Sonneur : définition de sonneur, sonneuse


Sonneur, sonneuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SONNEUR, -EUSE, subst.

A. − Personne qui a pour profession de sonner les cloches d'une église. Sonneur de cloches. Le léger fantôme d'une femme à peine adolescente parut (...): c'était la petite sonneuse de cloches. J'entendis le bruit d'un baiser, et la cloche tinta le point du jour (Chateaubr.,Mém., t. 1, 1848, p. 442).Jeanne (...) fit un cadeau au sonneur de Domremy pour qu'il sonnât matin et soir plus longuement (Barrès,Cahiers, t. 2, 1901, p. 244).
Expr. pop., fam.
Dormir, ronfler comme un sonneur. Dormir très profondément et bruyamment. Ce pathétique réveillait en sursaut, dans l'épouvante ou dans la rage, quelques-uns de mes meilleurs amis: je ronflais comme un sonneur (Sartre,Mots, 1964, p. 163).
Boire comme un sonneur (vx). Boire avec excès. (Ds Ac.).
B. − Au masc.
1.
a) Vx ou région. Musicien de campagne, joueur d'un instrument traditionnel. Sonneur de vielle. Si vous fussiez venu de son temps (...) force ne vous eût point été (...) de passer pour un pauvre sonneur de cornemuse (Sand,Beaux MM. Bois-Doré, t. 1, 1857, p. 80).[Les Portefaix] partaient pour la montagne, précédés d'un sonneur de galoubet qui les accompagnait quelques lieues pour leur donner le pas (Giono,Eau vive, 1943, p. 49).
Absol. Maître sonneur. Ménétrier (d'apr. Littré).
b) Joueur d'un instrument à vent, d'un cuivre. Sonneur de cor, de clairon. Au Boulingrin, où s'assemblaient, tous les soirs, l'élite de la ville, les ménétriers, joueurs de luth, de mandoline, de vielle, les sonneurs de trompe et de buccine, pour faire des concerts de voix et d'instrumens (Borel,Champavert, 1833, p. 120).
2. Spécialement
a) BÂT. Ouvrier chargé de manœuvrer la sonnette à main à l'aide d'une corde. (Dict. xxes.).
b) MINES ET CARR. ,,Ouvrier de l'accrochage qui, par une sonnerie, signale au machiniste d'extraction les manœuvres à faire pour la montée, la descente ou l'arrêt de la cage`` (Mét. 1955).
c) SPORTS (rugby). Celui qui sonne son adversaire. Il y a déjà beaucoup trop de sonneurs et de bagarreurs sur les terrains de rugby (L'Auto, 20 juin 1933ds Quem. DDL t. 5).
d) ZOOLOGIE
α) Crapaud verruqueux d'Europe, gris foncé, au ventre de couleur jaune ou orange. Sonneur à ventre de feu. Crapaud à ventre rouge, comptant plusieurs espèces (le mâle, à l'époque des amours, émettant un appel analogue à un son de cloche) (d'apr. Animaux 1981). En appos. Weiss, par exemple, implante un cœur surnuméraire dans la cavité abdominale d'un crapaud sonneur; trois mois après, l'organe greffé fonctionne encore (J. Rostand,La Vie et ses probl., 1939, p. 74).
β) Courlis, passereau du Brésil. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [sɔnœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694, au masc. Étymol. et Hist. A. 1. 1260, 15 nov. « celui qui sonne les cloches » (Layettes du Trésor des chartes, t. 3, éd. J. de Laborde, Paris, 1875, p. 556a: As souneurs de la banc cloche); 1835 boire comme un sonneur (Ac.); 2. 1723 « ouvrier qui tire les cordes de la sonnette à enfoncer les pilotis » (Savary). B. 1491, 13 déc. « celui qui sonne d'un instrument de musique » sonneurs de trompette; de tabourin; de fluste (Arch. de Bretagne, t. 2, Nantes, 1884, p. 120). C. 1780 « espèce de courlis » (Buffon, Oiseaux, t. 5, p. 11 ds Littré). D. 1933 rugby (L'Auto, loc. cit.). Dér. de sonner*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 163. Bbg. Quem. DDL t. 10.

Sonneur, sonneuse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

sonneur \sɔ.nœʁ\ masculin (pour une femme on dit : sonneuse)

  1. Personne qui sonne.
    • Quant aux autres membres du sacré collège Tonto, Lanfranco , Philonardo et quelques-uns de leurs collègues, ce serait pis encore si on leur demandait quelle profession ils exerçaient avant de passer cardinaux , l'un était sonneur d'orgues à l'Oratoire, et recevait quinze jules de traitement par mois; […]. — (Maurice Lachâtre, « Paul V : 241e pape », dans Histoire des papes, Paris : Librairie du progrès, 1870, p. 632)
    • Sonneur de trompe, de cor.
  2. (Spécialement) (Bretagne) Musicien qui joue de la bombarde ou de la cornemuse.
  3. (En particulier) & (Absolument) Personne qui sonne les cloches.
    • Or, en 1482, Quasimodo avait grandi. Il était devenu, depuis plusieurs années, sonneur de cloches de Notre-Dame. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • En songeant à cela j’arrivai chez le sonneur de cloches Brainstein, qui demeurait au coin de la petite place, dans une vieille baraque décrépite ; […]. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Ding din don! les matines sonnent
      En l´honneur de notre bonheur
      Ding din dong! faut l´dire à personne
      J´ai graissé la patte au sonneur
      — (Georges Brassens, Il suffit de passer le pont, in Le Vent, 1953)
  4. (Zoologie) Nom donné à certains crapauds.
    • Le sonneur à ventre jaune est un amphibien d'Europe centrale et méridionale.

Nom commun

sonneuse \sɔ.nøz\ féminin (pour un homme on dit : sonneur)

  1. Personne qui sonne.
    • Il est vrai que je pourrai faire porter les restes par l’enfant de chœur chez ma vieille sonneuse, mais à la nuit, pour n’attirer l’attention de personne. — (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, p. 41)

Nom commun

sonneuse \sɔ.nøz\ féminin (pour un homme on dit : sonneur)

  1. Personne qui sonne.
    • Il est vrai que je pourrai faire porter les restes par l’enfant de chœur chez ma vieille sonneuse, mais à la nuit, pour n’attirer l’attention de personne. — (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, p. 41)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sonneur, sonneuse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SONNEUR. n. m.
Celui qui sonne. Sonneur de trompe, de cor. Il se dit particulièrement et absolument de Celui qui sonne les cloches. Payer les sonneurs. Le sonneur d'une église. Prov., Boire comme un sonneur, Boire beaucoup, jusqu'à s'enivrer.

Sonneur, sonneuse : définition du Littré (1872-1877)

SONNEUR (so-neur) s. m.
  • 1Celui qui sonne les cloches. J'ai fait comme les sonneurs quand il tonne : j'ai chassé la nuée, me souciant fort peu du lieu où elle éclatera hors de chez vous, Louville, Mém. secrets, t. II, p. 220, édit. 1818.

    Fig. Si on savait en France imposer silence à ces sonneurs de tocsin, ils n'auraient ni partisans, ni imitateurs, D'Alembert, Lett. au roi de Pr. 11 mai 1781.

    Il boit comme un sonneur, se dit d'un homme qui boit beaucoup, d'un ivrogne.

  • 2Sonneur de trompette, celui qui joue de la trompette. Si, pendant le temps qu'il est dans la chambre du malade, il entend la trompette qui sonne la charge, ah ! dit-il avec imprécation, puisses-tu être pendu, maudit sonneur, qui cornes incessamment ! La Bruyère, Théophr. XX. L'âne, excellent sonneur, Misène d'Arcadie, Devait appeler Mars, et, par sa voix hardie, Rendre le combat plus sanglant, Lamotte, Fabl. II, 18. Une troupe de racleurs et de sonneurs de cor saxons, chassés de leur pays par Luc [le roi de Prusse], composaient mon orchestre, Voltaire, Lett. d'Argental, 24 oct. 1759.
  • 3Se dit pour ménétrier. Je m'appelle Jean Huriel, fils de Sébastien Huriel, maître sonneur très renommé, G. SAND, les Maîtres sonneurs, 9e veillée.
  • 4Espèce de courlis. Le sonneur est de la grosseur d'une poule ; son plumage est noir, avec des reflets d'un beau vert, Buffon, Ois. t. V, p. 11.

HISTORIQUE

XVIe s. Laure [de Pétrarque] ne te veincroit de gloire ny d'honneur, Sans le ciel qui luy donne un plus digne sonneur [poëte], Ronsard, 287. Cet ancien joueur de lyre, que Pausanias recite avoir accoustumé contraindre ses disciples d'aller ouir un mauvais sonneur qui logeoit vis à vis de luy, Montaigne, IV, 34.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Sonneur, sonneuse : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SONNEUR, s. m. (Langue franç.) celui qui sonne les cloches pour avertir le peuple de ce qui se doit faire ou de ce qui se passe ; on a appellé autrefois sonneurs, ceux qui servoient la messe. Le seizieme canon du concile de Cologne tenu en 1310, ordonne que les sonneurs seront lettrés, pour pouvoir répondre au prêtre, & qu’ils serviront en surplis ; mais il n’y avoit pas besoin d’être lettré pour pouvoir répondre au prêtre, & moins encore pour servir en surplis. Ainsi je crois que par être lettré dans ce tems-là, on entendoit savoir lire. (D. J.)

Sonneur, (Architect.) ouvrier qui tire les cordages des sonnettes ; il y en a ordinairement seize pour chaque sonnette, dont on se sert pour enfoncer des pieux dans la terre. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sonneur »

Étymologie de sonneur - Littré

Sonner ; provenç. et espag. sonador ; ital. sonatore.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sonneur - Wiktionnaire

De sonner, avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sonneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sonneur sɔnœr play_arrow

Citations contenant le mot « sonneur »

  • La renommée, cette sourde sonneuse de fanfares, qui ne s'entend pas elle-même quand elle sonne, car souvent elle s'interromprait. De Jules Barbey d’Aurevilly / De l'Histoire
  • AVANT-PARUTION – Pour la rentrée littéraire, Jérôme Attal entremêle les époques et entraîne un héros d’aujourd’hui sur les pas de Chateaubriand à la recherche de la mystérieuse sonneuse de cloches de Westminster. Deux histoires d’amour brûlantes vont se confondre en une chasse au trésor fiévreuse et ultra romantique dans les rues de Londres. ActuaLitté.com, La petite sonneuse de cloches : Jérôme Attal sur les pas de Chateaubriand
  • En 1793, le jeune Chateaubriand fuit la Terreur et se réfugie à Londres. Écrivain en devenir, il tente de survivre à la faim et la misère. Il se retrouve un soir enfermé dans l’abbaye de Westminster, alors qu’il s’intéressait aux sépultures royales. Au petit matin, il est réveillé, comme dans un rêve, par le baiser d’une petite sonneuse de cloches. De nos jours, quand le professeur de littérature Joe J. Stockholm meurt, son fils Joachim découvre qu’il travaillait sur les amours de l’écrivain. Sa mort laisse ainsi en suspens un chapitre consacré à cette mystérieuse petite sonneuse de... Soirmag, Chateaubriand et la petite sonneuse de cloches - Soirmag
  • (OTTAWA) La sonneuse d’alerte Annie Trudel, qui a notamment travaillé à l’Unité permanente anticorruption (UPAC) et qui a témoigné devant la commission Charbonneau sur l’industrie de la construction, portera les couleurs du Parti conservateur dans la circonscription de Terrebonne aux élections fédérales du 21 octobre. La Presse, La sonneuse d’alerte Annie Trudel se rallie aux conservateurs | La Presse
  • Mais la sonneuse d’alarme a heureusement droit au soutien qu’elle mérite, et notamment à celui de son avocat Ben Emmerson, incarné par Ralph Fiennes. Alors que Gun est accusée de trahison envers son pays, le magistrat ne ménage pas ses efforts pour trouver la moindre faille juridique, afin de tenter de mettre un terme aux poursuites. C’est grâce à l’arrivée tardive de ce personnage que le film retrouve son souffle dans le dernier acte. Keira Knightley et Ralph Fiennes offrent en effet quelques conversations judiciaires passionnantes au spectateur. L’empathie d’Emmerson pour Gun, au même titre que l’admiration que lui portent les journalistes, sert le parti-pris de Gavin Hood de vouloir avant tout saluer l’audace de l’héroïne. Au final, tout n’est qu’une question de convictions pour le réalisateur, comme il le souligne dans l’ultime scène du long-métrage. Mais pour que ce propos décolle véritablement, Official Secrets aurait dû bénéficier d’un rythme plus soutenu. CinéSéries, Critique de Official Secrets (Film, 2018) - CinéSéries
  • L'église de Solsac avait été restaurée il y a une dizaine d'années par les habitants du village. C'est courant 2016 que Pierre Mazars, sonneur de cloches depuis des décennies, a fait part de son souhait d'assurer sa relève dans cette fonction. S'en est suivie une sensibilisation des habitants qui se sont mobilisés pour faire vivre ce magnifique édifice dont les premières mentions de son existence dans les archives remontent au XXe siècle. C'est maintenant un groupe d'une dizaine de personnes qui s'organise pour que les événements importants soient accompagnés du son des cloches, avec comme instructeur Pierre Mazars lui-même. Gwenaëlle Company, 6 ans, la plus jeune du groupe et sûrement une des plus jeunes sonneuses de cloche de France et ravie de cette responsabilité : «Il faut tirer doucement sur les cordes et cela produit un joli tintement. C'est aussi l'occasion de venir ici avec les copains.» Et cela a donné des idées à d'autres bonnes volontés : c'est une crèche qui est installée en décembre pour fêter Noël. Au moment de ce premier bilan, le constat est qu'il existe une volonté certaine pour faire vivre ce splendide lieu. «C'est peut-être un groupe qui se constitue pour que cette église vive de beaux moments cultuels et culturels. Nous avons même en projet de commander une restauration d'une magnifique statue qui en a bien besoin», explique Albert Lefèvre, un des fédérateurs du groupe. ladepeche.fr, Salles-la-Source. À Solsac, Gwenaëlle, plus jeune sonneuse de cloches de France - ladepeche.fr
  • Cette sonneuse d’alarme de 28 ans a été accusée d’insubordination par sa direction. Elle a même été suspendue un jour après avoir dénoncé, à de nombreuses reprises depuis un an, ses conditions de travail. TVA Nouvelles, Une sonneuse d'alarme suspendue | TVA Nouvelles
  • Mardi soir, l’église va accueillir, comme nous l’avons déjà relaté dans nos colonnes, un trio talentueux constitué de Pêr Vari Kervarec (bombarde et chant), Fañch Le Goff (sonneur traditionnel) et Tony Dudognon (organiste). Les deux sonneurs se sont produits pendant quelques années au sein du bagad de Lann-Bihoué. Ils vont proposer mardi 4 août, à 20 h 30, un voyage dans la Bretagne profonde au travers de cantiques et mélodies populaires bretons. Participation libre. Le Telegramme, La culture bretonne doublement à l’affiche - Carantec - Le Télégramme
  • Il n’est pas si fréquent d’avoir l’opportunité d’écouter en concert des interprètes de musique bretonne aussi talentueux. Avec Pêr Vari Kervarec, sonneur de bombarde et chanteur, Fañch Le Goff, sonneur traditionnel, et Tony Dudognon, organiste, les amateurs locaux et les estivants désireux de découvrir la culture bretonnne vont se régaler. Car les musiciens ont un beau « pedigree » ! Le Telegramme, De la belle musique bretonne mardi à l’église - Carantec - Le Télégramme
  • C’est dans ce contexte que le Domaine des Grottes de Han a accueilli 8 sonneurs à ventre jaune adultes dont 4 mâles et 4 femelles dans le but d’assurer leur reproduction pour les réintroduire en pleine nature, dans des carrières. Des infrastructures y ont spécialement été conçues pour l’espèce qui y évolue sous le regard vigilant des soigneurs du Parc Animalier du Domaine des Grottes de Han. Et les efforts conjoints se soldent par une belle réussite ! Grâce à une première session de reproduction, 46 têtards ont pu goûter à la liberté ce 29 juin dernier. Et ce jeudi 9 juillet, 57 têtards, nés il y a 5 semaines, ont également été relâchés en pleine nature, dans une partie de carrière en région liégeoise. DH Les Sports +, Domaine des Grottes de Han : réintroduction du sonneur au ventre jaune - DH Les Sports+
  • Sur la place des Tilleuls, on voit autour de la fontaine où Marius allait faire boire le cheval, un chasseur et un pêcheur, à la terrasse du café Puel, les habitués de l’apéro du dimanche. La place de l’Église, un dimanche à la messe, avec l’abbé Peyre et Julien le sonneur de cloches et quelques fidèles, Aribaud avec son âne, Cénil le facteur et les deux compères Gasc et Blanc. ladepeche.fr, Les places du Montolieu de jadis dans les peintures de François Pautou - ladepeche.fr
  • Ce sont des bonnes nouvelles dans un paysage très préoccupant. Plusieurs projets de reproduction en captivité du sonneur à ventre jaune, suivis de sa réintroduction dans la nature semblent porter leurs fruits en Wallonie. L’intéressé est une petite grenouille qui a peu de chance de séduire les grenouillophobes. Les amoureux de la nature, quant à eux, ne se laissent pas décourager par son aspect verruqueux aux couleurs marbrées. Ni par la garantie d’une intoxication en cas (improbable) d’ingestion… Le sonneur est une vraie starlette chez les herpétologistes. Impossible de le rater avec son ventre jaune orangé. Mais depuis la fin des années 80, les chances de le croiser sont infimes : chez nous, il a quasiment disparu. Le Soir Plus, Le sonneur à ventre jaune a remis une patte en Wallonie - Le Soir Plus
  • Pourquoi la célèbre association Sonerion (« Sonneurs »), qui regroupe les musiciens traditionnels en Bretagne, porte-t-elle ce nom, qui peut paraître étrange aux yeux des novices ? Qu’est-ce donc un sonneur ? Et pourquoi ce terme est-il utilisé de préférence à « musicien » ou « artiste » ? « Parce qu’un sonneur était tout cela à la fois ! », répond Michel Colleu, spécialiste de la musique traditionnelle. Le Telegramme, La Bretagne, champ de sonneurs - Histoire - Le Télégramme
  • La culture bretonne est en deuil. Josick Allot, sonneur de bombarde depuis l’âge de 9 ans, est décédé ce vendredi des suites d’une longue maladie. Il avait 62 ans. Premier professeur de bombarde diplômé de conservatoire, le Ploemeurois a enseigné à Lorient et formé bon nombre de sonneurs. Membre de l’orchestre du Festival interceltique de Lorient, il a participé aux grandes créations musicales du festival. Il a aussi créé le Trophée Matilin an dall. Le Telegramme, Décès du sonneur Josick Allot, la culture bretonne en deuil - Lorient - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « sonneur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sonneur »

Langue Traduction
Corse campana di campane
Basque kanpai hotsa
Japonais ベルリンガー
Russe звонарь
Portugais campainha
Arabe رنين الجرس
Chinois 铃声
Allemand glöckner
Italien il campanello
Espagnol el que toca el timbre
Anglais bell ringer
Source : Google Translate API

Synonymes de « sonneur »

Source : synonymes de sonneur sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires