 1877, p. 1050).Je ne vous raconterai pas ces jeunes recrues insultées par leurs supérieurs hiérarchiques et dont la peau est tarifiée à dix marks (Barrès, Cahiers, t. 10, 1913, p. 240).
Part. passé adj. Toute la philosophie de l'amour tarifié est dans cette scène où, après être volontairement entré, poussé par un désir de bête, le monsieur réfléchit et, devenu plus froid, finit par demeurer insensible aux offres (Huysmans, Art mod., 1883, p. 126).
Empl. pronom. Vous peintre, vous artiste, homme de lettres, vous ministre futur, vous chiffrez vos espérances, vous les taxez, vous vous tarifez je suppose à cent mille écus (Balzac, Gaudissart, 1834, p. 32).Ne croyez plus en personne. Ils mentent tous. Toutes choses aujourd'hui se tarifent et se vendent (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p. 55).
2. Évaluer la gravité d'une faute et la punition, la sanction correspondante. Chaque faute, chaque péché, est encore puni de coups de fouet; le manquement à la prière et à la messe est tarifé, et la punition est administrée aux hommes ou aux femmes, à la porte de l'église, par ordre du curé (Voy. La Pérouse,t. 2,1797,p. 348).« (...) pour cette rousse en bonnet bourguignon je réciterais sans me plaindre vingt dizaines de chapelet... Huit jours de maigre ne payeraient pas trop la volupté que promettent les hanches de cette manière d'Andalouse en mantille... » Ainsi plaisantait-il avec lui-même, sûr que la Providence tarifait de la sorte ces peccadilles (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 477).
Part. passé adj. La casuistique naissait assez logiquement de l'idée d'un pouvoir méticuleux avec lequel l'homme a un compte ouvert de crimes tarifés (Renan, Hist. peuple Isr., t. 2, 1889, p. 93).
REM.
Tarifage, subst. masc.,rare. Synon. de tarification (infra dér.).Le tarifage des matières d'or et d'argent ne subit aucun changement jusqu'en 1771 (Shaw, Hist. monnaie, 1896, p. 133).Elle déblatère, immobile et aigre, contre le tarifage du vin (Barbusse, Feu, 1916, p. 79).
Prononc. et Orth.: [taʀife], [taʀifje], (il) tarife [taʀif], (il) tarifie [taʀifi]. Ac. dep. 1762: tarifer. Pt Rob. 1980: tarifer ou tarifier, mais Rob. 1985 uniquement tarifer. Étymol. et Hist. 1. a) 1723 « fixer, d'après un tarif, des droits ou des prix de marchandises, de services, etc. » (Ch. I. Castel de Saint-Pierre, Projet de taille tarifée, pour faire cesser les maux que causent en France les disproportions ruineuses dans les répartitions de la taille arbitraire, Paris ds Cioranescu 18e, no58698); 1828 tarifier (Dict. class. de la langue fr. d'apr. Robert G. Mots et dict.); 1883 spéc. amour tarifié (Huysmans, loc. cit.); b) 1733 « soumettre (quelqu'un, une ville, etc.) à un tarif (pour le paiement de droits, d'impôts, etc.) » (Mémoire de l'Intendant de la Généralité de Paris, 18 oct. ds Fr. mod. t. 39, p. 157: tariffer huit des principales villes de cette Généralité); 2. 1771 fig. « évaluer à prix d'argent » (Helvetius, De l'homme, p. 155: on payoit tant pour le meurtre d'un chevalier [...] tout étoit tarifé). Dér. de tarif*; dés. -er. Tarifier par attraction des verbes en -(i)fier. Fréq. abs. littér.: 20.
DÉR.
Tarification, subst. fém.Action de tarifer (supra B); résultat de cette action. Synon. tarifage (supra rem.).Tarification du kilo de pain; tarification des communications téléphoniques, des transports; tarification kilométrique; système de tarification; mise en place d'une nouvelle tarification. La tarification des produits (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 83).Nécessité d'une tarification des honoraires opposable aux médecins, sans que ces derniers aient la possibilité de les faire varier en fonction de critères subjectifs (Meynaud, Groupes pression en Fr., 1958, p. 241). [taʀifikasjɔ ̃]. 1reattest. 1832 (E. Sully Brunet, Considérations sur le système colonial et la tarification des sucres, Paris, Selligue ds Catal. gén. des livres imprimés de la Bibl. Nat.); de tarifier (tarifer), assimilé aux verbes dér. au moyen du suff. -ifier*, suff. -(a)tion*.
BBG.Ciureanu (P.). Parole commerciali francesi di origine italiana. Bolletino dell' Istituto di lingue estere. 1951/52, t. 2, pp. 94-95.

Wiktionnaire

Verbe

tarifer \ta.ʁi.fe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Fixer par un tarif des droits, des prix de marchandises, de travaux, etc.
    • Évidemment vous me direz que les vers sont plus courts et que l’on perd, à la quantité, sur la prose, mais le vers est plus difficile à écrire et c’est pour cela que nous le tarifons plus cher. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Les Amours d’un prince, 1912, chapitre VIII)

Verbe

tarifier \ta.ʁi.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Fixer le tarif de quelque chose.

Verbe

tarifier \ta.ʁi.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Fixer le tarif de quelque chose.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TARIFER. v. tr.
Fixer par un tarif des droits, des prix de marchandises, de travaux, etc. On a tarifé ces marchandises.

Littré (1872-1877)

TARIFER (ta-ri-fé) v. a.
  • Appliquer un tarif ; fixer d'après un tarif les droits que doivent payer certaines denrées, etc.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tarifer »

Dénominal de tarif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tarif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tarifer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tarifer tarife

Citations contenant le mot « tarifer »

  • L’administration locale veut aussi réduire les cases de stationnement et tarifer les vignettes selon la taille du moteur des voitures, comme dans Ahuntsic-Cartierville. Journal Métro, Changements réglementaires pour réduire les GES dans le Sud-Ouest
  • Les jeux ont tous des échelles différentes, et la plupart de nos jeux ont actuellement une échelle énorme. Nous avons conçu ce jeu pour vraiment nous concentrer sur ce que nous avons entendu des consommateurs, à savoir que l'un de leurs plus grands fantasmes est de pouvoir piloter un chasseur X-Wing, un TIE-Fighter et se retrouver dans un combat aérien. Il n'a pas donc l'étendue de certains de nos jeux, mais c'est toujours un jeu incroyable et c'est pourquoi nous avons choisi de le tarifer à un niveau légèrement inférieur, pour permettre également qu'il soit accessible au plus grand nombre de personnes possible, qui ont ce fantasme en tant que fans de Star Wars. GAMERGEN.COM, Star Wars: Squadrons vendu 40 €, EA explique pourquoi - GAMERGEN.COM
  • Il faut plus de temps pour que le yuan devienne une devise mondiale, mais les efforts de la Chine dans cette direction continuent à un rythme soutenu. Davantage d’échanges commerciaux transfrontaliers avec la Chine ont été réglés en yuans. La devise chinoise est devenue un véhicule largement utilisé pour tarifer les instruments financiers sur les marchés mondiaux et son inclusion dans les réserves internationales des banques centrales a atteint un niveau record. , Les progrès de l’internationalisation du yuan
  • Il ne devrait y avoir qu’un seul modèle, sans version XL comme vous l’avez vu avec le 3a. Le prix peut être le vrai joker. Bien qu’il ne soit pas surprenant que Google vende le Pixel 4a au même prix de 399 $ qu’il le faisait pour le 3a lorsqu’il était neuf, il y a eu des indices que Google pourrait tarifer le combiné aussi bas que 349 $, bien qu’avec 64 Go de stockage dans la version de base . Betanews.fr, Google taquine les débuts du Pixel 4a le 3 août - Betanews.fr
