La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se livrer »

Se livrer

Définitions de « se livrer »

Wiktionnaire

Verbe - français

se livrer \sə li.vʁe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Jeux) Donner imprudemment quelque avantage à son adversaire.
  2. (Intransitif) S’adonner.
    • […], M. Smallways se livrait à l’horticulture, sur ce dernier bout de terrain investi de jour en jour plus étroitement par les accaparements urbains. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 7 de l’édition de 1921)
    • Les bourreaux doivent savourer la même omnipotence, se livrer à pareille furie, goûter une égale joie de meurtrir sans remords. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les jeux érotiques commencent évidemment dès l'enfance, se poursuivent de plus belle entre adolescents ou jeunes adultes (…) et tout cela tracasse beaucoup les confesseurs. En revanche, les participants s’y livrent « sans rougir ». — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol.46, n°46, page 128)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se livrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se livrer sœ livre

Évolution historique de l’usage du mot « se livrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « se livrer »

  • Si la raison gouvernait les hommes, si elle avait sur les chefs des nations l'empire qui lui est dû, on ne les verrait point se livrer inconsidérément aux fureurs de la guerre. De Denis Diderot / Encyclopédie , 
  • Il ne faut pas se livrer. On ne se livre qu'à l'ennemi. De Hervé Prudon / Venise attendra , 
  • Le risque de se livrer à l'inessentiel est lui-même essentiel. De Maurice Blanchot / L'espace littéraire , 
  • Le couple, c'est autrui à bout portant. Choisir c'est se livrer. De Jacques Chardonne / L'amour, c'est beaucoup plus que l'amour , 
  • C'est assez curieux, cette façon qu'on a de se livrer au dentiste, abandonné et réticent. De Philippe Delerm / La Sieste assassinée , 
  • Aimer, ce n'est pas se rechercher soi, c'est se quitter, faire abnégation de soi-même pour se livrer à l'autre. De Père Finet , 
  • Ce n'est qu'en paraissant se livrer soi-même à l'impertinence qu'il n'échappe rien de celle d'autrui. De Prosper Crébillon , 
  • Tu as tes occupations et la vie se hâte ; sur ces entrefaits la mort sera là, à laquelle, bon gré mal gré, il faut bien finir par se livrer. De Sénèque , 
  • Seuls les saints ont le droit d'entreprendre les choses sublimes ; eux seuls ont la vocation de quitter le terrain des vertus ordinaires pour se livrer aux renoncements surhumains. De Jules-Paul Tardivel / Pour la patrie , 
  • Marcher seul, sac au dos, c'est se livrer entièrement aux dangers et aux hommes. Il n'y a nulle possibilité de fuite comme à vélo, ou d'abri comme avec une voiture. De Bernard Ollivier , 

Images d'illustration du mot « se livrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « se livrer »

Langue Traduction
Anglais to surrender
Espagnol rendirse
Italien arrendersi
Allemand aufgeben
Chinois 投降
Arabe للاستسلام
Portugais render-se
Russe сдаться
Japonais 降伏します
Basque amore emateko
Corse rendessi
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot se livrer au Scrabble ?

Nombre de points du mot se livrer au scrabble : 11 points

Se livrer

Retour au sommaire ➦

Partager