La langue française

Sainteur

Sommaire

  • Définitions du mot sainteur
  • Phonétique de « sainteur »
  • Images d'illustration du mot « sainteur »
  • Traductions du mot « sainteur »
  • Synonymes de « sainteur »

Définitions du mot « sainteur »

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SAINTEUR, s. m. (Droit coutumier.) vieux mot qui se trouve dans la coutume d’Haynault, ch. xxiij. où il est traité du rachat de servage, pour lequel est dûe quelque redevance à celui par lequel la personne a été affranchie. Un sainteur ou saintier étoit un serf d’église, un oblat, un homme qui par dévotion s’étoit fait serf d’un saint ou d’une sainte, patrons de cette église. Pour cet effet le sainteur se passoit la corde des cloches au cou, & mettoit sur sa tête, & quelquefois sur l’autel, quelques deniers de chevage ; voilà une idée folle, & qui tient bien de la barbarie des anciens tems. Comme les servitudes étoient différentes, dit M. de Lauriere, tous ceux qui étoient sainteurs ou saintiers des églises n’étoient pas serfs mainmortables & mor-taillables, ni hommes de corps.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « sainteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sainteur sɛ̃tœr

Images d'illustration du mot « sainteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sainteur »

Langue Traduction
Anglais holy
Espagnol santo
Italien santo
Allemand heilig
Chinois
Arabe مقدس
Portugais piedosos
Russe святой
Japonais 聖なる
Basque santua
Corse santu
Source : Google Translate API

Synonymes de « sainteur »

Source : synonymes de sainteur sur lebonsynonyme.fr
Partager