La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « suint »

Suint

Variantes Singulier Pluriel
Masculin suint suints

Définitions de « suint »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUINT, subst. masc.

A. − Matière grasse que sécrète la peau du mouton et qui imprègne sa laine. La poussière des granges, la potasse des lessives et le suint des laines les avaient [les mains] si bien encroûtées, épaillées, durcies, qu'elles semblaient sales quoiqu'elles fussent rincées d'eau claire (Flaub., MmeBovary, t. 1, 1857, p. 172).V. cironné dér. s.v. ciron ex. de Bosco.
Laine en suint. V. laine A 2 a.
P. anal. Maintenant, elle avait les mains toutes grasses du suint des carpes (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 719).Le bois mouillé des caisses empestait le vieux port et, plus près, on percevait le suint des chevaux fumant d'avoir couru (Hamp, Marée, 1908, p. 57).
Au fig. [Avec une connotation péj.] Forte imprégnation. Cette pruderie (...) eut son grand terrain de culture dans les pompeuses et les lubriques années du soi-disant grand siècle; le virus janséniste, le vieux suint protestant s'infiltra dans le sang des catholiques et ils l'ont encore! (Huysmans, Cathédr., 1898, p. 310).
B. − TECHNOL. Scorie ou écume qui surnage à la surface du verre en fusion. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [sɥ ε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Ca 1300 suint « liquide épais et gras qui suinte du corps des bêtes à laine » (La Chirurgie de l'abbé Poutrel, 23 rods Mél. Lecoy (F.), p. 549); 1375 [éd. 1541] le süin de la laine (Bon Berger, 37 ds T.-L.); 2. 1611 suin de verre (Cotgr.); 1872 suint (Littré). Dér. de suer* à l'aide du suff. coll. -in (lat. ι ̄men de même valeur), cf. crottin; le -t d'apr.-oint*. Fréq. abs. littér.: 38.

Wiktionnaire

Nom commun - français

suint \sɥɛ̃\ masculin

  1. Liquide épais et gras qui suinte du corps des bêtes à laine.
    • En même temps que la laine est secrétée, elle est accompagnée d'une matière jaunâtre dite suint, composée surtout de carbonate de chaux, de matières grasses et terreuses. La quantité de suint dont la laine est chargée est variable et elle augmente avec la finesse des brins; …. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Dans cette étuve mijotante, le suint de ces êtres ébouillantés se concentre, les pressentiments de la solitude coloniale énorme qui va les ensevelir bientôt eux et leur destin, les faire gémir déjà comme des agonisants. — (Louis-Ferdinand Céline (Louis-Ferdinand Destouches), Voyage au bout de la nuit, 1932, Gallimard (Folio #28 réédition 2019) page 147)
    • Je me retournais sous cette nuit oppressante comme dans le suint d’une laine, bâillonné, isolé, cherchant l’air, roulé dans une moiteur suffocante. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • (Par extension)La promesse valait pour l'ensemble des chasseurs, dont la transpiration mêlée aux émanations alcoolisées d’après-rasage emboucanait l'atmosphère d'un suint pimenté. — (Michel Embareck, La mort fait mal, Gallimard, 2000 & Archipoche, 2013, chapitre 24)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUINT. n. m.
Liquide épais et gras qui suinte du corps des bêtes à laine. Le suint de la laine des moutons. Laine en suint, Laine brute qui n'est pas débarrassée du suint.

Littré (1872-1877)

SUINT (suin) s. m.
  • 1Matière animale grasse qui sort du corps des moutons et qui s'attache à leur laine. Plus une laine est fine, plus elle contient de suint ; celle des mérinos en contient les deux tiers de son poids, tandis que les laines communes n'en contiennent que le quart du leur, Thenard, Traité de chim. t. III, p. 313, dans POUGENS.

    Laine en suint, laine qui n'a pas été débarrassée de son suint.

  • 2Suint de verre, seconde écume du verre en fusion, qu'on ôte après avoir déjà ôté la plus grosse, et qui s'emploie pour différentes sortes d'ouvrages.

HISTORIQUE

XVIe s. Suin, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SUINT. Ajoutez :
3 Terme de commerce. Les suints, les laines en suint. Les suints valent aujourd'hui de 2 fr. 30 à 2 fr. 90, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. III, p. 471.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « suint »

Lat. sucidus, humide, en suint, d'après Ménage et M. Bréal : suit, d'où suint, avec intercalation d'une n, comme dans rendre de reddere. Sucidus vient de sucus (voy. SUC). À ce propos, ne peut-on pas penser que le berrichon fouin, putois (foinez, dans Ren. v. 9046), vient de foetidus ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De suer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « suint »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
suint sµɛ̃

Citations contenant le mot « suint »

  • La laine, une fois lavée, conserve sa couleur naturelle et son suint, une matière sébacée dont on tire notamment la lanoline. C’est le suint qui donne à la fibre son élasticité, son imperméabilité et sa souplesse. La Presse, Compter sur les moutons pour dormir
  • La laine d'alpaga est plus fine que la laine de mouton, elle est très douce et ne contient pas de suint. Le suint qui est une graisse secrétée par la peau des moutons et qui se mélange à la laine. France Bleu, ALPAG'AMI: Qu'est-ce que "ALPAG'AMI" à Chouvigny?
  • En bon gestionnaire, il décida de faire l’achat de la laine suint (le suint est la substance grasse de la laine des moutons), le lavage, le filage, la teinte et la commercialisation. ladepeche.fr, Foix. Yvan Carbonne, le filateur du faubourg Planisolles - ladepeche.fr
  • L'agneau est le petit de la brebis et du bélier, le terme mouton, à l'origine le mâle châtré, étant devenu le nom générique de toute la famille, voilà pour les présentations. Le malheureux agneau, qui est le plus mignon et le plus inoffensif des animaux, est également, et surtout, un morceau de choix qui constitue la base d'un grand nombre de recettes. Il faut cependant être prudent, il y a agneau et agneau. Vu de loin, ce sont les mêmes, mais à y regarder de près, il peut y avoir tromperie sur la marchandise. Premier critère, l'âge : jusqu'à un an, on parle d'agneau ; ensuite, il s'agit de mouton. Et la différence n'est pas anodine. Le mouton donne une viande forte, parfois même très forte s'il s'agit d'un mouton d'âge mûr, et là, la viande dégage une odeur et un goût puissants qui rappellent le suint, cette matière grasse sécrétée par le mouton et dont la laine est imprégnée. Ceux qui ont un jour fait l'acquisition, dans une boutique d'artisanat, d'un gilet en pure laine vierge, savent parfaitement de quoi il s'agit. C'est ce gilet qu'on n'a jamais pu porter à cause de l'odeur... Le Point, L'agneau, un carré tout en rondeur ! - Le Point
  • [3] Dans l’hémisphère Sud (Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, pays d’Amérique latine...), les éleveurs ont réagi avec la création du label Woolmark. Pour financer la promotion de ce label, une taxe était prélevée sur les ventes de laine en suint. Basta !, Face aux délocalisations, éleveurs et artisans s'organisent pour faire renaître la filière de la laine en France - Basta !
  • Crochetée par la patte arrière, la brebis de Lacaune se débat. Elle est retenue avec force par un attrapeur le temps de la tonte. 40 secondes suffisent à lui ôter toute sa toison, à l'aide d'une tondeuse suspendue à deux mètres de hauteur. Au bout de la chaîne, Martine entasse les kilos de laine en les piétinant dans un gros sac. Une odeur d'ammoniac rode dans l'atmosphère. «Il faut tenir les brebis assises, sinon elles se débattent. La journée s'annonce longue et physique», prédit Lionel Plo, habillé d'une combinaison verte, visiblement usé par le travail. Ces 24 heures seront également coûteuses pour cet éleveur dont la ferme se situe à Belleserre, dans le Sud-Tarnais. «Je paie les attrapeurs et les tondeurs 2, 40 € par bête, sachant que j'en ai 500 à raser. Le kilo de laine en suint, c'est-à-dire brut, se vend entre 25 et 40 centimes d'euro. Elle ne me rapporte rien, au contraire», analyse-t-il. ladepeche.fr, «En Occitanie, l'industrie lainière a de l'avenir, il faut l'exploiter» - ladepeche.fr
  • Il touille. Tourne et retourne la laine dans l'eau vive du bassin circulaire pour la débarrasser de son suint, après l'avoir fait tremper dans des cristaux de sel allégés. Et lâche en assumant le cliché… « Je suis le dernier des Mohicans ». Soleil cognant plein fer à la verticale du Pays Toy ce mardi : la journée chaude qu'attendait Louis Lafond pour attaquer. Laver puis sécher sur sa terrasse la tonne de laine brute qui lui reste au terme de la tonte de printemps. Car… « je suis le dernier couverturier à travailler la laine des Pyrénées dans les Pyrénées avec une laine entièrement achetée aux éleveurs locaux, pour fabriquer mes couvertures, plaids et couettes » résume ainsi le patron de La Carde, fabriquant de lainages des Pyrénées à l'entrée de Luz. Héritier d'un savoir-faire de cinq générations… mais qui cet après-midi-là ne parle pas folklore. Vu la réalité économique du marché. ladepeche.fr, Laveurs de laine : les derniers Mohicans - ladepeche.fr

Traductions du mot « suint »

Langue Traduction
Anglais oozes
Espagnol rezuma
Italien oozes
Allemand sickert
Chinois 渗出
Arabe ناز
Portugais exsudação
Russe илы
Japonais にじみ出る
Basque gaurko
Corse oozes
Source : Google Translate API

Synonymes de « suint »

Source : synonymes de suint sur lebonsynonyme.fr

Suint

Retour au sommaire ➦

Partager