La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « somnambulisme »

Somnambulisme

Variantes Singulier Pluriel
Masculin somnambulisme somnambulismes

Définitions de « somnambulisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOMNAMBULISME, subst. masc.

A. − Automatisme inconscient se manifestant pendant le sommeil du sujet, se traduisant par des gestes, des actes plus ou moins coordonnés dont il ne subsiste aucun souvenir au réveil. Somnambulisme épileptique, naturel, spontané; accès de somnambulisme. Il a toutes les nuits des espèces d'attaques nerveuses et de somnambulisme qui font tout manquer. Il recommence chaque matin d'être grand homme, mais son génie fait fausse couche en dormant (Sainte-Beuve, Pensées, 1868, p. 110).Tout de suite, Élisabeth reconnut qu'il marchait en proie à une de ses petites crises de somnambulisme, fréquentes rue Montmartre, et que déterminait toujours un désagrément (Cocteau, Enfants, 1929, p. 160).
P. anal. État d'automatisme provoqué par le magnétisme ou l'hypnose. Je sais à quoi m'en tenir sur votre cas. Monsieur a dû vous mettre en somnambulisme chez vous. Bien entendu vous n'en savez rien, c'est tout simple! (Curel, Nouv. idole, 1899, II, 1, p. 194).Alexis Didier révéla, sous l'influence des pratiques hypnotiques, ou plutôt magnétiques qu'on lui faisait subir, des dons de lucidité supérieurs à ceux qui semblent lui avoir appartenu à l'état de veille. Dès lors, Didier n'opéra plus qu'en état de somnambulisme artificiel. En 1845, il ouvrit un cabinet où il recevait ses clients assisté de son magnétiseur attitré (Amadou, Parapsychol., 1954, p. 97).V. magnétique C ex. de Maine de Biran.
B. − P. anal. Comportement d'une personne, d'une collectivité qui agit dans un état de demi-conscience, qui est menée passivement par un rêve, une influence extérieure qui l'obsède, qui lui fait perdre son sens critique. En faisant suivre le récit de mes méditations socialistes de celui de mes actes politiques, je ne fais que continuer la même histoire, l'histoire d'un penseur entraîné malgré lui dans le somnambulisme de sa nation (Proudhon, Confess. révol., 1849, p. 193).Ce qui se dit et ce qui se passa dès lors dans le salon de Madame Bombard, Jacques n'en eut ni la conscience ni le souvenir. Il parla, but du thé, remua, sans que l'on pût soupçonner son état de somnambulisme (Miomandre, Écrit sur eau, 1908, p. 169).
Prononc. et Orth.: [sɔmnɑ ̃bylism̭]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1765 (Encyclop.). Dér. de somnambule*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér.: 80. Bbg. Gohin 1903, p. 269.

Wiktionnaire

Nom commun - français

somnambulisme \sɔm.nɑ̃.by.lism\ masculin

  1. État, affection du somnambule.
    • Parfois, au milieu de nous, il tombe tout à coup dans une sombre rêverie, frissonne, tremble, tourne la tête, va et vient dans le salon. Dans ce cas, il faut le laisser faire ; il serait dangereux peut-être de le réveiller, je dis le réveiller, car alors je le crois en état de somnambulisme. D’ailleurs, il se réveille tout seul, et, vous le verrez, dans ce cas il a le réveil charmant. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, 1849)
    • Un silence pieux rendit hommage à un somnambulisme aussi sincère. Ce spectacle réconfortait, à une époque où tout n’est que falsification, contrefaçon et malfaçon. — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 40)
  2. (Figuré) (Par analogie) Personne ou groupe qui semble se comporter comme un somnambule, dans un état de semi-conscience.
    • Le somnambulisme du monde politique, qui vit au jour le jour, du monde intellectuel aveugle à la complexité, l’inconscience généralisée contribuent à la marche vers les désastres. — (Edgar Morin, Connaissance, ignorance, mystère, Fayard, 2017, page 159)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOMNAMBULISME. n. m.
État, affection du somnambule. Somnambulisme magnétique, État hypnotique. Voyez HYPNOSE.

Littré (1872-1877)

SOMNAMBULISME (so-mnan-bu-li-sm') s. m.
  • 1Affection des fonctions cérébrales caractérisée par une sorte d'aptitude à répéter pendant le sommeil les actions dont on a contracté l'habitude, ou à marcher et à exécuter divers mouvements, mais sans qu'il reste, après le réveil, aucun souvenir de ce qui s'est passé.
  • 2Somnambulisme magnétique, état nerveux particulier dans lequel on peut jeter, par une sorte d'influence morale, des individus d'une grande susceptibilité, et particulièrement des femmes hystériques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « somnambulisme »

 Dérivé de somnambule, avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Somnambule.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « somnambulisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
somnambulisme sɔmnɑ̃bylism

Fréquence d'apparition du mot « somnambulisme » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « somnambulisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « somnambulisme »

  • La première fois qu’il est confronté au somnambulisme, un trouble qui touche 1 à 2 % des Français, Dominique Wolff est étudiant : « Un camarade m’a raconté avoir joué aux échecs avec moi, je ne me souvenais de rien le lendemain ». Cela fait sourire mais « c’est quelque chose que j’ai subi », insiste Dominique Wolff qui poursuit : « La question que se pose Marie - le personnage principal - dans mon roman sur ce qui a pu se passer quand elle dort, je me la suis posée ».
    Le Telegramme — Somnambule la nuit, écrivain le jour - Lorient - Le Télégramme
  • Effrayé de ce qu’il vivait alors qu’il pensait dormir, il semble bien que le paisible voyageur ait été victime dans son sommeil de ce que l’on appelle une crise de «somnambulisme » Voici l’histoire telle qu’elle nous est racontée dans le journal local « L’Echo de la Dourbie » :
    millavois.com — Patrimoine Millavois : Crise de somnambulisme à l'Hôtel du Mouton Couronné
  • Se retrouver à moitié nue sur le palier, découvrir une tarte aux fraises sous son matelas le matin… Le somnambulisme  peut faire sourire, mais il peut aussi gâcher la vie. Faut-il réveiller un somnambule, qu’il soit enfant ou adulte ? Quels sont les bons comportements à adopter face à ce trouble du sommeil ?
    Santé Magazine — Que faire quand on vit avec un somnambule ? | Santé Magazine
  • Contrairement à ce que l’on a longtemps pensé, le somnambulisme n’est pas lié au rêve car « il se produit pendant le sommeil lent, souvent en tout début de nuit, et non au cours du sommeil paradoxal », explique Mounir Chennaoui, chef de l’unité Fatigue et Vigilance à l’Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA) et coauteur de Bien dormir pour les nuls (éd. First).
    Marie Claire — Somnambulisme : qu'est ce que le somnanbulisme ? - Marie Claire
  • Très fréquent chez les enfants, le somnambulisme se manifeste pendant les phases de sommeil profond. Chez l’adulte, il n’est pas inquiétant dès lors qu’il reste occasionnel.
    S’il est occasionnel, le somnambulisme n’est pas inquiétant 
  • Les clichés ont la peau dure en ce qui concerne le somnambulisme : non, vous ne tuerez pas une personne qui dort debout si vous la réveillez. Et les personnes concernées ne se déplacent pas les bras tendus et les yeux fermés. Explications.
    France Bleu — Réveiller un somnambule, ça peut le tuer ?
  • Sauf que ces épisodes de somnambulisme étaient arrivés près d’une décennie plus tôt. Et aucun d’entre eux n’était comparable à une agression sexuelle.
    Le Journal de Montréal — Agression sexuelle: il voulait plaider le somnambulisme | JDM
  • La science ne comprend pas encore tout à fait les causes du somnambulisme.
    Radio-Canada — Le somnambulisme, un trouble qui continue de confondre les chercheurs | Bien entendu
  • C'est un phénomène étrange, parfois amusant, parfois dangereux aussi. Le somnambulisme est un trouble du sommeil beaucoup plus répandu qu’on l’imagine. Il touche prioritairement les enfants (avant la puberté) mais on évalue tout de même à 5% la proportion d’adultes qui en souffrent, sans qu’on sache vraiment d’où ça vient, même si l’on suspecte la génétique de ne pas être totalement étrangère à l’affaire.
    RTL.fr — Somnambulisme : les conseils de Michel Cymes
  • La plupart des crimes sont des actes de somnambulisme, la morale consisterait à réveiller à temps le dormeur.
    Paul Valéry

Traductions du mot « somnambulisme »

Langue Traduction
Anglais somnambulism
Espagnol sonambulismo
Italien sonnambulismo
Allemand somnambulismus
Chinois 梦游主义
Arabe النعاس
Portugais sonambulismo
Russe сомнамбулизм
Japonais 夢遊病
Basque somnambulism
Corse somnambulisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « somnambulisme »

Source : synonymes de somnambulisme sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot somnambulisme au Scrabble ?

Nombre de points du mot somnambulisme au scrabble : 21 points

Somnambulisme

Retour au sommaire ➦