Tan : définition de tan


Tan : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TAN, subst. masc.

A. − Écorce de chêne qui, réduite en poudre, sert ou servait à des usages divers. Poudre de tan. En amont [du Loir], il y avait un moulin à tan, au tic tac sonore, et un grand moulin à blé (Zola, Terre, 1887, p. 169).Des odeurs montaient, exacerbées par la chaleur; des chênes abattus, saignant par leurs blessures, exhalaient le parfum amer du tan (Moselly, Terres lorr., 1907, p. 117).
1. TANN. Poudre d'écorce de chêne utilisée dans le tannage végétal des peaux, en raison de sa forte teneur en tanin. Ginginet (...) buvait de quatre heures du matin à minuit, avec ses pratiques, qui travaillaient, pour la plupart, à trier des chiffons et à préparer des peaux de bêtes avec du tan (Huysmans, Marthe, 1876, p. 91).Le couchage est fait (...) par un ouvrier qui descend dans la fosse pour bien étendre le cuir dans tout son développement et pour bien répartir la poudre de tan sur toute sa surface (Bérard, Gobilliard, Cuirs et peaux, 1947, p. 72).
P. anal. Écorce pulvérisée d'autres espèces d'arbres, tels que le châtaignier, le bouleau, le saule, l'acacia, le cachou..., qui possède des propriétés similaires. L'écorce de frêne fournit un tan estimé (Baudrillart, Nouv. manuel forest., t. 1, 1808, p. 151).
2. MAR., PÊCHE. Poudre d'écorce de chêne ou d'autres arbres utilisée pour la coloration et la protection des filets et des voiles. Filet bruni au tan. Dès le matin (...) Parmi les filets roux qui séchaient dans le tan, Je respirais à pleins poumons le vent du large (Coppée, Théâtre, t. 2, Rendez-vous, 1872, p. 18).
3. Résidu du tan employé dans les cuves à tannage végétal et qui se présente sous l'aspect d'une sciure dépourvue de tanin, utilisée autrefois comme engrais ou sous forme de briquettes ou mottes comme combustible. Synon. tannée (v. tanné III A).Cette eau retenue dans un réservoir, est aisément conduite à mon potager, au pied des arbres, dans mes herbages, et par-tout où elle peut être utile. Je l'enrichis autant que je le puis avec le tan qu'on rejette des fosses, avec du sel, que nous avons ici en grande abondance (Crevecœur, Voyage, t. 3, 1801, p. 53).Des mottes de tan embrasées s'effritent dans mon large foyer (Jammes, Nuits qui me chantent, 1928, p. 55).
4. PEINT. Couleur (de) tan. Couleur d'un brun roux. Son boudoir était en velours couleur de tan (Balzac, Interd., 1836, p. 151).Un manteau aux bandes alternées de blanc et de couleur tan (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 53).
5. PHARMACOL. Poudre d'écorce de chêne utilisée en décoction comme astringent externe ou interne. Le tan est quelquefois employé comme astringent (...) C'est un contrepoison précieux (Nouv. Lar. ill.).
B. − [Déverbal de tanner] Action de tanner; résultat de cette action. Synon. brunissage, hâle.Les vendeuses sont assises, madras au vent (...) toutes ayant la peau brunie sous le tan du soleil (Estaunié, Simple, 1891, p. 91).
Prononc. et Orth.: [tã]. Homon. taon, tant, temps. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1262 (Rutebeuf, Œuvres, éd. E. Faral et J. Bastin, AM, 84). Très prob. issu d'un gaul. *tanno- « chêne » que l'on peut restituer d'apr. le bret. tann « chêne », l'a. cornique [lang. parlée en Cornouailles jusqu'au xviiies.] tannen « id. », l'a. irl. teine « houx » (FEW t. 13, 1, p. 84). Fréq. abs. littér.: 40.
DÉR.
Tannique, adj.a) Relatif au tanin, qui contient du tanin. Composés tanniques. Les peaux (...) sont mises avec une solution tannique obtenue au moyen d'extrait d'écorce de chêne (H. Fontaine, Électrolyse, 1885, p. 392).Des matières colorantes astringentes et tanniques, en partie à l'état de sels ferreux (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 259).b) Acide tannique. Acide formé par la dissolution du tanin au contact de l'air (et qui libère l'acide gallique et l'acide pyrogallique). Synon. tanin.Le résultat de cette action est la formation d'un acide cristallisable qu'on appelle acide gallique et qui peut être représenté par de l'acide tannique plus de l'oxygène, moins de l'acide carbonique (Privat-Foc1870).− [tanik]. − 1reattest. 1848 acide tannique (Allain, Traité de chimie élémentaire, p. 299 ds Quem. DDL t. 12); de tan, suff. -ique*.
BBG.Thurneysen 1884, p. 113.

Tan : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

tan \tɑ̃\ masculin singulier (Indénombrable)

  1. (Exploitation forestière) (Habillement) Écorce pulvérisée du chêne et de quelques autres arbres, dont on se sert pour le traitement des cuirs.
    • Avant de servir au tannage des cuirs, l'écorce de chêne est hachée mécaniquement ou à la main, puis réduite entre des meules en une poudre grossière qui prend le nom de tan. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 175)
    • […]; le régime du taillis sous futaie pratiqué en vue de la production de l'écorce et du tan — […] — a favorisé le Chêne qui, « rejetant » abondamment de souche, a peu à peu éliminé ses concurrents. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 176)

Nom commun 2

tan \tan\ masculin

  1. Boisson rafraichissante et traditionnelle d’Arménie, au goût légèrement acide, constituée de yoghourt liquide.
    • À la différence du kéfir, le tan ne contient pas d’alcool.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tan : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAN. n. m.
Écorce pulvérisée du chêne et de quelques autres arbres, dont on se sert pour le traitement des cuirs. Moulin à tan. Écorcer de jeunes chênes pour faire du tan.

Tan : définition du Littré (1872-1877)

TAN (tan) s. m.
  • Écorce pulvérisée du chêne, du sumac, du châtaignier, etc. qu'on emploie à tanner les peaux. Moulin à tan. On pourrait éviter de renouveler le tan, en l'arrosant avec de l'eau chargée de tannin, lorsqu'il serait épuisé de ce principe, Thenard, Traité de chim. t. III, p. 682.

HISTORIQUE

XIIIe s. Por poi n'afol quant g'i entan ; Ne m'estuet pas taner en tan ; Quar le resveil Me tane assez quant je m'esveil, Rutebeuf, 16.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TAN. Ajoutez :

Arbre à tan, le weinmannia macrostachya, à l'île Maurice, Baillon, Dict. de bot. p. 248.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Tan : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAN, s. m. (Tannerie & Jardinage.) l’écorce du chêne hachée & moulue en poudre par les roues d’un moulin à tan ; on s’en sert à la préparation des cuirs. Voyez Ecorce & Tannerie.

Le tan nouveau est le plus estimé, car lorsqu’il est vieux & suranné, il perd une partie de sa qualité qui le rend propre à condenser ou à boucher les pores du cuir ; de sorte que plus on laisse les peaux dans le tan, plus elles acquierent de force & de fermeté.

Toute autre partie du chêne, de quelque âge ou grandeur qu’il puisse être, & tout taillis de chêne, sont pour le moins aussi bons à faire du tan, que l’écorce de cet arbre.

Après que l’on a amassé cette matiere, il faut la faire bien sécher au soleil, la serrer dans un endroit sec, & la garder dans cet état jusqu’à ce qu’on l’emploie ; & pour la réduire en poussiere, on peut scier ou fendre menu le plus gros bois, afin de pouvoir être diminué encore par un instrument dont les tanneurs se servent pour cet effet. Après quoi on le fait sécher de nouveau dans un four, & enfin on le fait moudre au moulin à tan. Voyez Moulin. Au défaut du bois de chêne, on peut se servir de celui d’épine.

Ce tan est un engrais fort chaud propre aux ananas qui ne peuvent supporter la vapeur du fumier de cheval.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tan »

Étymologie de tan - Littré

Origine incertaine. Frisch le tire de l'allem. Tanne, sapin ; Diefenbach, du bas-breton, tanu, chêne ; en gaélique, tionas, en irlandais, tionus, signifient une tannerie. Ce dernier mot convient mieux, parce que c'est plutôt avec l'écorce du chêne qu'avec celle du sapin que se fait le tan. Le mot est ancien ; car on trouve le verbe tanare dans les Gloses d'Erfurt.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tan tɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « tan »

  • "Ces ateliers permettent de sortir et de passer un moment loin des jeux électroniques", apprécie Laurence, venue avec Théo, 13 ans, Gabriel, 9 ans et leur ami Matthias, 10 ans. Habitant à 25 kilomètres de Sens, elle a fait la route exprès. "Nous avions déjà participé l’année dernière et là, j’ai appelé la mairie pour savoir si ça aurait lieu." Adepte de la formule, elle a d’ores et déjà inscrit les garçons pour d’autres ateliers la semaine prochaine. "C’est gratuit, et ça leur permet de faire des activités ensemble, en groupe, et d’apprendre à être attentif aux autres." www.lyonne.fr, Au parc du Moulin à Tan, des ateliers gratuits sont proposés aux enfants en juillet - Sens (89100)
  • Finaliste des deux premières étapes de la compétition, Kristina Mladenovic n'a pas passé la phase de groupes, tandis que Fiona Ferro, victorieuse à Nice et à Cannes, n'était pas présente à Villeneuve-Loubet. L'Équipe, Challenge Élite FFT : Gilles Simon et Harmony Tan s'imposent à Villeneuve-Loubet - Tennis - Challenge Élite FFT - L'Équipe
  • Recette : Coupez la patate douce en deux. Pour une cuisson expresse, humidifiez les deux parties et déposez là dans un plat avec un fond d'eau. Puis, passez les au micro-onde, deux fois 3 minutes. Pour une cuisson plus longue, percez la peau avec une fourchette et enfournez-la (coupée en deux) durant 40 minutes à 180 degrés. Ne surtout pas saler ou poivrer. Vous pouvez néanmoins ajouter une cuillère à café d'huile de coco (les matières grasses accélèrent l'absorption du bêta-carotène) / Ajoutez tous les ingrédients dans un mixeur, en augmentant la vitesse progressivement / Servez dans un grand verre, et dégustez très frais ! Grazia.fr, Sun Tan Juice : la recette de la boisson auto-bronzante naturelle qui va booster votre bonne mine cet été - Grazia
  • Joigny A 18 h 30 ce mardi, visite du Musée de la Résistance (5, rue Boffrand). Participation : 6 et 2 €, gratuite pour les moins de 12 ans. Réservation recommandée au 03.86.62.11.05. www.lyonne.fr, Land art au parc du Moulin à Tan à Sens, lectures et poésie à Pierre-Perthuis... Que faire dans l'Yonne, ce mardi 28 juillet ? - Auxerre (89000)
  • Le club tanzanien Young Africans (Yanga) Sports Club a annoncé, ce lundi, le limogeage immédiat de son entraîneur belge Luc Eymael. Une décision qui sanctionne les commentaires racistes proférés par le technicien envers les supporters de l'équipe, qualifiés de « singes ou de chiens », après le nul de son équipe contre Mtibwa Sugar (1-1) la semaine dernière. L'Équipe, Tanzanie : l'entraîneur de Young Africans limogé pour propos racistes - Foot - TAN - L'Équipe
  • Faute de savoir ce qui est écrit là-haut, on ne sait ni ce qu’on veut ni ce qu’on fait, et qu’on suit sa fantaisie qu’on appelle raison, ou sa raison qui n’est souvent qu’une dangereuse fantaisie qui tourne tantôt bien, tantôt mal. De Denis Diderot / Jacques le Fataliste et son maître

Images d'illustration du mot « tan »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tan »

Langue Traduction
Corse abbronzatu
Basque tan
Japonais 日焼け
Russe загар
Portugais bronzeado
Arabe تان
Chinois 棕褐色
Allemand bräunen
Italien abbronzatura
Espagnol broncearse
Anglais tan
Source : Google Translate API

Synonymes de « tan »

Source : synonymes de tan sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires