Tâcheron : définition de tâcheron


Tâcheron : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TÂCHERON, subst. masc.

A. −
1. AGRIC. Ouvrier qui effectue, dans les exploitations, des travaux payés à la tâche. Je suis un paysan comme eux. Mais je descends d'une lignée de très pauvres gens, tâcherons, manœuvres, filles de ferme, le sens de la propriété nous manque (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1056).Dans sa ferme, en Normandie, quand les tâcherons rechignaient à l'effort, M. Joseph Pasquier retirait sa veste, retroussait les manches de sa chemise et payait d'exemple (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 209).
P. ext. [Dans un domaine quelconque] Ouvrier payé à la tâche. Sans doute, il n'avait pas de rentes, ce tâcheron [le mineur]; la nécessité requérait qu'il peinât au travail (...) du lever au coucher du soleil, pour gagner un misérable écu de trois livres (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 146).Le dos bombé dans l'attitude du tâcheron exercé (...) ma mère sciait des bûches dans la cour (Colette, Mais. Cl., 1922, p. 213).
2. BÂT. Petit entrepreneur qui se charge, généralement en seconde main, de l'exécution d'un travail, soit seul, soit avec le concours de quelques ouvriers. Le tâcheron ne fournit que la main-d'œuvre (Noël1968).
B. − Péj. Personne qui exécute avec application des tâches sans prestige. Un tâcheron de l'écriture, du roman policier. Courtial dans l'intimité, n'éprouvait que du mépris, dégoût à peine dissimulable... pour tous ces tâcherons minuscules, ces mille encombreurs de la science (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 399).Voilà, mon petit père, ce que sont les véritables assistants de laboratoire. Les autres sont des tâcherons, des hommes de peine ou, si tu préfères, de simples salariés (Duhamel, Combat ombres, 1939, p. 70).
Prononc. et Orth.: [tɑ ʃ ʀ ɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. a) 1506 « ouvrier agricole qui travaille à la tâche » (Comptes... du château de Gaillon, éd. A. Deville, p. 181); b) 1832 « celui qui dans les forges, travaille à la tâche » (Raymond); c) 1845 « ouvrier qui entreprend une tâche pour la faire lui-même ou pour la faire faire » (Besch.); 2. 1904 péj. (P. Bourget, Un Divorce, III ds Rob.1985). Dér. de tâcher*; suff. -(er)on*. Fréq. abs. littér.: 120. Bbg. Quem. DDL t. 12.

Tâcheron : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TÂCHERON, subst. masc.

A. −
1. AGRIC. Ouvrier qui effectue, dans les exploitations, des travaux payés à la tâche. Je suis un paysan comme eux. Mais je descends d'une lignée de très pauvres gens, tâcherons, manœuvres, filles de ferme, le sens de la propriété nous manque (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1056).Dans sa ferme, en Normandie, quand les tâcherons rechignaient à l'effort, M. Joseph Pasquier retirait sa veste, retroussait les manches de sa chemise et payait d'exemple (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 209).
P. ext. [Dans un domaine quelconque] Ouvrier payé à la tâche. Sans doute, il n'avait pas de rentes, ce tâcheron [le mineur]; la nécessité requérait qu'il peinât au travail (...) du lever au coucher du soleil, pour gagner un misérable écu de trois livres (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 146).Le dos bombé dans l'attitude du tâcheron exercé (...) ma mère sciait des bûches dans la cour (Colette, Mais. Cl., 1922, p. 213).
2. BÂT. Petit entrepreneur qui se charge, généralement en seconde main, de l'exécution d'un travail, soit seul, soit avec le concours de quelques ouvriers. Le tâcheron ne fournit que la main-d'œuvre (Noël1968).
B. − Péj. Personne qui exécute avec application des tâches sans prestige. Un tâcheron de l'écriture, du roman policier. Courtial dans l'intimité, n'éprouvait que du mépris, dégoût à peine dissimulable... pour tous ces tâcherons minuscules, ces mille encombreurs de la science (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 399).Voilà, mon petit père, ce que sont les véritables assistants de laboratoire. Les autres sont des tâcherons, des hommes de peine ou, si tu préfères, de simples salariés (Duhamel, Combat ombres, 1939, p. 70).
Prononc. et Orth.: [tɑ ʃ ʀ ɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. a) 1506 « ouvrier agricole qui travaille à la tâche » (Comptes... du château de Gaillon, éd. A. Deville, p. 181); b) 1832 « celui qui dans les forges, travaille à la tâche » (Raymond); c) 1845 « ouvrier qui entreprend une tâche pour la faire lui-même ou pour la faire faire » (Besch.); 2. 1904 péj. (P. Bourget, Un Divorce, III ds Rob.1985). Dér. de tâcher*; suff. -(er)on*. Fréq. abs. littér.: 120. Bbg. Quem. DDL t. 12.

Tâcheron : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tâcheron \tɑ.ʃʁɔ̃\ masculin

  1. Ouvrier rémunéré à la tâche.
    • Il était venu chez nous à Hurtebise, en tâcheron, de surcroît, en saisonnier. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 18)
    • Si certains sont salariés, contractualisés, le digital labor a également fait émerger une nouvelle catégorie de travailleurs : les micro-tâcherons. Contre une rémunération infinitésimale, ces nano-intérimaires réalisent des tâches que seul l’homme sait pour l’heure réaliser. — (Olivier Tesquet, Les « micro-tâcherons du Web » : Les nouveaux Temps Modernes, Télérama n° 3513, mai 2017)
  2. (Péjoratif) Personne qui effectue consciencieusement des tâches sans grand intérêt ni prestige.
    • La réalité de la peinture en train de se faire est bien plus riche que toutes les fictions que l’on peut s’en faire à l’avance. Si on ne fait qu’exécuter ce que l’on a imaginé, on n’est qu’un tâcheron de la peinture. — (Pierre Soulages, Outrenoir. Entretiens avec Françoise Jaunin, La Bibliothèque des Arts, 2012, p. 15)
    • Ce n’est pas ta faute si ton pauvre mari n’est qu’un tâcheron d’amphithéâtre et d’hôpital, usé par la besogne et qui n’a rien pour parler à l’imagination… — (Paul Bourget, Les Deux Sœurs, 1905)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tâcheron : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÂCHERON. n. m.
Ouvrier à la tâche.

Tâcheron : définition du Littré (1872-1877)

TÂCHERON (tâ-che-ron) s. m.
  • Homme qui prend de seconde main un travail à faire, et s'en charge, ou le répartit entre quelques ouvriers.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tâcheron »

Étymologie de tâcheron - Wiktionnaire

(Date à préciser) Mot dérivé de tâche avec le suffixe -eron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de tâcheron - Littré

Tâche 1 ; Berry, tâcheron, petit entrepreneur de moissons, de terrassements. Tascheeur avait un sens analogue : Et si ne doit nus mestres de ce mestier ne tascheeur avoir qu'un aprentiz, Liv. des mét. 206.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tâcheron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tâcheron taʃœrɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « tâcheron »

  • Invitée de :l'éco, l'auteure du livre Auto-entrepreneurs : pas vraiment patrons, complètement tâcherons est venu parler de la difficulté de se lancer dans une aventure en solo. Franceinfo, VIDEO. La vie de "tâcheron" de Sophie Vouteau, ancienne auto entrepreneuse
  • A coup sûr, la barque de Saint-John Perse ne fut pas petite, mais celle de Dante ne fut pas davantage mer de tâcheron : La Règle du Jeu, Bruno Pinchard, Jumeaux d’exil - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Le tâcheron qui vivote en passant de J’apprends à poser du parquet à J’arrête de fumer, de Comment résoudre les conflits intérieurs à La Cuisine auvergnate (son best seller). L'Obs, Condition de l’écrivain, par Pierre Jourde
  • C’est dans cette cave, face à Jean Gabin et à Bourvil, déjà monstres sacrés, que de Funès, alors tâcheron du cinéma français, s’impose en quelques minutes en égal de ses partenaires et accède à la lumière de la célébrité. Au moment de La Traversée de Paris, de Claude Autant-Lara, il a déjà plus de 40 ans, et des dizaines de panouilles à son actif. Cette naissance tardive expliquera sans doute pour les psychanalystes une inextinguible soif de reconnaissance. Le Monde.fr, Louis de Funès, « clown de génie » à sa juste démesure à la Cinémathèque française

Images d'illustration du mot « tâcheron »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tâcheron »

Langue Traduction
Corse operaio
Basque workman
Japonais 職人
Russe мастеровой
Portugais trabalhador
Arabe عامل
Chinois 工人
Allemand arbeiter
Italien operaio
Espagnol obrero
Anglais workman
Source : Google Translate API

Synonymes de « tâcheron »

Source : synonymes de tâcheron sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires