Sangloter : définition de sangloter


Sangloter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SANGLOTER, verbe intrans.

A. − Pleurer avec des sanglots. Faire sangloter qqn; sangloter dans les bras de qqn; sangloter tout bas; sangloter de désespoir, de joie, de jalousie, de pitié, de rage; sangloter éperdument, convulsivement, abondamment, doucement; se mettre à sangloter. La tête dans le bras, appuyé à un tronc d'arbre, il se prend à sangloter amèrement (Alain-Fournier, Meaulnes, 1913, p. 284).Elle avait sangloté de bonheur en apercevant à la portière du train le visage de sa mère (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 303).
P. méton. Dire avec des sanglots. Je veux leur dire, leur montrer, leur sangloter (...) ce que c'est que la douleur! (Dumas père, Intrigue et amour, 1847, III, 6etabl., 3, p. 263).Je vous jure, sanglota Chérubin, que je ne le sais pas! (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 271).
B. − P. anal., littér. Émettre des sons comparables à des sanglots. La brise sanglotait parmi les arbres noirs (Moréas, Syrtes, 1884, p. 37).L'archet final sanglote sur la mineure (Samain, Chariot, 1900, p. 142).
REM.
Sanglotant, -ante, part. prés. en empl. adj.Qui sanglote. La pensée n'est pas si prompte, la flèche ne fend pas l'air si vite, que de l'autre côté de la mer je ne serais cette épouse riante et sanglotante entre ses bras! (Claudel, Soulier, 1944, 2epart., 4, p. 1054).Lucile résiste un moment, toute raide, et puis soudain elle tombe sanglotante sur le lit (Anouilh, Répét., 1950, IV, p. 110).[P. méton.] Tout à coup s'élève une plainte sanglotante de femme (Goncourt, Journal, 1886, p. 554).Le peintre montrait ce visage terrorisé de l'homme qui, chaque soir, affronte dans la chaleur du lit quelque chuchotante et sanglotante scène de ménage (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 198).P. métaph. Et tu fis la blancheur sanglotante des lys Qui roulant sur des mers de soupirs qu'elle effleure À travers l'encens bleu des horizons pâlis Monte rêveusement vers la lune qui pleure! (Mallarmé, Poés., 1898, p. 34).
Prononc. et Orth.: [sɑ ̃glɔte], (il) sanglote [-glɔt]. Ac. 1694: sanglotter; 1718: -oter; 1740: -otter; dep. 1762: -oter. V. -oter. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 sangloutir (Roman de Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 9809) 1160-74 sangloter (Wace, Roman de Rou, Appendice, 590, éd. A. J. Holden, II, 327); 2. 1836 p. anal. (Lamart., Jocelyn, p. 588: L'eau que j'écoutais sangloter dans sa fuite). Du lat. pop. *singluttare, altér. à partir de gluttire « avaler » de singultare « avoir des hoquets », « entrecouper (de sanglots) ». Fréq. abs. littér.: Sangloter: 981. Sanglotant: 360. Fréq. rel. littér.: Sangloter: xixes.: a) 472, b) 1 793; xxes.: a) 2 678, b) 1 195. Sanglotant: xixes.: a) 284, b) 730; xxes.: a) 925, b) 340.
DÉR.
Sanglotement, subst. masc.Le fait de sangloter; bruit des sanglots. Le reste de la phrase se perdit en un sanglotement désespéré, presque silencieux, qui dégénéra en une quinte de toux (Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1154).P. métaph. Le hymnes grandioses, le sanglotement désespéré du Dies irae, dont la magnificence liturgique plane très haut au-dessus de l'écroulement des misères humaines (Moselly, Terres lorr., 1907, p. 288). [sɑ ̃glɔtmɑ ̃]. 1reattest. 1erquart xiies. sanglutement (Lapidaires anglo-normands, I, 294, éd. P. Studer et J. Evans, p. 39); de sangloter, suff. -ment1*.

Sangloter : définition du Wiktionnaire

Verbe

sangloter \sɑ̃.ɡlo.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Pousser des sanglots.
    • Béatrix laissa tomber en sanglotant sa tête sur les genoux du chevalier. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Quand elle le vit sangloter si désespérément, elle comprit qu’il était sincère… — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • « Et, lorsque les petits-enfants de leurs arrière-petits-enfants liront l’histoire de ma vie dans leurs manuels d’histoire, comme ils sangloteront d’admiration et d’amour pour moi ! » — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, page 193)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sangloter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SANGLOTER. v. intr.
Pousser des sanglots. On l'entend sangloter à tout moment. Elle se mit à sangloter.

Sangloter : définition du Littré (1872-1877)

SANGLOTER (san-glo-té) v. n.
  • Pousser des sanglots. J'aurais sangloté de tendresse, Rousseau, Conf. V. Qui là-bas sanglote et regarde ? Eh ! c'est la veuve du tambour, Béranger, Vieux caporal.

    Il se dit de la voix. Il entre en tremblant d'émotion, son cœur palpite, sa voix sanglote, Voltaire, Candide, 22.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Jus de mente, mellés à vin de pumes grenates, restraint le vomir et oste le sougloutir, Alebrand, f° 60. [Elle] Bauboie le [le bégaye, un nom], en sanlotant, Partonop. ms. de St-Germain, f° 150, dans LACURNE.

XVe s. Je sanglotis de joie, Louis XI, Nouv. C.

XVIe s. …Ainsi en ses secrets Didon alloit sangloutant ses regrets, Du Bellay, J. IV, 22, recto. Une horreur le saisit, il sanglotte son ame, Et, outré de douleur, contre terre se pasme, Ronsard, 672. [Gargantua s'éveillant]… crachoit, toussoit, sangloutoit et esternuoit, Rabelais, I, 21.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SANGLOTER. Ajoutez :
2Pris activement. Exprimer en sanglotant. Il a sangloté dernièrement une lettre à sa souveraine, pour lui faire savoir…, l'Opinion nationale, 27 mai 1876, 1re page, 4e col.

Voy. un emploi semblable de trembloter au Supplément.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sangloter »

Étymologie de sangloter - Littré

Sanglot ; provenç. sanglotar ; ital. singhiozzare, singozzarc. Sougloutir de l'historique vient directement du lat. singultire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sangloter - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin sĭngŭltare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sangloter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sangloter sɑ̃glɔte play_arrow

Conjugaison du verbe « sangloter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe sangloter

Citations contenant le mot « sangloter »

  • Plus tard, elle a poursuivi avec un Tweet disant qu’elle pourrait «sangloter» avec un «cœur brisé», alimentant davantage les spéculations selon lesquelles elle est séparée de Benny. Betanews.fr, Alondra Dessy et Benny Soliven ont-ils rompu? Les fans pensent que les stars se sont séparées après les publications sur Twitter! - . - Betanews.fr

Images d'illustration du mot « sangloter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sangloter »

Langue Traduction
Corse sughjettu
Basque sob
Japonais すすり泣く
Russe рыдать
Portugais soluço
Arabe تنهد
Chinois 哭泣
Allemand schluchzen
Italien singhiozzare
Espagnol sollozo
Anglais sob
Source : Google Translate API

Synonymes de « sangloter »

Source : synonymes de sangloter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires