La langue française

Tambourin

Définitions du mot « tambourin »

Trésor de la Langue Française informatisé

TAMBOURIN, subst. masc.

I.
A. − MUSICOLOGIE
1.
a) Instrument à percussion pouvant être de très petite taille, dont la caisse est haute et souvent étroite et qui produit un son moins sourd que celui du tambour. Avec eux était la Vénus indienne, la femme noire et blanche, qui dansait toute nue au milieu des singes. Elle avait autour de la taille des tambourins d'ivoire, et elle riait d'une façon démesurée (Flaub., Tentation, 1856, p. 544).Dans tous les autres [instruments de musique] éclate la continuité de la tradition chinoise: tambourins et tambours, cloches et carillons de clochettes (Cuisinier, Danse sacrée, 1951, p. 71).
b) Tambour haut et étroit, traditionnel en Provence, qu'on frappe d'une seule baguette, l'autre main restant libre pour jouer de la flûte ou du galoubet. Les concours de flûtets et de tambourins, spectacles locaux plus usés que la pierre rousse des arènes (A. Daudet, N. Roumestan, 1881, p. 2).Souvent les tambourinaires frappent leur tambourin de la main gauche, pendant que de la droite ils jouent du fifre ou du galoubet (Lavignac, Mus. et musiciens, 1895, p. 187).
c) Tambourin (de) basque, à corde, de Béarn, de Gascogne. Tambourin dont la caisse est surmontée de six cordes accordées en quinte, qu'on frappe avec un bâton recouvert de velours (d'apr. Wright Mus. 1941, Mus. 1976).
2.
a) P. ext. Tambour de basque. V. basque2.Quant aux ânes, je fus longtemps à deviner ce qu'ils avaient sur le dos. Outre plusieurs tambourins ornés de grelots, d'autres instruments de musique, reconnaissables à leur long manche (Fromentin, Été Sahara, 1857, p. 255).
b) P. anal., vx. Cercle de bois tendu d'une peau qu'on emploie pour renvoyer la balle ou le volant dans certains jeux. Jouer du tambourin (Ac.).
B. − HIST. DE LA MUS. Ancienne danse à deux temps, vive et gaie, accompagnée d'un battement de tambourin sur une seule note, qui fut à la mode dans les opéras du xviiies. Le matériel d'airs de danse (...) comprend l'Allemande, la Courante (...), le Rigaudon, le Tambourin (La Laurencie, Éc. fr. violon, 1922, p. 149).Les pièces pour piano nommées musettes, tambourins (...) sont caractérisées par une pédale qu'on refrappe de temps à autre (Bouasse, Instrum. à vent, 1930, p. 88).
II. − JOAILL. ,,Perle ronde d'un côté et plate de l'autre`` (Chesn. t. 2 1858).
III. − TISS. ,,Gros cylindre sur lequel on porte les chaînes des étoffes de soie pour les plier`` (Lar. Lang. fr., Rob. 1985).
Prononc. et Orth.: [tɑ ̃buʀ ε ̃]. Ac. 1694: tabourin; Ac. 1718: tambourin ou tabourin; dep. 1740: tambourin; 1740-1798: ,,On disoit autrefois Tabourin, et il s'est conservé dans ce proverbe, Il vient comme tabourin à noces``. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1440 tabourin « petit tambour » (L'Amant rendu cordelier, éd. A. de Montaiglon, 748: Tabourins, herpes, menestriers); ca 1470 tamburin (Georges Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 2, p. 363: trompettes, tamburins); 2. 1441-47 tabourin « homme qui joue du tambourin » (Pierre de Hauteville, La Confession et testament de l'amant trespassé de deuil, éd. R. M. Bidler, 1319: Ung tabourin qui lec joura); 1447 tabourin, tambourin (A. Lecoy de La Marche, Extraits des comptes et mémoriaux du roi René, no741-742); 3. a) 1740 « air qui se joue sur le tambourin » (Ac.); b) 1765 « danse exécutée sur cet air » (Encyclop.); 4. 1765 « tambour à caisse haute et étroite » (ibid.); 5. 1780 tambourin de Béarn (J. B. de La Borde, Essai sur la mus., t. 1, p. 264 ds Wright Mus.). B. 1. 1622 tabourin joaill. (E. Binet, Merveilles de nature, p. 167 ds Gdf. Compl.); 1752 tambourin (Trév. Suppl.); 2. 1683 mar. tabourin « petite plate-forme qui servait au chargement des pièces d'artillerie et à la manœuvre des ancres » (Guillet, 2eéd., IIIepart. Nav., p. 338: tabourin de la Galere); 3. 1753 tabourin « dispositif destiné à empêcher une cheminée de fumer » (Encyclop. t. 3, p. 282a, s.v. cheminée); 4. 1832 tambourin tiss. (Raymond); 5. 1904 jeu tambourin « cercle de bois tendu de peau, sur lequel on fait rebondir une balle, un volant; jeu qui se joue avec cet instrument » (Nouv. Lar. ill.). Dér. de tambour*; suff. -in. Fréq. abs. littér.: 151. Bbg. Quem. DDL t. 10.

Wiktionnaire

Nom commun

tambourin \tɑ̃.bu.ʁɛ̃\ masculin

  1. (Musique) Sorte de tambour moins large et plus long que le tambour ordinaire, sur lequel on bat avec une seule baguette et qu’on accompagne ordinairement avec une petite flûte, pour faire danser.
    • Oh ! les chastes églogues ! Oh ! les idylles chantées par les poètes ! Oh ! les paysanneries enrubannées et naïves qui défilent, conduites par la muse de Mme Deshoulières, au son des flageolets et des tambourins ! — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • […] les deux danseurs à tour de rôle s'agitaient en frappant sur un tambourin de peaux de phoque. Ce n'était pas beaucoup plus étrange que le charleston ou le black-bottom. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Languedoc-Roussillon) (Jeux) (Sport) Sorte de petit tambour qui sert à lancer et à renvoyer une balle et qui est formé d’un cercle haut seulement de quelques centimètres et tendu de peau ou de toile d’un seul côté.
    • La fabrique propose des tambourins et des battoirs de bonne qualité réalisés selon le savoir-faire traditionnel. Dotée du meilleur matériel, elle fabrique des tambourins de différentes tailles, différents styles, matières et couleurs. — (Karine Michel, Fiche type d'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France : « Balle au Tambourin », page 3, sur le site www.culturecommunication.gouv.fr, le 25 juillet 2012)
  3. (Languedoc-Roussillon) (Sport) Jeu de balle au tambourin, sport collectif impliquant deux équipes de cinq joueurs (ou deux équipes de trois joueurs, variante).
    • Le tambourin est pratiqué dans notre pays en majorité dans le département de l’Hérault, mais aussi dans les Bouches du Rhône, le Nord, l’Aude, et la Corrèze. — (Site lou pic, article Le tambourin d’aujourd’hui en France et à l’étranger, consulté le 3 mai 2014)
    • Jouer au tambourin.
  4. (Habillement) Sorte de chapeau, proche du bibi ou de la toque, en forme de cylindre aplati.
    • Elle fixa sur ses cheveux relevés un de ces délicieux chapeaux qu'on ne trouve qu'à Paris, sorte de tambourin de paille noir discrètement orné de fleurettes roses et d'une voilette. — (Régine Deforges, La Bicyclette bleue: 1939-1942, éd. Fayard, 1994)
    • Son petit chapeau du dimanche, pour aller à l'église, son petit tambourin noir, elle l'arrache et le jette devant elle, sur la route. Et puis elle le piétine, avec ses chaussures du dimanche, elle piétine le satin noir dans la poussière de la route. — (Chuck Palahniuk, Peste, traduit de l'anglais (USA) par Alain Defossé, Éditions Gallimard (Folio SF), 2017)
    • (Par apposition)Le 22 novembre 1963, Jackie Kennedy porte son ensemble rose devenu culte. […]. Un tailleur jupe en laine rose gansé de noir, assorti joli­ment avec son chapeau tambou­rin, sorte de bibi aux bords rigides qu’elle a large­ment démo­cra­tisé. — (Pauline Gallard, Fashion flash-back – Jackie Kennedy, sur le site de Gala (www.gala.fr), vendredi 22 novembre 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAMBOURIN. n. m.
Sorte de tambour moins large et plus long que le tambour ordinaire, sur lequel on bat avec une seule baguette et qu'on accompagne ordinairement avec une petite flûte, pour faire danser. Jouer du tambourin. En termes de Jeux, il se dit d'une Sorte de petit tambour qui sert à lancer et à renvoyer une balle et qui est formé d'un cercle haut seulement de quelques centimètres et tendu de peau d'un seul côté. Jouer au tambourin.

Littré (1872-1877)

TAMBOURIN (tan-bou-rin) s. m.
  • 1Nom d'une espèce de tambour, moins large et plus long que le tambour ordinaire, sur lequel on ne bat qu'avec une seule baguette, pour accompagner le son aigu d'un galoubet dont on joue de l'autre main. Et rends enfin au Vaudeville Ses grelots et son tambourin, Béranger, Désaug.
  • 2 Par extension, celui qui joue du tambourin. Le tambourin du village.
  • 3Air ou danse au tambourin. Quand Amazan fut aux pieds des Pyrénées, les magistrats et les druides du pays lui firent danser malgré lui un tambourin, Voltaire, Princ. Babyl. X. Des tambourins, parce que c'est le genre où Mlle Camargo excellait, Noverre, Lett. sur la danse, p. 164, dans POUGENS.
  • 4Perle ronde d'un côté et plate de l'autre.
  • 5Dans les fabriques de soie, machine sur laquelle on porte les chaînes pour les plier.

HISTORIQUE

XVe s. Ceste nuict firent nos Allemans le guet tous ; et leur donna le roy trois cens escus, et le firent bon, et sonnoient bien leur tabourins, Commines, VIII, 6. Toutes folles accoutumances, Jeux, banquets, tabourins et danses, Abandonner pour à Dieu plaire, Blason des faulces amours, p. 281, dans LACURNE.

XVIe s. Le duc [de Savoie], desjà de soy mesmes empainct [à s'emparer de Genève], ne se laissa gueres poulcer pour courir, si que, s'il avoit faict devant sonner le tabourin, il commença lors à dancer, Bonivard, Chron. de Genève, I, 6. Tabourins à nopces sont ordinairement battus ; tabourineurs bien festoyez, battuz jamais, Rabelais, Pant. IV, 15. Jean Zischa voulut qu'on l'escorchast après sa mort, et de sa peau qu'on feist un tabourin, Montaigne, I, 15. La cavité dite mastoïde ou tabourin [de l'oreille], Paré, 4, 10. Il commanda aux deux caporaux de faire venir le tabourin majour du marquis de Guast…, Du Bellay, M. 527.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAMBOURIN, s. m. sorte de danse fort à la mode aujourd’hui sur nos théâtres. L’air en est très-gai, & se bat à deux tems vifs. Il doit être à l’imitation du flûtet des Provençaux, & la basse doit toujours refrapper la même note, à l’imitation du tambourin ou galoubé, dont celui qui joue du flûtet s’accompagne ordinairement. (S)

Tambourin, voyez l’article Tambour.

Tambourin, (Lutherie.) il y a un instrument à cordes & de percussion de ce nom. C’est un long coffre de bois, sur lequel sont montées des cordes de laiton, que l’on frappe avec des baguettes. Celui qui joue de cet instrument le tient debout de la main ou plutôt du bras gauche, & le frappe de la main droite.

Tambourin, (terme de Jouaillier.) ou Tabourin ; c’est une perle ronde d’un côté & plate de l’autre, qui ressemble à une tymbale.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tambourin »

Diminut. de tambour ; bourg. taiborin ; provenç. tamborin ; ital. tamburino.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de tambour avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tambourin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tambourin tɑ̃burɛ̃

Citations contenant le mot « tambourin »

  • Certes, les concours de pétanque du Club omnisports castelnaulais perdurent chaque mercredi soir. Mais le tambourin, sport traditionnel de la région et emblématique de l’association, résiste aussi à la crise sanitaire même s’il a dû s’adapter. midilibre.fr, Le Tambourin castelnaulais suscite des vocations - midilibre.fr
  • La saison 2020 de sport tambourin a enfin démarré. C’est l’équipe réserve du Tambourin Club Viols-le-Fort (TCV) qui a foulé en premier le terrain à domicile, tandis que l’équipe première se déplaçait à Cournonterral. midilibre.fr, Reprise du tambourin, la saison démarre enfin - midilibre.fr
  • Après des mois de frustration dû à la phase de confinement les joueuses et joueurs de tambourin ont pu retrouver les terrains. Depuis ce week-end les compétitions ont pu redémarrer aux niveaux départemental, régional et national. www.herault-tribune.com, SPORTS : HERAULT - Tambourin : Reprise des championnats : Hérault Tribune
  • Le tambourin allemand a lui aussi souffert de la phase de confinement outre-Rhin. Cela n’a pas empêché le club de la ville de Leipzig faire la promotion du tambourin dans une vidéo diffusée par radio Mephisto une radio universitaire. www.herault-tribune.com, SPORTS : HERAULT - L'actu du Comité de Sport Tambourin : Hérault Tribune
  • Après de longues discussions et l’atermoiement du ministère, les instances fédérales de tambourin ont établi un calendrier pour 2020, avec quatre mois de retard dû à la Covid-19. midilibre.fr, Sport Tambourin reprend après une longue attente - midilibre.fr
  • Pénalisant pour le public local privé de tambourin, mais aussi pour le club et les joueurs locaux qui espèrent que les installations seront en capacité d’accueillir des matchs le plus tôt possible. midilibre.fr, Balaruc-les-Bains : les joueurs de tambourin retrouvent le sourire - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « tambourin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tambourin »

Langue Traduction
Anglais tambourine
Espagnol pandereta
Italien tamburello
Allemand tambourin
Chinois 手鼓
Arabe دف صغير
Portugais pandeiro
Russe бубен
Japonais タンバリン
Basque panderoa
Corse tamburinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « tambourin »

Source : synonymes de tambourin sur lebonsynonyme.fr

Tambourin

Retour au sommaire ➦

Partager