La langue française

Solacier

Sommaire

  • Définitions du mot solacier
  • Étymologie de « solacier »
  • Phonétique de « solacier »
  • Citations contenant le mot « solacier »
  • Traductions du mot « solacier »
  • Synonymes de « solacier »

Définitions du mot solacier

Trésor de la Langue Française informatisé

SOLACIER, verbe trans.

Vx. Consoler, égayer, distraire. M. de Blacas était devenu soucieux et triste; moi, pauvre homme, je le solaciais (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 604).
Empl. pronom. ,,Se divertir`` (Ac. 1798-1878).
Prononc. et Orth.: [sɔlasje]. Att. ds Ac. 1798-1878. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 verbe trans. « faire ses amitiés à quelqu'un » (Chrétien de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 4144); 2. 1176 verbe pronom. « se réjouir » (Id., Cligès, éd. A. Micha, 1617); 3. ca 1225 verbe intrans. « se divertir, s'amuser » (Durmart le Gallois, éd. J. Gildea, 9421) − considéré comme ,,vieux verbe`` par Trév. 1732. Dér. de l'a. fr. solaz « consolation, réconfort » (1174-76, Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 5287); déb. xiies. en a. fr.-prov. (Alberic de Besançon, Alexandre, in Elliott Monographs, t. 3, p. 37); « agrément, divertissement » (1170, Chrétien de Troyes, op. cit., 1690) − xviies., du lat. solacium « réconfort, compensation, dédommagement », puis « joie, désir », dér. de solari « réconforter ».

Wiktionnaire

Verbe

solacier \sɔ.la.sje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se solacier)

  1. (Désuet) Consoler, soulager.
    • Quand Cupidon, qui me vit pâle et triste, Me dit : ami, pourquoi te soucier ? Lors m’envoya, pour me solacier, Tout son cortége et celui de sa mère (J. B. ROUSS. Épigr. I, 7)
  2. (Pronominal) (Désuet) Se divertir.
    • Plein de courroux et vide de pécune, Léger d’argent et chargé de rancune, Il va trouver le manant qui riait Avec sa femme et se solaciait. (La Fontaine, Papef.)
    • Ne venez pas, après vous être solacié à Paris tout à votre aise, me dire ici que vous êtes pressé de partir (J. J. ROUSS. Lett. à Du Peyrou, 17 oct. 1767)
  3. (Désuet) agrémenter.
    • il chante pour solacier ses veilles, mais les heures s'envolent et les astres se couchent, et le flambeau ne brille pas (CHATEAUBRIAND. Mémoires d'Outre-Tombe, T.1.)

Verbe

solacier \Prononciation ?\

  1. Divertir, amuser.
    • Pur solacer e reheiter la gent — (Le secré des secrez, édition de Beckerlegge, Anglo-Norman Text Society, 1944)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SOLACIER (so-la-si-é), je solaciais, nous solaciions, vous solaciiez ; que je solacie, que nous solaciions, que vous solaciiez, v. a.

Terme qui vieillit.

  • 1Consoler, soulager. Quand Cupidon, qui me vit pâle et triste, Me dit : ami, pourquoi te soucier ? Lors m'envoya, pour me solacier, Tout son cortége et celui de sa mère, Rousseau J.-B. Épigr. I, 7.
  • 2Se solacier, v. réfl. Se divertir. Plein de courroux et vide de pécune, Léger d'argent et chargé de rancune, Il va trouver le manant qui riait Avec sa femme et se solaciait, La Fontaine, Papef. Ne venez pas, après vous être solacié à Paris tout à votre aise, me dire ici que vous êtes pressé de partir, Rousseau, Lett. à Du Peyrou, 17 oct. 1767.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li primerains [premier] biens qui solace Ceus que li maus d'amer enlace, C'est Dous-Pensers, la Rose, 2655. S'ai d'une chose moult bon tens ; Car à nule riens je ne pens Qu'à moi joer et solacier, Et mon chief pigner et trecier, ib. 587.

XVe s. Adonc commencerent à multiplier festes pour cause du jeune roy, à qui jeunesse, puissance et seigneurie admonestoient de se soulacier et esbattre, Bouciq. I, 8.

XVIe s. Ne vois-tu pas, Hurault, ces jeunes arondelles, Ces pigeons tremoussant et du bec et des ailes, Se baiser goulument, et de nuict et de jour Sur le haut d'une tour se soulasser d'amour ? Ronsard, 804.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « solacier »

(c. 1170) Dérivé du latin solacium (« réconfort »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Soulas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « solacier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
solacier sɔlasie

Citations contenant le mot « solacier »

  • D'abadie à zozo en passant par coquecigrue, éplapourdi, galantiser, panouille, rase-pet, solacier (c'est un verbe transitif ou pronominal), l'argotique talbin, ou encore vespérie, zigomar et son cousin zigoto, nous voici plongés dans un lexique rare ou oublié, et qui traverse de façon érudite tous les registres possibles: familier, trivial, vulgaire, littéraire et parfois précieux, abordés la plupart du temps avec humour et cocasserie. Ajoutons quelques expressions populaires pour que notre bonheur de lecture soit totalement comblé. Au total plusieurs milliers d'entrées dont nous vous livrons une petite sélection, afin de vous donner un avant-goût fidèle de ce copieux banquet lexical. Le Figaro.fr, Quand la turlurette gobe le merlan

Traductions du mot « solacier »

Langue Traduction
Anglais solsteel
Espagnol solsteel
Italien solsteel
Allemand solsteel
Chinois 索钢
Arabe تذوب
Portugais solsteel
Russe solsteel
Japonais 溶鋼
Basque solsteel
Corse solsteel
Source : Google Translate API

Synonymes de « solacier »

Source : synonymes de solacier sur lebonsynonyme.fr
Partager