La langue française

Savonner

Sommaire

Définitions du mot savonner

Trésor de la Langue Française informatisé

SAVONNER, verbe trans.

A. −
1. Laver en frottant avec du savon.
a) [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Savonner un plancher, des dalles; savonner un col de chemise, une tache au savon de Marseille. Elle savonna le linge sale, les chemises et les torchons, qu'elle faisait sécher sur une corde (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Parure, 1884, p. 460).Ils erraient, l'un suivant l'autre dans le couloir de la compagnie, quand une voix cria: − Eh, les bonshommes qui ne foutent rien, savonnez donc le lavabo (Benjamin,Gaspard, 1915, p. 117).
Empl. abs. Savonner au lavoir. Après s'être risquée jusqu'au Palais-Royal, pour prendre l'air, elle rentrait vite, s'enfermait, se mettait à coudre ou à savonner (Zola,Bonh. dames, 1883, p. 508).Ce n'est presque rien, il suffira de savonner à l'endroit de la tache (Aymé,Jument, 1933, p. 160).
Empl. pronom. passif. Dans un coin s'élevait le baquet où se savonnait (...) le linge de la famille (Balzac,Cous. Pons, 1847, p. 312).
Au fig. Nettoyer, rendre net, mettre au propre. Nous savonnerons [mon ami et moi] à nous deux la Peau de chagrin. Il faut que dans cette édition il n'y ait plus de fautes (Balzac,Lettres Étr., t. 1, 1834, p. 182).
b) [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Savonner un bébé. Il aimait qu'elle le savonnât, qu'elle le frottât partout, à se casser les poignets (Zola,Germinal, 1885, p. 1231).[Maman] nous savonnait elle-même, à l'exception de Joseph qui devenait vraiment trop grand (Duhamel,Notaire Havre, 1933, p. 107).
[P. méton.] Savonner ses mains, le dos de qqn. Quand vous auriez de la poussière dans les oreilles, en voilà-t-il pas? Eh bien, vous les savonnerez plus fort (Huysmans,Sœurs Vatard, 1879, p. 118).Tandis qu'elle lui savonnait les pieds avec véhémence, elle reprit: − Tu es bien content aussi de voir du monde, rue Caumartin (Drieu La Roch.,Rêv. bourg., 1937, p. 119).
Empl. pronom. réfl. Se passer une savonnette sur le corps au cours de la toilette. Se savonner la tête. − (...) Dans la buanderie neuve, on fait chauffer de l'eau plein une grande cuve à vendanges (...). Nous nous déshabillons toutes et nous nous fourrons dedans pour nous savonner. − Toutes nues? − Dame, comment ferait-on pour se savonner, sans ça? (Colette,Cl. école, 1900, p. 140).Pinette se savonnait le cou avec fureur (Sartre,Mort ds âme, 1949, p. 42).
2. En partic. Enduire de savon à barbe, de crème à raser, afin de faciliter le rasage. Savonner la barbe à/de qqn. Chez le coiffeur, au rez-de-chaussée, une scène avait même eu lieu à ce sujet entre la femme et le mari pendant qu'il rasait un client. (...) Le mari grogna, tout en savonnant le menton du patient (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, En fam., 1881, p. 357).Chez le coiffeur, il n'y avait aucun client. Il s'installa. Le patron en personne commence à lui savonner la périphérie inférieure de la face (Queneau,Loin Rueil, 1944, p. 103).
Empl. pronom. réfl. Se savonner les joues avec un blaireau. [Il] prit un rasoir, se savonna le visage, et d'une main parfaitement ferme abattit ces favoris compromettants qui donnaient à la police un document si précieux (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 134).Dans le bar (...), César se rase, presque sur le trottoir, avec un énorme rasoir. Il a suspendu un petit miroir aux montants qui, en hiver, soutiennent les vitres. (...) il se savonne à nouveau (Pagnol,Marius, 1931, IV, 1, p. 205).
B. − Au fig.
1. Fam., pop., vieilli. Savonner (la tête à/de) qqn. Réprimander sévèrement. Synon. engueuler (pop.), passer un savon (fam., pop.; v. savon2).Je vais savoir de quoi n'il retourne! Et c'est moi qui me charge de savonner ceux qui m'ont sangé mon monsieur (Balzac,Cous. Pons, 1847, p. 103).La répression continuait. Fine comparut, elle aussi, et se fit savonner la tête (au figuré, car au propre, la chose ne lui est jamais arrivée) (H. Bazin,Vipère, 1948, p. 93).
2. Spécialement
a) MUS. (arg. des chanteurs). Savonner les traits ou, absol., savonner. Abuser des ports de voix, mal détacher les notes. Lorsque l'articulation laryngienne reste inconsciente et par conséquent molle, il y a confusion d'intonation d'une note à l'autre, et le chanteur glisse ses traits. On dit aussi qu'il savonne (Arger,Init. art chant, 1924, p. 126).
b) RADIO, TÉLÉV. Savonner le texte. ,,Glisser sur certains mots ou certaines syllabes au point de rendre le texte incompréhensible`` (Radio 1972).
REM. 1.
Savonnade, subst. fém.,région. (Belgique). Eau savonneuse. Je devais (...) préparer seul la savonnade avec laquelle mon oncle (...) lavait lui-même les linges de l'autel (Fabre,Xavière, 1890, p. 163).Savonnade ne se dit plus (HanseNouv.1983).
2.
Savonnée, subst. fém.,région. (Belgique). a) Eau savonneuse. Savonnée (...) courant en Wallonie, n'est pas français (...) on dira donc: eau savonneuse (HanseNouv.1983).b) Petite lessive faite à la main (d'apr. Dopp. Région. 1978).
Prononc. et Orth.: [savɔne], (il) savonne [savɔn]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Déb. du xvies. [ms.] savonner la barbe (Anne Malet de Graville, Palamon et Arcita, Paris, Ars. 5116, fol. 23 r ods Gdf. Compl.); b) 1542 fil de soye [...] savonnee en savon noir (doc. ds Lespinasse, Métiers et corporations de la ville de Paris, t. 3, p. 123); 2. 1669 savonner la tête (à qqn) « réprimander (quelqu'un) » (Widerhold d'apr. FEW t. 17, p. 5a). Dér. de savon1*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 103. Bbg. Quem. DDL t. 19 (s.v. savonnade), 31, 34.

Wiktionnaire

Verbe

savonner \sa.vɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se savonner)

  1. Nettoyer, dégraisser, blanchir avec du savon.
    • Savonner du linge, des draps, des chemises.
    • Elles savonnent à tour de bras, frappent à tour de battoir le linge qui s’égoutte sur la planche. — (Joris-Karl Huysmans, Le Drageoir des épices, 1877)
  2. (En particulier), Frotter, couvrir de mousse de savon le menton d’un homme avant d’y passer le rasoir.
  3. (Figuré) (Populaire) Faire une vive réprimande.
    • — Tu lui as bien savonné la tête au sujet de la petite ? — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 104.)
  4. (Théâtre) Pour un comédien, bafouiller son texte.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAVONNER. v. tr.
Nettoyer, dégraisser, blanchir avec du savon. Savonner du linge, des draps, des chemises. Se savonner les mains, la figure. Il signifie, particulièrement, Frotter, couvrir de mousse de savon le menton d'un homme avant d'y passer le rasoir. Fig. et pop., Savonner quelqu'un, Lui faire une vive réprimande.

SE SAVONNER se dit des Différents tissus qui peuvent supporter le savonnage, qui n'y perdent pas leur couleur, leur consistance. Cette étoffe, cette dentelle se savonne, peut se savonner, ne se savonne pas.

Littré (1872-1877)

SAVONNER (sa-vo-né) v. a.
  • 1Nettoyer, blanchir avec du savon. Mlle de la Saverne s'amusa à savonner son collet sale, et tint compagnie à son hôtesse, Scarron, Rom. com. I, 5.
  • 2Savonner quelqu'un, lui frotter le menton de savon pour le raser.
  • 3 Fig. et populairement. Réprimander vivement. Comment, Henri IV sauvé, lui qui était en péché mortel !… je vous réponds que Ribaudier et Cogé vous laveront la tête, et Christophe vous savonnera, Voltaire, Lett. Gaillard, 2 mars 1769.
  • 4 Fig. Nettoyer le corps à l'intérieur. Les eaux et la douche de Vichy m'ont si bien savonnée, que je crois n'avoir plus rien dans le corps, Sévigné, 1er juill. 1676.
  • 5Se savonner, v. réfl. En parlant des tissus, supporter le savonnage. Cette dentelle se savonne.

HISTORIQUE

XVIe s. Elle avoit pris une petite fille pour lui aider à savonner le linge de la reine, Marguerite de Navarre, Nouv. LXI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SAVONNER, v. act. (Gram.) blanchir avec le savon & l’eau. Il faut savonner ce linge.

Savonner, en terme d’épinglier-aiguilletier, est l’action de blanchir les aiguilles, & d’ôter dans plusieurs eaux de savon bouillante l’espece de camboui qui s’y est attaché dans le polissage. On les vanne pour cet effet dans une bassine, en changeant d’eau jusqu’à quatre fois. Voyez Bassine.

Savonner, en terme de plumassier, c’est dégraisser les plumes en les mettant dans de l’eau après les avoir frotées avec du savon, à-peu-près comme on fait au linge.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « savonner »

Savon : wallon, savné.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De savon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « savonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
savonner savɔne

Citations contenant le mot « savonner »

  • Après avoir animé le début de l’été, la vente de l’OM commence sérieusement à avoir du plomb dans l’aile. Le projet porté par Mourad Boudjellal s’évapore chaque jour un peu plus et il y a peu de chance de voir Frank McCourt lâcher le club. Et pour ça, l’homme d’affaire peut compter sur un homme parfait pour savonner la planche des nouveaux projets : Jacques-Henri Eyraud. BuzzSport.fr, OM : La vente du club freinée par cet homme…
  • Il faut obligatoirement porter un masque de l’entrée du bâtiment jusqu’aux cabines de déshabillage. Et un bonnet de bain dans la piscine. Obligation aussi de se savonner sous la douche avant d’aller faire trempette. , Beauvais : la piscine Bellier fermée au public jusqu'au 30 août | Actu Oise
  • Difficile de lui reprocher quoi que ce soit, à part un côté vite salissant, façon attrape-poussière. Heureusement que la certification IPX7 permet de la passer sous l'eau ou de l'immerger pour la rincer efficacement (n'allez pas la savonner non plus !). Clubic.com, Test Marshall Emberton : une mini-enceinte rock, étanche et puissante
  • Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, dès l’entrée dans l’établissement jusqu’au vestiaire. Les nageurs doivent prendre une douche et se savonner le corps et les cheveux. Un sac adapté avec serviette de bain est autorisé au bord des bassins. France Bleu, Au Mans, la piscine des Atlantides double sa capacité d'accueil

Images d'illustration du mot « savonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « savonner »

Langue Traduction
Anglais soap
Espagnol jabón
Italien sapone
Allemand seife
Chinois 肥皂
Arabe صابون
Portugais sabonete
Russe мыло
Japonais 石鹸
Basque xaboia
Corse sapone
Source : Google Translate API

Synonymes de « savonner »

Source : synonymes de savonner sur lebonsynonyme.fr
Partager