La langue française

Spirite

Sommaire

  • Définitions du mot spirite
  • Étymologie de « spirite »
  • Phonétique de « spirite »
  • Citations contenant le mot « spirite »
  • Traductions du mot « spirite »
  • Synonymes de « spirite »

Définitions du mot « spirite »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPIRITE, adj. et subst.

ÉSOTÉRISME
I. − Adj. Relatif au spiritisme et à ses adeptes. Synon. rare spiritiste.Doctrine, hypothèse, théorie spirite; courant, mouvement spirite; littérature spirite; ouvrages, revues spirites; séance spirite; manifestations, phénomènes spirites. Les expériences spirites pas plus que les dogmes religieux n'apportent de preuve que l'âme subsiste (Proust, Prisonn., 1922, p. 187).L'excessive curiosité pour le paranormal, les pratiques spirites ou divinatoires ont tôt fait (...) de mener les imprudents à la folie (Amadou, Parapsychol., 1954, p. 332).
PSYCH. Délire spirite. ,,Trouble délirant dans lequel le sujet se croit doué d'un pouvoir particulier (médiumnité) qui lui permet de communiquer avec les esprits`` (Piéron 1973).
II. − Subst. Adepte du spiritisme; en partic., personne qui a la faculté d'entrer en communication avec les esprits. Synon. médium, spiritiste (rare, dér. s.v. spiritisme).Les mages, les théosophes, les kabbalistes, les spirites, les hermétistes, les Rose-Croix (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 147).Ces spirites qui prétendent s'entretenir avec les ombres (Duhamel, Confess. min., 1920, p. 10).
Empl. adj. Cercle, société spirite. Ce photographe spirite, qui, sous l'Empire, fournissait aux gens l'image authentique des esprits (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p. 131).Je ferai tourner la table, vous verrez, on « lui » parlera, ajouta-t-elle, l'air grave. Pascal comprit que la vieille femme était spirite (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 443).
Prononc. et Orth.: [spiʀit]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1857 subst. « adepte du spiritisme » et adj. « du spiritisme, des esprits » (A. Kardec, Le Livre des esprits contenant les principes de la doctrine spirite, p. 1 et p. 29 ds Höfler Anglic.); 1866 adj. manifestations « spirites » (Renan, Apôtres, p. 236). Empr. à l'angl.spirit « esprit » (de l'a. fr. esperit ou du lat. spiritus, -i, v. esprit) en tant qu'élém. de comp. d'orig. amér. tels que spirit-rapping « coups attribuables à des esprits » (1852 ds NED Suppl.2, Americanisms et DAE), « communication avec les esprits qui se manifestent en frappant des objets » (1853, ibid.) et spirit-rapper « médium, personne qui entre en communication avec les esprits frappeurs » (1853, ibid.) ou spirit-medium (ibid.), rapping et rapper étant respectivement subst. verbal et dér. de to rap « frapper », rapping étant att. dep. 1848 en parlant des coups attribués à des manifestations d'esprits (ibid.). Fréq. abs. littér.: 50. Bbg. Darm. 1877, p. 215. − Gorcy (G.). Cf.bbg. spiritualité.

Wiktionnaire

Nom commun

spirite \spi.ʁit\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui prétend communiquer avec les esprits des morts par l’intermédiaire d’un médium[2].
    • Un spirite raconte un fait étrange chez son amphitryon qui est vétérinaire et ne croit pas à ses histoires. Il s’agit d’une femme dont le mari, au moment de mourir, a appris l’infidélité et lui a promis de se venger, même mort, un an après, jour pour jour à midi : […] — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 223)
  2. Partisan du spiritisme, celui qui en admet les principes et en pratique les méthodes et les procédés[3].

Adjectif

spirite \spi.ʁit\

  1. Relatif au spiritisme et aux spirites.[1].
    • Ils vont rapprocher Hugo de Dieu et donner naissance à une nouvelle religion née directement des séances spirites. — (Patrice Boivin, Préface de Le Livre des Tables. Les séances spirites de Jersey (édition enrichie) de Victor Hugo)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPIRITE. n. des deux genres
. Partisan du spiritisme, celui qui en admet les principes et en pratique les méthodes et les procédés.