  • L’avènement de solutions 3D (décarbonées, décentralisées, digitalisées) apparaît incontournable pour réussir la transition énergétique dans le secteur électrique. Sur les terrains de l’économie et du droit, les enjeux s’articulent autour de questions telles que : les transferts de revenu entre les bénéficiaires de tarifs de rachat et ceux qui payent les prélèvements qui permettent de les financer, le statut juridique des auto-consommateurs et ses implications, l’utilisation des outils numériques pour tarifer l’électricité et mettre en place des incitations économiques pour limiter les risques de congestion et de pénurie, pour écrêter la demande et inciter au stockage. L'ACTU de l'Université de Franche-Comté, Les Matinées de la Transition Énergétique : "Réseaux électriques à l’ère du renouvelable et du numérique" | L'ACTU de l'Université de Franche-Comté
  • Alors qu’on parle de fracture numérique qui constitue une égalité grandissante dans nos démocraties, et singulièrement en France, il est remarquable de voir les gouvernements européens s’apprêter à augmenter les prix des services numériques. Imagine-t-on un Google se mettre à tarifer l’accès à certains sites ou à certains services comme la messagerie ? Imagine-t-on Google distribuer encore plus d’informations gratuites pour concurrencer la presse payante ? Atlantico.fr, Un accord historique pour l’Europe ? Petits arrangements (avec la vérité) entre amis | Atlantico.fr
  • Se vanter d'avoir des rapport (tarifier) avec un enfant de 8 ans, même il y a 40 ans ce n'est pas normal ! Il n'a aucune excuse ! Comme les pseudos intellectuels qui ont fermé les yeux à l'époque ! Le Figaro.fr, Gabriel Matzneff:«Un touriste, un étranger, ne doit pas se comporter comme ça»
  • Avec la mode du néo-rétro, nombreux sont les « équipementiers » qui sortent à tour de bras leur casque vintage. Le hic, c’est qu’à y regarder de plus près, beaucoup proposent un look avant un produit fiable et confortable et ce, sans hésiter de tarifier un bon 400 euros pour un casque plus « looké » que sécurisé. , Le TOP 5 des casques vintage chez Bell ‹ Monsieur Vintage – la référence Vintage
  • Les compteurs d’eau ne serviront pas à facturer ou tarifier la consommation d’eau potable dans les résidences, mais plutôt à obtenir une image plus juste de la consommation résidentielle d’eau potable. Le Courrier du Sud, Compteurs d’eau à des fins statistiques à Saint-Lambert: les volontaires se font rares - Le Courrier du Sud
  • Pour soigner la sortie très ratée du vendeur de voitures devenu très puissant président de la commission défense de l’Assemblée nationale, la Dirpa a tenu une conférence de presse qui ne convainc guère. Elle a parlé de l’affrètement et non de location. La seule différence ici est que la Dirpa affirme que l’affrètement consiste à assurer le service au prix coûtant sans aucun bénéfice pour l’Armée de l’air. Alors que Karim Keïta “Katio” affirme que c’est tarifier et que ça permet d’avoir des entrées financières. Qui dit la vérité ? Quelqu’un loue-t-il nos avions pour empocher les entrées financières ? , Edito: De quoi Katio se mêle ? – Malijet
  • “Néanmoins, le marché semble déjà tarifier dans le fait que certaines des accusations peuvent être vraies, car le marché négocie actuellement la société avec une remise d’un bon tiers de son sommet de 52 semaines. C’est énorme … “ Actualité Financière, Wirecard: La cupidité n'a jamais été le problème, la naïveté a été (OTCMKTS: WCAGY) - Actualité Financière

Images d'illustration du mot « tarifer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tarifer »

Langue Traduction
Anglais price
Espagnol precio
Italien prezzo
Allemand preis
Chinois 价钱
Arabe السعر
Portugais preço
Russe цена
Japonais 価格
Basque prezioa
Corse prezzu
Source : Google Translate API

Synonymes de « tarifer »

Source : synonymes de tarifer sur lebonsynonyme.fr

Tarifer

Retour au sommaire ➦

Partager