Littré (1872-1877)

SPIRITE (spi-ri-t') s. m.
  • Personne qui prétend communiquer avec les esprits des morts par l'intermédiaire d'un médium.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spirite »

(1857) Via l’anglais spirit (« esprit »)[1], du latin spiritus[2] (« esprit »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. spiritus, esprit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spirite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spirite spirit

Citations contenant le mot « spirite »

  • Dans le reste des pages, récit en Colombie du scandale qui fait suite au viol d'une Amérindienne de 12 ans par des militaires, révélations à propos d'un commandant CRS dans l'affaire du Burger King, décryptage autour de la 5G, en pages Culture, zoom sur une exposition d'art spirite au musée Maillol à Paris, et un portrait de der' consacré au meneur des livreurs Frichti sans-papiers Ibrahim Abdulkader Traoré. Libération.fr, A la une de «Libé» ce mardi - Libération
  • Or, quelques mois plus tard, se plaignant de douleurs persistantes au dos, un ami mineur, Ambroise Leconte, lui propose de consulter des spirites guérisseurs. Ils se rendent tous les deux à l’Institut des forces psychosiques, à Sin-le-Noble. En ce début du 20e siècle, la pratique spirite reste importante dans la région et tente d’adoucir la dureté de la vie des mineurs trop souvent confrontés à la mort : de nombreux cercles spirites allient communication avec l’au-delà et pratique de soins de même que l’antoinisme, une « religion » créée par le mineur belge Louis-Joseph Antoine (1846-1912), qui guérit par l’imposition des mains. C’est la première fois qu’Augustin Lesage est confronté au spiritisme. Il ose raconter son histoire. Très vite, une séance autour d’un guéridon est organisée, il sera désigné par un esprit comme médium et, dans la foulée, produira ses premiers dessins représentant des formes sinueuses et tournoyantes, signés du nom de Marie, sa petite sœur morte à l’âge de 3 ans. France Culture, Vivez une expérience hypnotique grâce aux œuvres d’Augustin Lesage, peintre spirite
  • « Les cercles spirites et spiritualistes témoignent d’une fascination particulière pour la civilisation de l’Egypte ancienne. Dès 1925, des références égyptiennes commencent à apparaître dans les œuvres d’Augustin Lesage, lequel entreprend en 1939 un voyage qui le mène au Caire, puis à Louxor, Memphis, puis dans la vallée des Rois et des Reines. Nombreuses sont les toiles qui portent des symboles s’apparentant à une écriture hiéroglyphique ou qui représentent d’anciennes reines d’Egypte comme Nefertiti, dont le visage hante les œuvres ultimes de l’artiste. » ADAGP, PARIS 2019 / N. DEWITTE / LAM Le Monde.fr, Art, magie et au-delà : les peintres spirites exposent à Villeneuve-d’Ascq
  • Quelques créations contemporaines s’insèrent parmi elles, attendues, comme les terres cuites d’Elmar Trenkwalder, entre ornemental et symbolique, ou inattendues, comme les photographies de magazine dans lesquelles Abdelkrim Doumar voit apparaître des spectres. Du point de vue de l’histoire, il manque un chapitre sur la photographie spirite, mais, telle quelle, l’exposition est démonstrative. Le Monde.fr, Exposition : des peintures venues de l’au-delà au Musée Maillol

Traductions du mot « spirite »

Langue Traduction
Anglais spiritualist
Espagnol espiritista
Italien spiritualista
Allemand spiritualist
Chinois 精神主义者
Arabe روحاني
Portugais espiritualista
Russe спиритуалист
Japonais 精神主義者
Basque espiritualista
Corse spiritualista
Source : Google Translate API

Synonymes de « spirite »

Source : synonymes de spirite sur lebonsynonyme.fr
Partager